Bulles et pixels
Signaler

Bonjour à tous les tourtereaux et à tous les célibataires.

 

Comprenons nous bien, la Saint Valentin n'est qu'un prétexte pour moi d'aborder ce sujet juteux.  Parce que l'amour sous toutes ses formes inspirent les arts et les Hommes et que le jeu vidéo n'y a pas échappé.

 

Dans les jeux vidéo l'amour et quelques fois présent et participe à la motivation des personnages dans leurs actes et décisions. Des couples virtuels sont devenus des références et transportent une image caractéristique du jeu auquel ils appartiennent. L'illustration de ce sentiment doit être travaillé au risque d'entacher la réputation du jeu car trop d'amour tue l'amour .

 

On distingue plusieurs catégories dans lesquels on peut classer les couples des jeux vidéo :

 

I/ Tout pour ma princesse :

 

Les contes n'ont cessé de nous raconter l'épopée de ces princes prêts à risquer leur vie pour sauver leur bien aimée des griffes du mal. Ce schéma fonctionne tout à fait dans le jeu vidéo, puisqu'il est accessible à tout âge et que l'on peut donner une grande amplitude de capacité à notre héros animé par la puissance de l'amour !

 

On y reconnait Mario et Peach, Link et Zelda, Richter Belmont et Annette (Castlevania).Prince of Persia et Elika, Cristina et Ezio,récemment Elena et Aeron (Pandora's Tower)...

 

 

II/ Parce qu'on est une équipe !

 

Ils se rencontrent, parfois se détestent, mais doivent agir ensemble pour finir par découvrir qu'ils sont fait l'un pour l'autre. Un modèle que l'on retrouvé très souvent dans les Final Fantasy. Leur romance rencontre peu de concurrence et leurs sentiments sont plus forts que tout !!</span>

 

 

Linoa &amp; Squall, Tidus &amp; Yuna...

 

III/ l'amour tragique :

 

La vengeance suite à la perte de l'être aimée est aussi un motif d'aventure. Ou simplement la perte du sentiment de l'amour à cause d'une tragédie. Quelque fois c'est aussi une force pour surmonter d'autres obstacle et ne pas rendre vaint ce décès. Dans ce contexte on retrouve Max Payne qui perd sa femme, Caim et Furiae (Drakengard), Cloud perd Aerith même s'il ne révèle pas au grand jour son affection, Ashe perd Lord Rasler, Platina et Lucian (Valkyrie Profile).Wanda (Shadow of Colossus) tente de redonner vie à son être aimée. James dans Silent Hill 2 qui cherche sa défunte épouse Maria.

 

Dans la tragédie on peut également parler des personnages devenu fou suite à la perte de l'être cher, ou simplement parce qu'ils ne parviennent pas à obtenir ce qu'ils veulent. On retrouve aussi l'illustration de l'amour maternel qui manque au personnage.

 

Walter Sulivan (Silent hill), Lezard Valeth veut fusionner avec Lenneth (Valkyrie Profile).

 

IV/ L'amour si vous le voulez bien :

Certains jeux vous permettent de choisir si vous voulez vivre une histoire d'amour (plus où moins développée). Généralement vous devez développer votre relation avec le personnage choisit pour parvenir à vos fins.

 

On note Dragon age, The Witcher, Skyrim.

 

 L'homosexualité :

 

On parle beaucoup moins d'amour dans un jeu qu'au cinéma et l'amour homosexuel est encore un peu timide dans les jeux vidéo. Toutefois le cap est déjà franchit pour certains :

Guild wars 2 avec Caith et Faolain. Dans Skyrim vous pouvez épouser une personne du même sexe etc...

 

Pour conclure :

 

L'amour n'a pas autant de place dans les jeux que sur d'autres supports comme la littérature et le cinéma. En même temps, lorsqu'il y a du danger on ne pense pas forcément à l'amour, mais plutôt à notre survie. Donc il n'est présent que s'il a vraiment une importance dans un scénario. Il peut être également optionnel selon votre bon vouloir.. Comme dans la vraie vie  !

 

Vis à vis de l'amour dans la  vie, le jeu vidéo n'est pas toujours un obstacle. Faire équipe avec sa moitié, même si c'est pour jouer ça rapproche et vous pouvez régler certaines tensions en lui flanquant une bonne raclée sur un jeu de combat!

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Bulles et pixels

Par Sifhel Blog créé le 01/05/12 Mis à jour le 04/03/13 à 14h19

Un blog qui parle de jeux et de BD.

Ajouter aux favoris

Édito

 


 

Archives

Favoris