CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris

Catégorie : Blondes

Signaler
Blondes

Alors non , malheureusement je n'ai pas regardé des films en compagnie de charmantes demoiselles à la chevelure doré, par contre j'ai fait ce qui m'arrive souvent, «pick a blonde, pick a movie». Hier j'ai choisis Amanda Seyfried, Amber Heard et Estella Warren. Pour les moins blondophiles, ces noms ne seront pas forcément évocateurs, mais il y avait de quoi passer une bonne soirée.

 

 

Amanda Seyfried

Pas forcément encore très connue, l'actrice américaine de 24 ans a pourtant déjà eu quelques rôles récurrents dans des séries comme Veronica Mars, a fait également des apparitions diverses dans d'autres séries comme Dr House ou CSI et est déjà apparue dans Mamma Mia! aux côté de Meryl Streep ou dans Mean Girls avec Lyndsay Lohan (avant qu'elle aille en taule). Je l'ai découverte récemment au cinéma dans le très divertissant Jennifer's Body où elle m'a fait nettement plus d'effets que la sans charme Megan Fox avec son côté plus casual que d'autres.

Du coup hier j'ai commencé avec un film récent de sa courte filmographie (qui commence doucement à épaissir). Dear John c'est l'histoire de John, un soldat américain interprété par Channing Tatum qui rencontre au cours d'une permission de deux semaines Savanah, jouée donc par la charmante Amanda Seyfried. Il tombe évidemment fou amoureux et décide de s'envoyer des lettres continuellement le temps que le jeune soldat rentre du front définitivement. Des responsabilités pour elle, la tragédie du 11 Septembre pour lui...des choses se passent et les séparent. Vont-ils se remettre ensemble?

Bon dit comme ça, on a l'impression que je suis blasé, ou que je fais mon bonhomme, mais ceux qui on vu mes 15 films préférés savent que je n'ai absolument rien contre une comédie romantique, ou en l'occurrence une romance. Honnêtement, j'ai beaucoup aimé. J'aurais pu avoir des craintes en voyant le héros de Sexy Dance face à la jolie blonde, mais franchement non seulement ils font très bien leur boulot, mais en plus ils obtiennent un truc important pour ce genre de film, l'alchimie qui fait que visuellement le couple marche (typiquement ce qu'il n'y a pas dans The Proposal par exemple). La réalisation est sans génie mais tient parfaitement la route, et quelques moments sont suffisamment accrocheurs et émouvants pour que je puisse le conseiller sans sourciller...

 



Amber Heard

Elle, c'est un peu comme Katheryn Winnick (dont j'ai appris qu'elle aura enfin un rôle récurrent...dans Bones) pas une grosse carrière, beaucoup de figurations, mais elle joue vraiment bien dans le peu de truc où je l'ai vu et elle est juste à croquer...sérieusement. Du coup après l'avoir découverte dans le même épisode de Esprits Criminels que Katheryn Winnick, j'ai jeté un coup d'oeil à sa filmographie. North Country? Déjà vu, normal c'est avec Charlize Theron et je me suis déjà fait tous ses films. Oui je l'avais reconnu dans Zombieland où elle est la voisine «insanely hot» de Jesse Eisenberg de même dans Califonication. Et là en fouillant bien, je la vois en tête d'affiche d'un slasher intitulé All the Boys Love Mandy Lane.

Le film part d'un délire autour d'une fille qui apparemment n'est pas comme toutes les autres étudiantes des Etats-Unis. Elle ne couche pas, n'aime pas les débiles populaires, ne boit pas outre mesure et a un meilleur ami un peu loner...Emmet. Seulement elle est tellement belle que tout les gars veulent tenter leur chance, et pour un coup ça se passe mal. Emmet pousse le crétin à moitié bourré à se distinguer devant Mandy en sautant de son toit dans la piscine. Et oui des gens meurent pour Mandy.

La suite part comme un slasher normal bien clichetoné. Mandy ne voit plus Emmet, suite à l'incident et part en vacances sans lui dans une baraque paumée avec d'autre débiles alcoolisés, et la première nuit la boucherie commence. On a vraiment tout. Le couple crapuleux qui forcément se fait défoncer, le black qui part rallumer le courant et qui finit plus loin par se faire lui aussi défoncer. Le film ne prend même pas la peine de  dissimuler comme habituellement le meurtrier (qui soit dit en passant n'a pas le charisme d'un Jason Voorhees, ou d'un Freddy Krueger), et donc on sait rapidement qui fait un massacre. Et encore je dis massacre, mais les crimes n'ont rien de formidablement original ou sanglant et le bodycount est assez petit au final. Cela dit si dans l'ensemble il n'y a pas grand chose à retirer, la fin vaut assez le coup pour qu'on s'assied tranquille et qu'on apprécie le film. Divertissant et surprenant sur la fin donc.

 

 

 

Estella Warren

Au delà d'avoir l'une des bouches les plus kissables qui soit, Estella Warren n'a pas franchement une carrière bien reluisante. Je l'ai choisi parce qu'hier je suis tombé sur le téléfilm de l'après-midi sur TF1 (vous savez celui où c'est toujours l'histoire d'une mère qui perd son enfant, ou avec une nounou qui veut lui voler son mari) et c'était elle la «star». Du coup j'ai cherché rapidement et en effet j'ai déjà vu la demoiselle dans Planet of the Apes, version Tim Burton. Si le film est un film de commande, pas franchement important pour Burton, il reste divertissant (je n'ai pas vu les premiers donc pas de commentaire comparateur) et elle m'avait fait une plutôt bonne impression.

Comme pour les deux autres boucles d'or, j'ai fouiné et je suis tombé sur ce qui semblait être un bon nanar. En 2009 elle a le rôle de Belle dans Beauty and The Beast, sous-titré astucieusement «This time it's no Fairy Tale». Ca sentait bon! Le troisième long métrage australien de David Lester (qui a déjà fait le savoureux Blood of Beasts) est donc une version soit disant horreur de La Belle et la Bête. Je ne vais même pas prendre la peine de le comparé à la fantastique version de Cocteau avec Jean Marais, ou au fabuleux dessin animé de Disney, je ne ferais que tirer sur l'ambulance. En revanche je peux parler du film en lui même.

Moi aussi je ferais cette tête si je jouais dans un tel film...

Bon voilà tout l'intérêt...les plans décoltés. Mouais.

Alors il y a de toute évidence pas mal de chose de l'école Uwe Boll. Le gore légèrement à outrance, les CGI ultra foireuses, ou l'ensemble du casting qui n'en a rien à foutre ou qui fait n'importe quoi. Cela dit l'histoire, loin d'être fameuse et complètement déviante de l'originale est au moins lisible tout comme l'action molle au possible. Finalement on ne regarde qu'Estella, seule vraie point d'intérêt du film. Même le réalisateur l'a comprit et met en avant un superbe décolleté...parfaitement racoleur. Au final un sympathique nanar, pas vraiment du calibre d'un Blood Rayne ou d'un House of the Dead, mais suffisamment divertissant pour qu'on ne le regarde que pour son actrice principale belle comme un coeur.


Au final, c'est donc Amanda Seyfried qui remporte la manche haut la main avec Dear John. Je conseil tout de même le visionnage All the Boys Love Mandy Lane ne serait-ce que pour sa fin...quand a Estella Warren, je vais me contenter de regarder des photos d'elle dorénavant.

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
Blondes

Dans un registre juste hors de propos, ni jeu vidéo, ni cinéma, ni musique, ni rien de spécial...ne nous leurrons pas, cet article ne sera qu'une excuse pour parler de belles femmes...


La publicité c'est nul. Ah bon vraiment? C'est sûr quand c'est MMA, ou n'importe quelle assurance, il y a pas à dire ça craint, c'est chiant, on nous prend pour des cons et en plus pendant dix bonnes minutes avant de nous rendre la suite d'Esprits Criminels, de Kaamelott ou du film de la soirée. Cela dit j'ai toujours adoré une chose, c'est mon côté un peu lopette qui parle, ce sont les publicités pour les parfums qui mettent en scène les plus belles femmes de la planète. Je propose aujourd'hui un petit article pour le plaisir des yeux.



On commence avec une publicité toute récente pour le dernier parfum Armani, Aqua di Gioia, de ce que j'ai saisi le pendant féminin de Aqua di Gio. Le mannequin qui hypnotiserait un aveugle dans cette publicité c'est Emily Didonato.

 




Pour la suite un classique. Chanel N°5 c'est un peu le top du glamour, avec Nicole Kidman pour une publicité version longue. La belle, ce n'est plus trop la peine de la présenter bien sûr. «I must have been the only person in the world who didn't know who she was» un classique oui...


 

 



Je continue sur Chanel avec ce spot pour le parfum Coco Chanel. Keira Knightley sur L-O-V-E version Joss Stone, avec les strass, la robe rouge mais surtout le sourire qui tue. Je ne sais pas par quel miracle elle a échappé à mon top blonde ou brune...du coup je me rattrape! Enjoy.

 



 

Puisque je ne pouvais décemment pas faire cet article sans y inclure mes deux blondes d'amour, je vais commencer par Dior et sa publicité golden pour J'adore. Charlize Theron qui traverse une pièce en se dénudant...pas grand chose à ajouter à part que le paradis doit ressembler à ça.




Du coup pour la suivante je balance trois pubs différentes pour Dolce & Gabana. Le parfum c'est Rose The One, puis The One, et enfin L'eau The One, et la sublime créature filmée c'est Scarlett Johansson bien sûr. Les deux dernières sont à pleurer tellement elle est belle...

 

 

Celle là c'est une de mes favorites. Tout simplement parce que j'aime la musique, le faux Paris en décors, et surtout la bouille d'ange de Jessica Stam. C'est la publicité pour Ricci Ricci, un parfum de Nina Ricci.

 


Je vais finir sur une que j'aime particulièrement alors que pourtant je ne peux pas spécialement blairer l'actrice qui est mise en scène. Il s'agit de Ange ou Démon, Le Secret, un parfum Givenchy qui a pris pour égérie Uma Thurman.

 

Voilà c'est la fin de cet article sortie de nul part. Va falloir que je trouve un nouveau subterfuge pour parler des femmes de mes rêves à l'avenir...

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Blondes

Puisque tous les blogs dans mes favoris ont eu au moins une fois leur article sexys (certains plus que d'autres...) je me suis dit c'est mon tour. Si un de mes confrères bloggers raffole des rousses, je suis en revanche un grand amateur de blondes. Voici donc un petit classement (ça faisait longtemps, ou pas) de mes favorites! Une chose, même s'il me semble que leur blondeur est naturelle, sachez que je ne fait aucune discrimination, du moment que le résultat est là. Belles, talentueuses...mais pas de vulgarité!


Number Five (oui en anglais pour se donner un genre)

Katheryne Winnick :

Actrice canadienne peu connue et pour cause, elle n'a pas eu vraiment de grand rôle, elle est plutôt du genre figurante dans les séries américaines. Cependant je l'ai remarqué en tueuse dans Esprits Criminels, saison 1, épisode 18, mais surtout dans ce qui reste pour moi le meilleur épisode de Dr House, le 12 de la saison 3, où elle incarne une victime de viol qui voit en notre médecin cynique, une oreille à l'écoute...pas le genre de la maison. Pour le coup je l'ai trouvé génial et franchement magnifique, les images parlent d'elles même. Quand elle a un rôle elle le joue bien et en plus elle a un corps de déesse, tout ce que je réclame c'est qu'elle perce un jour, mais pour le coup je crois que je me la mettre derrière l'oreille. Et c'est bien dommage...

 

 

Number Four

Andrea Joy Cook, dites A.J.Cook


Vous avez pu la voir dans Destination Finale 2, où sa teinture brune ne rendait absolument pas justice à son jolie minois. Nan cette actrice canadienne c'est surtout pour son rôle de Jennifer Jareau alias JJ, agent du FBI responsable de la communication dans Esprits Criminels que l'on doit la retenir. Peu d'incursions dans le cinéma, mais son personnage est vraiment l'un des piliers de cette série que j'adore (et que j'ai déjà réussi à citer deux fois dans cet article). Elle y est toujours parfaite et pour la saison actuellement diffusée sur TF1, je trouve qu'elle est de plus en plus jolie tout en entretenant son personnage à la perfection.

 

 

Number Three

Hilarie Burton


Elle, c'est un peu la fille la plus craquante que j'ai jamais vu. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, il s'agit de l'actrice américaine connue essentiellement pour son rôle principal dans la série One Tree Hill, connue sous le nom Les Frères Scott en France. Moi qui suis un grand amateur de la série, je peux dire que l'un des attraits majeur de celle ci c'est Sophia Bush (la plus belle de toutes les brunes de la planète) et donc l'interprète de Peyton Sawyer, Hilarie Burton qui en plus d'être belle à croquer et de jouer très bien, a une voix superbement agréable à écouter.

 

 

Number Two

Charlize Theron

Bon là il a beaucoup à dire. D'abord sachez que si elle a depuis longtemps fait ses preuves dans le cinéma américain dans différents films que je vais citer, la belle blonde est en fait d'origine africaine. On ne dirait pas comme ça mais elle est né à quelques kilomètres de Johannesburg. Elle est à la fois mannequin et actrice. Vous avez pu la voir marcher le long d'un couloir en enlevant un à un bijoux et vêtements dans une publicité pour Dior. Et même si j'adore Dior, ce n'est pas pour ça qu'elle est mon actrice préféré ainsi que la deuxième plus belle blonde à mes yeux. Enfin pas que.

Non Charlize Theron c'est une double nominée et une gagnante de l'oscar de la meilleure actrice pour le fantastique Monster, et le dur North Country. Et si elle a eu une ou deux fautes de goût avec le discutable Aeon Flux et le mauvais The Astronaut's Wife, sa carrière d'actrice est quasiment un sans faute...Avec Hancock et Italian Job elle montre qu'elle sait faire des films d'action, mais reste géniale dans les films plus dramatiques comme In the Valley of Ellah (avec Tommy Lee Jones, excellent), Sweet November, Trapped, Battle in Seattle, The Yards ou encore dans des choses plus légères comme The Legend of Bagger Vance (très mésestimé pour moi) ou Reindeer Games. En gros j'ai vu toute sa filmographie, parce que j'adore sa façon de jouer, j'adore sa voix et sa prestance et que surtout, si elle sait être magnifique pour les séances photos, avec ses beaux yeux, son sourire qui rayonne et ses jambes à tomber par terre, elle n'hésite pas à s'enlaidir pour un rôle...

 

 

Number One

Scarlett Johansson


Je ne saurais par quoi commencer. Si vous me demandiez il y a encore deux ans ce que je pensais de Scarlett Joh-awesome, je vous aurais répondu «elle m'énerve, elle a toujours la bouche entre-ouverte avec un air narquois». Cette phrase dont je me rend compte à la fois l'infondé et la stupidité aujourd'hui, était basé sur une photo dans un classement FHM, et un clip de Justin Timberlake où elle a le rôle la copine qui trompe son petit-ami. Comme quoi, les choses changent vite si on a les bonnes images sous les yeux.

Car tout a basculé quand j'ai vu la première fois (je l'ai vu un paquet d'autres depuis) Match Point de Woody Allen. Premièrement j'ai juste révisé mon jugement sur son physique du tout au tout. Car Scarlett Johansson dégage un truc absolument incroyable, pratiquement sexuel (je pourrais enlever le "pratiquement" à la rigueur personne n'aurait rien à y redire?). Est-ce due à sa plastique particulièrement pulpeuse, avec cette bouche incroyable, cette poitrine qui ferait presque oublier Marilyne (Monroe pas Manson...) ses cuisses et ses fesses juste sublimes...bref est-ce purement animal? En un sens oui. C'est quand même la seule actrice pour laquelle je suis près à me forcer à voir IronMan2 alors que je n'ai pas vu le premier et que je n'ai jamais particulièrement aimé le héros de comics.

D'un autre côté ce n'est pas juste pour cette raison que j'adore la regarder à l'écran. En fait si Charlize Theron est pour moi la meilleure actrice, Scarlett Johansson en reste une très bonne (pas de jeu de mot) quand on lui en donne la possibilité. Après Match Point je me suis également fait toute sa filmographie, y compris My Brother the Pig (où elle joue toute jeune avec Eva Mendes), où elle n'a pas toujours des bons rôles et dont la qualité est parfois inégale (même pour un simple amateur comme moi). Cependant Scoop et Vicky Christina Barcelona, les deux autres Woody Allen avec la belle sont pour moi des vrais plaisir, avec l'humour et les situations incroyables du réalisateur qui font mouche. Malgré un rôle pas forcément principal (puisque trusté par Christan Bale et Hugh Jackman) je l'ai trouvé aussi géniale dans The Prestige de Christopher Nollan, qui reste un de mes films culte de chez culte. En fait c'est surtout dans Love Song for Bobby Long que je l'ai trouvé vraiment fantastique. Je conseil donc tous les films cités en particulier les deux derniers et juste pour le plaisir des yeux la petite comédie romantique He's Just not That Into You (Ce que veulent les Hommes en France) où elle y trouve un rôle pas vraiment formidable mais qui met en avant ses qualités autres que celles d'actrice et de chanteuse (car elle a une belle voix).

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris