>
>
Chroniques de Forteresses Naines #3

Chroniques de Forteresses Naines #3

La forteresse est morte, vive la forteresse !
Par Erwan Lafleuriel - publié le
Image

Cette série d'articles consacrés à mes aventures dans Dwarf Fortress mérite enfin son nom au pluriel. Eh oui, on ne parle plus ici que de la première et unique forteresse, mais aussi de la deuxième. My First Fortress est kaput. Abandonnée. Dans ce jeu, on va toujours de l'avant. Impossible de quitter sans sauvegarder, impossible de recharger. Tout se passe à peu près bien pour la suite, mais mon nouveau trou commence un peu à partir en sucette. Vivement la troisième !

Je n'oublierai jamais ma première forteresse ! Oh, elle était mal foutue et désorganisée, mais j'y ai tant appris ! Tellement de murs ont été polis, tellement de pierres taillées, tellement d'objets d'art ciselés, tellement de nains crevés... euh, bref. La fin n'a pas forcément été très glorieuse. Le moral au coeur de la construction n'était pas au beau fixe, malgré de bonnes réserves de bouffe et d'alcool. Trop de monde avait perdu un ami ou un proche dans les attaques successives. Un des nains, nommé Kadol quelque chose, n'a pas quitté le stock de rhum pendant quelques années, mais je n'ai jamais su si c'était un alcoolique ou un bug. Finalement, j'ai vite compris que je touchais le fond quand aucun migrant n'a débarqué durant une saison.

Sa Seigneurie le Nain

De toute façon, ça devenait dur à gérer, surtout avec ces nobles qui n'arrêtent pas de crever. Les nobles, ce sont les personnages importants de votre communauté. Les fonctionnaires sont nommés par vous dès le début et ne demandent pas grand-chose : le commerçant, l'archiviste, le commandant de la milice, le médecin en chef... Et puis quand le donjon se peuple, le chef de l'expédition fait place au maire, et déjà il faut lui faire sa jolie chambre, son grand bureau, sa salle à manger privative... Ensuite un diplomate de la mère patrie naine débarque, vous félicite pour votre travail et vous propose d'être rattaché à l'Empire. Bonne poire vous dites oui (je n'ai pas cherché à connaitre les avantages), et voilà l'un de vos gueux promu Baron. Ou Baronne dans mon cas. Et là c'est l'explosion de luxe, avec superbe habitation et tombeau réservé. Mon territoire était même devenu un duché par la suite.

À qui la suite royale ?

La baronne a le doigt explosé. La baronne est mal barréeÀ un moment, ma baronne est restée longtemps alitée avec un doigt explosé et une infection. Un législateur étranger a fait le pied de grue à son chevet en attendant de pouvoir lui parler pendant des plombes. C'était un peu flippant, parce qu'il s'agissait d'une espèce de monstre inconnu. Je n'ai jamais su ce qu'il voulait... J'entends dire que certains joueurs tuent les nobles dès qu'ils le peuvent pour ne pas les subir. J'aurais bien fait pareil, mais en fait ils mourraient assez vite en combat de toute façon. Le souci étant qu'il faut toujours attribuer leurs appartements et locaux aux nouveaux postulants. C'est relou ! j'aimerai une option pour indiquer "ça, c'est la chambre du maire", qui que soit le maire à ce moment-là. Mais bon, c'est Dwarf Fortress, on fait avec.

Mise à mort

Oh le massacre...J'ai encore bidouillé avec ma forteresse pendant un temps, mais c'était de plus en plus dur d'expérimenter quoi que soit, vu le nombre sans cesse décroissant de mains d'oeuvre. J'ai creusé toutes les veines de kimberlite, mais je n'ai jamais rien fait avec la pierre bleue. J'ai creusé toujours plus profond et trouvé un autre réseau de caves très étrange. Et puis finalement, j'ai préféré passer à autre chose. Pour clore ce chapitre en beauté, une ouverture a été percée entre mon donjon et les cavernes. Je savais que trois Créatures Oubliées avaient fait leur apparition sans pouvoir m'attaquer. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'elles découvrent cette nouvelle opportunité, détruisant la forteresse et massacrant nains et animaux. Une boucherie. Abandon du fort !

Planification Naine

Sélection d'une nouvelle région ! Ah oui, je pensais faire une pause, mais j'ai vite craqué. Le territoire choisi est à flanc de montagne, et j'hésite pendant une heure (et c'est véridique) sur le point d'entrée du donjon. Enfin, je détermine les premiers coups de pioche. Puis le reste. J'ai plein d'idées. Le hall, la caserne, l'hôpital et le dépôt de commerce. Puis un étage consacré entièrement au stockage, avec juste en dessous celui de l'artisanat (plusieurs maçonneries, bijoutier, travail du bois, etc.) On descend : du stockage, j'y place aussi un petit enclos pour la volaille, qui n'a pas besoin de brouter. Ca fait pas très élevage bio, mais tant pis. On descend : la salle à manger, entourée des premières chambres. Je termine par un niveau dedié aux grandes pièces réservées aux nobles, avec une salle du trône (en pierre, en attendant d'en avoir un en fer). Je continue tout de même en profondeur pour creuser un cimetière et des tombeaux immenses. Bien !

Ma vision, mon oeuvre

Voilà un donjon bien rangé !Oui, vous ne rêvez pas, j'ai programmé tout ça avant même de commencer à percer mon premier rocher. Et je n'ai qu'un mineur, expérimenté certes, mais... ça prend forcément de plombe, surtout que cette tête de nain taille dans l'ordre qui lui plait. Le voilà en train de creuser le cimetière pendant que les autres attendent encore une cantine. "T'es fatigué ? Oh pas de soucis, regarde le plan, on a des chambres pour une trentaine de personnes, avec lit, meubles, jacuzzi, télé et internet, tu vas trop kiffer. Signe ici. Tu l'auras dans quatre ou cinq ans, ciao " ! Autant vous dire qu'on n'est pas passé loin de la catastrophe. J'ai joué avec les interdictions d'espace et en coupant quelques couloirs à construire pour que mon mineur aille à l'essentiel, mais les autres commençaient a s'impatienter ferme.

Le fun au quotidien

La pompe fonctionne ! L'eau est toujours pas filtrée mais c'est un début. Heureusement, j'ai passé un cap où tout s'est arrangé petit à petit. Avec une bonne grosse vague de migration, le gros oeuvre et le déblayage ont pu se faire en corrélation avec les premières installations. Tout le monde a retrouvé le sourire. J'ai pu commencer à chercher un peu de fun. D'abord j'ai tenté d'installer un double système de pont-levis pour écraser les ennemis, et je n'ai jamais aplati qu'un de mes nains avec. Ensuite j'ai entrainé au moins une dizaine de chiens de guerre, tous massacrés durant la première embuscade goblines. Je me suis fâché avec les elfes parce que j'avais oublié une béquille en bois dans mon tonneau de babioles en pierre (nonnnn revenezzzz ! J'ai besoin de boiiiiiis !) Ma forteresse n'est pas encore inondée, mais j'y travaille : je joue avec les pompes en espérant faire couler un peu d'eau filtrée vers l'intérieur depuis un lac. Après avoir perdu plusieurs nains à cause des infections, ça me parait assez utile. Je compte bien aussi trouver un moyen d'irriguer quelques salles en sous-sol, car il n'y a pas du tout de terre dans le coin.

Jouons avec les lois de la gravité

L'hiver, tous les nains sont grisLà où j'ai eu le plus de fun, c'est en essayant de percer de grand trou en profondeur. Le but étant d'avoir une sorte de gouffre qui amène la clarté du jour tout en bas. Pourquoi ? Euh... Ben... Je ne sais pas. J'ai envie. À terme, on peut placer une statue dans ce genre de salle, et en faire un "jardin de pierre". Les habitants de la forteresse y passent alors un peu de temps pour bronzer, ce qui leur évite de devenir allergiques à la lumière du soleil après trop d'années à arpenter le sous-sol. Bref, creuser en profondeur, c'est cool. En général, le nain s'enfonce et se casse la gueule. Ou il ne peut plus remonter. Ou tout s'écroule sur lui. Après avoir perdu mes deux meilleurs mineurs, j'essaye de n'envoyer là bas que des bons à rien qui travaillent lentement, mais que personne ne pleurera. Les travaux avancent doucement, mais un jour j'apprendrai à bosser dans des conditions de sécurité optimisées, promis !

J'ai encore quelques petits trucs à mettre au point dans ma forteresse, ensuite je chercherai un peu plus de fun. Déjà, j'ai réussi à repousser une embuscade de gobs pour la première fois. J'en aurai pleuré. J'ai aussi une armée de maçons qui construisent des fortifications plus vite que leur ombre (quand ils ne se coincent pas tout seuls entre deux murs.) Je me demande bien ce qui va me tomber dessus qui détruira tout ça. Des bestioles invincibles ? Un siège gob ? J'ai encore tant de choses à apprendre... à la sueur de mes nains.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)