CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Impressions

 

Aujourd'hui je reçois un coup de fil pour un jeu que j'avais un peu zappé. Demon's Souls? Ah oui je l'avais réservé. Je me tâte dix minutes...oh puis zut je vais revendre deux, trois trucs, j'ai pas beaucoup de jeux sur PS3 en plus!

Me voilà donc avec cette nouvelle petite perle, qui m'avait aguiché et pour laquelle je rêvais d'une version Eu (moi qui n'achète jamais en import). Alors la version proposé chez nous est franchement satisfaisante. Les non anglophones regretteront que les voix ne soient pas traduites, mais au moins les sous-titres et les textes le sont. De plus je l'ai réservé à Game, par conséquent pour 59€, c'est une version collector à laquelle on a droit, avec le jeu bien évidemment, un artbook (jolie mais un peu court avouons le) et l'OST, mais aussi et c'est là que c'est sympathique, un guide stratégique! Et ce ne sera pas de trop tant la réputation de difficulté du jeu le précède. Ce guide est en anglais, pas un problème me concernant mais encore une fois ça en fera suer certains.

Bon ce sera rapide pour ses premières impressions, je n'ai pas encore beaucoup expérimenté le jeu, deux petites heures tout au plus. Cela dit c'est suffisant pour que je sente déjà le démentiel potentiel addictif. Présentant un univers très surprenant pour un studio japonais, ce rpg, voir plutôt ce hack n'slash se déroule dans un univers médiéval fantastique, mais proche de la version occidentale du trip. Pas de folie dans le design et vous savez quoi? C'est génial.

Rien de tel qu'un dragon bien énorme pour sentir l'aventure noire et épique!

S'il y a un truc qui me rebute la plupart du temps avec ces jeux japonais, c'est l'incohérence et la tentative de sans cesse faire plus détaillé et plus fou dans le design et au final ça arrive souvent à être foireux ou trop fashion victime. Ici les couleurs sont un peu terne de ce que j'en ai vu et les ennemi sont simples mais bien designés clairement. Visuellement le jeu n'est pas une claque technique mais franchement ça reste jolie et surtout l'ambiance du château est juste géniale. Bref tout le pan esthétique est parfaitement à mon goût. De même l'histoire simple et sa mise en place rapide, par une cinématique et des artworks magnifiques, est comme le reste (bande son comprise) sobre mais efficace et bien foutue. Pour le reste, je sens d'avance que je vais me marrer!

Dur de faire ce que l'on veut (moi) mais bon on fera avec!

Le jeu démarre sur évidemment un choix de personnage. Masculin ou féminin avec quelques possibilité pour en faire un truc pas trop moche. C'est pas non plus la folie, mais ça permet d'incarner un guerrier un peu personnalisé. Bien sûr le plus important est de choisir une classe parmi les dix disponibles. J'ai personnellement pris la classe Voleur. Je suis assez friand dans les rpg occidentaux (oups c'est japonais, le lapsus) de ce genre de classe que j'appelle maligne. Qui mise plus sur la discrétion et/ou l'attaque surprise ainsi que sur la chance. Ma classe bénéficie apparemment d'un bonus de dextérité pas de trop pour le tir à l'arc, d'autant qu'en combat rapproché j'ai l'air de prendre beaucoup plus cher. De plus le guide m'annonce avec joie que normalement je reçois aussi plus d'items que les autres classes. On verra sur le long terme si ça me convient. Comme je n'ai pas tout saisi des nombreux paramètres (statistiques des armes, des armures, des boucliers, résistance des objets etc...) je verrais éventuellement si j'en viens à bout une fois, de le refaire avec une autre classe.

Une petite épée, un petit bouclier...mais avec de la chance et une plus grande précision!

J'entre enfin dans le vif du sujet. D'un point de vue de la stricte maniabilité, c'est presque parfait. Dix petites minutes d'apprentissage et on comprend ce que l'on a à faire. Attaque rapide, lourde, défense, parade et contre attaque, avec une arme dans chaque main, avec un bouclier, pas de soucis. Seule l'utilisation de l'arc me pose encore des problèmes. Enfin à faire calmement, tout va bien, mais il ne faudrait pas que je me fasse surprendre par derrière pendant que je snipe un ennemi, sous peine de mourir dans les deux secondes. Car oui, la putain de sa race, ce jeu n'est pas dure, mais impitoyable! Entendons nous bien, la difficulté ne vient pas (de ce que j'ai vu en tout cas) d'une erreur de game design, ou d'un bug, ou de quoi que ce soit hormis du joueur point barre. En fait c'est tout simplement INTRANSIGEANT.

Si vous arrivez jusque là entier, vous avez captez la base! Etre vigileant.

Et pourtant je suis mort rapidemment contre ce gros lard. Cet écran va vite devenir une routine...

Premièrement, rushé n'est pas une option viable. On court, on meurt. On veut tuer rapidement, on meurt. On veut esquiver un mec, on tombe dans le vide, on meurt. C'est la base de Demon's Souls et il ne faut même pas une heure pour la comprendre. Il faut avancer à petit pas pour ne pas se faire surprendre par un crevard caché derrière un mur. Chaque ennemi ayant des paterns bien fichus et visibles, en prenant son temps on peut avancer sans prendre de dégâts. Tout ce qui compte c'est la patience et le résultat est vite gratifiant. Alors je suis déjà mort quelque chose comme trois ou quatre fois en deux heures. Et à chaque fois j'ai appris de mon erreur et j'ai passé l'obstacle le coup d'après. On a vraiment l'impression de vivre une des ses histoires de chevalier dans un château blindé de pièges, limite comme dans les livres dont on est le héros. On meurt, case dépard. C'est violent, mais croyez le ou non, j'ai trouvé ça super addictif, moi qui pourtant ne raffole pas de challenge surpuissant.

Pour le coup, j'ai particulièrement adoré l'ambiance du jeu, grâce à toute sa direction artistique, et son concept sans concession. J'ai tout simplement l'impression que c'est enfin un jeu hardcore, mais pas putassier et ça c'est bon. Affaire à suivre, mais je sens que je vais me régaler!


Voir aussi

Jeux : 
Demon's Souls
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Tu m'étonnes! Tout a l'heure j'ai ouvert une grille en allant bien loin, en esquivant un dragon qui a par ailleurs défoncer ses propres gardes, et j'ai finis par crever en redescendant les escaliers par une pure faut de placement en esquivant un mec...j'ai une heure de trajet demain pour récupérer les âmes sur mon corps...XD
Kain2097
Signaler
Kain2097
Un jeu d'homme!
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Oui j'ai cru comprendre qu'au final on doit rejoindre le Nexus, puisque ça n'est qu'un tutoriel. Pour la classe, le guide parle plutôt du Royalty, qui mélange le Knight et Magician et qui apparemment est le plus simple. Mais j'ai pas envie de simplifier la tache et puis j'aime bien mon voleur!
Jeuxvideo Import
Signaler
Jeuxvideo Import
J'ai déjà fini le jeu en version chinoise l'an dernier. Là j'attends ma version français eu sur Amazon à 49¤. C'est l'un de mes jeux préférés sur Playstation 3. Sur ton image contre le boss à la fin du tutorial, la mort est inévitable car cela fait partie du scénario. Après tout il faut bien mourir pour ce retrouver dans le Nexus.

Je recommande la classe Knight (ou Chevalier) pour les débutants.

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris