Tuntun te parle

Tuntun te parle

Par tuntun Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 17/07/12 à 01h54

Le blog d'un gars.

Ajouter aux favoris

Catégorie : En attente de...

     
Signaler
En attente de...

Qu'est-ce que de Blob 2 ?

de Blob 2 : The Underground est la suite de de Blob sortie sur Wii fin 2008. Ce second épisode sortira sur 360, PS3 et Wii le 25 février 2011. C'est BlueTongue, studio australien, qui se charge de développé le jeu, tandis que THQ l'édite.

Une version DS est aussi en développement, mais sera un jeu différent développé par le studio Halfbrick.

M'étant attelé au mois de janvier, avec beaucoup de retard donc, au premier épisode, je peux vous dire que ce Underground me fait grandement envie.

De Blob est un jeu au concept original, possédant un capital sympathie très élevé. Malheureusement, si le jeu nous offre beaucoup de fun et de bonne humeur, quelques défauts pénalisent le jeu sur la longueur. Les missions et objectifs, bien qu'assez nombreux, devenaient assez vite redondants, et les niveaux étaient bien trop longs sans possibilité de sauvegarde au milieu de l'un d'eux.

Pour cette suite, les australiens de BlueTongue nous ont écouté. D'abord les non-possesseurs de Wii, puisque le jeu sortira sur Wii, PS3, 360 et DS (cette dernière étant différente et développée par le studio HalfBrick). Ensuite on nous promet la possibilité de sauvegarder directement à l'intérieur des stages. Cela règle un des principaux défaut du premier opus, et va de paire avec une augmentation conséquente de la taille des niveaux, jouant plus encore sur la verticalité. 

Pour ce qui concerne le contenu il a été décidé de faire dans le "toujours plus", c'est-à-dire plus de pouvoirs, plus d'ennemis et plus de missions. De ce qui à pu ressortir, le level design apporte vraiment plus de variété dans la façon de s'approvisionner en peinture, compléter un objectif, ou aborder un niveau. 

Grande nouveauté du titre, on aura également la possibilité d'entrer dans certains bâtiments, ouvrant le jeu à des niveaux de plateforme 2D laissant une grande place aux énigmes. Cela nous permettra d'incarner les autres personnages et de bénéficier de leurs différentes capacités. 

 

Grâce au fun du premier opus et aux ajouts de la centaine de niveaux 2D, du coop, et autre joyeusetés propres aux suites, de Blob 2 : The Underground est donc un jeu que j'attends impatiemment, en espérant (et c'est bien parti pour) que les peu nombreux mais quelque peu gênants défauts du 1 soient corrigés. En tout cas, le miens est déjà réservé.

 

Voir aussi

Groupes : 
de Blob
Jeux : 
de Blob 2
Sociétés : 
THQ, Blue Tongue, Halfbrick
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
En attente de...

 

Qu'est-ce qu'Epic Mickey ?

Epic Mickey est un jeu de plateforme sur Wii dont la sortie est prévue en Europe pour le 26 novembre 2010. Il réalisé par Junction Point Studios dirigé par Warren Spector, et édité par Disney Interactive Studios

Annoncé il y a un an avec une superbe couverture de Game Informer le nouveau projet de Warren Spector, a fait parler de lui grâce à ses artworks post-apocalyptique du monde de Mickey et quelques promesses d'univers bien sombre. Arrive rapidement les premiers screens, et là, c'est la déception. Style très cartoon, trop coloré, et techniquement faiblard, ses premières images ont été très critiquées.

 

Puis plus rien. Pendant plus de six mois, aucune infos, aucune images ne sort Junction Point, et pour causse...

E3 2010, Epic Mickey fait son grand retour, mais sous une nouvelle robe. En effet les développeurs ont pris en compte les critiques des joueurs et ont complètement changé le style graphique. Cette nouvelle touche est moins grossière, plus proche des artworks originels, et ajoute un filtre sur Mickey notamment, qui donne un aspect peinture du plus belle effet. C'est pour moi une grande réussite que cette nouvelle direction artistique.

Grâce à cet E3, on en apprend beaucoup plus sur le jeu en lui-même. On sait que le jeu sera un jeu de plateforme en 3D, entrecoupée de phase de plateforme en 2D prenant place dans de vieux univers de Mickey, comme Steamboat Willie. On sait aussi que Mickey possédera un pinceau magique lui permettant de peindre le décor pour ajouter des éléments, ou d'user de dissolvant pour en enlever. Ces techniques serviront aussi à combattre, puisqu'on pourra notamment assouvir des ennemis à l'aide de peinture. Il est également possible d'invoquer des objets spéciaux à l'aide du pinceau et de schémas. Ces objets auront chacun un pouvoir, comme l'horloge qui ralentira le temps, ou la télévision qui distraira les ennemis. Cet outil qu'est le pinceau offre donc beaucoup de variété dans le gameplay.

Enfin, il faut rappeler qu'Epic Mickey est un jeu de Warren Spector, et que forcément on retrouve ce qui mène le monsieur depuis longtemps dans sa carrière. On aura donc droit à un système de moralité qui influera grandement sur le déroulement du jeu. En effet, en fonction de nos actions, on sera applaudit ou craint, ce qui nous ouvrira le chemin vers certaines quêtes, pouvoirs ou alliances. Il sera même possible, selon les cas d'éviter certains boss.

 

Epic Mickey se révèle donc comme un jeu ambitieux, autant dans son gameplay que dans sa direction artistique. Je suis impatient de pouvoir mettre mes mains dessus, et j'espère vous avoir donné envie d'y goûter.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
En attente de...

 

Qu'est-ce que Tista ?

Tista est un shonen de Endo Tatsuya prépublié à partir de 2007 dans le Square Jump. Les deux tomes que comporte la série seront publié en France le 26 aout 2010 par Kaze Manga.


Histoire : 

A New York, Tista est une étudiante timide, introvertie et plutôt asociale. Pourtant, la nuit, elle devient une tueuse au service de l'église, exécutant les crapules qui sévissent dans la ville. Connue sous le pseudonyme de Soeur Militia, ses yeux lui permettent de cibler ses proies sur des distances très importantes. Elle est redoutée des criminels et elle est considérée comme un serial killer par la police qui mène son enquête pour la retrouver.

Alors Tista... c'est un manga que j'attends beaucoup, parce que c'est une série assez unique, en tout cas pour moi, et qui propose en simplement deux tomes une histoire touchante et bien écrite.

On retrouve donc la Soeur Militia qui est une tueuse au service de l'église. Elle a comme particularité de posséder un oeil qui lui donne une excellente vision, et qui lui permet de sniper à de très longues distances. Bien sûr ce don n'est pas venu tout seul et il a des conséquences.

Deux tomes oblige, tout va assez vite. Heureusement l'intrigue est simple, mais parfaitement maitrisée, basée essentiellement sur la psychologie de Tista/Soeur Militia.

On se retrouve donc devant un thriller efficace. Il n'y a pas un suspens de fou, mais il y a beaucoup d'émotion. 

Le trait quand à lui est très spécial et risque d'en rebuter un certain nombre, surtout au début. On y trouve des mélanges de plusieurs styles. On retrouve du SD, des traits un peu plus comics notamment dans les décors, des planches avec un style un peu crayonné, ou d'autres plus propres avec un très bon travail de contraste. J'avoue avoir trouvé le design rebutant au début, mais il est bien de se forcer, car les planches de grandes qualités augmentent rapidement. J'ai un faible pour les dessins un peu poseurs, avec de très bons angles et un style vraiment classieux.

Reste que le découpage est bon et qu'il nous plonge très bien dans l'histoire.

Un manga que j'attends impatiemment sur papier.

 
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
En attente de...

Qu'est-ce que The Last Story ?

The Last Story est un RPG japonais développé par Mistwalker, le studio de Mizuguchi, et Artoon, et édité par Nintendo. Le jeu est prévu pour sortir sur Wii dans le courant de l'année 2010 au Japon.

Plus ça va, et plus je suis impatient à propos de ce RPG. Il faut dire qu'il y a de quoi, avec Sakaguchi et donc Mistwalker aux commandes, et Nintendo à l'édition.


Dès les premières informations sur le jeu, je me suis mis à l'attendre. Un univers médiéval, avec un début d'intrigue assez classique, mais qui laisse espérer un développement riche. De ces premières informations est ressorti surtout une phrase, "Un monde où le métal est rare". Ca peut paraître anodin, mais moi ça m'a vraiment donné envie. Un monde médiéval, où l'arme blanche est reine donc, où le métal se fait rare, donc réservé à une élite, ça ouvre plein de portes je trouve.

Ensuite viennent les premiers artworks. Ils sont superbes. On apprend au passage, et on le ressent sur les artworks (notamment ceux de la ville), qu'il y a une inspiration de l'architecture française et italienne, les développeurs étant même allés sur place pour prendre des clichés. On peut voir sur ces artworks des teintes brunâtres, ocres, qui font ressortir je trouve, une certaine mélancolie. Ce sentiment couplé à la superbe musique de l'accueil du site me transporte à chaque fois, et me fait encore plus attendre des nouvelles de cette histoire.

Semaine par semaine, ce sont des nouvelles informations qu'on nous a donné. Les personnages principaux. Leur design me plait bien. On dirait du Nomura en un peu moins typé je trouve. Ils sont jeunes mais pas trop. C'est sûr ce ne sont pas de vieux briscards de 40 ans, ceux qui ont déjà roulés leur bosse, mais ils sont suffisamment vieux pour paraître prêt à l'aventure. Bref ça me plaît. 

On a aussi eu droit à quelques explications par schéma notamment du système de combat. De ce qui a été expliqué, j'ai pas compris grand chose finalement, à part le fait que ça soit du temps réel.

Et finalement vient la vidéo, diffusée il y a quelques jours. On peut y voir différentes phases de jeu et quelque bouts de cinématiques. On remarque que ces dernières utilisent le moteur du jeu.

Les phases de gameplay en ville sont proches dans le rendu des artworks diffusés avec ces tons ocres. Petit hic qui est un classique du J-RPG, mais qu'on aurait pu espérer bien meilleur, ce sont les animations. Que ce soit dans la démarche ou les collisions avec les passants, on a l'impression d'avoir affaire à des robots. 

On a pu voir aussi des morceaux de combats, avec un système qui s'annonce proche de celui de FFXII. C'est l'intelligence artificielle qui dirige les coéquipiers, pendant qu'on attaque en temps réel. Je devine deux subtilités qui pourraient me plaire. La première est, ce que je pense une sorte d'infiltration qui permet de donner un avantage en combat, comme prendre l'ennemi à revers et infliger plus de dégâts. La deuxième subtilité est ce que je vois comme un système d'aggro, un peu la manière de Army of Two. Un personnage attire l'attention des ennemis et laisse le temps à l'autre de passer derrière l'adversaire et de l'attaquer par surprise. 

Bien sûr, ces points de gameplay ne sont que des suppositions de ma part, mais il faut bien avouer que ça me fait particulièrement envie. Si on rajoute à ça le mode coop, on arrive au RPG que j'attends le plus en ce moment avec Xenoblade.


Voir aussi

Jeux : 
The Last Story (Wii)
Sociétés : 
Nintendo, Mistwalker
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
En attente de...

 

Qu'est-ce que Blur ?

Blur est un jeu de course arcade, mélange de Mario Kart pour les power-ups et le tabassage du voisin, et de Project Gotham Racing, pour la conduite technique et les voitures réelles. Ce jeu misant en grande partie sur le online et l'aspect communautaire, et développé sur Xbox 360 et PS3 par Bizarre Creations (Project Gotham Racing, The Club) et édité par Activision.


Pourquoi attendre Blur ? Parce que ça tue !!

Ça faisait longtemps que j'avais pris autant mon pied sur un jeu de bagnoles (en sachant que j'aime pas les simulations). 

Au début j'étais pas intéressé par ce jeu, j'étais même un peu moqueur. Graphiquement il me semblait moyen comparé à Split/Second, le Mario Kart-like en réaliste me paraissait inapproprié, je me disais que ça serai qu'une pale copie du titre de Nintendo avec bien moins de fun. Comme quoi les préjugés, c'est bien naze.

 

Parce qu'en fait, après avoir passé beaucoup de temps sur la beta, c'est tout le contraire qui en est ressorti. Le jeu est plutôt beau, le jeu est speed, le jeu est fun. Je dirais même que le jeu est plus fun que Mario Kart. Et je peut me permettre de le dire, je joue tous les midi à MKWii (certes il est moins bien que MKDS mais quand même). 

 

En quoi est-il meilleur ? Simple, il y a trois points qui pour moi font la différence.

Le premier est la vitesse de jeu. Je trouve MK très lent depuis que j'ai commencé à jouer à Blur. C'est un point que je trouve très  important pour un jeu de bagnoles, être grisé par la sensation de vitesse. Or c'est ce que donne Blur, sans être dans un avion de chasse non plus. 

Le second point, est le déroulement de la course en lui-même. Dans Blur, il n'y a pas de triche, pas de power-ups abusés pour te faire passer de la dernière à la première place dans le dernier virage de la course. Au début je me disais que c'était un problème, parce que cette "triche" est nécessaire bien qu'abusée dans MK. Si un gars se prend multitude d'objets en 10 secondes et se retrouve à la ramasse, les objets qui te font reprendre un quart de tours sur tes adversaires sont nécessaires. Mais là ou c'est nécessaire dans MK, ça ne l'ai pas du tout dans Blur, et ce grâce à une mise en avant du pilotage et un diminution de la puissance des items. En fait, ces derniers sont très bien dosés, car ils permettent de rattraper ou dépasser quelqu'un, sans que ce dernier ne s'arrête complètement et prenne un retard énorme. C'est justement ça qui met le pilotage en avant. Les items ne sont là que pour donner un petit coup de pouce. Si un bon pilote utilise mal les items, il pourra toujours être bien placé. Si un mauvais pilote utilise bien les items, il sera toujours dans les derniers.

Et enfin, le dernier point, et non des moindre, le multi. Rien à voir ce qu'il se fait ailleurs, le multi ici est très bien penser. A la manière d'un Call of Duty, on gagne de l'expérience en fonction de ses performances, on gagne des niveaux, ce qui permet de débloquer voitures, modes de jeux et caractéristiques spéciales. De plus on peut jouer jusqu'à 20 en ligne avec micro et ça fonctionne très bien. J'ai eu quelque fois des bugs, avec des voitures qui se téléportent, mais rien qui entache vraiment le jeu, et surtout problème qui devrait être régler sur la version finale.

 

Bref, c'est un véritable coup de coeur pour moi, qui m'oblige à l'acheter (au mois de juin parce que trop de jeux au mois de mai). En espérant retrouver des gamebloggiens sur le live.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
En attente de...

Qu'est-ce que Bakuman ?

Bakuman est un manga actuellement en prépublication dans le Weekly Shonen Jump (depuis le 11 aout 2008). Il est dessiné par Takeshi Obata (Death Note, Hikaru No Go, Rampou, Ral&Grado) et scénarisé par Tsugumi Oba (Death Note notamment). Il a la particularité de montrer les coulisses du métier de mangaka.

C'est Kana qui a obtenu les droits pour publier ce manga en France. Le premier tome devrait sortir début juillet, pour la Japan Expo.

 

Histoire :

Moritaka Mashiro est en 3e année de collège et est très doué pour le dessin. Il est amoureux d'une fille de sa classe, Azuki, mais il n'ose pas lui avouer ses sentiments. Akito Takagi, l'élève le plus intelligent de la classe, propose à Mashiro de s'associer avec lui afin de réaliser un manga et ainsi devenir riches et célèbres. Notre héros refuse tout d'abord la proposition jusqu'au soir où Takagi et Mashiro se retrouvent devant chez Azuki. Celle-ci leur avoue vouloir devenir Seiyû. Mashiro lui dit alors : "Si nous arrivons à réaliser notre rêve, voudras-tu m'épouser ?". Elle accepte mais à condition qu'ils ne se voient plus jusqu'à ce que leur rêve soit devenu réalité. Leur unique moyen de communication est l'envoi de courriels. Mashiro et Akito se lancèrent alors dans la folle aventure de créer un manga à succès.

Pourquoi attendre Bakuman, simplement parce que c'est le duo gagnant qui nous à offert Death Note.

Alors oui, c'est facile de dire qu'ils ont fait un truc bien alors leur nouveau projet est forcément bien. Mais la je parle en connaissance de cause. Bakuman est très bien.

 

Alors qu'est-ce qui fait que c'est bien. Déjà le dessin. Obata à un style un peu plus rond que dans Death Note est utilise beaucoup plus de déformations et grimaces pour le ressort comique, mais c'est toujours aussi beau et propre.

Mais ce qui fait que ce manga est intéressant, le véritable point fort, c'est qu'on y découvre les coulisses du Jump et du monde des mangakas en général. Comment se créer une série, les relation avec l'éditeur, la concurrence,etc. Tout y est abordé de manière ludique. Ca parle beaucoup, mais c'est toujours intéressent.

 

Donc je conseille fortement d'attendre la sortie ce manga, de s'impatienter, et de l'acheter au début du mois de juillet.

 

 
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

Derniers achats : Kick Ass T2, Berserk T6, 7 et 8, Vagabond T3, Bakuman T3

Jeux du moment :  Alan Wake (360)


Lecture du moment : IG9

Archives

Favoris