Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, nous allons pénétrer dans un monde étrange, comme souvent en matière de jeux vidéo. Ce monde c'est celui de World of Goo, un jeu indépendant développé par 2D Boy, sorti sur le WiiWare en décembre 2008, en version Linux en février 2009, sur PC (téléchargement) en octobre 2009, sur Mac en novembre 2009, en version iPad en décembre 2010 et enfin sur Iphone et Ipod Touch en mars 2011. Il est à noter qu'une version boîte existe pour les versions PC et Mac. Le jeu a rencontré un vif succès, que ce soit du coté de la critique ou ou de celui des joueurs. Ce qui est dommage, c'est que ce petit bijou a été extrêmement piraté sur PC, les développeurs estimant la taux de piratage à plus de 90% des copies utilisées sur PC. World of Goo est le fruit de l'imagination de deux anciens salariés d'Electronic Arts, Ron Carmel et Kyle Gabler. Ce soft démontre qu'il est encore possible de faire du bon boulot avec une équipe très réduite.

 

Gameplay de World of Goo

 

Mais en fin de compte, World of Goo qu'est ce que c'est ? Eh bien c'est un concept très simple de prime abord : il s'agit d'assembler des petites boules rondes, les Goos afin de construire des structures pour permettre à ces petites choses de prendre le tuyau de sortie et s'échapper du niveau où elles sont retenues prisonnières. Il y a bien évidemment plusieurs sortes de Goos avec des propriétés différentes que je vous laisse découvrir. Le monde des Goos est contrôlé par une mystérieuse entreprise commerciale dont on ne sait pas grand chose. Ce jeu de réflexion est simple dans son approche, mais terriblement addictif, parce que le joueur veut aller au bout de chaque niveau et que certains d'entre-eux sont particulièrement retors. Il ne faut pas oublier le graphisme du jeu, assez simple mais néanmoins très beau, ainsi que la musique, qui s'apparente plus à des nappes d'ambiance, mais qui conviennent parfaitement à l'univers qu'elles dépeignent. En résumé, c'est un concept unique et la meilleure façon de s'en faire une idée, c'est d'y jouer, tout simplement.

 

World of Goo OST - 15 - Welcome to the Information Superhighway

 

Comme je l'ai déjà dit lors d'articles précédents, une réflexion trop poussée a tendance à agir sur moi comme un répulsif. J'avais entendu parler avant sa sortie de World of Goo, mais il avait subi mon impitoyable jugement : "C'est un jeu de réflexion, alors il vire directement de ma liste de jeux à essayer !" Clair, net et sans bavures. Puis le bouche à oreille a fait qu'il est revenu aux miennes, d'oreilles. Du coup, ma curiosité étant plus aiguisée que ma répulsion à m'exciter les neurones, je télécharge le jeu sur iPad. Et je m'aperçois, une fois de plus, que je l'avais précipité beaucoup trop vite vers un injuste pilori. J'ai perdu de longues heures à monter des structures de plus en plus folles afin de libérer ses petites boules expressives qui poussent des cris quand la structure avance et atteint le tuyau de sortie salvateur. World of Goo, c'est simplement un peu de poésie sans mots, de la beauté ludique pure.

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Alasthor
Signaler
Alasthor
Ravis que tu es pût dépasser tes préjugés pour jeter un oeil au jeu.
Comme dit ailleurs, il fait partie de mes références :)

Au sujet du piratage: oui c'est dommage. D'autant plus que le prix de base n'est pas élevé et que si on peut comprendre (sans cautionner) les réfléxions du genre "les jeux coutent cher, c'est pour sa qu'on pirate", là par contre on me la fera pas.

Personnellement, j'ai acheté le jeu en day one, avant même d'avoir un avis car les auteurs n'ont simplement pas mit de protection sur leur soft pour lutter contre les protections qui punissent les acheteurs honnètes lorsque leur soft ne marche pas à cause des protections.

Et rien que pour sa, sa méritait un geste :)
Utori
Signaler
Utori
Il aurait totalement eu sa place sur XBLA Oz, c'est certain... Mais le gameplay n'était pas pensé pour une manette, c'est peut-être uine explication. Foireuse mais une explication. Les versions ordinateurs c'est pour la souris, wiimote pour le WiiWare, et iOS pour le tactile.
oz_fromsl
Signaler
oz_fromsl
je ne comprends pas que le jeu ne soit pas sorti sur xbla ... je l'aurais acheté direct. Mon pc ne me permettait d'y jouer !
Utori
Signaler
Utori
Je sais bien.Mais se battre contre des pratiques honteuses c'est dur ! Mais je tenais a le dire quand même
Gloumouf
Signaler
Gloumouf
Excellent jeu!!!
Et il faut vraiment etre con pour le pirater... Il etait en vente au prix qu'on voulait (meme quelques centimes!)

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris