Fin alternative

Fin alternative

Par Voron Blog créé le 09/05/12 Mis à jour le 02/01/17 à 12h09

Ami, si tu est ici, c'est que tu as probablement foiré quelque chose au cours de ta partie. Tu n'auras donc pas la bonne fin. C'est dommage, tu vas devoir recommencer le jeu depuis le début.

Mais puisque tu es là, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir celle que je te propose?

Ajouter aux favoris

Catégorie : Concentré

Signaler
Concentré (Jeu vidéo)

Nihilumbra

 

Petit jeu assez court, venu des univers mobiles, Nihilumbra vous permet d'incarner une ombre échappée du vide. Vous devez fuir ce vide qui essaye de vous rattraper, tout en détruisant le monde que vous parcourez dans votre fuite. Le jeu est très joli, et est servi par une OST somptueuse. Au niveau du gameplay, c'est un jeu de plate-forme assez basique, où vous utilisez votre souris pour peindre des couleurs. Chaque couleur possède sa propre propriété : le bleu, qui correspond au givre, permet donc de glisser et d'avancer plus vite, le vert crée une surface sur laquelle rebondir alors que l'orange est au contraire une zone collante utilisée pour s'accrocher aux murs et aux plafonds.

 

Globalement, il y a de l'idée. C'est assez cool à jouer, le level design est bien pensé … mais le jeu est court est reste basique. Le challenge intervient uniquement à la fin quand on a récupérer les 5 couleurs. Ça reste un bon jeu, au pire à prendre en solde... de toute façon c'est pas comme si vous achetiez encore des jeux plein pot si ?

 

Attack of the Friday Monsters

 

Mon coup de coeur de ces derniers jours. Le jeu fait partie de la compilation GUILD02 au japon et est sortit en dématérialisé sur l'eshop européen en juillet 2013. Le héros est Sohta, un jeune garçon qui a emménagé depuis quelques jours dans un paisible village japonais. Pas si paisible que ça en fait, car nous sommes vendredi, et vendredi, c'est le jour où les kaijus débarquent ! (vous savez, ces gigantesques bestioles sortit de l'imaginaire japonais)

 

On visite le village librement, on parle aux habitants, on joue avec ses amis, on réalise quelques quêtes, et on enquête sur les mystères qui entourent ces gros monstres du vendredi soir.

 

On peut également collectionner des cartes à l'effigie de kaijus, et les utiliser pour jouer avec vos amis. Le tout dans une ambiance légère dont la magie rappelle celle des films du studio Ghibli et rythmé par la voix d'une narratrice. Le jeu est également très simple, il s'agit surtout d’immerger le joueur afin de retrouver l'innocence des après-midis à jouer avec ses amis lorsqu'on étaient jeunes.

 

Bref en un mot : magique. Attack of the Friday Monsters c'est 3 heures de bonheurs pour quiconque a gardé son âme d'enfant.

 

Shin Megami Tensei : Devil Survivor Overclocked

 

J'ai récemment joué et apprécié Devil Surviror 2, et je me suis dit que je n'allais pas enchaîner tout de suite par The World Ends With You, qui traîne sur mon étagère depuis décembre. Non parce que bon, ça risque d'être un peu redondant : des jeunes adolescent à Tokyo dans une époque moderne, qui se battent contre des créatures bizarres sortit de on ne sais où, et qui ont 7 jours pour s'en sortir... A la place j'ai commencé Devil Survivor Overclocked sur 3DS, le remake de Devil Survivor sur DS. Ça parle d'adolescent à Tokyo qui se battent contre des... ouais bon ça va hein...

 

Bref c'est le même genre de rpg tactic bien punitif, avec une histoire intéressante où il est question d'Internet et de fin du monde (tout est lié, depuis le temps qu'on vous le dit). On a aussi la particularité de voir un chiffre au dessus de la tête des gens qui indique le nombre de jours qu'ils ont à vivre. Il faut donc essayer de composer avec pour changer leurs destins tout en ne perdant pas de vu vos objectifs.

 

C'est génial, peut être un peu moins palpitant que le deuxième opus, mais ça reste du bonne pioche. Dans ce remake on a notamment l'ajout d'un 8ème jour et les dialogues sont entièrement doublés ! Cela-dit si vous avez déjà faire l'original sur DS, ces bonus ne justifierons pas l'achat de cette mise à jour...

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Concentré (Jeu vidéo)

Il arrive, au hasard de mes expériences vidéo-ludiques, qu'un jeu en particulier me donne envie d’exprimer ma pensée sur un ou deux paragraphes. Mais un ou deux paragraphes, c'est un peu court pour tout un article, je vais donc compiler ces micro-avis par trois ou quatre. En espérant que ça intéresse du monde !

