La boîte à sucre de Zaza

La boîte à sucre de Zaza

Par Zaza Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 30/09/11 à 11h14

Mon univers de fille culturée...

Ajouter aux favoris
Signaler
Ma zizique

Ca faisait un petit moment que j'avais pas taper d'article...

Ben je vais vous raconter la fabuleuse aventure de mes 30 ans, je pensais que j'allais pas féter ça parce que comme d'habitude, les gens qui, comme moi, sont nés pendant les vancances d'été ne peuvent généralement  jamais rien faire parce que tout le monde a déserté le camp pour un bout de plage ou un trip rando pour échapper à la routine métro-boulo-dodo...

Comme beaucoup peuvent le comprendre je suis une grande nostalgique. Pas dans l'idée que c'était mieux avant, mais comme souvenirs : en me remémorant des petites hontes qui me font esquisser un sourrire quand je repense à mon adolescence, et aussi la fierté d'avoir été une "rebelle" au lycée.

 

Les sapes :

A cette époque je ressemblais plus ou moins à ça (en 1995/2000) :

Je piquais les vieux gilets à grosse maille taché d'huile de vidange de mon père (il s'en servait pour bricoler), qui me donnait un charisme de clodo semi-évangélique au collège en 3ème. J'ai délavé mes jean's à l'eau de javel, les ai aussi gratté au cutter et ai reçu ma première paire de Dr Martens (alias mes doc jaunes poussin qui m'ont fait 5 années), élément le plus couteux de la panoplie du grüneje comme disait ma maman. Par la même occasion, je me suis fais troué le pif (narine de droite) pour m'y coller une créole, ce qui a fait marrer ma maman : "Huhu ! On dirait une vache...". Au lycée j'ai aussi opté pour :

 

avec éperons cloutés...hum

La musique, un élément vital :

J'avais déjà commencé la guitare, d'abord j'avais piqué la classique de ma mère, pour me faire les doigts, je les ai tanné (mes parents, pas mes doigts...quoi que...) pendant 3 ans avant d'avoir ma première planche de contreplaqué avec ampli.

En attendant j'avais également la vieille guitoune de mon papa : une caisse creuse malheureusement ruinée par des cordes inchangées depuis les années 60 (manche en "U"), mais dont le micro est toujours nickel et de fabrication holandaise en bois de cagette !

pour le néophyte une gratte à caisse creuse c'est ça :

 

Avant je jouais de la flûte traversière, vous allez me dire : "Rien à voir..." mais en fait, le solfège m'a bien aidé quand même pour la gratounette mine de rien !

Alors comment que j'en suis venue à la guitare ? Et ben c'est à cause d'un ami de mon frère, son allure me plaisait bien et à la suite d'un petit voyage en voiture à écouter en boucle Metallica, j'ai vraiment commencé à apprécier la musique, j'avais à peu près 11 ans à cette époque...

De fil en aiguille j'ai commencé à tapisser les murs de ma chambre pour recouvrir les petites fleurs par ce genre de trucs :

Y'avait même ce machin qui trônait sur ma table de chevet (1993, j'avais 14 ans) :

J'ai aussi mis le nez dans les vinyls de mon papa pour faire le tri et j'y ai découvert de véritables perles :

Je suis aussi de la génération des "écorchés vifs", une grunge en quelque sorte ! Entre mon poster géant de Jim Morrison mon mentor de l'époque (quasi une religion), les trouzemilles poster de Metallica, il y avait aussi du Nirvana, du Soundgarden (j'étais secrètement amoureuse de Chris Cornell mais chuuuuut...), L7 (pas pour la musique qui est tout de même pas top mais juste parce que c'était des filles), un peu de Slayer et un soupçon de Sepultura...

Ma discothèque était composée de tous les Nirvana, et sinon je restais plutôt Metalleuse dans l'âme avec des petites perles comme "Far Beyond Driven" et "The Great Southern Trendkill" de Pantera, un chouilla de Sepultura "Chaos A.D", et Slayer : "Divine Intervention", "Hell awaits" (en K7) et "Raining Blood" sans oublier les fondamentaux : Metallica... Après j'ai évolué avec le mouvement, en passant par Lofofora, Gojira pour les groupes français et autres trucs comme Static-X, Meshuggah, Fear Factory, Machine Head,...

A cette époque j'avais des rèves qui donnent des étoiles dans les yeux : un road-trip métal à l'arrachée entre amis, voir mes groupes préférés en concert et aller en Hollande... J'ai profité de mon adolescence sans rien regretter mais j'avais pas accompli ces petites envies...

La consécration :

Et ben rien de tel que 30 ans pour se donner un petit coup de jeune et réaliser tout ça ! Après tout, on a qu'une vie !

Mon chéri me dit un jour, comme ça :

"- Ca te dit un festival de métal cet été ?

et moi : - ben ué c'est où ?

- Barcelone... Pi y'a le vieux hibou (Tsufeng) et mi-gay(un ami portugais) qui seraient partant avec un cinquième !

- Top là, c'est trop Youhouuuuuuuuuuuuuuu...! Mais y'a qui comme groupes ? "

C'est quand j'ai vu la liste des groupes à l'affiche et surtout le jour J que c'était l'apothéose :

- Mastodon (on les aura vu à 8 jours d'intervalle sur 2 concerts histoire de se faire une bonne idée),

- Gojira,

- Machine Head, (je me suis mangé un pain mais j'ai rendu la marque d'amitié métalleuse en sautant sauvagement sur le genou du jeune foufou indélicat ! )

- Down (avec le chanteur de Pantera),

- Lamb of God (une petite découverte sympa pour moi),

- une excellente prestation visuelle et scénique de Slipknot

- et le clou du pestacle : Metallica avec un finish sur "Seek & Destroy"...

J'ai terminé la nuit en haut de maillot de bain (j'avais gardé le bas quand même), en sueur, mais heureuse d'avoir accompli au moins ça !

Je vous raconterais le road trip dans la catégorie "mes sorties", il y a de quoi vraiment penser que j'ai le karma de François Pignon même avec les bagnoles...

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Zaza
Signaler
Zaza
uép :D ! Mais pour Pyra ça devait être plutôt le coté groupie de Metallica (une rémanence inconsciente)... En fait non parce que je préférais Chris Conell : http://3.bp.blogspot...s-cornell01.jpg , /bavait...
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
Ça faisait longtemps ! :D
Et je suis sûr que tu as flashée sur Pyra parce qu'il ressemble au mec le plus à gauche sur ta photo de Metallica ! :P

Sinon, dure la photo... Une époque pas si lointaine, pourtant. :lol:

Édito

Bienvenue dans le monde des chokapic, des chamalow et des tendresses...

En passant par une petite visite au musée, des chansons et musiques que j'aime bien et des livres que dedans y'a des belles images et autres trucs qui font de ma boîte à sucre un vrai ramassi de conneries...

Archives

Favoris