uniVRcity

Édito

La Réalité Virtuelle
arrive. On le sent,
il lui faudra encore
un peu de temps pour
s'affiner,
se démocratiser,
mais cette nouvelle
technologie porte
en elle les graines
d'un bouleversement
Majeur.

Julien Chièze, 23 Mars 2015

Archives

uniVRcity

Par Baton2Joie Blog créé le 03/05/17 Mis à jour le 17/03/18 à 06h00

Ajouter aux favoris
Signaler

Le studio hollandais House of Secrets n’est pas inconnu dans le petit monde de la VR. En effet, les deux fondateurs Arjan van Meerten & Sven Neve, nous avaient déjà concocté notamment les expériences VR: Surge et dernièrement APEX. Que je ne saurais trop vous recommander si vous aimez le mélange de musique électronique. Avec des effets visuels époustouflant d'une esthétique rare. Pendant presque 2 ans, ils ont bossé sur leur tout premier jeu VR. Je vous propose donc le test de KIN sur Oculus RiFT. Et déjà sorti sur Gear VR en décembre dernier.

source : https://univrcity.fr/test-de-kin/

Comment ne pas tomber sous le charme de cette mystérieuse petite fille à la chevelure immaculée. Qui semble à première vue, perdue sur cette planète énigmatique. Et pour laquelle on nous propose de prendre le destin en main. Elle sera accompagnée en plus d'un petit robot qui la suivra comme son ombre. Il nous aidera à pointer les éléments du décor à observer avec intérêt. Mais aussi fera office d'affichage, à la demande, des systèmes vitaux. En particulier, nos 4 vies avec pour chacune son niveau restant, ainsi que le niveau de charge de notre arme.

Un jeu de plate forme mélangeant combats & énigmes

Parce qu'ici point d'affichage du score, de temps, ni de texte qui pourraient perturber le joueur. Et pourtant nous sommes bien en présence d'un jeu de plate forme. On a une vue globale de toute la zone de jeu. Tout a été fait pour plonger immédiatement dans l'observation de chaque scène. Le but sera de trouver le bon chemin pour atteindre le portail et passer à la scène suivante. Étant assis à la base, rien ne nous empêchera de se lever, de s'approcher d'un coin du terrain. Afin d'avoir une meilleure vision de ce qui s'y passe. On aidera ainsi le mieux possible, cette petite enfant à franchir les obstacles qui ne manqueront pas de se mettre sur sa route.

 

 À commencer par ces étranges machines toutes de noir vêtues, et aux armes bien différentes. Qu'il faudra évidemment éviter/éliminer à tout prix. Ainsi que des boss géants dans leurs arènes privatives, qui viendront de temps en temps "égayer" le parcours. Et ce, juste avant d'apprécier de courtes séquences animées retraçant l'histoire. Armée d'une épée dans un premier temps, elle saura répondre aux attaques ennemies. Il y a d'ailleurs 3 niveaux de difficulté pour les combats, ainsi que pour les puzzles :

  • Explorer (mode Facile)
  • Adventurer (mode Moyen) -par défaut-
  • Fighter (mode Difficile)

 

Avec un style graphique et une ambiance marquante 

le mode Adventurer, le mode par défaut donc, est personnellement un bon compromis entre difficulté et joie d'avancer. Les puzzles et les pattern des différents ennemis vont nous rendre la tâche rude, bien comme il faut pour ne pas s'ennuyer. C'est un plaisir de parcourir les scènes dans ces décors tout en low-poly. Certes minimalistes, mais qui au final avec un rendu propre, clair, coloré aux effets 3D. Et dotés d'une direction artistique de fort belle facture qui saura taquiner les rétines des plus blasées. Sans parler de l’habillage sonore qui sait se faire discret. Mais bien dans le ton des dernières productions d'Arjan van Meerten. Et qui fini de donner à cette petite aventure, ce cachet surréaliste.

 


à Écouter Également 
tracklist d'Arjan van Meerten sur son SoundCloud:

 Il est à noter que, en plus de choisir le niveau de difficulté, le jeu offre toute une série de réglages bien venus : de la qualité des graphismes à la configuration des Touch. Pour ce qui est de la jouabilité, le jeu pardonne quelques maladresses mais reste précis en général. Le niveau de cinétose est proche de zéro. Notre vision ne bouge pas, donc jamais malade ! Enfin, avec un tarif de 14,99¤, on en a pour son argent et pour plusieurs heures de jeu.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires