Tojraf Paddle

Tojraf Paddle

Par tojraf Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 28/10/12 à 14h38

Le blog 100% jeux vidéo, parce qu'il y a toujours un nouveau jeu à découvrir.

Ajouter aux favoris
Signaler
[Archives] V1

 Titre très racoleur, j'en conviens... Pourtant, la 3D est peut être ce qui a le plus le vent en poupe en ce moment. Un effet de mode, une sorte de nouvel horizon, une facette nouvelle du cinéma. Après le son, la couleur, voici la 3D, le relief. Il semblerait que toutes les grosses productions sorties ces derniers temps, et celles à venir, ne puisse faire sans cette avancée technologique quand même assez importante. Mais, après avoir vu plusieurs films utilisant la 3D, sans compter les films expérimentaux du Futuroscope, je me suis aperçu que les différents réalisateurs ne l'utilisaient pas pour les mêmes fins. C'est en m'appuyant sur les trois films que j'ai vu utilisant cette technologie que j'en ai dégagé trois utilisations différentes mais finalement pas si surprenantes que cela.

                    

Avatar : la 3D renforce l'immersion

Créer un univers, un monde, une planète, toute une écologie au sens propre du terme, une diversité biologique animale et végétale crédibles était le véritable challenge d'Avatar, qui a su utiliser son temps de gestation, les sommes gigantesques investies, et les avancées technologiques. Toujours est-il que la 3D, bien que discrète, donnait encore un peu plus vie à Pandora. L'effet de profondeur donné à la forêt plonge le spectateur au milieu des plantes. Quoi que, ce n'est pas vraiment vrai, car l'effet est plus au niveau de la "profondeur" derrière l'écran qui disparait que des éléments qui "sortent" vers le spectateur. Toujours est-il  qu'on est immergé dans ce monde vivant de manière très efficace, et si la 3D n'agit pas seule pour y parvenir, elle joue un rôle, car elle rend compte physiquement des formes, des contours voire même, quand c'est bien maîtrisé et c'est le cas pour Avatar, de la texture des plantes. Ce sont des choses difficilement visibles à plat, avouons le. Autre utilisation de la 3D comme moyen d'immersion: les Na'vis paraissent d'autant plus vivants qu'ils sont en relief. Si l'animation purement tehnique est remarcable, il faut abouer que comme pour les plantes, on arrive mieux à croire à ces êtres indigènes avec les lunettes sur le nez. La 3D dans Avatar se justifie donc vraiment, car elle crédibilise finalement Pandora, sa faune et sa flore. En Blu-Ray dans mon salon, le film perd un petit peu de son charme, à la fois parce que ma TV est plus petite qu'un écran de cinéma, mais aussi car il manque la 3D pour animer les matières organiques et végétales...

 

Alice : la 3D grand spectacle

Pas question d'évoquer ici la qualité globale du film, que j'ai du reste plutôt bien aimé. On a le droit cette fois ci encore à un film pensé en 3D dès le départ, ou tôt dans le tournage, car certains plans sont visiblement là uniquement pour leur intérêt chez le spectateur équipé de ses lunettes. Avatar jouait sur la 3D discrète, on est ici bien souvent avec de la 3D plus prononcée, des objets encore plus "profonds". En plus du léger mal de tête qui s'installe (chez moi en tout cas) au bout d'un certain temps, le spectateur en prend plein la vue : ici, la 3D fait le spectacle, et certaines scènes d'action ont clairement été pensées pour faire plaisir au technophile amateur qui va voir des objets foncer sur lui. Ce n'est pas bien subtil, mais il est vrai très efficace au début. Un peu comme une attraction à sensation qui propose un looping à un endroit de son parcourt pour satisfaire le client, Alice se voit obligé, contraint finalement, à faire ce genre d'effets grand spectacle, à l'aide du relief.

 

Le Choc des Titans : la 3D comme argument marketing

Oui oui, on y arrive. Il serait candide de croire que la 3D n'est utilisée qu'à des fins purement qualitatives. Car le cinéma reste une industrie comme une autre, et il faut bien vendre des produits, en l'occurence des films. Et quoi de mieux que la 3D, la nouveauté, pour amener les gens dans les cinémas ? Le Choc des Titans, outre encore une fois sa qualité globale que je ne discute pas, est un film, et ça se voit très rapidement, clairmeent tourné en 2D, puis adapté en 3D. Je me suis amusé de temps à autre à retirer mes lunettes... Certaines scènes sont à peine retouchées, pratiquement à plat en fait. Le film ne fait que proposer la même aventure qu'en projection classique, mais avec un petit effet de lissage et de relief. C'est très agréable, c'est sûr, mais quand on écrit "3D" en gros sur son affiche et qu'on se retrouve devant un film comme un autre clairement pas conçu avec cette technologie ici clairement  gadget, on se dit que l'implantation de la 3D dans le film n'estqu'un fort argument marketing. La preuve ? Je suis allé le voir, alors qu'il ne me disais initialement rien !

 

CONCLUSION

J'aime ce qui est nouveau. J'aime les technologies, les voir se succéder, s'améliorer. J'accueille donc la 3D non pas avec méfiance, mais avec pas mal de curiosité et d'attente. Cependant, si on a déjà vu clairement des utilisations intelligentes de cette technologie, il reste encore à voir sur le moyen et long terme ce que les réalisateurs en feront. Vu les opportunités nouvelles qui s'ouvrent à eux, il serait à mon sens dommage de n'en faire qu'un gadget de plus...

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

tojraf
Signaler
tojraf
Cours vite acheter le blu ray (qui est bien, je confirme, le plus beau blu ray jamais crée), et regarde le plein de fois ! Je suis impatient d'en apprendre plus sur le 2, sensé apparemment se dérouler dans les océans de Pandora... Wait and see ! ^^
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Désolé ça ressemblait à une attaque mais ça n'en était pas une! Je dois avouer que je suis devenu très sensible à l'esthétisme toujours plus maîtrisé des productions de ces dix dernières années. Quand je vois les SDA, Watchmen, Sin City, The Dark Knight, ou Avatar et tout récemment Kick Ass, je suis de plus en plus bluffé par le fait que finalement la personnalité d'un réalisateur peut très bien s'exprimer purement visuellement, plutôt que par une histoire complètement incroyable et avec 40 niveaux de lecture.
Avatar pour moi c'est vraiment l'aboutissement de ça. De l'esthétique et de la prouesse technique au service d'un divertissement et d'un dépaysement fantastique. L'histoire en l'occurrence reste pour moi belle par sa simplicité, mais surtout est portée par autre chose que d'abyssales interprétations; elle est portée par Pandora...en tant que cinéphile (et pas expert en cinéma loin s'en faut) j'ai été transporté...bon demain je fil a la Fnac!
tojraf
Signaler
tojraf
Oulà ! Mais j'ai adoré Avatar ! Je fais parti de ceux qui ont couru à la FNAC le jour de la sortie du Blu Ray et qui l'ont déjà regardé 3 fois dans leur salon ! ^^

Le jeu perd un peu sur un écran forcemment plus petit qu'un écran de cinéma, surtout qu'en plus j'utilise le son de la TV, n'ayant pas d'équipement sonore de qualité... Mais reste pour moi la nouvelle saga après Star Wars et SDA !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Avatar peut être plus une baffe technique dans 10ans? Je rêve les gens! C'est une baffe technique aujourd'hui et dans 10ans on dira que c'en était une et que ça a pas vieilli! Regardez Terminator 2, regardez Jurassic Park et dites moi que les effets spéciaux sont cheap que je me marre un coup. On a beaucoup vanné Avatar sur son scénario, en attendant on avait pas fait un univers aussi crédible et palpable depuis le Seigneur des Anneaux.
Moi je suis d'accord avec ton article sinon tojraf. La 3D pour moi c'est vraiment un gros plus si elle est utilisé à bon escient (par James Cameron quoi...) après faudrait pas que les comédies, les drames et tout le cinéma s'y mettent en même temps. Sans un but précis, celui de l'immersion notamment pour les films pensés pour, ça n'a pas grand intérêt.
tojraf
Signaler
tojraf
Moi c'est avec alice que j'ai eu le plus mal à la tête, surtout pendant les scènes d'action...
Keidjin
Signaler
Keidjin
Super article. Pour ma part je suis migraineux et la 3d se révèle être passablement un enfer. Donc non je ne suis pas du tout réceptif à cette technologie :P
kitsune
Signaler
kitsune
Oui moi aussi c'était juste mon petit avis sur le film. C'est peut être a cause du mal de tête que j'ai eu avec la 3d que je suis pas emballé ^^.
tojraf
Signaler
tojraf
Effectivement, le blu ray ne contient que le film tel quel, c'est à dire que c'est exactement la version sortie au cinéma. La qualité du blu ray est juste incroyable. Une autre version sortira avec les bonus plus tard, puis enfin une ultime version en 3D pour les personnes équipées !
Enimal
Signaler
Enimal
Au fait, si j'ai bien compris le blu ray que tu a acheter ne contient aucun bonus, et le vrai coffret d'avatar, avec des bonus et un film plus long (car à la base le film devait faire plus de 3 heures et a été coupé parce que les cinéma imax ne pouvait pas diffuser de film de plus de 2h40 (surchauffe, et longueur de la péllicule), et il ne voulait pas que la version imax soit plus courte que dans les cinémas traditionnels.) sortira vers noel.

J'ai moi aussi aimé avatar, et la seule chose qui m'a empêché d'acheter le blu ray le jour de sa sortie, c'est justement parce que ce blu ray est amputé de tout bonus.
tojraf
Signaler
tojraf
Je pense qu'Avatar restera pour sa faculté à créer un monde, des "aliens" très crédibles, et tout un écosystème. En dehors de la baffe technique (qui ne sera certainement plus la même dans 10 ans), il y a une direction artistique assez génaile quand même... Ce n'est bien spur que mon avis personnel de fan qui est allé cherché son blu ray dès sa sortie...
kitsune
Signaler
kitsune
Moi j'attends les effets holographiques ! comme dans star wars par exemple ! Sinon la technologie employé a rien de nouveau et on a l'impression que depuis les année 50-60 pour le moment il y a pas de grand changement ! En tout cas j'ai toujours ma veille tv! quand on voit que la HD commence juste a être vraiment utilisé ! je dis la 3d dans 10 ans peut être ^^

Je pense que par exemple qu' avatar va très mal vieillir ( à revoir dans 5 ou 10 ans) et restera dans l'histoire pour son budget et pas pour son scénario plus que bateau
Enimal
Signaler
Enimal
article très intéressant, j'ai plus ou moins le même point de vue que toi, l'intérêt de la 3D dépend de l'utilisation que l'on en fait.
Mais pour ma part j'ai quand même été déçut par la 3D, j'ai l'impression que les effets 3D se limitent à superposer des plans de manière plus ou moins proche, alors que je m'attendais à une véritable mise en relief du film.

Édito

EDITO

Tojraf Paddle prépare son come-back, accumule les bouteilles d'encre et affute les plumes. Il se pourrait bien que vous entendiez parler de nous d'ici Noël. Quel plus beau cadeau pour moi que revenir sur cet espace d'expression ?

Archives

Catégories

Favoris