Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 31/12/16 à 21h14

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler

Bon j'avoue, je pourrai trouver mieux comme article après une certaine absence de mon blog (désolé mais j'ai quelques petites ennuis qui m'ont bouffé ma motivation), mais voilà, comme une fois tout les trois-quatre mois, on a droit à de nouveaux animés. Et il est temps de faire des rapides premières impressions sur les animés de ce début d'année glacial (d'ailleurs y neige chez moi en ce moment, ca met l'ambiance).

 

D.C Da Capo III : Les cerisiers ne fleurissent plus toute l'année à Hatsunejima et tout semble revenu à la normale, jusqu'au jour où tous les membres du club de journalisme du lycée Kazami reçoivent un mystérieux message daté de 1951...
Ce club est composé de l'étudiant de deuxième année KIYOTAKA Yoshino, Ricca, son amie d'enfance Himeno, Charles la présidente du conseil des étudiants et Aoi. Ils vont décider tous ensemble de mener l'enquête pour découvrir ce que cache ce message.

Mon avis : Da capo pour ceux qui connaissent pas, c'est une assez vieille licence puisque le premier animé tiré du premier eroge date déjà de 2003 (avec un dessin moche et une intrigue qui prends une quinzaine d'épisodes à démarrer), et pourtant aujourd'hui, le 6eme animé tiré de cette license sort. Rapidement, un truc m'a fait beaucoup rigolé à propos de cette animé :

 - Bon je crois que le cadreur se fout de la gueule de mes seins là.....


Sérieusement, j'ai du mal a dire ce qui m'a fait le plus rire. Le faites que ce genre de plan arrive sans arrêt, le faites que sur les 5 héroïnes, on en a déjà 3 qui dépasse facilement le bonnet F... ou encore que l'animé nous ressort l'éternel soeur (adoptive?) et la cousine qui veulent clairement se taper le héros. Bon bref, malgré cette avalanche de futurs fan service en devenir, le premier épisode était intéressant, semble lancé une intrigue plein de mystère et peut être qu'on aura droit a une intrigue intéressant au fil des épisodes. Mais franchement, j'en attends pas grand chose...Da capo, ça n'a jamais volé super haut....


Tamako Market : Tamako Kitashirakawa est une lycéenne joyeuse, énergique et bienveillante envers les autres. Elle fait partie du club de majorette et adore par dessus tout le mochi, elle est d'ailleurs la fille d'un marchant de mochi de la galerie commerçante.

Avis : Le fameux projet un peu secret de Kyōto Animation sort enfin. Autant dire que j'en attendais rien du tout et dans un sens, j'ai bien fait. Difficile de se faire une idée en un seul épisode mais Tamako semble être un bon passe temps qui détendra bien des gens mais difficile à dire si cet animé va vraiment être intéressant d'un bout à l'autre tant ca m'a fait penser a K-ON! (et pas que pour le design vu que c est le même studio et le même directeur). L'animé semble être une tranche de vie a priori classique chamboulé par la présence d'un piaf bavard et étrange. A voir....même si ca semble pas gagné (et pas uniquement parce que Kazé a licensé l'animé chez nous.....ce qui risque de lui promettre un beau bide)


OreShura :
Un jeune garçon nommé Eita entre au lycée avec pour but d'aller à l'école de médecine de l'université nationale. En raison du divorce de ses parents et de son but, il fuit tout ce qui a avoir avec la romance et l'amour. Cependant un jour, la plus belle fille de l'école, Natsukawa Masuzu, lui déclare son amour. Chiwa, son amie d'enfance, voit ça alors comme une déclaration de guerre...

Avis : Deux épisodes aprés, je peux déjà dire que cet animé a capté mon attention. Déjà par son héroïne, Une vraie saloperie.... Manipulatrice, Egoiste, sadique limite et surtout incroyablement moqueuse, bref loin du standard que je m'attendais à trouver dans cet animé (on évite le "je découvre l'amour et en même temps, je subis les foudres de sortir avec la plus belle fille), Aprés, reste à voir si le reste suivra (le début du premier épisode est horriblement lent notamment avant d'enfin démarré) mais il fait partie des animé que je surveillerai de prés.



Boku wa Tomodachi ga Sukunai NEXT : Hasegawa Kodaka est un étudiant souvent transféré d'école en école qui a du mal à se faire des amis et à nouer une quelconque relations. Ses cheveux blonds ne l'aide pas dans sa tache car les gens ont tendance a le prendre pour un délinquant. Un jour il rencontre Yozora, une camarade de classe solitaire avec un sale caractère, alors qu'elle parlait avec entrain à son ami imaginaire, Tomo. Conscients qu'aucun d'eux n'ont d'amis réels, ils décident que la meilleure façon de changer cette situation est de former un club et de commencer le recrutement.
C'est ainsi que le "Rinjinbu" fut formé, un club spécialement conçu pour les personnes qui n'ont pas d'amis. Le club se rempli lentement mais surement, ils vont essayer de construire des liens à travers des activités. Mais ce groupe de marginaux va-t-il réussir à s'entendre ?

Avis : Le seul animé que j'attendais avec impatience. Et franchement, je suis pas déçu de ce premier épisode. Même si je n'ai pas beaucoup rigolé (Et ouais, faire une coiffure à la con a Sena n'a rien de drôle.... bien que la fessé m'a fait sourire), l'épisode est plus propice à la détente... et ça marche plutôt bien. En espérant que le Rinjinbu puisse encore partir dans leur délire totalement exagéré (mais assumé) et que la saison 2 soit aussi bonne que la première.



 GJ-Bu : Dans l'ancien bâtiment d'un certain lycée, se trouve la salle du club GJ (Good Job), dans lequel Shinomiya Kyōya se retrouve enrôlé de force. Dans ce club se trouve aussi :
- Mao, la présidente, petite et égoïste.
- Megumi, la soeur de Mao généreuse comme un ange.
- Shion, un génie dépourvue de sens commun.
- Kirara, qui est perpétuellement affamée.

 Avis : Difficile d'avoir un avis vraiment tranché sur cet animé... C'est de la tranche de vie voir une succession de gags l'un aprés l'autre (j'ai cru d'ailleurs au début que le manga de base était un
Yonkoma), c'est pas spécialement mauvais mais en même temps, un truc me gêne... le faites principalement qu'évidemment, l'intrigue sera quasi inexistante et que les personnages risquent au bout d'un moment de devenir insupportable. Enfin bref, je suivrai.... Au cas où. 

Voilà, en gros, quelques pistes...mais rien d'extraordinaire à se mettre sous la dent. Après, cet saison sera apparemment surtout pour se détendre plus que pour découvrir une histoire intéressant. Wait and see....

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Dens4U
Signaler
Dens4U
J'ai commencer à regarder les Boku wa Tomodachi (mais pas encore fini!) mais tu viens de me remotiver à me la finir pour commencer la 2nd saison^^