Expériences Virtuelles

Par Symons Blog créé le 28/10/13 Mis à jour le 27/05/14 à 00h39

Le jeu vidéo, c'est beau. Les arbres aussi. Sans compter les moutons. Mais revenons-y. Passionnés vidéo-ludiques d'un jour ou d'une vie, débattons !
Grand amateur de WoW ou CS, j'apprécie surtout les jeux qui nous transportent par leur ambiance au delà des graphismes ou du gameplay.

Ajouter aux favoris
Expériences Virtuelles
Signaler

ENFIN !

ça déchire !
Prêt à explorer Nexus gamin ?

WildStar débute son accès anticipé ce week-end, samedi à 9h très précisément. Pour les fanas de ce nouveau MMO comme moi, ce sera peut être le début d'une grande aventure. En complément de celles à vivre sur Draenor... ou en remplacement ? Réponse dans plusieurs longs mois. Mais d'ici là, admirez un peu tout ce que WildStar a a offrir.. .et même un avant-goût final sur les premiers patchs à venir !


Enjoy !

Non vraiment, j'ai du mal à me contenir là.

Voir aussi

Jeux : 
Wildstar
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Les images qui font les news (Jeu vidéo)

Gif différence PS4 XoneTout est dit !

 

Le PC vaincra !  (Bon selon la config qu'on a, on peut cumuler les deux cas présentés dans le gif...). Mais il reste amusant de voir que la communauté des joueurs PC s'amuse des gueguerres des consoles next-gen.

Source :  http://fr.reddit.com/r/gaming/

Voir aussi

Plateformes : 
PC, Xbox One, PS4
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Analyse

A la question "Quelle est la plus grande invention de l'Humanité ?" la communauté de reddit, fameux "forum" en ligne,  a répondu unanimement : l'Internet.

Force est de constater que, n'en déplaise aux anciens encore choqués par le Minitel, l'Internet a bien de quoi prétendre au titre d'invention majeure de l'Humanité. L'occasion d'une petite réflexion optimiste (sous forme de billet plutôt partisan ! ) sur l'état actuel du réseau des réseaux, dont le web fête d'ailleurs ses 25 ans, et que l'on peut représenter sous forme de quatre piliers : l'Union, l'Instantanéité, le Partage, et le Savoir.  Sorte d'ode à la technologie sans qui ce site n'existerait même pas.

L'Union des peuples tout d'abord. Certes, de nombreuses zones sont contrôlées, d'autres totalement limitées. Mais il suffit d'un simple forum en accès libre pour permettre à tout un chacun de s'exprimer. Bien sûr, dans les temps plus reculés rien n'empêchait les gens de discuter dans la rue, ou de mettre par écrit leurs idées . Mais la connexion en ligne a cela de beau qu'elle a permis à ces écrits de traverser les frontières et les océans, pour permettre à tous les citoyens des pays de discuter. Prenez l'exemple des tensions entre l'Ukraine et la Russie : pendant que certains média jouaient sur la peur d'une guerre, de mon côté je combattais... sur Counter-Strike. Dans mon équipe de cinq personnes : deux russes et deux américains, tous unis pour gagner ensemble. Certes l'avis qui va suivre est (très voire trop) optimiste, mais la connexion à l'Internet mondial est peut-être la meilleure arme contre une prochaine guerre tout aussi mondiale. Il est de mon point de vue bien plus facile d'aller tuer des personnes présentées en ennemis, plutôt que ceux dont on peut voir les photos de famille en accès libre.  Le problème majeur, me rétorquerez-vous, est que l'Internet peut être utilisé justement comme propagande. Mais il n'empêche qu'au moins, les deux versions coexisteront dans tous les cas (comme sur ce post de 9gag, qui utilise les même ficelles médiatiques mais pro-Russe)


L'Instantanéité ensuite. N'importe quel événement qui survient à l'autre bout de la planète peut être connu de tous au moment où il se produit, et de la bouche même de ceux qui le vivent. Du jamais vu ! Chaque crash d'avion (sans trop de heurts) s'accompagne de photos en direct ! On vient de le voir encore avec l'affaissement de l'U.S.Airways aujourd'hui.
Une petite note personnelle à ce sujet : certains y voient également la fin du journalisme, c'est une grave erreur. Oui, pour montrer l'actualité, il n'y a pas besoin d'une carte de presse ou d'un imprimeur. Mais qui ira vérifier l'information ? Qui pour discerner la vérité contre les efforts des communicants, des publicitaires, des politiques ? Bref, de ceux qui font passer leurs intérêts avant celui du peuple ? Bien sûr, moi-même journaliste, je défends ma vocation. Mais je ne l'aurais pas eu si l'appel du devoir ne s'était pas fait sentir. Nous ne comptons déjà plus le nombre de fakes, rumeurs et autres mensonges qui sont partagés sur la toile. C'est la plus grande menace, et il faudra absolument tous nous former pour garantir des informations fiables.

Le Partage ensuite, comme troisième pilier du numérique. Source de nombreux conflits... économiques cette fois. Dans les temps bibliques, sans doute Jésus a-t-il effrayé les boulangers et vignerons en multipliant les pains et changeant l'eau en vin ! De nos jours, l'apôtre numérique est anonyme, mais effraie les maisons de productions. Sont-elles vouées à disparaître, tout comme les moines copistes après Gutenberg ? Le crowdfunding suffira-t-il un jour ? C'est cela, ou bien la limitation du partage. Nouvelle crucifixion. Plus globalement les financements sur l'Internet sont riches d'espoirs et de catastrophes. D'un côté cela permet une diversité et une gratuité bénéfiques pour le bien commun. De l'autre, les sources de revenus s'effondrent, et les modèles économiques en pâtissent eux aussi. Devra-t-on rendre les articles payants à nouveau, après des années de gratuité ? Combien de temps la dictature du "clic" va-t-elle subir sur Internet, qui oblige (ici aussi...) à pondre des titres toujours plus incitatifs ? J'ai personnellement espoir en des modèles "à la Valve", mélange de free-to-play et de paiements pour du confort, ou des abonnements comme Mediapart.

Dernier pilier, le Savoir. L'Internet, c'est le rêve de la bibliothèque d'Alexandrie enfin à portée de main (pour ne pas dire déjà accompli). L'apparition de Wikipédia pourrait en elle seule concourir au titre de bienfait de l'humanité, tant elle permet l'archivage des savoirs humains. Que vous soyez scientifique ou profane, artiste ou amateur, une immense partie des oeuvres de savants, écrivains, historiens et autres êtres éclairés vous sont disponibles. Et chacun peut-y ajouter sa propre contribution, vérifier les informations et corriger les erreurs ! Le temps de Wikipédia bourré de mensonges est révolu grâce aux efforts de milliers d'internautes qui le complètent régulièrement. Sans parler de tous les autres, nés du même idéal : l'Open source, Open science, les réseaux et forums comme reddit, 4chan. Les tumblr et autres wordpress. Le potentiel tend vers l'infini. Reste à le protéger des intérêts personnels, tâche qui repose désormais sur chacun d'entre nous pour y contribuer.

Images : Welcome to the Internet / Adieu à Vivi de One Piece/ Fibre optique /Carte des sites de l'Internet/ La créativité

Ajouter à mes favoris Commenter (27)

Signaler
Actu chaude (Jeu vidéo)

Oyez oyez citoyens d'Azeroth, passés ou futurs. La précommande de la future extension de World of Warcraft, Warlords of Draenor, est bientôt disponible. Une vidéo d'annonce, made by Blibli, vient d'être publiée. Et avec elle... la possibilité de revenir sur le jeu, directement au niveau maximum !

Note : La vidéo n'est toujours pas accompagnée d'un texte explicatif, volonté de créer le buzz, ou bien leak (in)volontaire d'un employé ?

On peut d'ailleurs y admirer le nouveau modèle gnome, très riche en expressions faciales

Une mesure controversée, mais prometteuse

Depuis la Blizzcon 2013, nous savons que Blizzard compte proposer un boost au niveau 90, actuellement le niveau maximal, pour l'achat de l'extension


Pour beaucoup cela marque une trahison, un pas de plus vers le free-to-play, ou plutôt un pay-to-win. Mais c'est mal connaître et comprendre les enjeux d'un MMO par abonnements aussi vieux que peut l'être World of Warcraft.

Tout d'abord, la mesure est limitée à un seul boost. C'est à dire que quel que soit votre passif de joueur, l'achat d'une version boite ou numérique de l'extension offrira UN boost pour UN personnage.

Clairement, la mesure ne vise pas les joueurs actuels, qui cumulent souvent de nombreux personnages 90. Non, la mesure vise leurs amis. Les anciens joueurs, comme les nouveaux qui n'ont jamais goutés au fruit défendu. En effet quoi de plus ennuyeux que de dire à votre ami: "Viens jouer avec moi ! Il te faudra par contre monter un personnage pendant un mois ou deux le temps de rejoindre mon niveau... mais ensuite nous pourrons jouer !". C'est bien évidement très (trop) décourageant. Avec la nouvelle mesure vous et votre amis pourrez explorer le nouveau continent, Draenor, en même temps.


Pour éviter que les joueurs se sentent perdus avec leur personnage boosté, Blizzard compte introduire une séquence d'apprentissage pour les débutants. En gros cela sera similaire aux premières quêtes du DK, la classe héroïque de Wrath of the Lich King, qui débutait au level 55. Le jeu débloquera vos sorts un par un en vous permettant de les appréhender d'abord. La mesure n'est pas encore implantée, nous en saurons plus très vite maintenant.

Boost à 60 dollarsEnfin, vous avez certainement vu (ici même sur Gameblog !) que Blizzard compte vendre des boosts supplémentaires pour 60$ l'unité. Cela choque au premier abord, mais pensez bien que sans ce système, il suffirait d'acheter une extension sur un nouveau compte et de réaliser un transfert de personnage vers son compte réel pour posséder un personnage lvl 90. Le prix est donc légèrement inférieur à cette addition pour l'éviter, mais devrait rester suffisamment décourageant. Et au final croyez-en l'expérience, monter un personnage 90 est facile. Quelqu'un qui connait bien le jeu y arrivera en moins de 3 jours de temps de jeu. Cela n'entre donc toujours pas dans du pay-to-win. 


Vu que l'édition collector de Mists of Pandaria, l'extension actuelle, ne sera plus en vente demain, il est fort probable que la précommande de WoD débutera à cette date. Réponse d'ici quelques dizaines d'heures donc !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Actu chaude (Jeu vidéo)

Hier soir, sur reddit, Gabe Newell, PDG de Valve, était présent pour répondre à différentes questions des internautes. On y apprend son opinion sur l'avenir de la Virtual Reality (Oculus Rift), ses jeux du moments, ou encore que son jeu favori (hors Valve) est Super Mario 64. Un jeu console, sacrilège ! Notez que l'homme a un style particulier pour répondre, assez "direct", signe de son aura si "mystérieuse".

-----------> C'est ici que ça se passe <----------------

Les questions réponses étant dans la langue de Shakespeare, je me suis dévoué pour en traduire les plus passionantes. Quelques fautes peuvent subsister vu la traduction "en live", ne m'en voulez pas trop :3

Liste des questions/réponses

(Premières questions posées par un modérateur du reddit/Oculus Rift)
-  1/ Quand Valve s'est-il intéressé à la technologie de VR (Virtual Reality), et pourquoi ?
- 2/ Steam OS a le potentiel pour être le premier OS pour Oculus Rift. Comment comptez-vous passer les problèmes de branchements et de matériel ?
- 3/ Qu'attendez-vous le plus du VR ?
- 4/ Avez-vous personnellement joué avec l'Oculus à Half-Life 2 ?

1/Abrash (Note : son manager) y pensait depuis un bout de temps, c'est devenu sérieux il y a environ deux ans. Il pense que maintenant les problèmes du système peuvent être facilement résolus.
2/C'est difficile. Nous n'avons pas de solutions encore. C'est l'un des prochains problèmes  à résoudre. Il nous manque encore de l'expérience.
3/ J'attends de la Virtual Reality qu'elle devienne un produit peu onéreux en temps et en argent pour le joueur.
4/ Non

 

Quelles améliorations comptez-vous inclure au Source Engine 2 ? (Le moteur graphique de Steam)
Les améliorations majeures seront surtout pour augmenter la productivité de création du contenu. 

 

Que pensez-vous de l'obsession qu'à le petit monde de l'Internet sur vous ?

Ca amuse mes amis.

 

Quel est votre jeu non-Valve préféré ?
Super Mario 64

 

Si jamais la communauté de Steam s'intéressait au bitcoin ou au dogecoin, serait-ce possible de les ajouter sur Steam ?

Il y a deux problèmes à ça : l'un est que ces monnaies sont différentes de celles utilisées habituellement et ne sont pas supportées facilement du fait de leur instabilité économique. Mais le problême est surtout que cela déstabiliserait de nombreux comptes.

 

Quel est selon vous le public cible de votre Steam OS ? Le joueur PC, celui qui utilise le bureau classique, ou le joueur console de salon ?

Nous voyons surtout Steam OS comme une "amélioration" de Steam, en transposant l'expérience dans le salon. Nous nous concentrons surtout sur ceux qui aiment déjà Steam et les jeux dessus. Beaucoup nous ont dit qu'ils en ont marre de devoir abandonner leur jeu dès qu'ils quittent la salle du PC, cela présente donc pour nous un intérêt.

 

Des nouvelles d'un Counter-Strike sur Linux ?

On bosse dessus, mais pas d'annonce à faire encore.

 

Combien d'heures par semaine passez-vous à jouer et quel est votre jeu du moment ? 

C'est Dota 2, et environ 20 heures par semaine. Le héros favori est le Sand King, et oui j'ai déjà été vivement critiqué par mes teammates.

 

Quel âge aviez-vous lorsque vous avez commencé la programmation ? 
13 ans.

 

Pourquoi avoir choisi "Valve" comme nom ?

C'est toujours mieux que "Rhino Scar" (Cicactrice de Rhino) 

Voilà, hélas rien sur Half-Life 3 pour le moment, pour une prochaine fois ?  =)

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Vue de côté on dirait un escargot :3

Un utilisateur de reddit/gaming vient de publier une carte du complexe Black Mesa, lieu emblématique du premier Half-Life et ses trois premières extensions Opposing Force, Blue Shift et Decay. Joli souvenir pour nombre de joueurs PC qui découvrirent le FPS par la fantastique aventure de Gordon Freeman (il n'est pas le seul à en être resté sans voix ! o/ ).

Cela rappelle également une carte (extraordinaire) réalisée de mémoire par le joueur corinthian. Au moins à ce qu'il dit, le jeune joueur avait dessiné tout le parcours simplement par ses souvenirs. Ahurissant ! Avec le mélange des deux on peut ainsi se remémorer à nouveau le long parcours du jeu.

A une époque où les FPS sont souvent décriés pour leur linéarité ou leur manque d'ambiance, Half-Life fait encore référence. Plusieurs aspects rendaient le jeu unique : la narration facultative, le gameplay soigné, l'ambiance visuelle et sonore apocalyptique... et donc sa carte. Une carte sans chargements (ou si peu), si bien que l'on a jamais le sentiment d'être arraché du personnage. Son Level design n'apparait ici que par la complexité des longs couloirs, dans lesquels on pouvait revenir à loisir. Half-Life 2 a également su plonger le joueur dans des décors gigantesques, mais personnellement, je les trouve trop énorme et froids comparés au premier opus. Plus qu'à voir si un éventuel troisième  reviendra aux sources, ou sera perverti par les FPS modernes !

 

Mais au fait... trois images dans ce post... Trois vient après deux... et avant quatre?

...

HALF-LIFE 3 CONFIRMED !!

(ou pas)

One day...

BONUS : Une vidéo en 3D du complexe de Black Mesa

Voir aussi

Jeux : 
Half-Life : Opposing Force
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Les images qui font les news (Jeu vidéo)

Et si vous aviez "gank" Vin Diesel, sans le savoir ? Cela est désormais plus qu'un rêve (ou un cauchemar s'il vous retrouve), car la star hollywoodienne vient de poster une vidéo sur son mur Facebook de lui-même en train de jouer... à World of Warcraft.



Ceci accompagné du message suivant :

Je viens de retrouver cette vidéo vieille de quatre ans, et je voulais vous la partager... haha... que de souvenirs, même dans un monde virtuel.

PS : Vous ne devinerez jamais qui jouait ces deux personnages...."

(Vin Diesel)

Sur la vidéo en elle-même on peut simplement voir deux personnages se balader dans Tanaris, région désertique de World of Warcraft. Ils semblent être côté Horde, avec un Tauren sur la monture naine des trois brasseurs, et un Troll sur son raptor. Le tout saupoudré de petits effets visuels assez simplistes (il est acteur, pas réalisateur) et d'une petite musique country, mais du coup très proche de ce que l'on peut réellement produire avec ses amis, pour conserver un souvenir ému.

Les souvenirs justement, sont la réelle information ici. Car l'autre personnage qui jouait avec Vin n'est autre que Paul Walker, son compagnon de Fast & Furious décédé il y a peu. La remarque en "Post Scriptum" de Vin semble tendre vers cette vérité. Sans compter le dessin  figurant dans la vidéo.

 

Paul Walker en balade avec Vin, que ce soit en voiture, ou en raptor !

C'est donc plutôt touchant que de voir cette vidéo. A la fois pour les admirateurs de l'acteur, qui voit ainsi un peu de sa "vie privée". Mais aussi pour nous tous, fan de jeux vidéo, qui trouvent ici un bel hommage au média. Certes on connaissait le côté geek de Vin Diesel. Mais ici le média, dont la mémoire est bien réelle, permet à tous de partager la mélancolie de Vin face à de tels souvenirs.

 

Source : reddit/wow

Voir aussi

Jeux : 
World of Warcraft
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Les images qui font les news (Geekerie)

Je viens de tomber sur cette vidéo tout bonnement bluffante d'un oeil en images de synthèse. Et vu que c'est dimanche soir, autant en faire profiter sans plus de bavardages. Enjoy ! =)

Ouvrez grands les yeux !

La vidéo provient de ce blog. Cet oeil fait partie des travaux de Chris Jones, un artiste un peu hétéroclite. Entre dessinateur, animateur, musicien (d'un style spécial), cet australien a passé une bonne partie de son temps à reproduire la peau de visages humains, ainsi qu'un oeil virtuel. Le tout est enfin assemblé et donne ce petit bijou ! Notez que le rapport avec l'application dans les jeux vidéo est évident : l'homme a bossé chez Infogrames, avant de le quitter en 2000. Ceci afin de travailler sur un jeu qui ne vous est sans doute pas inconnu : The Passenger, bien que n'ayant pas eu beaucoup de succès. Cette nouvelle vidéo devrait l'aider à attirer de nouveau les "regards" sur lui.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Actu chaude (Jeu vidéo)

Un peu l'état d'esprit de Blizzard aujourd'hui. La bière doit couler à flots. 

C'est vraiment une nouvelle à laquelle je n'aurai pas cru il y a encore 15 minutes. Et pourtant, d'après les premières infos de la conférence trimestrielle d'Activision-Blizzard, le MMO World of Warcraft est remonté à 7.8 millions d'abonnés. Soit 200 000 de plus que lors de la dernière conférence en octobre.


wow gif 2

Ce "conference call", d'Activision-Blizzard concerne donc de début octobre à fin décembre. C'est une réunion destinée avant tout aux actionnaires de la firme, dans laquelle sont présentés les bénéfices ou pertes du groupe. Et contrairement à Nintendo, qui peine à vendre ses Wii U, eux s'en sortent plutôt bien (Call of Duty marche toujours pas mal). On apprend également que Diablo III s'est vendu à 15 millions d'exemplaires.

 

wow gif 3Pour ce qui est de Blizzard et de Wow en particulier, les premières informations sont limitées à la hausse de 200 000 abonnés. C'est donc "enfin" une hausse, après une année de grand déclin. Ainsi fin 2012 Wow comptait encore 9.6 millions d'abonnés, pour descendre à 8.3 au premier trimestre 2013. Puis 7.7 au second (600 000 de moins). Puis 7.6 au troisième (100 000 de moins). Avant de remonter donc à 7.8. C'est donc plus un arrêt de la chute, plus qu'une réelle remontée. Mais cela reste surprenant pour ce MMO vieux de bientôt dix ans !

gif 4Comment expliquer cette hausse ? Plusieurs facteurs entrent en jeu. Entre octobre et fin décembre, il y a tout d'abord eu la Blizzcon 2013. L'occasion d'annoncer une nouvelle extension, Warlord of Draenor, ce qui forcément attire les joueurs les plus anciens, avides de revenir sur le jeu, comme les nouveaux joueurs potentiels qui n'ont jamais goûtés au fruit défendu. L'une des annonces de Warlords of Draenor doit également jouer : le boost au niveau 90 offert avec l'extension. Cela permettrait aux anciens de revenir très vite avec d'anciens amis à haut niveau, ou pour ceux déjà sur le jeu d'enfin parrainer des amis et de jouer instantanément sur Draenor, le nouveau continent. Enfin, la fusion des royaumes toujours en cours a beau être lente, elle permet à des royaumes dépeuplés de s'offrir une nouvelle jeunesse.

Blizzard devrait très rapidement annoncer les précommandes pour Warlords of Draenor. Et a d'ores et déjà annoncé offrir le boost 90 pour ceux qui commanderaient en avance. De quoi maintenir le nombre d'abonnés encore un temps, à eux désormais de se dépêcher pour sortir une beta, et l'extension. C'est que la concurrence arrive ....

Maj : Ajout d'un très bon graphique explicatif réalisé par Boubouille pour MMO Champion

N'hésitez pas à cliquer pour agrandir ;)   wow gif ?

Voir aussi

Jeux : 
World of Warcraft
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Analyse (Jeu vidéo)

Un étrange oiseau de malheur s'est emparé de la toile et de la twittosphère. Des milliers de joueurs brisent leurs smartphones par colère. Des couples se brisent après une compétition acharnée pour être le meilleur. Tout ça à cause d'un piaf, un piaf à grosse lèvre. Flappy Bird.

 Ce jeu est une oeuvre de Satan. Vraiment. Ne le testez pas !

 

Plus simple, tu meurs...

Flappy Bird est un jeu smartphone sorti le 24 mai 2013. Il a été développé en 3 jours par Dong Nguyen, développeur vietnamien. Point de modélisation 3D, ici vous n'avez que du 8 bit coloré mais très banal. pas de musique, juste 4 ou 5 sons assez bidons. Un petit décor de ville dans le fond, un ciel bleu, et un oiseau plutôt bizarre. Avec de grosses lèvres ok, mais surtout de petites, trop petites ailes. Tellement petites qu'il a besoin d'aide pour voleter, le bougre. C'est donc à vous de l'aider.

Les contrôles sont donc basiques : une seule touche. Chaque petite touche de votre part sur l'écran équivaut à un battement d'aile qui le propulse vers le haut et l'avance vers la droite. Lieu où se trouvent les obstacles : des tuyaux verts, façon mario. 

C'est donc simple, pas vrai ? Il suffit de traverser les espaces entre les tuyaux du haut et du bas pour marquer un point par espace. "Easy !"  Sauf que non.

Trois images suffisent pour comprendre le principe. Mais pas l'horreur qu'il implique.

 

 ... mais au final on meurt quand même, beaucoup.

Essayer c'est s'exposer aux limites de son mental.

Car Flappy Bird est dur. Très dur. Si vous avez fini Hotline Miami, imaginez la même chose mais avec des ennemis aléatoires et que toucher un meuble vous tue. C'est simple, ici la moindre erreur est fatale. Au début autant vous dire que dépasser 3 point relève de l'exploit si ce n'est de la chance. Et pourtant, on recommence. Pourquoi ? 


D'une part, il y a le challenge, le vrai. Ici pas de pouvoirs spéciaux à débloquer, pas de sauvegarde ou autre vies bonus. Un seul niveau perpétuel, une seule vie par essai. Point. 

Du coup, le joueur ne peut s'en vouloir qu'à lui-même pour ses erreurs. Mais il est également le seul à être félicité pour ses réussites. On  enchaine donc les longs moments de rage, déception, honte de ses erreurs et scores minables, pour de fugaces instants de bonheur lorsque l'on bat son record, ou celui d'un ami.


Un succès hors norme

 

Flappy Bird est devenu la 1ere application téléchargée sur AppStore en France.

Il est étrange de constater qu'un jeu sorti en mai fasse autant parler de lui en début février. Pourtant pas de marketing (on rappelle que ce n'est qu'un modeste jeu bâti en trois jours après tout). Tout a pu marcher par le bouche à oreille, et par les multiples vidéos de youtubeurs (comme celle de PewDiePie le 27 janvier, vue plus de 5 millions de fois). Sans compter que le jeu étant gratuit, les utilisateurs n'ont pas le sentiment de se faire plumer (ou d'être pris pour des pigeons -COMBO BAD JOKE™). Mais clairement ce qui joue le plus, ce sont les réseaux sociaux.

Ainsi sur twitter on peut se la ramener, défier ses contacts à battre son score, ou juste à pleurer face à la difficulté. 

Certains ont des scores ridiculement hauts. 

 D'autres comme Bertrand Amar craquent déjà !

Tout ce que l'on souhaite désormais à Flappy Bird, c'est bien sûr, de ne jamais avoir à battre de l'aile. (ho-ho).

(Ah et perso je suis bloqué à 36,  n'hésitez pas à commenter pour me narguer ça fait quand même plaisir, si si)

 

Voir aussi

Jeux : 
Flappy Bird
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

Pigiste dont le passe-temps favori, que dis-je l'un des sels de mon plat de vie, est le jeu vidéo sous ses formes anciennes et présentes. L'occasion d'en analyser, critiquer, détailler, débattre, acclamer ou modérer, mais surtout de les aimer.

Archives

Favoris