Tuntun te parle

Tuntun te parle

Par tuntun Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 17/07/12 à 01h54

Le blog d'un gars.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Musique

Signaler
Musique

 

Comme je l'avais annoncé dans un article il y a quelques semaines, ¡Mayday! est de retour avec Stuck on an island.

Comme le laisse penser la pochette de l'album, le groupe est allé plus loin dans ses expérimentations musicales, allant cherché la technologie pour agrémenter leurs morceaux avec des éléments un peu plus électro. Ils restent malgré tout un vrai groupe, donnant toujours une grande place aux percussions, donnant des beats lourds injecté de grosse caisse, une basse toujours aussi envoûtante et des riffs de guitares entêtants.

On sent en écoutant l'album un très gros travail musicale, reprenant les bases de leur premier album pour les développer. On se retrouve avec des morceaux cassant la structure des titres hip hop habituels (3 couplets de 16 mesures et 2 refrains), pour apporter une plus grande mélodie et plus de place au chant.

Comme pour le premier opus, des influences ou des correspondances se devinent. Gorillaz ou Gnarls Barkley s'aperçoivent dans ces sons, ainsi que Explosion in the sky sur le sublime On 2 someth'n

J'ai ressenti à l'écoute une plus grande liberté musicale, un album plus éclectique que le premier mais toujours aussi homogène.

Au niveau du rap en lui même on a toujours droit à des titres imagés, sur lesquels nos deux rappeurs posent leur flow si reconnaissables et efficace. C'est très bien réalisé, et ça s'incruste parfaitement dans les productions crées par le groupe. Les invités quand à eux, bien qu'inconnus pour moi, assurent parfaitement leur place et apportent réellement quelque chose.

 

Au final, Stuck on an Island est encore une belle grosse claque que nous met ¡Mayday!. L'opus précédent nous emmenait à Miami, celui là nous fait décoller vers l'espace, grâce à un son plus aérien, plus planant, mais paradoxalement toujours très énergique. Une belle tuerie que j'écoute déjà en boucle et que je recommande à tout le monde.

 

Tracklist :

# Titre
1
I'll be gone
2 Stuck on an island
3 No 1st Lookin'
4
Lost Highway
5
Broads & Freks
6
Transparent
7
Freak Show
8
Smoke & Mirrors
9
On 2 Someth'n (feat.Jovi Rockwell)
10
Worst Case Scenario (feat. Money Making Jam Boys)
11
Padded Walls
12
Fire
13
Spare Change
14
Sell your soul (feat. Casely)
15
Make a living
16
Pass the 45.
17
Technology
18
Picture Perfect (feat. Shonie)
19
Part 3 (They told me)

 



Qui sont ¡Mayday! ?

¡Mayday! est un groupe de rap originaire de Miami et composé de Bernbiz (rappeur), Wrekonize (rappeur), Plex Luthor (clavier), Primo (guitare basse) et Gio (DJ/Percussionniste).

A ce jour, ils ont sortis un album éponyme en 2006, puis  deux EP, The thinnest line et Technology tout les deux en 2009, une mixtape Lords of the fly puis Stuck on an island en cette année 2010.

 

Lien vers le site officiel pour écouter l'album.

Lien Spotify pour écouter l'album.

 

 

Extrait de l'album :

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Musique

Il y a des nuits, comme celle-ci, ou l'on se retrouve à vagabonder sur la toile, à cause d'insomnies. On se ballade de lien en lien, et au détour d'un site, que l'on avait pas visité depuis longtemps, on découvre une surprise qui donne un sens à cette insomnie. 

Cette nuit, je n'arrive pas à dormir et c'est tant mieux. Cette nuit j'ai appris que ¡Mayday! était de retour. 

¡Mayday! c'est ce groupe dont j'avais fait la chronique de l'album éponyme il y a quelques temps. Ce groupe dont il est très dur de trouver des infos sur le net.

Et bien maintenant je sais qu'il sortiront un album nommé Stuck on an island au mois d'octobre de cette année. Cette très bonne nouvelle s'accompagne de deux titres, qui donne de très bons espoirs pour cet opus. Du grand ¡Mayday! s'annonce, et ma nuit devient radieuse.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Musique

 

 

Quand deux des plus charismatiques rappeurs décident de sortir un album en commun, ça donne un classique gorgé de weed.

 

On pourrait résumé Blackout! à un simple fat beat, fat flow. Le fat beat se justifie par une présence massive d'Erick Sermon (ex-EPMD et membre et producteur du Def Squad) à la production nous distillant un son funkisant. Une grosse caisse, une basse, un sample funk, voila la recette du fat beat
version Blackout!.

On remarque aussi la présence de RZA et Mathematics (respectivement producteur/rappeur/fondateur et DJ/producteur du Wu-Tang Clan) sur quatre titres (et pas des moindres) qui apportent une ambiance un peu plus "sombre", plus Wu ("Run 4 cover"), mais qui reste très cohérent dans l'album.

Citons aussi Rockwilder qui nous sort ce tube imparable, une véritable bombe parfaitement amorcer par Meth' & Red, "Da Rockwilder".

DJ Scratch, Gov Mattic et même Redman livrent aussi de très bonnes productions. Toujours de quoi faire vibrer les tympans.

 

Quand au fat flow, il suffit de dire Method Man et Redman pour comprendre. Au top à cette époque, les deux compères chargés de weed lachent des phases de fous, se tapent des trips et nous sortent le meilleur d'eux-même. Ils ont aisence au micro que rares ont. En plus de ça, ils est difficile de trouver plus complémentaires et plus complices.

On peut quand même voir apparaître quleques guests qui ne baissent pas le niveau, au contraire. Il y a Ja Rule et LL Cool J sur "4 seasons", avec une haute performance du second. Et puis il y a le terrible "Run 4 Cover". Pause WUesque au milieu de l'album, le titre produit par RZA invite Ghostface Killa et Streetlife pour une prestation énorme.Fat flow que je vous dit.

 

Au final, cet album est simplement énorme. Le meilleur  de ce que  le duo nous a sorti (loin devant Blackout! 2). Cet album fait bouger les têtes comme jamais (je bouge la mienne au moment j'écrit ces lignes) et nous fait comprendre que Method Man et Redman sont des rappeurs hors norme.

 

Tracklist :

 

# Titre Producteur
1
A special joint (intro) Redman
2

Blackout!

Erick Sermon
3 Mi Casa Erick Sermon
4

4 Seasons (feat. LL Cool J & Ja Rule)

Erick Sermon
5
Y.O.U Erick Sermon
6
Cereal Killer RZA
7
Da Rockwilder Rockwilder
8
Tear It Off Erick Sermon
9
Where We At (skit) Redman
10
1, 2, 1, 2 DJ Scratch
11
Maaad Crew Erick Sermon
12
Run 4 Cover (feat.Ghostface Killa & Streetlife) RZA
13

The ?

Redman
14
Dat's Dat Shit Mathematics
15
Cheka Gov Mattic
16
Fire Ina Hole Mathematics
17
Well All Rite Cha Method Man, Redman
18
Big Dogs Erick Sermon, Redman
19
How High (remix) Erick Sermon

 



Qui sont Method Man et Redman ?

Ce sont deux rappeurs. L'un est orgiginaire de Staten Island, NY, l'autre du New Jersey. Le premier officie au sein du Wu-Tang Clan, quand le deuxième fait bouger les têtes avec le Def Squad. Les deux ont des carrières solo majeures. Apparaissant chacun sur les albums solos de l'autres, c'est en 1999 qu'ils décident de sortir un album (Blackout!) ensemble. Ils ont ensuite fait un film ensemble (How High en 2001), une série (Meth & Red en 2004), et ont enfin fini par donner à leur premier album dix ans après (Blackout! 2 en 2009).

(wiki Method Man) (wiki Redman)

Lien Spotify pour écouter Blackout!

Extraits de l'album :

 

Tear it off :

 

 

Y.O.U :

 

 

Da Rockwilder :

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Musique

 

Je viens vous parler aujourd'hui d'un des meilleurs albums de hip hop que j'ai pu entendre. Un album qui reste unique à mes oreilles. Un album que je ne me lasse pas de réécouter. D'ailleurs, après 2001 de Dr Dre, c'est certainement l'album que l'ai le plus écouter. Cet album est le seul et unique album d'un groupe peu connu, issu de Miami, répondant au nom de ¡Mayday!.

 

Ma première écoute fut bouleversante pour mes oreilles. Dès l'introduction, je me retrouve en plein Miami, sur ces avenues bordées de palmier, longeant la plage, le soleil tapant si fort qu'on peut voir des vapeurs issues du bitume. Je directement dans l'ambiance.

On ressent tout de suite une chaleur s'émanant de l'album. Quelque chose qui nous prends au trip. Est-ce du à cette musicalité qu'on retrouve difficilement dans le hip hop ? Ce mélange des saveurs, allant de l'énergique "Watchin me", au rock "4x4" ou au planant "Nothin" ?

Tout ce que je sais, c'est qu'on se retrouve avec un album hors du commun, un trip qui nous embarque en virée dans Miami. On bouge la tête, on savoure les synthés et la basse bien grasse, le flow clair et aiguisé de Bernbiz.

¡Mayday! en a profité pour invité des potes. Quatre. Chacun vient avec sa petite touche, son petit truc qui fait que le morceau devient incontournable. Il y a qu'a regarder Devin The Dude qui transcende "Nothin" grâce à son refrain plein de nonchalance, ou Cee-Lo qui funkyise encore plus "Groudhog day".

 

Au fnal, cet album est l'album de rap le plus frais et le plus pertinent musicalement que j'ai pu entendre. Tout y est maitrisé, rien est à ajouté ou enlevé. Une perle comme on voit trop peu.

 


Tracklist :

# Titre
1
Mission Statement
2 4x4
3 In the VIP (feat. Killa Kella)
4
Groundhog Day (feat. Cee-lo Green & DJ Craze)
5
Chasin Ghosts
6
Angles
7
The customer is always right
8

Beef

9
MACRO/micro
10
Nothin (feat. Devin The Dude)
11
Too many notes
12
Post mortem
13
Flare gun
14
Watchin me

 

 



Qui sont ¡Mayday! ?

 ¡Mayday! est un groupe de rap originaire de Miami est composé de Bernbiz (rappeur), Plex Luthor (clavier), Primo (guitare basse) et Gio (DJ/Percussionniste).

A ce jour, ils ont sortis un album éponyme en 2006, puis  deux EP, The thinnest line et Technology tout les deux en 2009.

 

Lien Spotify pour écouter l'album.

 

Extrait de l'album :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Musique

 

 

C'est avec la Blue Tape, mixtape avant l'album, que Vicelow se lance en solo. Cette tape est là pour montrer que Vicelow n'est pas qu'un "simple" membre du SSC, mais un rappeur avec une vraie identité.

 

C'est SoFly, qui s'occupe de produire ces quinze titres. Il offre à l'ancien membre d'OFX des prod' lourdes, comportant souvent des touches électro ("06.18.90.9.7.4.3"), parfois un peu soul ("Genie in disguise") ou dancehall ("Mister Pom-Pom"). Ce qu'on peut dire, c'est que les productions sont maitrisées et inahibituelles dans ce hip hop français formaté.

 

Quand à Vicelow, sa voix résonne toujours aussi fort. Il se fait plaisir, et met en avant son apétit sexuel sur les très efficaces "Mister Pom-Pom" et "Monte dans la wago", ou sur le sensuel "Angela vs Le ou lov".

Mais il nous montre aussi cette envie qu'on lui connaissais moins, de se mettre en avant et de se différencier du monde du rap actuel. Le lieutenant veut devenir capitaine ("Lieutenant") et le fait savoir. D'ailleurs, cette Blue Tape est avant tout faite pour ça, comme il l'évoque dans la très bonne intro "Genie in disguise". En effet, l'homme noir à lunette, parle beaucoup de ce hip hop qui se perd (ou qui est déjà perdu sur "Plus rien au sommaire"), de ces rappeurs grandes gueules qui ne montrent pas grand chose. Sur "Passion & biz" il parle d'ailleurs de sa déception quand à ses attentes du milieu.

A mettre un peu à part, il y a aussi l'atypique premier extrait "06.18.90.9.7.4.3". Titre le plus électro de la tape, il raconte une addiction au téléphone portable. Cette chanson est plus profonde qu'elle n'en a l'air, puisqu'elle dénonce en quelques sortes la dépendance à ces technologies.

 

Au final, cette Blue Tape, nous montre un Vicelow toujours aussi bon au micro, avec son flow et ses rimes efficaces, et cette voie grave qui donne des frissons; mais surtout, elle lui permet de se faire une identité et tenter des choses qu'il n'auraient pas pu faire avec le Saian Supa Crew. A vous de vous faire votre avis. Moi j'ai vraiment accroché et j'attends avec impatience l'album.

 

Tracklist :

# Titre
1
Genie in disguise

2 Blubabine Part 1

3

Plus rien au sommaire


4
Lieutenant
5
Mister Pom Pom (feat. Toni C)

6
06.18.90.9.7.4.3
7
Ferme la (feat. James Izmad)

8
Wake up - Remix

9
Bonne nuit les petits (Interlude)

10
Monte dans la wago

11
Le mic ? (feat. Specta)

12
Angela vs Le ou lov (feat. Jean-Michel Rotin)

13
Passion & biz (feat. Sly the mic buddah)

14
Bluebabine Part 1 (SoFly version)

 

 



Qui est Vicelow ?

Vicelow est un rappeur français connu pour avoir fait parti du groupe Saian Supa Crew. Il a commencé sa carrière vers 1996 au sein d'OFX, avec Féniksi et KLR. Ils sortent plusieurs maxis et un album (Roots en 2003), avant de former avec Explicit Samourai et Simple Spirit le Saian Supa Crew. Avec le SSC, il sort deux maxi s et trois albums (KLR en 1999, X Raisons en 2001, et Hold-up en 2005). Le Saian se sépare en 2007 et Vicelow décide de se lancer en solo. Il sort ainsi la Blue Tape, en attendant l'album, le 7 juillet 2008.

 

Lien Spotify pour écouter la Blue Tape

Extraits de l'album :

06.18.90.9.7.4.3

 

Lieutenant

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Musique

 

Premier album, Première Consultation pour le Docteur Gynecologue.

 

Enregistré à Los Angeles, cet album sent bon le soleil. La west coast se fait très présente dans les productions, avec des grosses basses, des synthés et sirènes qui résonnent dans la tête. On y retrouve aussi quelques influences antillaises.

Musicalement, l'album est donc très bon. On retient cette fraîcheur qui permet à Bruno de laisser aller son flow nonchalant et envoutant sur ces nappes de synthés.

 

Au niveau des textes, le Doc se fait plaisir et parle essentiellement des filles, du quartier et du rap. Malgré tout, la façon d'aborder les différents thèmes dans l'album est fait différemment de ce qu'on peut voir habituellement dans le hip hop. Ainsi, il traite du suicide sur le mélancolique "Nirvana", fait l'amalgame foot/rap sur "Passement de jambes", se "Classe dans la variet", ou encore fait une critique acide mais pleine d'humour sur "Les filles du moove". L'humour est d'ailleurs la clé de Gyneco pour faire passer ses messages.

 

Première Consultation est pour moi le meilleur album de Doc Gyneco. Il y fait ce qu'il sait faire de mieux, un rap cool, sans prise de tête et plein d'humour. Un album qui n'a pas vieilli, à ressortir régulièrement, notamment l'été pour bien profiter de cette superbe ambiance G-Funk.

 

Tracklist :

# Titre
1
Viens voir le docteur

2 Dans ma rue

3

Nirvana

 
4
Passement de jambes
5
Né ici
6
Vanessa
7
Classez moi dans la variét'
8
Les filles du moove  
9
Si tu crois que je pèze  
10
No se vende la calle (feat. El maestro)
11
Celui qui viens chez toi (quand tu n'es pas là)  
12
Est-ce que ça le fait ? (feat. Passi)  
13
Tel père tel fils (Papa was a Rolling Stone)  
14
Première Consultation  
15
Ma salope à moi (bonus track)  

 

 



Qui est Doc Gyneco ? 

Doc Gyneco, de son vrai nom Bruno Beausir est un rappeur français né à Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine.

C'est au début des années 90 qu'il commence ça carrière aux côtés du Ministère AMER.

C'est en 1996 qu'il se lance en solo avec son premier album, Première Consultation, dont je vais parler aujourd'hui. A ce premier opus s'ajoute sept autres albums : Liaisons Dangereuses (1998), Quality Street (2001), Solitaire (2002), Menu Best Of (2003), Un homme Nature (2006), Doc Gyneco Enregistre Au Quartier (2006) et Peace Maker (2009).

Autrefois actif dans le milieur rap, notamment au sein du Secteur Ä, il est maintenant totalement à l'écart du mouvement à cause de ses prises de position politiques.

 

(wiki)

Lien Spotify pour écouter Première consultation

Extraits de l'album :

Viens voir le docteur

 

 

Nirvanna

 

 

Nés ici

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Musique

Freekey Zekey feat.730 Dips - Devil want my soul

 

 

 

25G feat. Seth Gueko - Cabochards

 

 

 

CunninLynguists - Never come down (The brownie song)

 

 

 

8 Ball - America

 

 

Royce Da 5'9" - Count for nothing

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Musique

 

 

2001, c'est pour moi The Masterpiece. Le classique parmi les classiques.

Cet album je l'écoute au minimum une fois par mois (c'est généralement plus).

En fait, j'e n'ai pas énormément de choses à dire dessus, ou en fait j'en ai beaucoup, mais je ne saurai les exprimés.

Avec cet opus, Dre est pour moi au sommet de son art. L'album est musicalement dense, sans temps morts (ou quasiment aucun). et souvent lourds (grâce à ces beats puissants). Les productions sont riches, avec, notamment, ces samples que seul lui sait dénicher et utiliser.  D'ailleurs, pour bien prendre conscience de cette richesse musical, je conseille vivement l'écoute de la version instrumentals de l'album (Spotify).

Question rap, ce deuxième album n'a rien à envier à la production. Ca regorge d'artistes de très haut niveau, et souvent à leur meilleur. Je ne citerai que Nate Dogg sur Xxplosive, qui est pour moi le meilleur couplet de sa carrière.

Ici, même Dr Dre, qui est loin d'être le meilleur rappeur, s'en sort très bien grâce à ces nombreux et talentueux ghostwriters (Jay-Z et Royce da 5'9").

 

Comme je le disais au début de l'article cet album est donc pour moi un chef-d'oeuvre. Il n'y a rien a jeter, et surtout, il ne prends pas une ride.

Personellement, j'aime à l'écouter le soir dans mon lit, lumière éteinte, avec juste les écouteurs dans les oreilles. 2001 me donne des frissons. Je ne m'arrêterai pas de l'écouter de si tôt.

 

Tracklist :

# Titre Featuring
1
Lolo Xzibit, Tray Dee
2 The watcher

3 Fuck you
Devin The Dude, Snoop Dogg
4
Still D.R.E
Snoop Dogg
5
Big ego's
Hittman
6
Xxplosive Hittman, Kurupt, Nate Dogg, Six-Two
7
What's the difference
Eminem, Xzibit
8
Bar one
Traci Nelson, Ms.Roq, Eddie Griffin
9
Light speed
Hittman
10
Forgot about Dre 
Eminem
11
The next episode
Snoop Dogg, Nate Dogg
12
Let's get high
Hittman, Kurupt, Ms. Roq
13
Bitch Niggaz
Snoop Dogg, Hittman, Six-Two
14
The car bomb
Mel-Man, Charis Henry
15
Murder Ink.
Hittman, Ms.Roq
16
Ed-ucation
Eddie Griffin
17
Some L.A niggaz  
Defari, Xzibit, Knock-turn-all, Time Bomb, King T, Mc Ren, Kokane, Hittman
18
Pause 4 porno
Jake Steed
19
Housewife
Kurupt, Hittman
20
Ackwrite
Hittman
21
Bang bang
Knock-Turn'all, Hittman
22
The message
Mary J. Blige, Rell

 

 



Qui est Dr Dre ?

De son vrai nom André Romelle Young, Dr Dre est un producteur, rappeur (entre autre) américain. Il est considéré comme un des plus grand producteurs de hip hop.

Il a commencé sa carrière en tant que DJ en 1982. Il intègre rapidement le groupe World Class Wreckin' Crew, puis en 1986 le mythique groupe N.W.A. C'est avec N.W.A qu'il se fait connaître partout dans le monde et qu'il démocratise le G-Funk.

Dr Dre commence sa carrière solo en 1992 avec The Chronic, album devenu classique. Son deuxième album, 2001, sort en 1999. Depuis on attends son troisième opus, qui devrait s'appeler Detox.

Le Docteur à produit pour à peu près tout le monde du hip hop. Il a aussi et surtout fait exploser un certain nombre d'artiste, tel qu'Eminem ou Snoop Dogg (pour ne citer qu'eux).

 

(wiki)

Lien Spotify pour écouter 2001

Extraits de l'album :

Still D.R.E

 

 

Forgot about Dre (feat. Eminem)

 

 

The next episode (feat. Snoop Dogg & Nate Dogg)

 


 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Musique

Kurupt & DJ Quik - 9 X's outta 10

 

Kurupt au micro, Quik à la prod. Pas grand chose d'autre à dire, à part : ça tue !!

 

 

Disiz la peste - Bête de bombe 4

 

Disiz nous quitte sur un dernier Bête de bombe qui tabasse pas mal. En tout cas il montre qu'il est toujours au top au niveau flow et punchlines.

 

B.Real ft. Sick Jacken - Psycho Realm Revolution

Sur le très bon Smoke and Mirrors de B.Real on retrouve ce feat détonnant. A écouter en boucle.

 

Oxmo Puccino feat. Olivia Ruiz - Sur la route d'Amsterdam

Ce titre montre bien la nouvelle orientation d'Oxmo, plus chantée, plus travaillé musicalement. Olivia Ruiz est un très bon choix pour cette chanson.

 

Raekwon feat. Method Man & Ghostface - New Wu

Prod qui tue. Trois putains d'MC. Cette chanson tourne en boucle chez moi.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Musique

 

Par ou commencer ? Pas facile, j'ai tellement de choses à dire.

Tout d'abord, il faut savoir que ce troisième album de Médine n'a rien de révolutionnaire. C'est simplement la continuité de son combat depuis 11septembre. On retrouve les mêmes thèmes, la même voix rocailleuse. Ceux qui n'ont pas aimer ses précédents travaux auront beaucoup de mal à accrocher à Arabian Panther. Malgré tout, je pense que cet album est le plus abouti du rappeur. Que ce soit lyricalement ou musicalement, tout est plus travaillé, maitrisé, et finalement cohérent.

 

En effet il faut savoir que la carrière de Médine c'est avant tout deux hommes. Médine le rappeur, et Proof le producteur. Ce dernier à fait un énorme travail musical sur ce dernier opus, délivrant un son symphonique usant notamment de piano et de cordes puissantes et pesantes.

 

Quand à Médine, il nous offre ici des textes toujours très documentés, avec une écriture précise et abondante de références.

 

Médine est militant. On s'en doute dès le titre de l'album. Il puise donc son inspiration des plus grands militants de ce monde : Malcolm X, Mandela, Massoud... On le ressent sur des titres comme "Self-défense", "Panther Blues", "Pantherlude (Ils peuvent)" ou "Besoin de révolution". Militant aussi pour la cause des femmes dans "A l'ombre du mal" avec la sublime voit de l'allemande Nneka.

C'est avant tout en tant que conteur que Médine excelle. Que les histoires soit fictives ("Camp Delta") ou non ("RER D"), il arrive toujours à nous décrire à la perfection les scènes tout en gardant sa musicalité.

Les thèmes abordés sont assez classiques en règles générales. Mais c'est par sa façon de les abordés que Médine se distingue. On a l'exemple avec le quatrième épisode d''Enfant du destin", consacré cette fois à Kounta Kinte, personnage principal du livre d'Alex Haley, Racines. On peut citer "RER D" ou il retrace l'histoire de Marie Leblanc et finit par un question/réponse entre lui et un journaliste fictif, ou bien "Camp Delta", dans lequel il parle de l'enlèvement et la détention à Guantanamo des trois personnalités les plus appréciés des français (Johnny, Zidane, Yannick Noah) pour sensibiliser les gens au conditions de détention dans la prison cubaine.

Enfin, Médine parle très peu de lui, mais nous offre quand même deux textes introspectifs. Le premier "Portrait chinois" porte bien son nom. Le deuxième "Arabospiritual" est son autobiographie d'artiste. Le chemin qu'il a parcouru depuis ses débuts, les personnes qui l'ont soutenus, ses faiblesses.

 

Pour finir, je vous laisse deux petites vidéos montrant le travail effectué sur le titre Peplum :

 


Tracklist :

# Titre
1
Self-defense
2 Peplum
3 Portrait chinois
4
RER D
5
Don't Panik
6
A l'ombre du mal (feat. Nneka)
7
Pantherlude (Ils peuvent)
8
Enfant du destin (Kounta Kinte)
9
Panther Blues (feat. Tiers Monde)
10
Code barbe
11
Camp Delta
12
Besoin de révolution
13
Arabospiritual

 

 



Qui est Médine ?

Médine est un rappeur havrais d'originre algérienne né en 1983.

Rappeur dit conscient, il débute sa carrière en 1995 au sein du collectif La Boussole. Il est depuis signé sur la label Din Records.

Il a à ce jour sorti 3 albums : 11 septembre (2004), Jihad, le plus grand combat est contre soi-même (2005) et Arabian Panther (2006).

(wiki)

 

Extraits de l'album :

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Édito

Derniers achats : Kick Ass T2, Berserk T6, 7 et 8, Vagabond T3, Bakuman T3

Jeux du moment :  Alan Wake (360)


Lecture du moment : IG9

Archives

Favoris