Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, on arrive au trentième jeu passé en revue. Déjà 30 jeux, c'est énorme non ? Alors pour marquer le coup, on va se pencher sur un jeu enivrant de beauté. Je vais vous emmener dans un monde onirique, qui nous transporte hors du temps avec Muramasa ; The Demon Blade, sorti sur Wii le 13 novembre 2009 en Europe. Développé par Vanillaware et édité par Rising Star Games chez nous, cet Action RPG teinté de beat'em all emmène le joueur au Japon, dans un environnement très traditionnel inspiré de la mythologie japonaise. Le joueur peut incarner deux personnages différents : soit Kisuke, un ninja amnésique, soit Monohime, une jeune femme possédée par un esprit. Selon le personnage choisi, l'aventure est différente, chaque personnage commence l'aventure à une extrémité différente de la carte du monde, affronte des boss différents, mais il arrive que les personnages se rencontrent pendant leur périple. La progression se fait à travers des tableaux en 2D que l'on traverse comme autant de peintures à admirer.

 

Intro de Muramasa : The Demon Blade

 

Du coté du gameplay on se retrouve avec un beat'em all où il s'agira de trancher à coups de sabre les ennemis et les boss que l'on rencontre pour avancer dans l'histoire. Le coté RPG est représenté par les différents sabres que l'on peut utiliser. Le personnage que l'on dirige ne peut en porter sur lui que trois à la fois, et chaque sabre possède ses propres caractéristiques. Il faut donc se référer à un arbre de compétences des sabres pour savoir lequel utiliser à bon escient. Il arrivera alors fréquemment de demander à Muramasa Sengo (forgeron de sabres japonais très célèbre) de vous forger de nouvelles armes moyennant des âmes que vous ramasserez tout au long du jeu. Muramasa est un jeu au gameplay assez classique pour un beat'em all, mais c'est la beauté de ses décors qui en font sa force. Sans oublier un dynamisme époustouflant pendant les phases de combat. Finalement le gameplay de ce jeu est très complet. 

 

Vidéo de gameplay de Muramasa avec Monohime

 

Muramasa : The Demon Blade fait partie de ces jeux dont j'avais entendu parler depuis quelques années, faisant partie des jeux qui sont à classer dans les oeuvres d'art. Cet aspect en 2D très travaillée m'avait intrigué. Puis malheureusement, un jeu en chasse un autre, et j'avais un peu oublié son existence. Je m'en suis souvenu lorsque j'ai regardé ma ludothèque Wii, et là, j'ai eu une illumination soudaine. J'ai fait venir le jeu, je l'ai mis fébrilement dans la console et là je me suis affalé sur ma chaise devant tant de beauté. Finalement, je jouais pour avancer et voir d'autres tableaux magnifiques. Il ne faut pas oublier la qualité des musiques, absolument splendides. Ce jeu tord le cou à une idée reçue selon laquelle les bons jeux et la Wii, ce serait antinomique. La Wii est un énorme succès commercial, mais elle est atteinte du même syndrome que la N64 à mon avis : elle a peu de bons jeux, mais quand ils le sont, c'est même plus que ça : ils atteignent l'excellence. Etes-vous d'accord avec moi ?

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris