Butcher's Blog

Butcher's Blog

Par SerialButcher Blog créé le 04/01/10 Mis à jour le 28/05/18 à 12h33

"Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses."

"Je mets les pieds où je veux Little John... Et c'est souvent dans la gueule..."

Ajouter aux favoris

Catégorie : Jeux vidéo

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

L'annonce de la fermeture d'Irrational Games a eu hier l'effet d'une bombe ou d'une mauvaise blague dans le monde du jeu vidéo... En tout cas chez moi, et également chez d'autres amis joueurs, complétement fans eux aussi de la licence BioShock, l'une des plus marquantes, uniques et originales réalisée sur la précédente génération de consoles... Certes la volonté de changement de Ken Levine le regarde et est tout à son honneur... Après 17 années, l'envie de voir ailleurs, de créer une autre structure, de travailler avec d'autres personnes et d'autres équipes est un désir tout à fait humain...

Alors certes pour certains le dernier BioShock Infinite n'était pas très bon ou dispensable... Pour ma part, je ne partage pas du tout cet avis... Vrai coup de coeur artistique, ce troisième épisode se termine entre autre, sur une fin génialissime qui tend les bras vers le premier BioShock d'une manière magistrale et joussive...

Je peux affirmer sans prétention que la licence BioShock aura marqué cette génération de consoles et ma vie de gamer... Que ce soit le premier, le deuxième ou le troisième opus, BioShock m'aura fait voyager au sein d'univers uniques, magiques, totalement fous, dérangeants, mais d'une rare et grande poésie. 
Chacune des introductions et des fins de ces 3 jeux resteront gravées en moi pendant très longtemps et je m'en rappelerai avec nostalgie et joie durant de très très nombreuses années... Une licence phare tout simplement!

Pour rendre un dernier et long hommage visuel à cette licence que j'ai aimé, et que j'aime d'amour je vous livre quelques oeuvres de nombreux artistes en guise d'adieu...

 

 © Ron Guyatt

 

© Abdullah Kassem

 

“Hurry! Hurry, Mr. Bubbles!” © Alec Grosso 

 

© Andrew Glazar

 

 © Ben Huber

 

 

© Aleix Buch

 

© Coey Kuhn

 

Dead Sucker © Kristy Anne Ligones

 

 © Father Kojak

 

 © indian_boy90

 

 © John Azzilonna

 

 © Lazare Gvimradze

 

© Natasha Saville

 

© Philip Meagher

 

 © Punksthetic

 

Rapture Travel Poster © William Henry

 

© Sabtastic

 

 SONGBIRD © Circuit Druid

 

© D.R.

 

ラムダヤジルシ

 

© Steph Chow

© Steph Chow

 © Steph Chow

 

 © Synthetic Picturehaus

 © Synthetic Picturehaus

 © Synthetic Picturehaus

 © Synthetic Picturehaus

 © Synthetic Picturehaus

 © Synthetic Picturehaus

Ajouter à mes favoris Commenter (25)


Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Doug Levy s'est amusé à imaginer des couvertures de romans à l'eau de rose mettant en avant des couples célèbres issus de l'univers des jeux vidéo... Link et Zelda, Peach et Mario, Ken et Ryu ou encore Pac-Man et Miss Pac-Man, il y en a pour tous les goûts...

Respectant les chartes graphiques et les jeux typos de tels romans, le kitch et le ringard se côtoient de bien belle manière... Les titres proposés sont vraiment très drôles et collent parfaitement aux visuels et univers des jeux/couples représentés!

Bonne lecture!

Collector of Hearts, starring Link and Zelda

 

The Forbidden Peach, starring Mario, Princess Peach... and Luigi

 

Fierce Moves, starring Ken and Ryu

 

Hungry for Love, starring Pac-Man and Ms. Pac-Man

 

 

Shot to the Heart, starring Dog and Duck

© Doug Levy

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

"I want you to remember, in all the years to come - the one italian plumber who beat you."

© butcherbilly

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)



Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

L'estampe Japonaise et le jeu vidéo ne demandaient qu'une chose: fusionner ensemble afin de mixer deux Arts Japonais majeurs... C'est chose faite grâce au talent gigantesque de Jed Henry. 
Après une première et une seconde série d'oeuvres spectaculaires, cet artiste génial nous offre une déclinaision très Chibi de personnages cultes isssus de nombreux jeux vidéo tout en respectant le graphisme propre aux estampes Ukiyo-e. 

En plus d'être drôles et amusantes, les illustrations ci-dessous sont tout simplement magnifiques, maîtrisées, touchantes et sublimes...

 

 

 © Jed Henry

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Ayant touché pour la première fois une borne d'arcade en 1980 et n'ayant absolument pas arrêté de jouer depuis, voilà prêt de 33 ans que la passion du jeu vidéo persiste et signe chez moi... Depuis 33 ans le média a évolué bien sûr, et les supports également... À présent objets de culte et de toutes les convoitises, ces vieilles machines s'arrachent à prix d'or en brocantes, en boutiques spécialisées ou sur le net... Le prix du temps qui passe...

Signal Noise nous offre ce témoignage du temps qui s'écoule mais qui n'altère en rien la passion qui nous anime pour les jeux vidéo... Quatre réalisations pour quatre bécanes de légende...

Et pour vous, quelle est votre bécane de légende absolue?

 

© Signal Noise - Source: geekart.net

Ajouter à mes favoris Commenter (49)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Vous connaissez tous mon admiration pour Zac Gorman... Je pense que oui, certains d'entre vous partageant ce même sentiment, n'est-ce pas Uchro? ;) , d'autres me titillent gentiment avec ça... Mais que voulez-vous, quand on aime on ne compte pas... D'habitude si productif, cela faisait un petit moment qu'il n'avait pas réalisé strips ou dessins dont il a le secret...

 

Entre le taf, les différents "Souvenirs de gamer" et "J'ai lu" en cours de rédaction, je n'ai pas vu le temps passer... 13h.. Il est largement le temps d'aller bouffer...

Quel rapport avec Zac Gorman me direz-vous?... Le contenu de mon déjeuner ;)

[Toute ressemblance avec des personnages cultes de jeux vidéo est bien sûr complétement volontaire... ;) ]

Whipped this up to let everybody know I’m not dead. Zac Gorman

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

C’est la tête embrumée par le manque de sommeil et des images encore plein la tête que je rédige ce post afin de vous faire mon retour (des morts-vivants) sur ce premier épisode de la seconde saison du jeu de Telltale, The Walking Dead: All That Remains. La saison 1 fut sans hésitation et sans doute possible « Mon jeu de l’année 2012 ». Ce jeu, unique et dont la narration n’a rien à envier aux autres ténors du genre, en avait bluffé plus d’un et m’avait conquis. De part les situations d’urgence, les choix moraux, vitaux et cruciaux, la relation entre Lee et Clémentine, cette fuite en avant vers un havre de paix fantasmé et espéré m’avait estomaqué…  Et puis le cliffhanger de cette première saison… Mon Dieu… Je croisais les doigts pour que les petits gars de Telltale nous concoctent une suite un jour… Après l’annonce et la confirmation de cette seconde saison par ces derniers il n’y avait plus qu’à prendre son mal en patience et ronger son frein comme un zombie peut ronger le fémur de  votre voisin…

The Walking Dead : 400 Days, la mise en bouche dégustée en ce début d’été, fût engloutit, dévorée avec rapidité et avidité, et bien que retrouvant le goût de ce plat 3 étoiles, je restais sur ma faim… Il me fallait attendre à nouveau…

Hier soir, ma petite famille endormie, j’allume ma 360 vers minuit, et télécharge ce premier épisode… Pas sûr d’avoir le temps d’y jouer cette nuit me dis-je, pas grave, au moins il sera téléchargé et je ferai cet épisode d’une traite pendant le week-end… Car il est hors de question de faire ces épisodes en plusieurs fois. La condition indispensable pour profiter au mieux de ce jeu, des situations proposées, du stress et de la peur de The Walking Dead, c’est de faire chaque épisode d’une traite. Typiquement le genre de jeu qui ne supporte pas de se faire par tranches d’un quart d’heure ou d’une heure…

Bon finalement le téléchargement s’effectue assez rapidement… Je me dis allez merde, demain nous sommes vendredi, bientôt les vacances, si j’ai la tête dans le fion demain ce n’est pas très grave finalement… Je lance le jeu, quelques fenêtres de dialogue se succèdent, récupérations des données sauvegardées de la saison 1 et de 400 days… Ecran titre, musique immédiatement reconnaissable, graphismes typiques de la licence et me voilà de retour dans le monde de The Walking Dead…

Quel plaisir de retrouver la petite Clémentine après presque un an d’absence… Et dire cela prouve quand même que les développeurs ont fait un boulot de dingue avec la première saison, durant laquelle j’ai passé de nombreuses heures à protéger et à sauver Clémentine… Avec ce nouvel épisode et ces retrouvailles numériques, on a l’impression de retrouver la véritable Clémentine, saine et sauve… Je force un peu le trait mais pas tant que cela en fait…  La magie du jeu vidéo dans toute sa splendeur… On retrouve également et immédiatement deux personnages de la saison 1, Christa et Omid…

Mais ici le monde sans pitié dans lequel tentent de survivre ces pauvres âmes perdues reprend ses droits au bout de 5 minutes et, je ne vous dirai évidemment pas comment ni pourquoi, on se voit prendre le contrôle d’un petite Clémentine, seule… Cette idée est assez intéressante… Effectivement nous ne contrôlons plus un adulte fort et protecteur mais une enfant. Ce qui nous amène à nous retrouver dans des situations  dangereuses à la base,  mais qui le sont encore plus pour une enfant… Nous devons tout réapprendre… Les situations s’enchaînent avec originalité, angoisse, pression perpétuelle, stress et peur…

 

Après deux grosses heures passées en compagnie de Clémentine et d’autres compagnons d’infortune, et comme à chaque fin d’épisodes de cette licence, on souffle, on respire enfin, la tension s’évanouit et bizarrement on se retrouve en manque immédiatement et on en veut toujours plus…
Plus de deux heures de situations maitrisées de bout en bout, d’une narration efficace, d’un jeu d’acteur de folie, d’une bande originale de toute beauté et mélancolique sans jamais tomber dans la mièvrerie.
Alors, Telltale en route pour un second chef d’oeuvre ? On le saura durant l’automne 2014, date officielle de la sortie du cinquième et dernier épisode de cette saison 2 qui s’annonce mémorable… Vite, vite la suite!!!!!!!!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Édito


Archives

Favoris