CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions


Depuis quelques années, la légitimité des journalistes de jeu vidéo est remise en cause par diverses tendances, comme les youtubeurs et les blogueurs, ou par des affaires d'éthique comme le Doritosgate ou de sexisme. Concernant les youtubeurs ou les blogueurs, ils sont une source d'informations et de critiques qui semble plus proche de ceux qui réceptionnent l'information ; on pourrait penser qu'une personne plus lambda, un joueur normal qui doit payer pour avoir ses jeux, a peut-être plus de légitimité à prescrire tel ou tel titre. Pour ce qui est des diverses affaires d'éthique, elles sont toujours affligeantes et si elles n'ont été portées au nu que récemment, nous n'étions pas sans nous douter que, de base, la relation obligée par le système entre éditeurs et journalistes est quelque peu malsaine. Pourtant, il y a toujours des raisons pour lesquelles on privilégiera l'avis d'un journaliste ou d'une personne dite experte par rapport à un joueur lambda. Ces raisons, on peut les trouver en regardant ce qu'a produit Max Weber sur la domination.

En 1921 paraissait à titre posthume un essai du précurseur de la sociologie en Allemagne, l'inévitable Max Weber, intitulé Économie et Société. Dans cet ouvrage, on trouve énormément de concepts clés pour les sciences sociales et en particulier pour la sociologie telle qu'elle a été conçue en Allemagne, c'est à dire dans une volonté de se séparer des sciences durs, à l'inverse de la sociologie française de Émile Durkheim. Je voudrais aujourd'hui légèrement extrapoler l'un des points abordés dans dans Économie et Société pour parler un peu de qui fait ''autorité'' dans le jeu vidéo. Max Weber avait expliqué comment fonctionnait à son sens la domination. Une domination c'est une puissance ou un pouvoir (en fonction de la traduction qu'on fera de l'allemand) qui va être légitimé de trois manières possibles :

-Traditionnelle : le Roi de France est légitime car élu de Dieu. Ici la tradition est religieuse.

-Rationnelle : le Président de la République est légitime parce qu'il est élu de manière légale.

-Charismatique : Jésus est légitime auprès de ses disciples parce que ceux-ci croit en « sa grâce personnelle et extraordinaire ».

À ce moment, il est important de préciser que Weber ne parle pas ici d'absolu ; il ne prétend pas qu'une seule de ces trois légitimité suffit à exercer une domination. Ce sont ce qu'il appellait des idéaux-types. Dans la réalité, les trois se mélangent volontiers. François Hollande a beau avoir été élu Président, les sondages, même s'ils sont à prendre avec de grosses pincettes, ont tendance à montrer qu'il n'est pas légitime aux yeux de tout le monde. À l'inverse, si Kim Jong-un est l'actuel dirigeant de la Corée du Nord grâce au pouvoir hérité de son père, il joue sans cesse de son charisme (de manière très dangereuse ceci dit) pour rester légitime à la tête du pays.


La plupart des dirigeants d'états autoritaires, dictatoriaux ou totalitaires parviennent à se maintenir au pouvoir (heureusement de manière seulement temporaire) par le charisme, quand bien même ils ont été élu de manière légitime comme Hitler en 1933.

Même si personne ne peut, dans aucun domaine médiatique, affirmer avoir une emprise et un pouvoir aussi fort sur son lectorat qu'un chef d'État sur une nation (et encore heureux), il y a tout de même moyens de faire un parallèle. Sur le modèle Wébérien, je vous propose donc les trois figures illustrées de la légitimité dans le jeu vidéo:

 

Traditionnelle : On écoute cette personne et on fait confiance à son jugement parce qu'elle a de l'ancienneté. Capable d'aborder tous les âges du jeu vidéo, sa légitimité tient au fait qu'elle parle des lecteurs de cassettes de l'Amstrad CPC464, comme des diverses variations de la PC-Engine, comme du premier E3, en connaissance de cause. Le temps permet d'accumuler beaucoup d'expérience et c'est sur la croyance en cette expérience acquise avec le temps que se base sa légitimité à parler du jeu vidéo et à en prescrire ou contre-indiquer l'achat.

 Alain Huygues-Lacour (AHL) ou Marc Lacombe (Marcus) par exemple trouvent une bonne part de leur légitimité à parler de jeu vidéo dans leur ancienneté.

 

Rationnelle : On écoute cet individu parce qu'il a une carte de presse ou que ses études en font une personne apte à réfléchir au-delà du jeu vidéo. Même s'il n'est pas question d'avoir élu la personne à ce poste, la valeur du diplôme ou du statut de professionnel permet de légitimer la parole de cet individu. On notera aussi que cela se combine avec le choix de parler de jeu vidéo quand justement les études ou le statut professionnel de l'individu lui permettrait de prescrire ou contre-indiquer autre chose. Le fait de ce choix de domaine en particulier est une sorte de renfort de sa légitimité. Si on l'écoute, c'est pour son aptitude à parler de façon sensée en général, et le choix du jeu vidéo en particulier ne fait que renforcer la valeur de cette parole.

Ivan Gaudé, directeur de rédaction de Canard PC et diplômé en Sciences Sociales à Pairs I ou Grégory Szriftgiser (notre cher Rahan) rédacteur en chef de Gameblog.fr et diplômé de l'ESIEA (grande école d'ingénieurs de Paris-Laval) en sont des exemples parmi d'autres.

 

Charismatique : On écoute cette personne parce qu'elle a une personnalité ou un avis qui se démarque. La légitimité de la personne viendra avec un certain talent d'expression dans sa prescription ou sa contre-indication. Cela ne sous-entend pas que les arguments développés par cet individu ne soient pas réfléchis, simplement la valeur qu'on leur accordera dépend de la valeur qu'on accorde à la personne. Dans ce cas précis, le caractère charismatique est à l'appréciation du lectorat. Cet individu pourra tout autant être légitimé par une partie du lectorat comme désavoué par une autre. On peut noter que certains youtubers peuvent tomber dans cette catégorie.

Joe Vargas (AngryJoe), Tara Long ou Julien Chièze (notre cher JulienC)  sont assez typiquement dans cette configuration.

Comme pour les figures de la domination de Max Weber, il ne s'agit que d'idéaux-types et aucune des personnes que j'ai cité n'est simplement légitimée que par une seule de ces figures. JulienC et Rahan tirent beaucoup de leur qualité (au sens de compétence) d'expert du jeu vidéo de leur ancienneté et Marcus mobilise beaucoup son audience aussi par son charisme. Je rappelle aussi à toute fin utile qu'il n'était pas ici question de juger aucune des façons de légitimer ou de les hiérarchiser, simplement de mettre en avant les raisons pour lesquelles on peut considérer que telle ou telle personne est apte à prescrire ou contre-indiquer un jeu ou une tendance vidéoludique. Libre à vous d'en faire ce que vous voulez. De plus, je tiens à rappeler que le manque cruel d'exemple féminin n'est malheureusement que le reflet du manque de mise en avant des expertes du jeu vidéo...en France.


Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Commentaires

Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Ah oui, AHL est un Dieu pour moi, et ce depuis ses débuts dans la presse vidéo-ludique. Un article intéressant et riche, génial quoi.
Kyalie
Signaler
Kyalie
Chocolat> ça me paraît assez vrai. Mon niveau d'expression a dramatiquement chuté avec les années, de même que mon articulation, en partie parce que j'avais la réputation de quelqu'un d'assez "précieux" et que ça me coupait des autres. Inconsciemment, je n'ose plus utilisé certains termes ou certaines tournures parce que j'ai peur de paraître pédante.
J'essaye d'inverser la tendance parce que ça finit par se retourner contre moi passé l'adolescence :P
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Un parallèle intéressant, et un article assorti.
Je tique juste sur le thème "expert" qui, pour moi, ne peut qu'être usurpé. Toujours pour les mêmes raisons d'ailleurs : le jeu vidéo, par essence, intègre une part importante de subjectivité (que ce soit au niveau de l'"émetteur" ou à celui du "récepteur". Or on ne peut être expert qu'en matière de données objectives. Et paradoxalement, être expert en jeu vidéo "objectif", c'est passer à côté du jeu vidéo. Et donc ne pas être expert. CQFD B)
winston
Signaler
winston
@seb : Huuum d'accord. Désolé j'ai due mal connecter mon cerveau ;) Mais dans ce cas là (désolé de t'ennuyer autant) qu'entend tu par expert ? S'agit-il d'un expert comme l'expert en œuvre d'Art ( estimer de façon pécuniaire une œuvre pour la revendre sur le marché de l'Art) ou bien d'un expert comme l' historien d'art ( Expliquer un courant, une œuvre ou un artiste de façon dépassionné; estimer une œuvre de part sa portée et ces retombées sur l'art) ?
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

les experts de plus en plus malmenés (donc j'ai voulu établir d'abord leur statut d'expert, pourquoi ils le sont) et les amateurs qui sont aujourd'hui en progrès dans la considération générale


Je sais pas ce qu'en conclut l'auteur, mais perso j'en suis venu à l'idée que les experts sont malmenés car on est de plus en plus dans une logique du moi moi et moi, et du moindre effort intellectuel, plus la recherche de reconnaissance immédiate. Pour résumer un peu grossièrement : l'expert te fait sentir minable parce que tu arrives pas à suivre, Toto pense comme toi donc tu te sens valorisé.

