Gamer à temps partiel

Gamer à temps partiel

Par SeeDreeks Blog créé le 04/01/10 Mis à jour le 20/06/12 à 20h01

Les quelques moments d'un joueur pas très hardcore qui partage son temps de jeu avec sa nouvelle responsabilité d'être papa, son boulot... et maintenant son gameblog !

Ajouter aux favoris
  
Signaler
[GAMING]

Voilà ! J'ai enfin franchi le pas. Je me suis acheté une 3DS après avoir longtemps hésité avec une PS Vita. Non pas que j'abandonne l'idée d'acquérir cette dernière mais, pour le moment, la portable de Nintendo m'excite un peu plus que celle de Sony. J'ai donc décidé pour l'occasion de créer un nouveau rendez-vous sur mon blog. Une sorte de journal intime de ma petite dernière. Je vais commencer par faire un bilan de ma première journée avec (hier) et je reviendrais chaque semaine pour voir l'évolution de mon utilisation. Ce qui relancera un peu mon blog (si je m'y tiens). Bonne lecture.




État des lieux
Déjà il faut savoir que je ne suis pas, ou du moins ne suis plus, un joueur assidu. Je suis aujourd'hui père de deux enfants et mes consoles de salon (PS3 et Wii) boudent car elles me voient de moins en moins souvent. J'ai du mal à me libérer de mes obligations pour m'adonner à ma passion. Mes consoles portables m'ont bien servi et il est temps que je les renouvelle car il est évident pour moi, aujourd'hui, que c'est sur ce genre de support que je trouverais le temps de jouer. Voilà pourquoi je me retrouve avec une belle 3DS rouge métal entre les mains.

Premiers pas
C'est donc le soir même de sa réception que je dépose mes mains dessus (enfin 1h du mat c'est encore le soir ?). Je la trouve plutôt belle. Agréable à prendre en main. J'allume... aïe ! Le 3D me fait mal aux yeux. Il faut dire, que vu l'heure avancée, après une longue journée de boulot sur un écran et après m'être occupé de mes enfants, ils avaient de quoi sauter (mes yeux !). Finalement je m'y fais assez vite et la magie opère. Oui la 3D ça a un côté gadget mais ça me plaît. Autant pour les films, au cinéma ou sur la TV je m'en balance, autant pour une console portable c'est un vrai plus sympathique. Et je le dirais de façon non-péjorative mais je me suis retrouver avec un jouet entre les mains ! Un vrai jouet avec lequel on s'amuse, avec du bon vieux fun dedans. Le sourire aux lèvres, je me lance ensuite à la découverte des applis embarquées.

Applique toi
On m'a toujours dit qu'avec une 3DS on pouvait jouer sans jeux. Et bah c'est vrai cette histoire. Bon ça me passera sûrement mais entre le streetpass, les jeux liés au Mii et les jeux de RA, ça me bouffe déjà plus de la moitié de mon temps sur la console. C'est bien foutu tout ça, l'esprit Nintendo est bien là et c'est un peu ce que je recherchais en l'achetant. J'ai trouvé aussi sympa l'appli vidéo, c'était une surprise pour moi car je n'en avait pas entendu parler. Je suis aller sur le eShop et même si je n'ai encore rien acheté, j'ai pu repérer quelques jeux à me procurer pour mes prochaines vacances.

Côté jeux


Pour le moment mon seul et unique jeux est Kid Icarus. Un vrai coup de coeur. C'est beau, dynamique, pleins de couleurs... j'adore. Le seul point négatif que je lui trouve, après 1 heure de jeux dessus dans le RER, c'est la prise en main. Dur dur. J'ai vu que je pouvais configurer le jeu pour le gaucher que je suis mais préférant déplacer Pit avec le stick, je joue comme un droitier. Bon, on verra lorsque les niveaux vont se corser mais ça risque d'être un problème pour moi. Et sinon c'est con mais je trouve les menus très réussi.

Statistiques
Voilà après un jour d'utilisation quelques chiffres. On verra l'évolution à semaine +1 et ainsi de suite. Ouais ouais je me marre même avec ça.




Conclusion
L'essai est concluant. Je rejoue enfin. Bon j'abuse un peu j'arrive à jouer à Nier de temps en temps sur ma PS3 (jeu que je finirais en 2014 au moins) mais avec plus de 2h de transport/ jour travaillé, je suis sur que l'investissement en vaut la peine. Pour mes attentes, niveau jeux : Bravely Default, Paper Mario, le Castlevania, Luigi's Mansion, ... j'en oublie mais bon j'ai le temps de voir venir. Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau post plus condensé.

Voir aussi

Jeux : 
Kid Icarus Uprising
Plateformes : 
Nintendo 3DS
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
[COOKING]

East to make...Yummy to eat !

Bon aujourd'hui une petite recette après mon katsu-curry (il y a bien longtemps maintenant). Le cheesecake est un des mets que j'apprécie fortement. Pour en avoir gouté pas mal je suis assez difficile. Pour autant, j'ai trouvé une recette (grâce à une amie) qui me convient parfaitement. J'ai légèrement modifié celle-ci (en quantité) pour que le gâteau soit un peu plus lerger. Mais je vous laisse voir tout ça dans la suite.


INGRÉDIENTS POUR 8-10 pers.
Croute :

- 150 g de spéculos
- 75 g de beurre

1ère couche :
- 500 g de Philadelphia
- 100 g de sucre
- 2 oeufs

2ème couche :
- 500 g de crème fraîche d'Issigny (42% de mat. grasse)
- 100 g de sucre
(à noter que les pots font environ 350 g et que pour une raison pratique je ne prends qu'un pot donc j'utilise que 350 g de crème fraîche et 70-80 gr de sucre, ce qui rend le gâteau un peu plus léger et ce n'est pas plus mal)

RECETTE
Avant tout, on préchauffe son four à 180°C
On commence à mettre en miettes les spéculos puis on les mélange au beurre fondu. Ensuite, on dispose le tout au fond d'un moule à manqué (sans fond quoi !) de 20 cm min qu'on aura au préalable déposer sur une plaque et du papier sulfurisé.
On enfourne dans le four à 180°C pendant 10 à 15 min (surveiller à partir de 10 min il ne faut pas que le biscuit brûle).

On prépare ensuite la première couche. Il suffit de tout mélanger ensemble (philadelphia, oeufs et sucre) et de disposer la préparation obtenue sur le fond de gâteau précuit. On enfourne toujours à 180°C pendant 30 à 35 min cette fois.
Normalement, dès que le dessus commence à brunir, c'est bon ! Certains préfèrent même que ça reste blanc pour ne pas voir de démarcation entre les deux couches autre que le changement de texture. (Perso je n'ai pas encore réussi ça brunit toujours un peu)

Enfin, on s'occupe de la dernière couche qui, là encore, est facile à réaliser puisqu'il s'agit de mélanger la crème et le sucre puis de la déposer sur la première couche dans le moule. Ni plus - ni moins. Attention cependant de baisser le four à 90°C lorsque vous préparer cette couche car il va falloir enfourner le cheesecake complet à 90°C cette fois et le laisser cuire pendant 1h30 !!! Oui je sais c'est long mais c'est comme ça.

Après tant d'attente, il est l'heure de sortir le cheesecake du four. Ne vous inquiétez pas si la couche du dessus semble liquide, c'est normal. Il faut alors laisser le gâteau refroidir puis le placer dans le frigo une nuit complète pour le consommer le lendemain.

Voilà ! Super simple à faire mais ça demande du temps n'est-ce pas ? Avant de le servir vous pouvez préparer un coulis de fruit rouge ou de mangue pour l'accompagner voir même du sirop d'érable ou encore saupoudrer le dessus d'un peu de chocolat en poudre, bref à votre convenance !

Pour ma part, j'ai opté pour un sirop de framboise (voir la photo). Faire revenir un peu de sucre avec de l'eau puis juste avant que ça caramélise, incorporer les framboises et laisser siroter quelque temps).

Have a nice meal !

Source : il y a plein d'autres recettes à tester à cette adresse.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Je relais cette vidéo qui s'adresse à tous les artistes dans l'âme, qu'ils soient pro ou amateur. L'auteur Neil Gaiman nous offre un des plus beau speech que j'ai eu l'occasion d'écouter, avec humour, tendresse, de manière humble, ... Bref j'adorais cet auteur pour le peu que j'en connaisse sur lui, sa vidéo m'a donné envie de lire plus de ses oeuvres et m'a reboosté pour la journée (voir plus !)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
[COOKING]

Image 26

Bon vous êtes comme moi des amateurs de bouffe ? Avouez aussi qu'on a toujours nos petits plaisirs industrial food comme les granola © pour ne citer qu'eux. Bah j'ai le site qu'il vous faut (et qu'il me faut). Rendez vous sur www.lasupersuperette.com et je vous invite à tester de votre côté. En tout cas je vais m'y mettre et si des personnes me suivent on s'organisera un de ces 4 un gouté Industrial Food Homemade mouah ah ah. Pour le moment pas beaucoup de contenu mais à surveiller de près.

Peace !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
[ARTWORKS]

Parce que samedi ma fille fête sa première année... alors que j'ai du mal à me motiver à dessiner... j'ai profité de l'occasion pour m'y remettre un peu (rouillé que je suis). Voici donc un petit dessin qui illustre son invitation. Bizarrement, je me rends compte qu'avec Yao nous avons les mêmes influences.

Alors pour les explications, ma femme est Hmong et ma fille s'appelle Kalya ce qui peut expliquer ce jeu ne mot pourri pour le titre.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

  
Signaler
[GAMING]

Sous ce titre, en phase avec l'actualité de notre beau pays, se cache en fait un appel destiné aux joueurs les plus passionnés qui souhaitent voir arriver sur leur machines iOS des jeux "ambitieux" (désolé pour Android mais rien de prévu pour le moment).

En effet, République est le projet de Ryan Payton, ancien game designer pour Halo 4. Celui ci, ayant quitté ses fonctions et ayant fondé Camouflaj, se lance dans un jeu destiné aux plateformes iOS et semble vouloir y mettre les moyens (motion capture entre autre). Seulement voilà, devant le succès grandissant des solutions de financement en ligne, il a eu aussi la bonne idée de présenter son bébé sur Kickstarter afin de rassembler les fonds nécessaires pour nous proposer cette expérience sur nos machines de bourgeois nomade. Moi perso, tout ça me donne envie... et vous ?

On se retrouve devant un jeu mêlant espionnage, infiltration, survie, ... bref le mélange semble prometteur et la réalisation de bonne facture.

Je vous laisse découvrir tout ça dans le lien suivant !

République on Kickstarter

Voir aussi

Jeux : 
Halo 4
Plateformes : 
iPhone, iPod Touch, iPad
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
[ARTWORKS]

Bon j'avoue la mot "artwork" est un peu présomptueux pour le coup. Mais aujourd'hui, j'ai réalisé, pour l'anniversaire d'une collègue, un petit rébus. Fier de ma connerie, je partage. On ne sait jamais ça peut donner des idées ^__^

Peace !

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

Voici un petit dessin vraiment sympa qui peux faire passer le temps. J'aime beaucoup ce genre de choses. Je ne sais pas si ça a déjà été posté dans la communauté donc je vous laisse trouvez Wall-e et pourquoi pas aller plus loin en citant tout ceux que vous avez reconnu car je dois avouer ne pas tous les reconnaitre.

See Ya !

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler

Par ce temps pourri, il faut bien trouver des occupations pour mon fils de 1 an et demi. Pas facile mais l'idée de l'aquarium m'est venue. Et ça tombe bien il y a près de chez moi un SeaLife. Un peu cher pour ce que c'est, c'était tout de même l'occasion de voir des étoiles dans les yeux de Chenti. Et puis j'ai pu y tester mon récent D7000 pour faire humblement concurrence à la photo de RomainGuy (bon je n'arrive pas encore à sa cheville avec mon hippocampe).

Bref voici quelques-uns de mes shoots.

Oh les belles couleurs !

On met le Turbo !

Oh les belles ailes

Tadam... tadam tadam tadam tadam...

Oh un doigt !

Ce poisson représente les métissage de mes enfants

Mon hippocampe ^__^

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

Mon précieux !!!

27 juin 2011, ça y est, il est arrivé. 780g une fois chargé de son chargeur et d'une carte mémoire. Mon D7000 est désormais entre mes mains. Au revoir mon cher D60, pendant ces 3 années tu m'auras bien servi. Tu auras immortalisé mes voyages (Japon, Italie et Canada) et plus important encore les naissances de mes 2 petits amours Chenti et Kalya. Pour tout ça, je ne pourrais jamais t'oublier mais crois moi, je te laisse entre de bonnes mains avec de bons moments à shooter en perspectives.

Passé cette minute sentimentale, je vais donc vous parler dans le texte qui va suivre du D7000. De ma première prise en main à sa comparaison avec mon D60 en passant par mes premières photos. Au programme, l'objectif que j'affectionne le plus pour le moment, mon 35 mm f/1.8 et je devrais pouvoir exploiter un peu mieux les possibilités de mon flash SB-900 donc là encore je m'y attarderais un peu. Petit rappel, je suis un amateur voir un novice donc vous n'y trouverez rien de méchant en photographie mais plus les premières impression d'un me lambda. Vous voilà prévenus, ma review peut commencer.

1/ Présentation et arguments vs D60

Alors au premier abord, le D7000 est plus imposant que mon D60. Mais très vite on se rend compte qu'il tient bien en main et qu'il n'est pas si lourd que ça. Bref on s'y habitue vite. Niveau batterie, on change et c'est bien dommage car je n'ai pas pu récupérer la deuxième batterie de mon D60. Il va donc falloir que j'investisse à l'avenir car en avoir un jeu de deux est super pratique. Sur les trappes, on observe aussi pas mal de changements : d'une part il y a donc cette fois deux logements pour carte SD, alors que de l'autre côté c'est toute une connectique standard qui est désormais couplée à la HD (HDMI). Mais revenons sur la car SDx2. Premièrement, on se dit chouette ça peux doubler la capacité de stockage. Ensuite, on se rend compte qu'on peu aussi mettre les jpeg sur une pendant que les Raw s'enregistrent sur l'autre. Enfin, on peut utiliser la deuxième carte comme sauvegarde "miroir" de la première. Pour moi, il manque une fonction dans ce jeu à deux carte, c'est la possibilité d'enregistrer les images d'un côté et les films de l'autre.  Bon même si je pense faire rarement des films, je n'aime pas avoir jpeg et mov mélanger lorsque j'importe le tout.

Mon D7K Connectiques, dont le HDMI Les 2 slots SD

Enfin pour finir sur le visuel, il y a du changement puisque le D7K reprend l'ergonomie du D90 qui était déjà bien différente que celle du D60. On gagne énormément de raccourcis qui facilite la vie. plus besoin d'aller fouiller dans les menus pour régler les iso par exemple. Et croyez moi, à l'usage c'est super pratique. De plus, les infos se retrouvent maintenant sur un petit écran à cristaux liquides au-dessus du boitier ce qui s'avère des plus utiles. Surtout que lors de la prise de vue "normale" l'écran LCD est éteint à l'inverse du D60. Ce qui permet de garder les infos tout en économisant de l'énergie. Mais cet écran a tout de même un rôle autre que visionner les images prises par la suite. En effet, on peut aussi l'utiliser à la place du viseur traditionnel grâce à la fonction "LiveView". Celle-ci est par exemple appréciable pour la capture des films.

Côté menu, c'est bien fouilli ! il y a encore là une multitude de menus et sous-menus. Le D7K est entièrement paramétrable. Ce qui peut faire fuir le novice comme moi. Il paraît que pour exploiter au mieux son boitier et obtenir une images nickel, il faut le régler aux petits oignons. Je vous avoue y avoir touché un peu mais, encore une fois, c'est à l'usage que je verrais ce qui me convient. Et puis je n'ai pas encore assez l'oeil pour faire un comparo précis d'un cheveux de réglage à l'autre.

Voilà pour la présentation, passons maintenant à plus concret.

2/ Premières photos

Prendre des photos avec mon D7K est un vrai bonheur. N'empêche qu'au début, je regrettais presque mon D60 beaucoup plus facile à apprivoiser. Mais à force de prendre des photos et de trouver mes marques, mes réglages, je sais que je ne reviendrais pas en arrière. Voici donc quelques images prises lors de mes premiers instant avec le D7000.

On débute avec du lieu, du détail, ...

Feuilles d'oliviers Profondeur de champs dans la cage d'esacliers Photo corrigée avec le D-Lightning de l'appareil
Détail d'une grille Mes compagnons de dur labeur Mon quartier pro !
La Bourse testD7K14 Ma résidence

Passons à mes premiers portraits et mes premières émotions capturées par mon nouveau joujou :

Bridget et Kalya Le premier sourire de ma fille Chenti et sa balayette
Toujours les mêmes ! Chouuuuuuuuuuuuu ! Gros plan du fils ! rooh ses yeux !
Chouuuuuuuuuuuu 2 ! Bisouuuu ! Kalya @ home

3/ Et mon SB-900 dans tout ça

Encore une grosse différence avec le D60, le D7K prend en charge la plupart des fonctions du SB-900. Pour le moment, par contre, je ne vais pas m'y attarder car je ne maitrise pas du tout le flash encore. Mais une fonction que je trouve bien sympa est la possibilité de commander mon flash à distance. Ce qui permet des fantasies et des éclairages décalés. Voici quelques exemples mais aussi quelques délires avec le flash qui eux par contre aurait pu être réalisés avec un D60.

Ici, le flash de l'apareil + le SB900 que je tiens dans ma main. Sur celle-ci, juste le SB-900 posé sur la table basse. Mon précieux !!!
Pose longue, flash dans la main, déclanchement manuel. Mais ça marche moins lorsqu'on est entouré de murs blancs. Pas de flash mais ça faisait parti des délires du soir.

4/ Verdict

Pour conclure je dirais que ce boitier est vraiment sympa même s'il mérite un peu de temps d'adaptation. Il fera certainement peur au débutant à qui je conseille de commencer par un D3100 ou un D5100 avant d'investir dans un D7000 beaucoup plus cher et qui peut vous décevoir si vous n'allez pas plus loin que la prise de vue automatique. Moi perso, je prends mon pied dessus. Et je suis toujours à la recherche de nouvelles photos à prendre même si pour le moment mes enfants sont mes modèles de prédilections.

Peace !

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Édito

Joueur depuis pas mal de temps, je n'ai jamais été très assidu dans ce domaine malgré mon goût prononcé pour l'univers des consoles de jeux (je jouais sur PC à l'époque du monochrome donc ça remonte). RPG, plateforme, aventure, voici mes genres de prédilection mais je ne suis pas sectaire... Bienvenue dans mon univers de jeune papa à la recherche de temps de jeux !

Archives

Favoris