Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Alors aujourd'hui, je vais enfiler mon camouflage optique pour vous parler de Metal Gear Solid. Développé par Konami, édité par la même société pour sa version PS1, c'est Microsoft qui l'éditera sur PC. Le soft est sorti en septembre 1998 au Japon, en octobre 1998 aux USA et en février 1999 en Europe, le tout sur Playstation. la version PC est sortie en 2000 (désolé pour le manque de précision). MGS est disponible en téléchargement sur le PlayStation Network également. Je vais être honnête avec vous, résumer MGS est extrêmement difficile, puisque cette série de jeux d'infiltration est basée sur un background très complexe. Pour faire simple, dans cet opus le joueur incarne Solid Snake, un ancien militaire que l'on remet en selle parce que ses anciens copains de Fox-Hound ont pris possession de l'île de Shadow Moses en Alaska, et pour corser l'affaire, sur cette île il y a des installations nucléaires avec de belles ogives, et niveau diplomatie, ça pourrait faire très mal si lesdites ogives sont utilisées. En conséquence, on envoie un seul mec quasiment nu (en armement hein, parce que sinon il serait congelé en Alaska) pour régler la situation. 

 

Intro de Metal Gear Solid

 

MGS est le troisième épisode de la série Metal Gear. Les deux opus précédents sont sortis sur MSX2 notamment, une console-ordinateur des années 1980. Ces deux jeux étaient en 2D, et Hideo Kojima, le créateur de la série, a sous-titré MGS1 ainsi : Tactical Espionage Action. Sur Playstation, on se retrouve face au premier MGS en 3D, ce qui est en soi une très grande performance, mais Kojima va encore plus loin en proposant une expérience cinématographique avec des cinématiques très travaillées pour l'époque, avec pour résultat une immersion sans pareil dans le jeu. Avec le recul, évidemment, la 3D très pixellisée, avec un aliasing monstrueux pique les yeux, mais le jeu reste très jouable et les personnages ont des mouvements très fluides à l'écran. Le jeu est traduit intégralement en français, pour le texte et les voix des personnages, mais honnêtement préférez la version américaine si vous n'êtes pas anglophobe, parce que le doublage en français est une catastrophe. La voix de Snake façon Rambo fera rire certains et vomir les autres.

 

Combat entre Solid Snake et Psycho Mantis (Vidéo du vidéo-testeur Hooper11) 

 

Vous parler de mon ressenti sur le jeu est assez facile : ce jeu est énorme. Voilà ça, c'est fait. Ce que est plus intéressant, c'est de voir quel cheminement m'a amené a y jouer. Tout d'abord la Saga MP3 "Meta Gueule Solid" de Durendal m'a amené à m'intéresser à l'univers de la saga des MGS. Ensuite, je suis allé dans une boutique de jeux vidéo où j'ai pu trouver les trois premiers MGS, sur PlayStation et PlayStation 2. Comme c'est une petite boutique, avec le vendeur on se connaît bien, et au moment de passer à la caisse, il me dit : "Ecoute y'a MGS4 qui est sorti sur PS3 aussi ! Mais comme je sais que tu n'as pas de PS3, je te fais un prix d'ensemble pour la PS3 et les quatre jeux." Voilà comment je me suis retrouvé à faire tous les MGS d'affilée, sans m'arrêter. Non seulement j'ai accroché à l'univers, mais en plus, les personnages très travaillés de Kojima m'ont pris au corps. J'ai depuis retourné MGS Peace Walker sur PSP, mais je compte bien me le refaire sur PS3 quand la version de salon sortira. La série des Metal Gear Solid est une expérience unique dans la vie d'un gamer.

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Alasthor
Signaler
Alasthor
Vivement les MGS collection. :)

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris