Tojraf Paddle

Tojraf Paddle

Par tojraf Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 28/10/12 à 14h38

Le blog 100% jeux vidéo, parce qu'il y a toujours un nouveau jeu à découvrir.

Ajouter aux favoris
Signaler
[Archives] V1

Certains jeux sans prétentions initiales parviennent à nous scotcher des heures durant à notre console. Assez rare sur console de salon, ils pullulent sur DS. Bien qu'on les oublie rapidement de notre mémoire de joueur, ils se révèlent être assez prenants sur le moment. Actionloop fait parti de ces jeux addictifs. 

Le but du jeu est assez difficilement explicable avec des mots, mais je vais essayer : A l'écran, des boules de différentes couleurs avancent peu à peu sur un chemin en serpentin vers le centre de l'aire de jeu, lentement, mais inexorablement. Votre but est de les empêcher d'atteindre leur but. Pour ce faire, vous pouvez vous aussi lancer des boules de couleur, pour tenter de faire des trinômes de boules de couleur identique. En effet, 3 boules de même couleur s'éliminent. Cela retarde donc l'avancée des boules restantes. Ce système de jeu est propice aux combos : parfois, lancer une boule créera une réaction en chaîne, ce qui vous fera gagner un peu de temps supplémentaire. Le jeu est donc finalement assez technique, car s'il est possible de se concentrer sur la création de « trios », il est souvent plus judicieux encore de chercher (rapidement tout de même, il n'y a pas de temps à perdre !) où placer telle ou telle boule pour éliminer un maximum de boules en un minimum de temps et de stress. 

Car oui, le jeu est stressant. Très stressant. La première raison est que lorsque les boules sont proches de leur but final, votre coeur se met à battre la chamade, un comme quand vous êtes sur le point de perdre sur Tetris (clin d'oeil aux nostalgiques...). La seconde est que le jeu est difficile. Sous ses airs de petit jeu « touch generation » pour tous se cache en réalité un jeu vraiment exigeant, qui demande beaucoup de patience : Si les premiers niveaux sont faciles, l'affaire se corse rapidement dès que les boules proviennent de plusieurs enduits à la fois, ce qui vous obligera à lutter de toutes parts. Le rythme acquis sur ces bases de gameplay est donc assez démentiel. 

Niveau durée de vie, le soft tient la dragée haute à tous les ténors du genre : le mode principal est incroyablement long : je ne l'ai pas encore fini, mais il doit bien il y avoir une centaine de niveaux ! A cela, ajoutez des modes de jeu secondaires qui exploitent le concept de base sous forme de variantes : utiliser un nombre limité de boules pour éliminer toutes les boules de couleurs à l'écran, jouer sans contrainte de temps, etc. Pas de multi ou de coop, cela aurait sûrement été trop confus. Finalement, ce n'est que son esthétique conventionnelle peu inspirée et sa musique répétitive qui pourront déranger sur le long terme. 

 

CONCLUSION :

Une petite drogue, un jeu stressant et au concept sympa. En bref, un excellent investissement pour les amateurs.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

EDITO

Tojraf Paddle prépare son come-back, accumule les bouteilles d'encre et affute les plumes. Il se pourrait bien que vous entendiez parler de nous d'ici Noël. Quel plus beau cadeau pour moi que revenir sur cet espace d'expression ?

Archives

Catégories

Favoris