Tuntun te parle

Tuntun te parle

Par tuntun Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 17/07/12 à 01h54

Le blog d'un gars.

Ajouter aux favoris
Signaler
Pourquoi pas ?

Ça y est, la machine est lancée. Depuis un certain temps déjà certains éditeurs de mangas japonais envoient quelques missiles en direction des sites de scantrad. 

Ça avait commencé l'année dernière, avec le site MH, un des plus importants site de diffusion de scans, qui avait eu une discussion avec l'éditeur Kodansha afin de rendre le site, si ce n'est légal, tolérable. Ces négociations ont échouées et on pensait l'histoire finie.

Mais c'était sans compter sur la Shueisha qui dans l'édito d'un numéro du mois d'avril du Weekly Shonen Jump, demande aux sites d'arrêter la diffusion illégale de leur mangas.Certains sites ce sont exécutés (MH, RP qui ont arrêté la diffusion de raw). Cette annonce a créé beaucoup de débats, pour savoir si le scantrad doit continuer, peut continuer,etc. L'affaire a fini par se tasser et les chose ont repris leur cours, jusqu'à cette semaine.

En effet cette semaine on apprends deux choses. La première est la plus importante. Un consortium des plus gros éditeurs japonais et américain a décidé d'engager des poursuites judiciaires contre pas moins de 30 sites de diffusion de scantrad. 

Ainsi le porte paroles de ce groupe a déclaré : "Il est regrettable que cette action soit devenue nécessaire. Toutefois, pour protéger les droits de propriété intellectuelle de nos créateurs et la santé globale de notre industrie, nous sommes laissés sans autre alternative que de prendre des mesures agressives. Nous espérons sincèrement que les sites illégaux prendront la décision de leur propre initiative de cesser immédiatement leurs activités. Cependant, si ce n'est pas le cas, nous demandrons une injonction et des dommages-intérêts. Nous allons également déclarer ces sites aux autorités fédérales, y compris les unités anti-piratage du ministère de la Justice, services de police locaux et le FBI."

La seconde nouvelle concerne le site MH qui change totalement de formule et devient un site de scantrad légal. Le nom change aussi, puisque le site se nomme maintenant Open Manga. Cette plateforme aura pour but de permettre au auteur de manga de diffuser rapidement en plusieurs langues leurs oeuvres. En effet, ils mettraient à profit les anciens scantradeurs, notamment les traducteurs. Le site prévoit de rémunérer les auteurs mais de diffuser les oeuvres gratuitement. Les administrateurs seraient déjà en contact avec 70 auteurs indépendants.

 

 

Maintenant revenons à la culture scantrad. Née au début des années 2000, le scantrad réunissait des passionnés de mangas réunis pour une seule raison, découvrir de nouvelles séries. Au début ils étaient une poignée et ont découvert Naruto, Bleach et bien d'autres bien avant leur publication française. Cette communauté rapidement grandissante est motivée par la découverte et le partage.

L'explosion du marché du manga en France coïncide avec la popularisation du scantrad. Certains pensent que c'est ce dernier qui, grâce à la découverte de Naruto notamment, à permis cette explosion. D'autres pensent l'inverse. Personnellement je pense que les chacun a aider à populariser l'autre. Le scantrad par la découverte des séries qui ont permis l'accroissement du marché de l'édition, qui a apporter lui-même une augmentation du monde du scantrad. Une sorte de cercle vertueux, mais qui a fini par se briser.

En effet, la popularité de plus en plus croissante du scantrad a finie par attirer les avares et s'est transformer en business laissant au fur et à mesure la passion de côté. Cela a précipité la chute de cette culture, n'ayant plus les membres moteurs qui l'animaient.

On se retrouve donc aujourd'hui avec le scantrad ayant tellement importante au niveau lectorat et financier que les éditeurs ont décidés d'y remédier par la manière forte, finissant d'achever une culture et une communauté devenue bien morose.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

tuntun
Signaler
tuntun
Moi je suis arrivé au scantrad parce que j'ai une grosse période ou il me fallait toujours plus de mangas. J'avais soif de nouveautés. Je dévorais tout ce qui me passait à porter. Depuis les choses ont changés, j'ai moins de temps, moins d'envie et de plaisir à partager avec la communauté scantrad qui est devenue (à part quelques exceptions) imbuvables. Et puis j'ai aussi plus de moyens, me permettant d'acheter "tout" ce que je veux, le plaisir du papier étant incomparablement supérieur au numérique.

Cela dit, le scantrad m'a fait découvrir des perles qui ne sortiront jamais en France (Double Arts dont je vais faire un article, entre autres), ou qui sont sortis un peu en catimini et que je n'aurai peut-être pas acheter autrement (666 Satan, TMD, Gintama ou Letter Bee par exemple).

Malgré tout, et contrairement à ce que tu pourrais penser Tsufeng, je suis content que ça se termine. Il faut rappeler que c'est une activité illégale, qu'elle soit lucrative ou non, et qui n'a plus vraiment de raisons d'autres. D'autre alternatives, légales cette fois-ci, commencent à se dessiner (comme OpenManga). La Shueisha a même mis en place pendant plusieurs mois, un système de lecture en ligne ou elle publiait chaque semaine les chapitres de 5 séries, traduites en 5 langues européennes. On peut imaginer que ce genre d'initiatives risquent de se démocratiser avec l'arrivée en France des 3 plus grands éditeurs japonais à travers Kaze Manga.
Anthony
Signaler
Anthony
Ça me fait un peu chier mais je pense que c'est nécessaire, ça devait arriver a trop tirer sur la corde.
mugenthesamurai
Signaler
mugenthesamurai
moi qui aime lire mon petit chapitre de one piece toute les semaine (et naruto de temps en temps ) je suis déçu par cette nouvelle . je précise que j'achète les mangas une fois sortie en france , c'est juste que voila je suis bien content de lire les spoil et le scan toute les semaine , la fin d'une époque !! .
tsufeng
Signaler
tsufeng
Quand j'étais petit,je me contentait seulement de regarder les images sans rien comprendre.
Je trouvais incroyable le dynamisme de la mise en page,l'emphase graphique des manga.
La surenchère d'effets pour évoquer la puissance des héros japonais étaient sans égales avec ce que j'avais pu lire auparavant.
Les caractères japonnais débordaient des cases,prenaient le pas sur l'image,étaient surabondantes.
Et puis Akira tel le messie a fait son apparition chez glénat,c'était la préhistoire,et la déferlante a continuer depuis,avec le succès que l'on sait.
Aujourd'hui il y a tellement de manga édité et traduit en français qu'il est impossible de suivre à moins de se spécialisé sur une ou deux série particulière.

Etrangement je n'ai pratiquement jamais eu besoin d'aller voir les scantrad.
je reconnais que c'est pratique pour être à la pointe des dernières sorties,pour avoir un aperçu de manga qui peut être ne seront jamais traduit fautes de publique,et pour se faire des séries que l'on a pas les moyens de s'offrir,surtout si elles sont extraordinairement longue (One piece).
Mais je n'arrive tous simplement pas à "lire" un manga sur un écran d'ordinateur.
Ce que tu évoques dans ton article me semble être une évolution logique,le bon sens économique au détriment de la passion.
Cependant les internautes, c'est un peu des têtes de con.
Il y aura toujours un ou deux villages d'irréductibles gaulois pour scantrader envers et contre tous sur des forum locker,des chans privé ou que sais-je.
Alors ne désespère pas trop.

Édito

Derniers achats : Kick Ass T2, Berserk T6, 7 et 8, Vagabond T3, Bakuman T3

Jeux du moment :  Alan Wake (360)


Lecture du moment : IG9

Archives

Favoris