Le WAB

Le WAB

Par Imrage Blog créé le 13/12/12 Mis à jour le 29/09/15 à 17h40

Home of the Wenestrel

Ajouter aux favoris
Signaler

Mush. Vous avez surement vu diverses news et tests sur le net. Développé par Motion Twin, Mush vous propose d'incarner l'un des derniers survivants humains à bord du Daedalus, un vaisseau spatial qui sera le théatre du dernier affrontement entre les humains et le mush, des humains contaminés par un champignon maléfique et hautement transmissible.
A l'image d'un loup garou de Thiercelieu, la partie débute avec des humains, mais aussi 2 mushs. La mission des humains consistera à développer un vaccin contre l'infection, et accessoirement réparer le Pilgred, un moteur permettant de rejoindre l'EDEN, la terre promise, et de soigner l'humanité contre l'invasion Mush. Les deux joueurs Mushs eux devront tout faire pour géner les humains dans leur entreprise en contaminant ces derniers et en sabotant tout ce qu'ils entreprennent.
Le jeu se jouent en temps réel : une journée en découpée en cycles de 3h, chaque cycle octroie aux joueurs des points d'action et des points de mouvement, permettant au joueur de se déplacer et d'effectuer diverses actions. Enfin, le joueur pourra incarner différents personnages, tous ayant un rôle bien précis : technicien, physicien, responsable de la communication, chef de la sécurité, psychologue, pilote ou encore homme à tout faire. Ce petit monde doit donc s'organiser pour oeuvrer au nom du bien commun.



Et c'est là que les choses se compliquent. Déjà, Mush est un jeu excellent, mais malheureusement très difficile à aborder au premier coup. Le tutoriel est finalement assez classique, et il n'est pas rare de voir des joueurs arrêter le jeu passé ce dernier. Ce qui est terrible dans ce constat (et ça arrive souvent, croyez moi), c'est qu'une partie dure au minimum 5 jours, jusqu'à 15 jours pour les plus belles parties. Et lorsque vous avez 3 ou 4 joueurs par partie, qui abandonnent lorsqu'une est créee, de suite les choses se compliquent.
Ajoutons à cela les joueurs dits "pourrisseurs". Ces derniers font tout pour emmerder les autres. Ils sabotent la partie, quel que soit leur camp. Les humains vont par exemple gaspiller les rations, indispensables au bon déroulement de la partie, ou démonter les équipements  (douches par exemple), sans possibilité, bien entendu de retour en arrière. Les pourrisseurs Mushs eux vont dénoncer leur collègue tout simplement.



Car c'est là le plus gros défaut de ce jeu : sa communauté. Et pour ainsi dire, je n'ai pas trop l'impression que Motion Twin ait une grande volonté d'endiguer ce phénomène (absents et pourrisseurs). La quasi totalité des parties souffrent de ce mal, à tel point que les joueurs les plus anciens désertent le jeu, ce qui le rend encore moins intéressant.

Dernièrement, en réponse à ce malaise, MT a du précipiter la sortie d'un système de jeu supplémentaire. Les Castings. Erreur. Cruelle erreur. A vouloir trop bien faire, ils ont rendu ce système totalement idiot. Les Castings permettent à 32 joueurs de se fédérer et de créer des parties en cercle fermé, afin d'éviter les problèmes cités ci-dessus.

Il y a deux problèmes. Premièrement, les parties traditionnelles sont désertées par les bons joueurs. Lancez une partie aujourd'hui, vous qui n'avez jamais joué, et je peux vous assurer que vous ne resterez pas. C'est un enfer, une perte de temps, les 3/4 des vaisseaux sont inactifs (le ratio actifs / inactifs est trop déséquilibré pour rendre une partie intéressante), et n'attendent que l'explosion finale.

Ensuite, la réalisation de ce système est foireuse. Totalement foireuse. En effet MT a rendu la chose trop complexe. Il faut que les 32 joueurs se réunissent en finançant les castings à l'aide de tickets. Tickets que l'on peut obtenir gratuitement (1/mois), ou en payant.



Double peine : pour lancer le casting, il faut investir des tickets, soit 50 (l'ensemble des joueurs du casting aident au financement). Pour lancer la partie, il faut un autre ticket (qu'on donne individuellement cette fois).
On aura donc des joueurs qui pourront utiliser 1 ticket pour jouer, mais qui ne pourront pas forcément investir de tickets dans le casting (je sais c'est compliqué, je vous l'avais dit) et donc l'aider à démarrer. L'effet pervers, c'est forcément que pour lancer un casting, et la partie par la suite, cela prend du temps.
Il aura fallu 2 jours au mien pour atteindre les 50 tickets, et depuis...j'attends. Pourquoi? Et bien il faut que les joueurs investissent un nouveau ticket pour dire "je suis prêt". Mais le délire ne s'arrête pas là, en effet, les joueurs ne peuvent pas lancer plusieurs parties simultanément (par exemple, une partie normale, et une partie en casting). Il faut donc attendre que tout le monde ait fini sa partie en cours pour espérer lancer les 2 vaisseaux de notre casting. Et je vous l'ai dit plus haut : une partie dure entre 5 et 15 jours. Sans oublier le fait que certains s'impatientent et quittent le casting ou lancent des parties pour patienter. La boucle est bouclée, nous ne partirons jamais. Ca fait personnellement 4 jours que j'attends, et rien ne se passe.

Les boules.

Car oui, Mush est certainement le jeu web le plus brillant qu'il m'ait été donné de jouer. J'ai moi-même payé pour en profiter pleinement (mode Or, qui octroie quelque bonus : expérience doublée, slots de compétences etc...), et financer ce merveilleux jeu. Mais Motion Twin ne sait clairement pas dans quelle direction aller. Ils ne semblent pas réaliser à quel point leur jeu est gangréné de l'intérieur, et à quel point il se vide de ses bons joueurs, ceux qui arrivent à donner assez d'impulsion sur une partie pour qu'elle devienne exceptionnelle. Je vous ai dressé un petit portrait des problèmes rencontrés par Mush, sachez qu'il ne s'agit ici que d'un infime échantillon de ces derniers.
Et c'est dommage, car on sait que ce jeu a été crée avec amour, que les développeurs ont choyé leur bébé et lui ont donné toutes les chances d'accrocher son public. Mais ce jeu va droit dans le mur, et ça me rend triste. Après tant de mois passés (depuis Septembre 2012 pour ma part), ce jeu m'a offert des moments mémorables, et d'autres que je souhaiterais oublier.
Quel gâchis...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

L'espace d'expression d'un Wenestrel Archi Blasé !

Archives

Favoris