Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Le temps d'un comics

Grâce aux bons conseils de Spades et à quelques post de blog sur les comics, j'ai rapidement eu envie de me prendre un comics de Michael Turner pour commencer. Mon choix s'est rapidement porté sur Fathom dont je vais vous parler aujourd'hui, et que j'ai vraiment apprécié. Je vais néanmoins dissocier les différent volumes du comics, qui sont je trouve inégaux. Concentrons nous donc d'abord sur le Volume 1.




Histoire

C'est l'histoire d'Aspen, une jeune femme, ancienne championne olympique de natation et aujourd'hui biologiste marin. Aspen a un passé trouble puisqu'elle a été adoptée par un capitaine de paquebot après avoir été retrouvée en mer à l'âge de 6 ans. Elle a toujours eu une grande passion pour l'océan, une passion dont elle va découvrir qu'elle va au delà du simple hobby après un passage sur une base sous-marine secrète. Elle découvre alors qu'elle fait en fait partie d'une espèce d'humanoïde vivant sous l'eau et possedant de nombreux pouvoirs en rapport avec cet élément. Cette race fait tout pour rester cachée des humains. Seulement, certains « bleus » (comme ils se définissent), menés par Killian (The bad guy ) veulent entrer en conflit ouvert avec les humains pour les dominer et Aspen va se retrouver au milieu d'une guerre civile entre les bleus qui menace de devenir une guerre entre bleus et humains.

 

Quelques unes des superbes covers signées Michael Turner

Le scénario part sur une bonne base : Une race d'humain vivant sous l'eau. On va donc se concentrer sur l'océan, l'élément marin qui va ressortir dans tout le comics, tant dans le dessin que l'histoire. On ressent un véritable amour de Turner (qui est l'auteur de l'histoire également) pour l'océan. L'idée n'est pas révolutionnaire mais reste un départ original. L'histoire est néanmoins un peu convenue, et n'évite pas quelques clichés (le méchant est juste...méchant), mais ça reste très plaisant à lire et pas prise de tête.  Le rythme est tout de même assez rapide et en finissant ce volume, on ne peut que demander plus de détails (qu'on aura pas avant d'autres volumes) sur la culture des « bleus ».


Killian le bad guy et Cannon le protecteur, deux personnages clefs de ce volume

Dessin

C'est clairement là que le comics tue tout. Je suis depuis un grand fan de Turner et se ses dessins, à la fois anguleux et tout en courbe. Je ne saurais pas rendre justice au style, le mieux reste de contempler des planches de Fathom pour comprendre.

 

De bout en bout, la qualité du dessin est extraordinaire

Les couleurs tournent principalement autour des bleus et de l'élément marin. Tout comme le design des personnages et des « bleus » dont les looks d'indiens d'amérique et les armures en formes de carapaces sont généralement parfaitement bien dessinés. Aspen reste LE personnage central et ça se ressent même dans le dessin tant Turner lui voue un culte à chaque couverture, chaque planche en 1 page complète, et lui apporte un niveau de détail sublime.

 

Turner voue un véritable culte à son héroïne, Aspen, nom qu'il reprendra d'ailleurs pour fonder sa propre société ASPEN COMICS

Bref le dessin est clairement LE point fort du comics, et c'est lui donne envie de continuer, pour découvrir quelle superbe planche Turner nous réserve pour la suite.

Verdict

Perso, je suis le premier à dire que ce premier volume n'est pas parfait. Le scénario surtout, même s'il part sur une bonne idée, est un peu trop classique, sans être insipide. Mais le dessin rattrape tellement ce léger défaut que j'ai vraiment aimé ce volume. J'ai été conquis de bout en bout par le style de Turner et j'ai très vite voulu continuer de lire Fathom, mais ce sera pour un autre article !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

KiFlam
Signaler
KiFlam
Je ne peux qu'aimer...Tu as bien commencé avec Killian en chef de bande contre le monde d'en haut? Quand tu auras fini les Origines, tu verras l'excellent point de vue des protagonistes (au nombre de 3) mais je ne t'en dit pas plus...^^
Kelun
Signaler
Kelun
Aaaah Aspen. :wub: