Blog à part

Par Spooky Blog créé le 05/06/11 Mis à jour le 22/07/12 à 14h24

Un essai de blog, sur les pérégrinations et tribulations d'un retro et hardcore gamer qui aime à penser que le jeu est un art... en plus, le costume d'Académicien irait super bien à Michel Ancel!

Ajouter aux favoris
Signaler
Blabla

 

 

Comme beaucoup de collectionneurs, afin de compléter ma collection et trouver certaines pièces rares, j'ai souvent eu recours à ce célèbre site d'enchères en ligne. Et bien souvent, avant de pouvoir acquérir le Graal qui manquait à ma ludothèque, j'ai dû perdre un paquet d'enchères avant de me résigner à payer un peu plus que le montant maximum que je m'étais fixé, bien souvent sans passer par une enchère mais en achat immédiat...
Combien de fois ai-je vu le titre que je cherchais depuis belle lurette, à un prix trop beau pour être vrai à quelques heures de la fin de l'enchère! Et bien évidemment, le prix flambait dans les dernières minutes, voire les dernières secondes, me laissant avec mes regrets et mes remords de n'avoir pas ajouté les quelques euros manquant.

Fort heureusement, il m'est arrivé de faire de bonnes affaires! Mais j'ai la vague impression que ces bonnes affaires, c'était il y a bien longtemps et que depuis, les prix payés étaient dans le meilleur des cas « normaux ».

Comme de nombreux objets de collection, les jeux vidéo rétros sont devenus victimes d'un mal terrible, appelé le « syndrome d'eBay »: une inflation démesurée entretenue par une méconnaissance de ce qui fait la valeur d'un jeu.

D'accord, je vous entends déjà dire: "si t'es pas content, faut pas aller sur eBay!". Et vous avez (partiellement) raison, c'est pourquoi, même s'il est rare de trouver son bonheur comme sur eBay, j'ai écumé pas mal de brocantes et vide-greniers près de chez moi pour agrandir un peu ma liste de trésors. Eh bien là aussi, le "syndrome eBay" a frappé! Un exemple tout bête: je vois une Megadrive 2 en boîte, plutôt en bon état avec Sonic 1. Rien de vraiment précieux, mais une console dans sa boîte, c'est toujours attirant... Je demande donc le prix au vendeur, qui me répond: 120€... Le prix me paraît tellement exorbitant que je n'ai en réalité compris que le dernier chiffre "vingt euros". Pensant tenir la bonne affaire qui m'échappe sans cesse sur eBay, je réponds avec un grand sourire: "Vingt euros? Je la prends!" et le vendeur de me rétorquer aussi sec: "Non, CENT VINGT euros! Faut pas abuser!". Après une seconde de réflexion, je lui indique que j'ai mal compris parce que son prix est tout simplement prohibitif et qu'elle allait lui rester sur les bras. Et là intervient la réponse qui clôt la négociation: "Bah, sur eBay je peux la vendre encore plus cher!"...

Par curiosité, j'ai ensuite cherché sur eBay mais je n'y ai pas retrouvé mon cher escroc. Il a donc probablement vendu la console, j'espère tout de même que l'acquéreur a durement négocié, sinon ça fait froid dans le dos!

Malheureusement, il ne s'agit pas de la seule fois où j'ai pu entendre cette fatidique réplique. Et j'ai même la vague impression que ça se répand comme une trainée de poudre! Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la boucle est bouclée puisque beaucoup de vendeurs (et fatalement d'acheteurs) entretiennent une sorte de bulle spéculative sur les prix des jeux retro, s'étendant désormais sur d'autres sites de vente en ligne...

 

Ca me fait rire autant que ça m'horripile de voir le mot "RARE" apparaître dans tous les titres d'annonces... (et en majuscules aussi, comme si quelqu'un vous ordonnait de regarder l'annonce sous peine de représailles violentes): "SUPER MARIO BROS NES RARE". Et même dans les titres, l'inflation fait rage! On trouve désormais des [email protected] (très stylé) "TRES RARE", "SUPER RARE" et l'étape ultime "ULTRA RARE!!!!!!" (ajouter des points d'exclamations jusqu'à ce que la limite de caractères soit atteinte, apparemment ça aide à vendre... et avec les majuscules, j'ai la vague impression qu'on me hurle dessus)

Visiblement, on suit le raisonnement du: ce qui est vieux est rare, or ce qui est rare est cher, donc ce qui est vieux est cher... D'où un nombre incalculable d'aberrations dans les prix.
Mais le plus fou là-dedans, c'est les malheureux acheteurs mal renseignés et crédules qui achètent à prix d'or ce qui devrait coûter à peine une bouchée de pain.

 

Le problème vient principalement du fait qu'il n'existe aucune cotation fiable concernant la valeur des jeux rétros, aucune référence comme peut l'être le guide Yvert & Tellier pour les philatélistes. On peut pourtant trouver ici et là des sites Internet proposant un argus des jeux vidéo, mais certains prix paraissent parfois fantaisistes. Certains magasins disposent d'un index des prix à pratiquer, mais visiblement il existe une édition spéciale pour la région Parisienne où les prix flambent!

L'illustration typique étant l'ensemble des boutiques du boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement (le repère des gamers) qui concentrent de nombreuses boutiques retro où les prix sont bien souvent ridiculement élevés. J'ai pu constater des prix jusqu'à 10 fois supérieurs à ceux pratiqués dans des boutiques de province.

Heureusement, certains compensent des prix un peu élevés par un accueil très sympathique (je vous conseille notamment Trader (10 rue Jean Pierre Timbaud) et Retrogame shop (18 rue Trousseau).

 

Le retrogaming est également victime de son succès: encore peu répandu il y a quelques années, le mouvement se développe de plus en plus sous l'impulsion d'une communauté toujours plus active (mention spéciale à l'association MO5.com et les éditions Pix'n Love et Omake Books) et forcément, quand la demande augmente, les prix aussi!

 

En conclusion, "patience est mère de sûreté": mieux vaut continuer à chercher un peu plus longtemps la pièce rare à un prix abordable plutôt que de succomber aux sirènes d'eBay et ses prix indécents. Après tout, 50% du plaisir d'un collectionneur réside dans la recherche de l'objet convoité...

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

P.V. Red
Signaler
P.V. Red
Tu sais que je t'aime toi ?
Spooky
Signaler
Spooky
Yep, 94 et 98.
P.V. Red
Signaler
P.V. Red
Tu a des king of fighters ?
Spooky
Signaler
Spooky
C'est un peu comme l'asso MO5.com, qui fait des appels aux dons et récupère les consoles et jeux dont certains se débarrassent dans le but préserver le patrimoine vidéoludique.

Ne t'en fait pas, la Neo Geo t'attend... ;)
P.V. Red
Signaler
P.V. Red
Bah je ne peux qu'être d'accord avec toi mon Spooky.

J'ai même carrément arrêter d'essayer de faire des brocantes, la dernière fois que j'ai fait celle dans ma rue, j'ai déjà rien trouvé en vieux jeu et même pire, j'ai trouvé des jeux de PS1 à 20¤ pièce, faut arrêter à un moment donné.

Donc je tente une nouvelle technique, les appels à l'aide sur mon facebook et apparemment ça marche, quelques ami(e)s ont répondu hier à m'a demande de gameboy et pas mal vont carrément me les filer avec les jeux.
Entre nous c'est toujours bon à prendre et pour eux ça ne leurs sert a rien et à moi, je vais beaucoup m'en servir et surtout les garder intacte, donc au final tout le monde est gagnant.
Et surtout il ne faut pas oublié que bien souvent les gens sont récitant à jeter leurs vieilles consoles, parce que ils sont attaché à celle, mais savent aussi qu'elles prennent de la place, donc les donnant à quelqu'un qui veux les gardé, ils savent que leurs souvenirs, seront toujours intacte.

Vache je suis philosophique moi aujourd'hui :)

Au faite prépare la Neo Geo pour le 1er Aout mon gros, car je débarque avec mes gros sabots :)
Spooky
Signaler
Spooky
C'est vrai qu'il existait une époque bénie où les magasins type "Cash Converters" vendaient des jeux rétros pour une bouchée de pain. Je me souviens aussi avoir acheté un stock assez conséquent de jeux NES à 1¤ pièce, avec des titres comme Metroid ou Zelda...
Comme tu dis, le fait d'être collectionneur n'arrange rien!
Et paradoxalement, le fait que certains jeux soient disponibles en téléchargement semblent parfois faire augmenter leur cote... à croire que des vocations de collectionneurs naissent chaque jour!
The-reaper
Signaler
The-reaper
Je suis tout à fait d'accord avec toi. D'ailleurs, ça n'est pas valable à eBay,, mais aussi à Prieminister (2xmoinscher étant un peu plus soft) je me suis retrouvé dans la situation de vendeur sur PM il y a quelques années. Ayant un besoin urgent de thune, j'ai du vendre ma collection de jeux PS1 pour renflouer mes comptes, et j'ai vendu un Suikoden 2 à 90 euros ou un Castlevania SotN à 60. Quand on voit qu'on peut les avoir pour moins d'une dizaine d'euros en téléchargement sur le PSN ou le XBLA... Mais dans mon cas, ça m'arrangeait bien vu que j'en avais besoin, de ces euros!

Il y a quelques années, lorsque j'étais encore chez mes parents, se trouvait près de chez moi un Cash Express. Avec mes potes, on s'approvisionnait en vieux jeux là-bas. On trouvait des jeux N64 (type Zelda ou Conkers!)nà 5 euros ou des SNES à 30 euros avec quelques jeux. A l'époque, Internet n'était pas démocratisé et les vendeurs de ce magasin achetaient et vendaient ça comme des vieilleries, à l'époque où la XBox et la GC venaient de sortir. Les jeux Game Boy étaient rachetés quelques euros, tous au même prix. Aujourd'hui, je retourne dans le magasin, déjà tout ce qui est retro a quasiment disparu, proposant des jeux de merde à des prix prohibitifs, et calqués sur les "cotes" eBay. Du coup, pour les collectionneurs, c'est la croix et la bannière pour récupérer des jeux pas chers.

Il vaut mieux être dans mon cas, retrogamer mais pas collectionneur, donc prêt à acheter un jeu sans boite et sans notice. Ou alors faire une bonne affaire, comme ma Master System + Gun + 2 jeux à 20 euros (+fdp) sur eBay et mes jeux à 2 euros sur PM. La Game Boy a quelques bonnes affaires aussi sur 2xMC (des titres à 1 ou 2 euros fdpin). Mais sans boîte, juste la cartouche...

Pour jouer à ces vieux qu'on n'a pas pu faire à l'époque, remercions quand même l'appât du gain des éditeurs qui proposent leurs jeux en téléchargement :D
Spooky
Signaler
Spooky
Il y a une marge entre l'inflation et la flambée des prix. Et justement, comme l'explique Dopamine, on en arrive à un système "d'investissement" où des tas de joueurs finissent par acheter un objet en espérant qu'il subisse une flambée de son prix... J'appelle ça de la spéculation, et ça n'est (heureusement) pas partout pareil.
Il existe des tas d'exemples de jeux sur-évalués pour de mauvaises raisons alors que rien ne justifie leur prix élevé: les jeux Final Fantasy par exemple, sont certes de très grande qualité mais ne sont pas très rares et la demande n'est pas plus élevée que pour d'autres très bons jeux. Le prix est surtout entretenu par une sorte de culte voué à ces titres et qui le rend artificiellement plus cher.
callveen
Signaler
callveen
Tout ça pour ça?
Dopamine à bien résumé le problème: l'offre et la demande, ça a toujours existé et ça existera toujours. Et ça nous englobe totalement... De ta Megadrive 2 au plein d'essence en passant par le pain de la boulangerie...

Bienvenue dans la vraie vie...
Dopamine
Signaler
Dopamine
La loi de l'offre et de la demande. Une des meilleures stratégies pour celui qui veut collectionner consiste à acheter neuves des consoles en fin de vie. La PSP est actuellement un excellent exemple. et dans 20 ans elle commencera à être "vintage"...

Édito

La tradition exige que je commence par me présenter... C'est bien beau de vouloir donner son avis sur tout et n'importe quoi, il faut quand même répondre à la fatidique question: pour qui il se prend lui???
Eh bien "lui" a 27 ans, gamer depuis l'âge de 5 ans avec l'Atari 2600, puis la NES, Super NES, PS1, PS2 et actuellement Xbox 360. Mais entre temps et par hasard, au fil de cette progression technologique dans les consoles (à l'étape PS1 plus précisément), je me suis mis à être un peu nostalgique de mes anciennes consoles, revendues pour pouvoir m'offrir la dernière machine qui en avait plus sous le capot.
Donc en bref, je suis devenu en plus d'être un hardcore gamer, un retro gamer passioné. On accélère des quelques années, et me voilà aujourd'hui: professeur d'anglais en collège, toujours aussi passionné de jeux et une collection ayant accumulé au fil des années plus de 1200 jeux et une trentaine de consoles...

 

Archives

Favoris