Le Blog de Shendur

Par Shendur Blog créé le 18/04/14 Mis à jour le 22/06/17 à 08h16

Des conneries en veux tu en voila

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

DOOM

 

Config utilisateur :

Processeur Core I5 2500K overclocker à 4,3Ghz

16Go de Ram

Jeu installer sur un SSD

Carte graphique Asus RoG R9 290X Matrix Platinium

Ecran 1920*1080

 

Alors même que mon état du moment ne me permet pas forcement de joué, ni même ne m'en donne l'envie, j'ai investi, sous la pulsion des promos Instant Gaming à l'achat de DOOM sur PC.

Et pourtant, c'est avec surprise que DOOM, grand nom des FPS des années 90 m'a donné la banane.

D'entrer je vous le dis, oui, DOOM est un putain de bon jeu ! Tellement bon que je ne sais par ou commencé...

 

Déjà, le scénario, on s'en bat les bijoux, non ici, ce n'est vraiment qu'un argument pour allé botter des culs ! Je n'en ai rien retenu tellement les développeurs assument cela. Du coup, rien a dire sur ce point. Si ce n'est qu'il tient sur un Post It.

 

La maniabilité, elle par contre à l'inverse, est aux petits oignons caramélisé avec tellement d'amour que s'en ai fondant en bouche.

Nerveux, fluide et JOUISSIF CA MERE !! Tant de possibilité dans une même salle que chaque parties que l'on joue est unique.

Le principe est simple : On fonce dans le tas ! Oui, on prends vraiment le cerveau et on le pose à côté. Et c'est ça qui est bon, pas de prise de tête, le scénario est vraiment du côté du gameplay à ce niveau là.

Et pourtant, il faudra un minimum de « skill » (que je n'ai pas) pour ce rendre dans les modes de difficulté avancé. Oui, Doom n'est pas un jeu pour les « noobs » ! S'aventurer dans les modes difficiles et plus est un appel au viol de sois même... Oui, j'ai pris très cher si vous voulez tout savoir... Mais quel joie d'avancer dans ce monde démoniaque qui nous résiste.

Les Glory Kill, genre de Fatality sont rigolote au début, mais chiantes quand on arrive à la fin du jeu.

Il nous faudra cependant les exécutés car elles donnent des bonus selon les Runes que l'ont aura choisi. Gain de PV, bouclier, attaque plus, etc, etc.

Ses fameuses Runes ce débloquent au fur et à mesure que l'ont avance dans le jeu. Généralement caché dans les niveaux, nous les obtiendront après avoir accompli des défis (tué tant de démons en tant de temps, ne faire que des frags avec tel arme, etc, etc). Et putain que c'est chaud ! Toutes les obtenir sera comme un sacrement pour certaine.

 

N'oublions pas dans tout ça le fan service OMNIPRESENT. Tels des poupées de Doomguy à retrouvé dans chaque niveaux, ou la possibilité de rejoué au dieu dur genre doom like : le premier DOOM ! Et ouais les gars, vous avez des machines a passer 1500 balles pour joué au DOOM classique ! La classe non ?

 

Bref c'est un titre généreux en contenu, le solo en normal vous prendra un petite dizaine d'heures sans rechercher tous les bonus, mais, croyez vous y reviendrai... Souvent, très souvent... Quand aux mode avancé, je vous souhaite bien du courage pour les finir !

Il y a un mode score attack aussi pour ce mesuré aux potes, mais pas grand intêret pour moi.

Quand au multi, j'ai pas envie d'être vulgaire donc je n'en parlerai pas... Mais disons qu'il a le mérite d'être la même si personne ni joue.

 

Et c'est la que ID Soft montre bien que le PC, c'est une de leurs première histoire d'amour.

Le jeu est sacrément optimisé ! Il à tournait chez moi sans problème en Ultra !

Bon, je n'étais pas au sacro saint 60FPS constant (plus vers les 50/55 quand il y avait pas mal de monde sur la map, mais ça je m'en tamponne les amygdales avec le pinceau de l'indifférence), et ce « problème » ne ma pas dérangé tellement il était minime. Esthétiquement, c'est magnifique, et quoi dire de plus ? Bonne question.

Voilà, je retourne joué, des bisous.

SDC37

 

 

 

 

Voir aussi

Jeux : 
DOOM
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

 

 

Comme pour la partie 2, je vous conseille de lire les premiers post pour tout comprendre, ou du moins, a peu de chose près.

 

Papa étant de retour mais mou du bulbe, il n'était plus apte à rien, Même pas à m'étreindre.

Les fêtes de fin d'année approchaient, et je ne l'ai pas vu sortir pour allé me cherché mon

« saumon rituel » ni même quelque chose pour lui. C'est Grand mère qui a amené ce qu'il fallait pour tenir une semaine... Mon saumon inclut bien sûr !

Papa n'a voulu pas voulu faire quoi que ce soit pour ces occasions. Il ne c'est même pas lever de son lit pendant quatre jours, et puis, une fois les fêtes passé, il est reparti en pleure encore avec les mecs en bleu... Décidément, je ne les aimes pas, il n'arrête pas de venir le prendre !

Je suis rester seul, encore une fois presque autant de temps que quand il partait longtemps au travail.

 

Et il est encore une fois revenu, mais cette fois ci, il avait l'air vider, comme s'il était léger, soulager d'un poids qu'il a pu partagé. Je ne sais pas ce qu'il a fait pendant ce temps, mais il était presque redevenu comme avant. A reprendre un rythme de vie quasiment normal. Mais il mangeait encore ces croquettes blanches pendant les repas, je n'étais pas rassuré. Mais il allait mieux avec le temps, et j'ai très vite fais abstraction de ça.

Il lui arrivait encore de pleurer, mais quand ça lui arrivait, il respirait alors fort, comme s'il venait de courir, et ça le calmait.

 

 

Il tapotait souvent sur ça boite bruyante, et il avait généralement, un sourire qu'il n'avait pas aborder depuis très longtemps, je ne comprenais pas, mais ce n'étais pas grave !

Nous avons donc repris une vie comme quand nous nous sommes connu, CALIN RONRON !

De nouveau il repartait travailler de temps en temps, et de nouveau, je l'attendais derrière la porte.

 

Grand père ne venait plus, mais par contre Grand mère, Tata, et les Tontons eux venaient souvent.

 

Revint alors l'été, j'ai pu, encore une fois, montrer toute ma beauté à tout le monde sur mon balcon.

Papa a trouvait un travail bizarre ou il partait des fois le matin, des fois le soir, mais bon, il rentrait et c'est ça pour moi le plus important.

 

Le jour de son anniversaire en cette année 2014, il a ramena une autre femelle à la maison.

Je n'étais pas très confiant car je me rappelé le mal que l'autre avait fait... L'état dans lequel il c'est mit pour elle...

Et puis, je suis allais la voir, elle avait d'autres odeurs de chats sur elle ! Beaucoup d'autres odeurs ! Je pense en avoir compter une quinzaine minimum ! J'ai mit la soirée pour en compter un maximum ! Je ne sais pas ce que vous avez avec cette période de l'année les humains, mais pourquoi c'est toujours en période d'été que vous trouvez des femelles ?

 

Cette femelle, je l'appellerai Maman ! Et Papa a bien vu que celle ci, je l'aimais bien ! Parce qu'elle n'avait pas l'odeur d'un chien, mais en plus, elle m'a simplement retourné le cerveau, une personne qui fait de tels câlins ne peut pas être mauvaise !

Je me suis assis entre Maman et Papa, des étoiles plein les yeux, et leur ai fait un miaulement pour lui exprimé ma satisfaction ! Ils avaient mon consentement pour tenté quelque chose, mais j'y voyais surtout un avantage, deux fois plus de câlins ! Et je ne me suis pas tromper

=(^.^)=

 A peine reveillé de la sieste, un petit moment d'affection...

 

Je l'ai est vu s'étreindre avec passion, entendu discuter leurs passés respectif, nous avons eu une vie de merde, et bien Maman n'était pas en reste...

Le c½ur de mes deux parents étaient meurtrie, en lambeau, l'un par l'amour qu'il a donné mais qu'il n'a pas reçu en retour, et l'autre par le fait que son ancien compagnon la fasse suer, et surtout par la perte d'un être cher si j'ai bien tout compris entre deux sieste...

Vouloir recoller des morceaux avec quelqu'un d'aussi détruit que soit n'est pas une bonne normalement, mais il y avait une petite chance que ça aille mieux pour les deux... J'y croyais !

 

Pendant que Papa allait à son travail, Maman s'occupé bien de moi, je n'ai que rarement eu autant d'affection de quelqu'un d'autre que Papa. Et j'avais toujours un des deux ventres pour faire ma sieste :)

Maman est restait pendant un cycle lunaire entier puis est repartit pendant un autre cycle complet... Pour mieux revenir avec pleins de vêtements remplient d'odeurs de chat !

 

Nous avons bien vécu pendant presque un an sans gros changement, de mon point de vu, tout semblait être parfait, de l'affection, des croquettes, et des siestes avec mes parents...

 

Ma vie est difficile, vous n'imaginé pas a quel point...

 

Maman repartait de temps en temps, de courtes périodes, et revenait toujours.

Et puis, au grès de ses aller/retour, en une pluvieuse journée, elle est rentrait. Avec une chatte ! Didi qu'elle s'appelle.

 

 

Les débuts n'ont pas étaient facile, mademoiselle, aussi surnommé « pétasse » est une vrai duchesse ! Il n'était pas facile de s'entendre car nous sommes le strict opposé.

Et puis, au fur et à mesure que le temps passé, nous jouions, avions des câlins en même temps, et dormions presque cote à cote.

Elle m'a apprit plein de choses ! Du stade de chat qui ne passais que son temps a dormir et à réclamer mon « nécessaire vital », je commençais à jouer, courir, et à sauter comme un chat, un vrai.

 

Pendant un temps, Maman partait aussi travailler, mais ça n'a durer qu'une période restreinte.

 

De temps en temps, une taquinade...

 

Avec le temps, des tensions sont née, ils ne parlaient plus comme au début, Maman à répété les mêmes histoires pendant assez longtemps, Papa n'étant pas quelqu'un de très patient, et Maman étant assez molle, il y avait parfois des conflits par rapport ces histoires, soit pour nos poils au sol, soit pour les papiers. Voir même par moment des disputes, enfin monologue puisque Maman était quelqu'un de très effacé quand Papa n'était pas content...

Papa, énerver, partait alors, je savais ce qu'il allait faire pendant qu'il n'était pas là... Pleurer... Je le voyais à ces yeux, mais il ne préférait pas le montrer à Maman... C'est mon humain, je le connais par c½ur !

Et c'est une bien belle erreur qu'il a fait au final. Ne pas montrer son côté sensible et compréhensif...

 

Maman repartait et revenait de plus en plus souvent.

Didi, Papa et moi avons passer les fêtes de fins d'années entre nous, Maman étant je ne sais où.

Papa n'a pas oubliait le saumon ! Je n'ai même pas pu allé manger celui de Didi...

 

Et quelques jours plus tard, je vois que Papa nous prépare de grosses gamelles de croquettes, et de nombreux bols d'eau. Il avait le sourire, quand il m'a prit dans ces bras, j'ai senti sont c½ur battre la chamade... J'ai compris qu'il allait partir chercher Maman.

Mais à ma grande surprise, il était de retour le lendemain... Sans Maman...

OH ! Tu fais quoi Papa ? Tu me donnes de faux espoirs gratuitement maintenant ?

Et il c'est mit à boire... à prendre ça boite vibrante pour appeler Maman plein de fois, il a tapotait dessus aussi... Il pleurait de nouveau comme avant, il n'avait pas eu de nouvelles de Maman de l'après midi, et il ce faisait beaucoup de souci, il avait aussi peur, peur que Maman aille voir ailleurs... Tonton, qu'as tu fais...

Papa c'est mit dans une colère que je n'avais jamais vu, il a rappelait Maman, et dis que si elle ce tapé Tonton, ce ne serai qu'une s.lope, qu'il grimpait dans l'instant. Il appela aussi Tonton, qui ne réponda pas non plus, ce qui renforça ces craintes... Il lui a dit que ça n'allait pas ce passer ainsi, qu'ils allaient régler leurs comptes...

Et Papa est parti, ne nous réconfortant pas Didi et moi, qui étions terrorisé...

 

Il est rentrait le lendemain, détruit, les yeux à peine ouvert et rouge. Des larmes coulant sans cesse, il y avais comme un air de déjà vu... Il est parti ce coucher. Didi et moi sommes aller le rejoindre, faisant de notre mieux pour lui donné de l'affection. Mais rien n'y faisait, il à même prit Didi dans les bras et c'est excusé auprès d'elle, pleurant encore plus...

 

Quelques jours plus tard, Papa à rassemblait des affaires de Maman, il refit le plein de croquettes, et d'eau. Tout en caressant Didi, il lui à dit qu'elle allait rejoindre Maman. Elle est parti ce caché... Humains, ce n'est pas parce que nous ne parlons pas comme vous que nous ne comprenons pas...

Et Didi ne voulait pas partir ! Elle était loin d'être malheureuse... Et moi, je commencé à l'aimer cette pétasse ...

Soleil, sieste, bonheur...

 

Tant bien que mal, Papa l'attrapa, et l'a mise dans la boite d'où elle était arriver...

Grelottant, avec une réplique des chutes du Niagara à la place des yeux, ils partirent, me laissant seul. C'est Grand mère que je n'avais pas vu depuis longtemps, qui revenait maintenant tous les jours...

 

Une fois de retour, Papa n'a pas cessait de bouger, profitant de ces amis pour ce vider la tête et les yeux, se changer les idées, car quand il est à la maison, sans raison et à n'importe quel moment, il pleure.

Tout bon compagnon que je suis, je ne pourrai pas remplacer la pièce manquante de son c½ur en puzzle...

 

 

 

 

 

Céline, j'ai écrit ces mots avec tout le mal du monde, remuant les méandres et les démons de mon passé que j'essaye tant bien que mal d'oublié.

Tu fais désormais parti de celui ci, et je te souhaite, toute la réussite possible dans ton avenir.

Si un jour tu lis ces quelques lignes, saches que je regrette. Je regrette de ne pas t'avoir accordé plus de confiance, de ne pas avoir trouvé les bons mots au bon moment, de ne pas avoir étais l'homme que tu as le droit d'avoir.

Merci pour ce bout de chemin parcouru ensemble. Prends soin de toi... 

Jp

 

Notre première photo quand tu es arrivé dans  ma vie, le 12 aout, ou tout était encore à construire, juste après que Neko es miaulé... Tu es et restera, le plus beau cadeau que la vie ne m'ai jamais fait...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

Faisant la suite de notre histoire à Neko et moi, je vous conseille si vous ne l'avez pas déjà fait, de prendre 5 minutes pour lire la partie 1

La fin de cette partie de notre histoire n'est VRAIMENT pas joyeuse, si vous êtes sensible, je vous déconseille la lecture de ce post...

Et pourquoi je le met ici si c'est vraiment pas joyeux ? Parce que 1: je fais ce que je veux, 2: je me vide la tête là ou j'ai souvent étais réconforter par le passé.

 

A la suite de cette mésaventure de santé, j'ai repris du poile de la bête ! Et ce n'est pas peu dire car, le méchant vétérinaire m'avait tondu au niveau de l'arrière train pour me sondé...

Papa était présent plus souvent car l'hiver il ne travaillait pas beaucoup. Je crois que ce n'était que le matin si ma mémoire est bonne. Nous continuions à faire nos petites sieste à deux, cette période me manque...

Je dors, et tu me carresse Papa s'il te plait ?

 

Et puis, à la suite d'une soirée qui c'est fini je ne sais comment avec ces amis (je ne sais pas trop car Papa m'avait enfermer pour pas que je me sauve, porte du jardin ouverte avec la route et tout ça tout ça...) Nous avons encore une fois déménagé dans un appartement plus grand, avec une GRANDE baie vitré, mais sans jardin car, nous sommes maintenant dans ce qu'il appel le « Centre ville »...

Il y a tout le temps vos machines qui bougent toutes seules et bruyantes, et j'ai eu beaucoup de mal au début quand nous sommes arrivé ici, je n'étais plus trop habitué à dormir avec autre chose que comme bruit de fond les oiseaux et sifflement du vent dans les arbres... Mais je me suis très vite adapté, vous pensez quand même pas que j'allais faire une croix sur mes sieste ! =(^.^)=

Il y a ce que Papa appel un « balcon », je m'y ballade souvent, et peut y sentir ce vent de fraîcheur sur ma truffe, c'est agréable...

 

Le soleil, c'est la vie !

 

Et puis vint les beau jours, Papa ne rentrait au début plus que le soir, des fois très tard, mais il me chérissait toujours autant.

De temps en temps, nous avions la visite de Grand Mère et Grand Père. Vu qu'ils m'embêtaient tout les deux, je les mordaient, mais pas de coup de griffe, Papa me les coupes souvent.

 

Préparation d'une attaque dans 3, 2, 1 ...

 

Et puis, Il est parti pendant longtemps... Très longtemps. Je me suis senti abandonné, Grand Mère passait tous les jours, mais je lui faisait comprendre que c'était Papa que je voulais... J'ai beaucoup déprimé et perdu du poids car je n'avais pas faim, et oui, voir Papa manger m'ouvre l'appétit et je mange en même temps que lui.

Du coup, je n'ai eu d'autre choix que d'attendre, pendant de longues journées... Sans manger, à regardé l’extérieur et les gens passer, en espérant voir Papa revenir...

Et puis, un jour, alors que je ne l'attendait plus, Papa fut enfin de retour ! Mon Papa...

Il était enfin là, et j'ai enfin pu ravoir tout son amour rien que pour moi pendant quelques jours sans interruption ! Puis il a reprit son rythme d'avant, avant de retourné en période d'hiver...

 

Bien au chaud devant le truc qui souffle de l'air chaud, allongé dans mon coussin, j'étais super bien ! J'ai repris avec le temps mon petit bourreler sous le ventre, voir même de trop... Papa m'a ramener chez le vilain vétérinaire, et j'ai eu peur ! Nous sommes reparti a peine quinze minutes après, j'ai étais soulagé... Et c'est a partir de ce moment là que je fut rationné … Comment ça de croquettes à volonté je passe à 50 pauvres grammes par jours ! Tu n'as pas pensais que je pouvais mourir de froid Papa ? C'est l'hiver !

J'ai fondu comme une glace au soleil … Mais j'étais foutrement bien foutu par la suite il faut l'avoué ^^

 

Hein que je suis beau ! Hein !

 

Et le cycle a recommencé... deux fois... Et puis, je ne sais pas trop comment, Papa a ramené une femelle humaine au moment ou les fleurs commence à fleurir, et ou les arbres redeviennent vert, Papa était tout content et joyeux, mais il me délaisser...

Non pas qu'il ne m'aimait plus, mais sa femelle lui prenait tout sont temps quand il rentrait enfin du travail... Heureusement pour moi, elle n'était pas trop souvent à la maison ! Papa redevenait lui même quand elle n'était pas là... Les allez / venue de cette personne faisait a un petit rythme...

 

Et au début d'un dernier été, la revoici, accompagné d'un CHIEN !! Un con de chien qui pu dans mon domaine ! Mais c'est quoi ce délire ! C'est comme ci Papa allez faire ses besoins dans ma litière et moi dans son WC ! Il n'était pas méchant, mais très chiant, il me réveillé toujours en aboyant … Du coup pour me vengeais, quand il allait sur le balcon, je l'empêché de rentrer !

Non seulement ça sentait meilleur dans la maison, mais ça me défouler ! En fait, la boxe de chat c'est super cool !

Cette femelle que Papa avait trouver n'était pas génial, mais elle me donné à manger. En soit, c'est déjà pas mal, mais il fallait que je me dépêche de tout mangé car le chien venait dans ma gamelle...

 

Et puis Papa a quitter son travail pour cette femelle, du coup il était présent tous les jours, mais, c'était sans compter sur le destin qui a décidé de les séparés, lui et ça femelle...

Il a alors commencé à déprimé, ne plus manger, et à boire plus que de raison pour enfin pouvoir dormir car ça tête était trop pleine d'interrogations...

Papa ma pleurait sur la tête, encore et encore en me serrant fort, je ne pouvais rien faire d'autre que de ronronné pour lui faire comprendre que moi, j'étais là et que je ne l'abandonnerai jamais.

Mais ça n'a pas suffit... Je l'ai vu prendre son machin qui vibre et qui fait du bruit, tapoté dessus, puis prendre un rectangle blanc et un bâton qui fait des lignes, il en a fait quelques unes, et il a mangé plein de croquettes blanches. Il c'est écroulait à terre peu de temps après... Je n'ai pas compris ce qu'il ce passé...

 

Puis Grand mère est arrivé avec des gens en bleu et un brancard, je ne l'ai es pas laisser s'approcher prendre Papa en leurs sautant au visage et en feulant, mais j'ai arrêté quand j'ai compris qu'ils étaient là pour l'aidé... Je l'ai vu partir, pour ne le revoir qu'au bout d'un long moment... Affaibli, comme zombifié... Papa n'étais plus que l'ombre de lui même...

Nous sommes fin 2013.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler

Bonjour à tous, je m'appelle Neko, je suis née le 1 août 2009, je suis donc un chat sous le signe astronomique Lion. La classe non pour un félidé d'appartement ^^

Et comme tout bon chat plein d'amour et de tendresse, Papa me fait de bon repas pour mon anniversaire, noël et le nouvel an... J'ai le droit à du saumon coupé en fine lamelle <3 Il n'en a pas loupé un seul !

 

Papa à l'époque n'aller pas bien, il venait de perdre ça grand mère d'on il était proche, ne trouvé pas de travail et il ne savait pas comment faire pour allé mieux... 

Un membre de sa famille m'a mené chez  Papa.  Il m'a tout de suite adopter et moi aussi, lui et moi sommes deux êtres très câlin, supportant mal la solitude. 

 J'étais trop Mignon hein ^^

Il ne savait pas vraiment comment m’appelai, Shadow en référence au méchant de Sonic Adventure 2 parce que je lui ressemble un peu, Chaton parce que j'étais trop mignon, mais c'est Neko qui l'emporta car à l'époque, il était à fond dans les mangas ou les gens parlent avec des « Nee » ou « Kawaï neko »...

 

J'ai échappé au pire prénom ... Merci conne de tache blanche pour lui avoir mit Shadow en tête...

Nous vivions heureux  tout les deux, pendant qu'il joué sur son ordinateur, ou à sa 360, assis en tailleur, je ronronnais sur ces jambes. Demandant de temps en temps une petite caresse avant de me rendormir, je n'imaginais pas plus belle vie. Manger, litière, câlin et dodo... 

Quand il trouvé un travail, je l'attendais avec impatience devant la porte de l'appartement pour être de nouveau réuni. 

 

L'intérim étant une activité en dans de scie, Papa resté à la maison assez souvent à ce moment là.

C'est à cet époque qu'il vous a connu, les gens de Gameblog. Grâce à vous, les Gameblogueurs, il pouvait des heures durant rire et ne pas bouger... J'étais content moi.. CALIN RONRON !!!!

Par contre, je n'aimais pas la Wii ! Comment je faisais moi pour dormir sur Papa pendant qu'il bougeait dans tout les sens ? Je lui ai fait payer ces moments ou je ne pouvais lui faire de câlin en grattant tard dans la nuit ma litière. 

 

Puis, Grand-père a proposé un travail à Papa, nous avons quitté le département de l'Indre pour les Landes. Fini pour moi les siestes devant une fenêtre donnant sur un parking pluvieux, et bonjour le légendaire soleil du Sud et de l'herbe car nous avons enfin eu droit à un mini jardin :)

J'ai enfin pu goutté à l'herbe ! Vous vous rendez compte ? J'ai du attendre mes 2 ans pour pouvoir gambadé dans une petite étendu de verdure... Mais Papa à prit peur car il y avait une route juste à côté ou les gens y roule comme des fous... Avec le recule, je comprend pourquoi il m'attachait car je me baladé sur le bas coté de cette route qui à emporté tant de mes congénères...

Ce fut un mal pour un bien car j'ai pu continué à profiter de ces câlins quand il rentrait le soir, des fois très tard, mais quand même.

 

Quand je ne voulais pas que Papa aille au travail, je me caché dans son manteau pour le retardé, mais sans succès...

 

C'est à cette période que j'ai eu mes premiers problèmes de santé. Des calculs rénaux...

Papa c'est fait beaucoup de souci car j'ai dû être hospitalisé chez le méchant vétérinaire pendant une semaine... Il est venu tous les jours et rester à mes côté des heures durant, en larme, ce demandant ce qu'il avait fait de mal... Le Monsieur a dit que c'était a cause des croquettes que je mangé. Qu'elle n'était pas bonne, qu'il ne fallait pas les prendre au super marché, car certains chat ne les supportes vraiment pas bien. Je mange donc des croquettes Royal Canin (j'aurai plutôt appelé Royal Félidé mais bon) depuis cet époque, et même quand nous n'avions plus de sous, Papa a préféré m'acheté mes croquettes et lui faire la diète... C'est pas comme ça que mon humain va prendre un petit ventre bien confortable pour la sieste !

 C'est la fin de la première partie, je suis fatigué de dicté a mon humain ce qu'il doit écrire et je retourne dormir... J'ai pas le moral en plus de raconté la suite c'est encore moins joyeux... Un jour, j'aurai le courage ... Peut être... 

 

Chalut !

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler

Et voilà, après deux années passer, je redeviens célibataire. Je peux donc refaire mon no life, sans état d'âme, ou devoir quoi que ce soit a personne, mais il y a un truc...

 

Bon, dis comme ça c'est pas joyeux et vous êtes certainement en train de vous dire:"Putain encore un post 3615 Mylife". Et vous n'avez pas tord !!!

 

Durant ces 2 belles années, je me suis restreint sur le jeu vidéo dis "bouffe temps". Préférant les expériences courtes, ou avec des scénarios sympa, et pas pas trop porté sur l'action type "pan pan boum boum" ou encore "vroum vroum"... 'Pourtant deux genres que je raffole).

 

J'ai passé de beau moment à joué avec la Demoiselle à côté de moi... Une expérience que je n'avais jamais vraiment eu avant. J'ai eu la fausse joie de sortir avec une joueuse, mais ce faire engueulé parce que mon « skill » est trop pourri... (Je ne dis pas que toutes les joueuses sont comme ça hein...)

 

Le plaisir d'expliqué notre média à une néophyte du jeux vidéo, à comprendre une histoire différemment car avec un autre point de vu.

Je pourrai vous cité Alan Wake avec une fin ouverte au possible qui ouvre a débat ou encore Bayonetta est sont scénario de seconde zone dans ce domaine.

Ou encore a élaboré et tenté des stratégies à deux, testé et essayé telle ou telle manière de ne pas ce faire repéré dans The Last of Us.

Débattre d'un jeu pendant le générique de fin avec une bière en main, MAIS QUEL PIED !

 

Varier les expériences, un coup quelque chose de totalement What the fuck comme DeadPool et à d'autre une ambiance plus pesante comme Dead Space.

A ce lâcher et a ce fendre la gueule sur des jeux de combats. (Ce prendre un Perfect sur DOA par une noob ça fait mal a l’ego...)

Arrivé a lui faire prendre en main une PS Vita avec Ninja Gaiden, ou encore Skyrim sur 360 fut en soit une récompense, que dis-je un succès à 1000 G ! « conversion réussi ! »

 

Être en couple avec une femme non joueuse à était en fait un expérience très enrichissante, j'ai appris a aimé à joué a 2. Pas particulièrement en Split Screen mais bien a aimé le concept du « je joue pas mais je te donne mon point de vu ». Concept qui à la base, me faisait peur.

Bon, par moment c'est chiant mais ce n'est rien par rapport au plaisir procuré de manière général.

 

Maintenant, j'ai du mal a lancé une partie de quoi que ce soit car il manque un truc, une présence qui fait que tout paraît facile. Les jeux qui me faisait envie et acheté et voulais les faire avec

reste la, jamais installé dans la console ou le PC (oui, la « Master Race » peut brancher son pc sur la TV...

 

Cela passera avec le temps, Adra va continué a posté des Boobs sur Twitter, et les potes de jeu vont m'inciter a reprendre goût a ce média qui aujourd'hui me paraît fade.

 

 

Plein de bisous C&B, peut être a plus sur un jeu... Ou pas

 

Ayant maintenant tout mon temps, je passerai ici aussi plus souvent, il faut voir les avantages quand même ^^

 

SDC37

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
(Jeu vidéo)

Ce post est un gros 3615 My Life, et parlera surtout de mon expérience et vécu sur la série, et très peu de technique (graphique ou gameplay).

 

Dead Or Alive, qu'elle douce expérience tout au long de cette licence....

Que d'après midi et de soirée à réglé des comptes entre frères sur cette série pour ne pas ce foutre sur la tronche IRL afin de savoir (entre autre) si nous mettrions à la TV « La trilogie du Samedi » ou bien Arte et ces documentaires.

Encore aujourd'hui, nous continuons cet exercice de retenue... Mais pas pour les mêmes raisons heureusement ^^ .

Non, vraiment, je ne peux en parlé qu'avec les mains moite et quelques gouttes de sueur le long du dos.

 

Un début normal.

L'amour de cette série commença vers les années 2000, sur cette belle et magnifique console blanche nommé Dreamcast avec le deuxième opus.

 

Chacun de mes frères et moi même avions « notre » personnage: L'aîné utilisé Léon, le grand Hélèna, le petit Ayane, et moi Kasumi.

Bon, étant donné que personne ne maîtrisé les contres à part l'aîné, les débats étaient vite... conclu...

Cela nous frustrai fortement et nous poussa à nous entraîner sagement et en coeur !

Nous nous rendîmes compte à quel point la marge de progression était (en fait) énorme !

Et étions au fur et à mesure fier de nous même quand sur les 4 round de « débat », un voir deux était gagner.

Mais bon, avec un « grand » qui joué en arcade + les jeux de combats à la maison, c'était peine perdu ... Nous n'avons que très rarement regardé la trilogie en entière ^^

 

Nous avons quand même eu de grand fou rire grâce à cet opus qui, malgré ça « lenteur » reste aujourd'hui très bon et jouissif !

Kof Kof ! ... Plus que le 5 ... Kof Kof !

 

Les années passent...

Et nous grandissons. Un des combattant prend un chemin différent, la belle blanche péri, mais il n'y a encore qu'une télévision pour 3 frères.

Dans cette logique et voulant aussi quand même joué à des jeux récent, une Xbox sauvage fit son apparition et fut capturé avec l'attaque "carte bleu" de mon porte-monnaie ! ....

Merde désolé on n'est pas dans Pokémon...

Halo, NFS, Burnout, Ninja Gaiden, bref, des jeux, mais c'était non moins sans attendre que DOA 3 arrive enfin dans notre ludothèque !

 

Et c'est à partir de la que la T.V n'a plus beaucoup servi a regardé les émissions.

Commençant tous à avoir un minimum de technique, et à la vu du contenu du jeu, le Versus fut encore plus ancré. Rentrant en plus dans l'age con, il fallait prouvé aux autres qui avais la plus grande . . . Bref !

 

Les soirées pizza bière DOA, c'est du bonheur en famille !

 

Et je me tire ailleurs !

Et comme toutes personnes normalement constitué, moi aussi je quitte le cocon familial.

Pour rejoindre une autre famille: L'armée de terre. (Attention gros cliché IN COMING !)

Je remercie à ce moment précis L'armée de Terre d'avoir financé ma très jolie (et très morte aussi depuis le temps :( ) Une XBOX 360 Edition limité aux couleurs de Halo 3

 

Mais je digresse... Graisse... Désolé.

 

C'est vraiment à partir de la, que j'ai commencé à vraiment apprécié cette série.

Nous étions 5 gars dans l'incorporation à connaître et à toucher DOA, et à attendre le 4ème.

Et ba ma zette ! Nous aurions dû prendre des actions chez Kronenbourg et Belin en même temps que le passage en caisse !

TOUS LES SOIRS une nouvelle session de Versus Fighting ! Et ce, des que nous étions à la caserne. Pendant que les autres allez en boite de nuit le samedi et rentrer a 5 heure du matin, nous buvions nos packs de bière et mangions nos Minizza dans la joie et la bonne humeur !

2 années qui reste pour moi, les meilleurs de ma vie !

 

Voili voilou, c'est tout pour cette série. Non je ne parle pas de DOA 5 car, je n'ai pas de moment marquant à partager :) (et même, je le trouve mauvais et moche ! )

 

Des bisous !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

PS de début.

Avant toute chose, je signal aux personnes qui vont lire que j'ai beaucoup de retard, que je n'ai pas de console Next Gen, que je ne peux pas me prendre un abonnement Xbox Live, PSN+, Et que, je suis trop pauvre pour prendre les DLC du jeux. D'où le « pauvre ». Toutes ces choses m'ont donc conduit à acheté la version Vanilla de Destiny sur PS3.

 

Amour, gloire et gameplay.

Il est un studio qui m'a fait rêvé, adoré un univers, voyagé, et fait passé des heures sur un multi-joueur en béton. Je nomme ici Bungie et sa création Halo.

Je ne peux cité toutes les parties qui m'ont donné la banane tellement il y en a.

C'est donc avec envie que, tardivement, j'ai acheté Destiny pensant retrouvé cette état d'euphorie avec d'autres gens.

 

Halo chez Sony... QUI LUS CRU ! Mais aux prix de sacrifices...

Petite PS3 que j'aime, aujourd'hui, en 2015, tu craches tripes et boyaux, Destiny te fait beaucoup de mal et te fait chauffé... Dommage car, Halo Reach lui ressemble tellement, et ce, malgré les 4 ans qui les sépares... Mais pas à la même vitesse d'affichage. Les chutes de FPS sont régulières et agaçantes. Il devient malgré tout facile de visé les points sensibles des adversaires. Du Bullet Time gratuit !!!!

Mais je m'égare, c'est quand même foutrement joli, c'est quand même jouable et la rétine en prend plein les dents.

Malgré tout, je ressent une odeur de déjà vu, pas de « WOUAHO effect » ou de « putain de merde c'est trop bien fait ». Mais il y a de l'idée.

PS 2: Bon, j'avoue joué sur un tube cathodique encore, donc ça doit pas aider... (et oui, pauvre jusqu'au bout !)

 

Multi joueurs quand tu nous tiens par la peau des rouleaux...

Je vais être clair, je pensais réellement pouvoir faire des raides avec des gens en achetant ce jeu, mais il ce trouve qu'en fait..... Non. La mentalité des joueurs (PS3 du moins) ne si prête pas.

L'intérêt de la coopération est de s'entre-aidé, hors, c'est chacun ça merde. Non, tu ne comptera pas sur ton pote juste à coté de toi pour te réanimé (pourtant, tu viens juste de lui sauvé le cul), faire des attaques synchronisés (facilitant grandement certains boss), ou bien t'attendre tout simplement.

Ce sera à celui qui aura le meilleur score... Pas pour tous heureusement !

Pour toutes ces raisons, j'ai fini l'histoire principal tout seul. C'est chaud par moment, mais carrément faisable.

 

Quand aux classiques PvP Made In Bungie (slayer, team-slayer, capture the flag, ou domination), c'est drôle 5 minutes le temps de la découverte des cartes. Car bien vite, les adversaires (lvl 40 et forcement avec des armes de fou) arrivent et te montre que non, un petit nouveau à très peu de chances de faire quoi que ce soit (sauf si tu a passé des heures sur le multi de Reach (encore une fois lui)).

Outre ce souci de niveau et d'arme, le gros problème est la connexion... Avec ce fucking message de merde: veuillez patienté pendant la connexion aux serveurs de Bungie.net, vous allez le voir, souvent, TRES souvent ! C'est régulier, chiant, et casse bonbon. Mais si seulement ce message ne venait que pour le PvP ça irai, mais non, il vient aussi pour les « donjons » normaux (histoire donc) alors que tu est seul...
PS 3: Je ne pense pas que ça vienne de ma connexion web puisque, je suis à 200m du relais avec un débit de 70Mo/s, un Up de 23Mo/s et un Ping de 20M....

 

Les musiques quand à elle magique, accroche parfaitement à l'univers et à chaque situations, mais pas forcement mémorable.

 

Pour ce qui est de le durée de vie, pour finir l'histoire principal (qui est décevante), sans ce prendre la tête à vouloir être lvl 40, sans recommencé 15 fois le même niveau, comptez 9/10 heures.

Pour un jeu qui ce veut MMO, le contenu est plus que pauvre, tout ce résume à défoncer tel monstre, ou à trouvé tel item (dans les poches d'un monstre a tué...)

Certains Event sont dispo, mais il faut toutes les extentions pour pouvoir prétendre y participé (genre la course de module star wars... euh pardons, de passereau)

 

 

En résumé, Destiny aurai très bien pu être un bête FPS solo, mais non, briser les c.uilles avec une connexion obligatoire et du multi imposé (inutile ?) c'est tellement mieux... Et, ne mérite pas (à mes yeux) tout le tapage qui à entouré ce titre à la sortie. C'est sympa, mais ne mérite pas l'appellation de grand classique, ou bien d'indispensable....

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

 

Dimanche dernier, comme tous les bons enfants que nous sommes, nous avons souhaité une bonne fête à notre merveilleuse maman que nous aimons tendrement....

La mienne, d'un age certain, est assez ouverte d'esprit en ce qui concerne le jeu vidéo (à condition que ce ne sois pas des jeux tout pourri .... call of ? .... oui ).

Du coup, petite session JV avec les personnes présente pour lui montré que le jeu vidéo n'est pas que ce qu'en montre la télévision... Elle fut surpris de passer UNE BELLE HEURE devant Super Smash Bros WiiU ! Merci Nintendo pour ce moment :)

 

 

Bonne fête Maman... Je t'aime !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Bonjour à tous, aujourd'hui, j'ai envie de vous faire découvrir une chaine YouTube, qui, "analyse" de ça petite plume le marché du jeu vidéo qui nous lie.

Je vous propose ici la derniere production d'UnDropDansLaMarre intitulé

Croissance : infertile terreau des AAA [2 minutes pour convaincre]

 

Voici le lien de la chaine également. Discourt pertinant, petits troll caché, et surtout 2 mecs qui aiment notre média :)

 

Bon visionnage

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Archives

Catégories

Favoris