Finding Teddy

Ceci est un point'n click indé, avec des graphismes en pixel art et des musique retro. Encore un ! L’héroïne se fait voler son nounours (Teddy donc) par une tarentule géante sortit du placard. Brr, j'oserai plus jamais dormir dans cette chambre après un truc pareil moi. Elle part donc à sa poursuite en sautant dans ce placard, tel Alice passant à travers le miroir, tel je-sais-pas-qui découvrant un portail vers Narnia (oui j'ai pas lu les bouquins...).

 

Elle se retrouve donc dans un monde imaginaire et onirique, peuplé de grosse gélatine, de guêpes, de taupes, d’alligators, et va devoir braver quelques dangers pour retrouver son ami en peluche.

 

On peut facile reprocher à Finding Teddy d'être pauvre au niveau du game et level design. Les énigmes et mécanismes sont très basiques, assez simples et pas forcement très intéressants. Mais c'est aussi une mignonne petite histoire dans un univers qui a de la personnalité, donc si vous aimez ce genre de chose, vous accrocherez sans doute. Les autres...

Oh des grenouilles qui chantent !

 

Genroku Legend : Fishy Tales of the Nekomata

Bon je triche un peu, Fishy Tales of the Nekomata n'est pas un exactement un jeu « entier » mais un DLC du jeu Muramasa Rebirth. Je n'achète que rarement des DLC, mais je me suis laissé séduire par celui-ci et je n'ai pas regretté une seconde. Déjà on nous offre un personnage inédit, Okoi, qui ne se bat pas avec des katanas, mais avec ses griffes. Elle est en effet une Nekomata qui peut passer de sa forme Humaine à sa forme Chat, qui ont chacune leurs caractéristiques. Elle possède également un mode « fury » où elle se transforme en chat énorme ! Une toute nouvelle façon de jouer donc.

 

La quête principale est très courte (une ou deux heures), mais globalement bien plus dure que celle du jeu principal. On a en outre accès aux 16 boss de Muramasa et également à toutes les Caves of Evil. Il y a de quoi s'aiguiser les griffes plusieurs heures. J'ai personnellement mis 13 heures pour voir les différentes fins.

 

L'histoire est du coup plus modeste et moins ambitieuse, mais on s'attache du coup beaucoup plus facilement à Okoi et à sa soif sanglante de vengeance. La fin fait aussi beaucoup plaisir à voir (l'effet « awwww »). Des DLC comme ça, on en voit rarement.

 

Quand vous comprendrez sur quoi est assis le raton-laveu... hihi.

 

Long Live The Queen

La reine est morte, vive la reine. Morte empoisonnée, grillée par la magie, transpercée par des flèches, morte en s’empiffrant de chocolat, ou encore dévorée par … une pieuvre géante.

 

Vous incarnez Élodie, jeune princesse qui, suite à la mort de sa mère la reine, va devoir apprendre les ficelles du métier afin de poser son derrière sur le trône à son tour. Long Live The Queen est un visual novel/jeu de simulation où vous choisissez ce que vous voulez faire apprendre à votre princesse pendant ses classes, tout en faisant face à divers événements de la vie de château (du genre : séance de tribunal pour juger des criminels, soirées dansantes, attaque de serpents sournois, se faire courtiser par un vieux riche, apprendre les sciences occultes, gagner des guerres...). Il faudra également faire attention au moral de la jeune fille qui peut passer de triste à en colère, de joyeuse à déprimée etc.

 

Votre but ? Survivre assez longtemps pour vous faire couronner, et donc éviter de mourir d'affreuses façons. Dur, dur d'être une princesse...

Les tentacules deviennent un thème récurrents sur ce blog...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Salut à toi et bienvenue.

Je suis Voron, et je suis passionné, entre autres, de jeux vidéo, particulièrement de jeux japonais et de jeux indépendant.

Ce blog parle donc de jeux vidéo, et parfois d'animations japonaise. Quand j'ai envie. Et quand j'ai de l'inspiration.

Bonne lecture!

 

psn: mpvoron

3DS: 3566 2417 1233

steam: Voronlisk

sc2/battletag: Voron#933 / Voron#2946

 

Jeux favoris:

Chrono Trigger, Xenogears, Virtue's Last Reward, FEZ, Spelunky, Persona 3 (liste non exhaustive...)

 

(La bannière vient du jeu Muramasa Rebirth, DLC de la Nekomata)

Archives

Favoris