animanga factory

animanga factory

Par Shiemi-chan Blog créé le 16/08/11 Mis à jour le 29/10/11 à 09h23

Blog destiné aux critiques de manga et parfois aussi de jeux vidéo^^.
Ce blog sera tenus par deux personnes : Hibari et Kalveros.
Merci d'avance pour vos commentaires et surtout nous espérons que vous passerez de bons moments sur notre blog^^.

Ajouter aux favoris
Signaler

Rize Shinba... quand j'entends ce nom, je pense de suite à son yaoi tentaculairement apétissant : Aijin Incubus, sortit aux éditions Taïfu comics. Ce Yaoi a su me faire baver et saigner du nez encore et encore (moi perverse? nonnnnnnnnn!!!!). Hummmm... *essuie ses lèvres et se mouche le nez, puis range son Yaoi sur ses étagères en poussant un soupir de satisfaction*

Quoi? je dois faire une critique d'un shôjo de Shinba-sensei? Avec plaisir!!!! (Attention un peu de spoiler se glissera dans cette fiche).

Fiche technique:

Titre Vf: Ma copine est fan de Yaoi

Titre Vo: Fujoshi Kanojo

Auteurs: Rize Shinba - Pentabu

Type: Shôjo

Genre: Comédie - romance

Editeur VF: Soleil manga

Editeur VO: Enterbrain

Prix: 6.95€

Résumé: Taiga est un jeune étudiant sans le sous à la recherche d'un travail. Alors qu'il trouve enfin un job sympa, il tombe amoureux de sa collègue Ameya Yuiko. Après maintes et maintes tentatives d'approche, celui-ci se décide à lui déclarer son amour et obtient pour réponse: " Je suis une otaku, ça ne te dérange pas?". Et oui, Yuiko est une Otaku... fan de yaoi. Taiga va-t-il réussir à supporter cette passion quelque peu spéciale?

Les personnages

Dans ce premier volume, trois personnages sont mis en avant: Taiga, Yuiko et Kôji. Taiga est un garçon banal: étudiant sans le sous, mignon et gentil, sa seule particularité sera d'être un grand romantique car il s'imagine toute sorte de scènes amoureuses en compagnie de Yuiko et la déclaration d'amour qu'il lui fera le sera tout autant. Il est d'ailleurs beaucoup trop gentil avec celle qu'il aime et ira jusqu'à accepter d'écrire une nouvelle Yaoi pour lui faire plaisir. Yuiko, quant à elle paraît être une femme accomplie: Belle, jeune et aimée de tous au travail, son seul défaut sera donc sa passion cachée pour les manga et le genre Yaoi en particulier. Quant à Kôji, le meilleur ami de Taiga, il n'occupera pas un grand rôle dans ce premier volume. Il essayera tant bien que mal d'aider Taiga à résoudre ses "problèmes de couple" et plaira énormément à Yuiko... mais pas dans le sens que l'on pourrait imaginer.

Histoire:

L'histoire débutera d'abord lentement : Pendant la première moitié du volume, on observera l'évolution de la relation entre Taiga et Yuiko (de leur recontre à leur amitié naissante, jusqu'à leurs premiers repas entre collègues au restaurant). Puis, tout s'enchaînera bien plus rapidement: après la déclaration de Taiga à Yuiko, les révélations se succèdent (celle-ci est fan de Yaoi, elle aime faire des couples avec ses personnages de manga favoris ... mais aussi avec des hommes réels). On suivra avec intérêt les mésaventures de Taiga et on prendra plaisir à suivre les délires Yaoi de Yuiko qui pourront paraîtres plus qu'exagérés à nos yeux mais qui pour une Fujoshi (fille pourrie en japonais, c'est ainsi que l'on désigne les fan de Yaoi) paraîtront tout à fait banals. De plus une petite rubrique "journal d'une fan de yaoi" sera insérée afin d'aider les non Yaoiste à comprendre cet univers très compliqué.

Les dessins:

 Rize Shinba étant une spécialiste du Yaoi, elle n'a aucun mal à dessiner de beaux garçons et cela se voit très bien dans ce manga: Taiga, qui est sensé être un jeune homme banal sera représenté sous la forme d'un garçon très mignon et au regard doux et amoureux, alors que son meilleur ami est le type même du beau garçon taciturne (grand, au cheveux brun et au regard froid). Pour ce qui est des personnages féminin, l'auteur sait également bien si prendre: Yuiko est petite, fine et au visage très expressif, elle prend parfois également des poses très mignonnes. En ce qui concernent les arrières-plans, les trames sont beaucoup utilisées afin d'accentuer les passages romantiques, joyeux ou au contraires malheureux (surtout pour Taiga) mais on regrettera la pauvreté des décors environnants qui sont négligés au profit de l'histoire.

En conclusion:

Ma copine est fan de Yaoi est donc un shôjo qui fera énormément penser à Otaku girls mais qui plaira par ses dessins plutôt agréables à l'oeil, ses personnages aux personnalités particulières mais surtout par son histoire divertissante aux situations plus que comiques.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Shiemi-chan
Signaler
Shiemi-chan
(Kalveros indise)

Moi ? Traumatisé ? A peine -_- Je suis traumatisé par la phrase d'intro...

J'vais le lire juste pour le fun tiens et voir si je me reconnais dedans... T-T
Shiemi-chan
Signaler
Shiemi-chan
De rien, je suis contente qu'il t'ai plu^^.
Pour ce qui est de la profusion de Yaoi en France je suis d'accord. On a le droit au même schémas que pour l'arrivée du shôjo c'est-à-dire qu'on a commencer à en sortir quelques uns pour voir si cela se vendrait et maintenant on en est à une dizaines de sorties par mois et pas forcement des licences qui méritent d'être autant plébiscitées.
Personnellement, je n'en achète qu'à petite dose sauf en convention ou là je me lâche niveau achats (Kalveros à un souvenir très traumatisant de notre dernière Japan Expo).
De plus du fait que le publique soit plutôt adulte (bien que j'en connaissent qui à 12/13 ans commencent déjà à en lire) le prix sera pas du tout le même que pour des manga de type shônen ou shôjo. On tournera entre 7,5€ et 12€ environ. Donc, il ne vaut mieux pas sauter sur n'importe quelle licence car le risque de payer cher pour un manga de qualité moyenne est grand.
Voilà j'espère que cette fiche plaira à d'autres et je m'excuse pour le temps que j'ai mis avant d'en poster une nouvelle, la prochaine est déjà en préparation depuis un moment et je risque de la poster dans les prochains jours (voir même aujourd'hui si je suis efficace^^).
GiganUraMaki
Signaler
GiganUraMaki
Il y a quelques années, j'aurais tué pour la publication de quelques yaoi en France/Belgique... mais maintenant, c'est clairement l'overdose ! Mise à part quelques mangaka, j'ai beaucoup de mal à apprécier les histoires/dessins. Il y a beaucoup de répétitions dans les schémas narratifs. Je ne suis peut-être pas juste fait pour ce genre. Le public homosexuel se retrouve de toute façon plus dans le bara que dans le yaoi, qui est une vision très fantasmée de l'homosexualité...

Ceci dit, ce manga m'a l'air bien marrant. J'ai une amie yaoïste pure et dure, ça me ferait bien triper de voir les ressemblances entre elle et l'héroïne ! Merci pour ce petit article, je me renseignerai ! :D

Archives