À partir de là on transforme son sentiment d'infériorité en mépris, on dédaigne ce qu'on ne comprend pas, on l'abaisse à son niveau en le simplifiant à outrance pour se sentir au-dessus, se dire "Ce n'est que ça". Là-dedans les charlatans de la pensée peuvent s'épanouir.

Sinon ça n'a rien à voir (quoique...), mais c'est quoi les indispensables à lire de Bourdieu ?
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Hum. Intéressant article. J'attends la suite.

Celim.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Juste pour préciser, j'aurais pu mettre dans les experts rationnels Michael Pachter. Il a beau être controversé, c'est quand même une personne, professionnel dans un domaine, qui parle de jeu vidéo de manière légitime grâce à sa profession. C'est ça que j'entends par expertise aussi.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Winston: justement, c'est pas une typologie du journaliste, mais de l'expert du jeu vidéo. Un expert du jeu vidéo, c'est pas forcément un journaliste. C'est quelqu'un qui a suffisamment de légitimité pour pouvoir dire "Achetez, n'achetez pas" ou qui critique d'une manière générale l'industrie ou les jeux. Angry Joe, c'est pas un journaliste. Pourtant avec le temps et surtout avec le charisme et des reviews, il a gagné ce statut pour beaucoup de joueurs américains. Ça fait partie des youtubeurs qu'on peut difficilement remettre en cause.
Strife
Signaler
Strife
Intéressant rappel, et on sent bien que ça amène à une seconde partie, heureux donc de savoir que c'est prévu ;)
winston
Signaler
winston
Très intéressant cette typologie du journaliste. Vivement que tu puisse développer ton idée. Par contre je ne te rejoins pas forcément sur la ligne journaliste = expert. Pour moi le journaliste n'est qu'un passeur de plats ( où en terme gamebloguien "ménestrel") qui va recracher ou condenser une idée, une information ou un entretien. Donc je ne vois pas en quoi la parole journalistique (corrompues ou non) doit être pris comme un dogme.

Dans mon boulot, un journaliste spécialisé n'est pas un expert. Au pire c'est un vulgarisateur, au mieux c'est quelqu'un que nous contactons pour qu'il relaie nos observations. A côté de ça je peux très bien faire confiance à une revue spécialisé, car celle-ci regroupe des écrits de chercheurs et non pas de journalistes.

Bon tout ça pour dire vivement la suite. ;)
DrChevre
Signaler
DrChevre
C'est exactement ça. Après est-ce un mal ou un bien, je me le demande.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@DrChevre: c'est précisément ça qui est intéressant dans ce qui se passe au niveau du JeuVidéo. De manière générale, t'as un courant de la sociologie qui va mettre en avant justement le sacre de l'expert. C'est à dire qu'on a tellement divisé le travail que tout le monde est expert de quelque chose et que tous les experts ont leur importance. Dans une Fac, si un prof va voir un appariteur pour dire "mon PC marche pas est-ce que vous pouvez vous en occuper?" et que le mec ou la meuf répond "oui ça me prendra 2 jours", le prof n'a aucun moyen de savoir s'il dit vrai ou pas. Son expertise prévaut et est prise comme argent comptant; c'est sa parole qui prédomine dans ce cas particulier.

Dans le domaine du jeu vidéo (et tu le soulèves très bien) le sacre de l'expert est mis en péril par le sacre de l'amateur. N'importe quel mec lambda peut avoir son mot à dire car le niveau d'expertise est "plus bas" (dans le sens c'est plus facile d'être expert en JV qu'en informatique). En conséquence t'as une opposition entre experts légitimés par les trois figures dont je parle, et amateur qui peuvent finir par devenir expert en passant notamment par la légitimation charismatique.
DrChevre
Signaler
DrChevre
Au delà de la légitimité des personnes, c'est surtout la connaissance, la maturité du domaine qui est finalement plus facilement accessible par des personnes autre que les personnes évoluant dans ce milieu, qui favorise ce phénomène. Si on prend un domaine moins grand public et moins accessible, le droit, l'astrophysique on trouve beaucoup de personnes qui interviennent pour critiquer les experts reconnus ou juste apporter leur maitrise du sujet car ils se font plus rares.
Mais en même temps si la moindre info/pseudo rumeur/bruit de couloirs est relayé et tout le monde partage les mêmes sources, c'est pas difficile de s'improviser "expert" (le mot est fort je sais, j'en ai pas d'autre là tout de suite) du domaine.
Spades
Signaler
Spades
Ok, ça va être intéressant à lire tout ça ^^
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Spades: en fait c'est un article que je veux coupler avec un autre qui parlera du Sacre de l'Amateur de Patrice Fichy, un excellent livre qui justement reviendra sur l'opposition entre les experts de plus en plus malmenés (donc j'ai voulu établir d'abord leur statut d'expert, pourquoi ils le sont) et les amateurs qui sont aujourd'hui en progrès dans la considération générale (et pas que dans la critique, je parle aussi en terme de création de jeu).
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Chocolat (et Kahnettan): c'est ce que je mets sous le fait de la "proximité" avec le joueur lambda. Pour moi la qualité (encore une fois au sens de compétence) principale d'un Youtubers, c'est sa normalité et son amateurisme. Il y a plein de youtubers qui n'ont pas de charisme particulier (à part qu'il parle sans balancer une faute de grammaire toutes les phrases). C'est pour ça que je dis que CERTAINS youtubers entrent dans la catégorie charismatique parce que leur avis fini par compter au delà de l'amateurisme parce qu'ils ont quelque chose à dire qui leur est propre (et qui n'est pas lié à une profession ou à une ancienneté donc).

@DheIlaa: Tu le sais quand quelqu'un a fait des études et ça se sent dans les références utilisées et mobilisées. T'as pas besoin de regarder le CV de CoeurdeVandale pour te douter qu'il a fait des études de philosophie. Pareil, Rahan est quelqu'un de très cultivé et ça se sent quand tu l'entends parler ou quand tu lis ses papiers. Encore une fois, le tout, c'est pas que tu saches précisément pourquoi il ou elle est expert, mais que tu saches qu'il l'est parce que c'est sa profession. C'est aussi pour ça que l'histoire de la carte de presse a aussi son importance.
Critobulle
Signaler
Critobulle
@Choco je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis. C'est vrai que du coté des Youtubers, il y a une forte tendance à "simplifier le discours". On n'attend pas de BobLennon qu'il nous fasse un test complet 'un jeu, mais avant tout qu'il nous fasse rire. En fait je crois qu les youtubers sont plus à considérer comme des showmen que comme des testeurs. (même s'il y en a aussi qui tentent d'avoir une approche plus pro)
Spades
Signaler
Spades
@Dheltaa :

(D'ailleurs qui est vraiment au courant du parcours scolaires des rédacteurs de GB?)

regarde tous simplement le nombre de personnes qui sur le forum n'arrêtent de dire qu'ils suivent l'équipe depuis Joypad et tu verra que d'un coté les redacteurs GB on surtout acquis une reconnaissance basé sur le charisme lors de leurs années chez Joy, ce qui aujourd'hui leur donne une légitimité rationnelle, voire même au vu de leur ancienneté dans le milieu, traditionnelle.
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Je dirais même que TOUT les youtubeurs sont dans la catégorie "charismatique", parce qu'ils n'ont pas d'autres moyens de se faire connaitre.
pizapan64
Signaler
pizapan64
Pas mal ;)
Dheltaa
Signaler
Dheltaa
Article intéressant. Mais je ne comprends pas l'insistance sur les études qu'ont pu faire ceux de la catégorie "rationnelle". Je ne crois pas que les lecteurs se renseignent sur le CV de ces journalistes avant de juger de la pertinence de leur propos ou pas (D'ailleurs qui est vraiment au courant du parcours scolaires des rédacteurs de GB?). La légitimité vient davantage du type de raisonnement déployé lors de leurs interventions (qui lui est peut-être en partie issue de leur formation, mais ça on n'en sait rien). Par exemple, le fait que l'on apprenne qu'Ivan Gaudé a été doctorant en sciences sociales (c'est notamment le cas depuis le dernier Arrêt sur Images) tiens plus de l'anecdote je trouve.
chocolat
Signaler
chocolat
Dans Radio Usul, Dorian a dit quelque chose d'assez intéressant sur les youtubers et qu'on pourrait peut être rajouter dans cette liste, que je vais essayer de transposer sans trop me trompé:
En gros, ils faisaient remarquer qu'avant pour convaincre les gens, ils faillaient utiliser maintes artifices cinématographiques (musiques, effets, etc), mais que l’avènement du web avait tout chambouler, les gens étaient habituer à ça et se rendaient compte de la "manipulation".
Alors est arrivé tout le contraire, avec l'avènement de la "médiocrité", qui est le total contre pieds.
Maintenant, il suffit d'une simple caméra, d'un plan fixe, et que le langage et la construction du message soit médiocre à la limite faible, pour que le spectateurs éprouve une empathie pour une personne qui au final à l'air de lui ressembler et parle comme lui, pour que son message est l'air véridique!
En gros DiabloX9, et consort, fonctionneraient et auraient une "aura" importante en parti à cause de ça!!
Spades
Signaler
Spades
Très intéressant mais au-dela de la simple mise en avant de la définitions de certains rôle, ou veut tu en venir exactement ?
Critobulle
Signaler
Critobulle
Très intéressant cet article :thumbup:

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris