CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Les Tops

Je me lance avec cet article dans un exercice périlleux. Celui d'enfoncer des portes ouvertes et de tirer sur l'ambulance. Je n'ai pas vraiment une légitimité autre que celle de simple spectateur pour vous donner le classement que je m'apprête à faire, et je n'ai évidemment pas vu tous les films que l'industrie si fantastique du cinéma à bien pu produire. Je vais malgré tout vous proposer une liste des dix films qui selon mon point de vu sont les plus mauvais de tous les temps, ou du moins les pires que j'ai jamais vu. Les critères sont variés et ils seront donc traité un peu au cas par cas malgré leur hiérarchisation. Le classement contiendra donc des navets mais aussi des nanars. Sachant que le pire du film du monde peut-être un excellent nanar et donc en devenir culte, ne m'en veuillez pas si le ton sur lequel je traite chaque film est tantôt sarcastique, tantôt sévère.

Number 10 - Street Fighter

Je commence avec du très lourd pour bien mettre dans le bain. Street Fighter est devenu un film icône en terme d'étalonnage de la merde cinématographique. Pour les trois au fond qui auraient été dans une grotte ces vingt dernières années, je vais résumer un peu le délire. Steven De Souza est à la base plutôt un scénariste qu'un réalisateur. Je ne sais par quel miracle, en 1995, le bougre s'est vu confié l'adaptation d'un jeu vidéo ayant le vent en poupe depuis sa sortie trois ans plus tôt. En effet SF2 créai le vrai versus fighting en arcade et sur console et je pense que Capcom comme le producteur du film ont du voir en ce succès une possibilité de manne financière grâce à une adaptation sur grand écran.

Alors comment adapter un jeu vidéo qui a pour stars un karatéka blond, un mec avec des bras extensibles, un autre vert qui dégage de l'électricité, ou encore un militaire avec une coiffure à la brosse coupé au katana? Bah on ne l'adapte pas et puis c'est tout. Seulement c'était compté sur le bon sens du scénariste de Judge Dredd, Commando ou La Famille Pierrafeu...

Putain ils l'ont fait, les cons!

Le résultat est en tout cas surprenant. Déjà le casting pose en number one les muscles de Bruxelles, à savoir notre bon Jean-Claude VanDamme dans le rôle de Guile le militaire américain. C'est d'ailleurs amusant pour les anglophones de remarquer qu'il a un accent, et d'après des reviews américaines, c'est l'accent belge... A ses côté en vrac Raul Julia (Gomez de la Famille Adams) en M.Bison, Ming-Na Wen (de Urgences) pour Chun-Li ou encore Kylie Minogue (What the Fuck??) dans le rôle de Cammy...

On sait que JCVD n'est pas le meilleur acteur de la planète mais quand sa prestation est couplée à un pathétique personnage, le résultat est bluffant. On dirait que c'est la maternelle de l'Actor Studio qui fait son show. Le summum étant bien sûr Bison vs Guile...avec la tronche halluciné de Raul Julia et les muscles bandés au maximum du belge. Le pire c'est que pour un film qui s'appelle Street Fighter, qui a JCVD en tête d'affiche, il n'y a pas tant de combats que ça. Et le peu qu'il y a, a l'instar des effets spéciaux, sont d'un pitoyable quasiment frissonnant...du frisson de la honte.

Le speech qui ne remotive personne, l'un des moments cultes de cet inimaginable étron.

Alors oui SF est sans conteste l'une des plus mauvaises adaptations de jeu jamais faite, avec ses personnages qui ne respectent en rien le jeu (faut voir la gueule de Ken et Ryu) bien qu'il faille avouer que de toute façon faire un film d'un jeu de combat c'est un peu perdu d'avance. Mais en plus il se permet d'être un film à gros budget parmi les plus mauvais jamais fait. On sait qu'il y a des trucs genre certains Michael Bay, ou des Air Force One qui sont très limites niveau idéologie ou déroulement, mais là c'est un nanar à 35 millions de dollars...il y en a un paquet d'autres qui ont valu bien moins que ça.




Number 09 - New Moon (Twilight - Chapitre 2: Tentation)

"Laissez moi partir, je veux pas jouer dans ce film!!!"

Qu'on s'entende bien avant que je parle de celui là, j'adore le premier volet, que ce soit le roman de Stephenie Meyer, ou son adaptation par Catherine Hardwick. J'ai adoré l'ambiance, certains personnages et non je n'ai pas douze et je ne suis pas une fille. Ca c'est fait on passe à la suite.

New Moon sentait la bonne suite. Je ne reprochais qu'une chose au premier volet, c'est la mollesse de ses dialogues parfois et le manque d'action. En bon gros mec sexiste de base, j'ai pensé que si le deuxième était dirigé par un homme, on aurait probablement plus d'action tout en gardant beaucoup de romance pour le public à 80% féminin. Après avoir vu le film et l'ampleur du désastre je me suis demandé pourquoi, comment? Alors j'ai cherché dans la filmographie de Chris Weitz, le réalisateur de ce second volet. C'est lui qui a mis en branle la série American Pie et qui l'a produite par la suite. Il n'a pourtant pas fait que de la merde.

Le seul attrait que j'ai trouvé au film, la présence du meilleur personnage, Alice campé par la belle Ashley Green

Seulement avec ce film il a pris un ticket pour la médiocrité et si ça ne tenait qu'à moi, il aurait également une entrée sur Nanarland. New Moon cumule une somme absolument gigantesque de non-sens et surtout de non-sens de la réalité. Pour commencer, contrairement au premier qui flurtait parfois avec le nian-nian en parvenant souvent à l'éviter selon moi, ce volet est profondément niais. Chaque personnage en prend pour son grade. Entre la belle Kristen Stewart qui se prend pour Rémi Julienne histoire de revoir son Edward en fantôme, Edward qui d'ailleurs est un putain de figurant, a tel point qu'on se demande si Robert Pattinson n'a pas tourné ses scènes en deux jours pour être en vacance le reste du tournage, la rouquine qui est censé être l'âme vengeresse de cet épisode et qui se contente de courir dans les bois, ou encore les Volturis qui ne servent à rien mais alors d'une force, on se demande sérieusement ce qu'on glandé les scénariste avec le script.

J'ai évidemment laissé de côté Taylor Lautner qui est un peu le catalyseur de toute cette connerie. Il avait un personnage très secondaire mais dans le même temps attachant dans le premier. Pour cette suite, on lui a fait prendre 25 kilos de muscles et histoire qu'il n'est pas soulevé des poids pour rien, Chris Weitz l'a foutu torse nu pour tout et n'importe quoi. «Oh mon Dieu Bella, tu saignes! Prends mon tshirt pour t'éponger...»

T'inquiètes pas va, on va le retrouver ton tshirt.

Mettez la musique de la pub Royal Canin et vous comprendrez pourquoi j'ai ri...

Tout ce bordel, cumulé avec une scène ou les tourtereaux courent au ralentit dans une clairière(ci-dessus) ou encore le combat le plus nase entre loups-garous et un vampire black qui oppose la résistance la plus pitoyable de l'histoire des deux races de monstres et surtout mis en relief avec la déception d'une suite pourrie et de la quasi absence de la famille Cullen (l'un des meilleurs éléments du premier) voilà ce qui en fait pour moi l'un des dix plus mauvais films que j'ai jamais vu.


Number 08 - Catwoman

T'aurais mieux fait de rester couchée...

Je vais être beaucoup plus court sur cet étron ci. Sans même parlé de la direction d'acteur qui est à pleurer de rire, et si on ne considérait que la réalisation ou le scénario, Catwoman serait un mauvais film à la base. Filmé avec les pieds, c'est lors des combats formidablement foireux que l'on se rend mieux compte des faiblesses techniques du film qui est pourtant réalisé par un faiseur d'effets spéciaux. On aurait pu s'attendre à ce que l'histoire soit merdique, mais au moins l'emballage soit un peu plus alléchant.

Obligé de vous montrer ce formidable final fight. Angles de caméra, chorégraphie, acting, tout est au petits oignons!

Que nenni. Le combat final atteint des sommets dans la gaudriole involontaire et cumule comme souvent tout ce que le film a de mauvais en une seule scène de cinq minutes. La tentative d'esthétisme est navrante. Au mieux les couleurs sont sympathiques, mais alors le costume de catwoman avec ses oreilles de...de...de quoi au juste? Pas de chat en tout cas. Là où Burton a réussi a transformer Michelle Pfeiffer (la magnifique Michelle Pfeiffer) en produit tout de cuir moulant mais avec ce second degré hilarant (à l'instar de l'ensemble de son film d'ailleurs) Pitof nous expose un truc à moitié SM foireux et le plus beau c'est qu'il est sérieux lui.

Le pire dans l'histoire c'est qu'il a amené une actrice oscarisé à produire sa pire prestation sans aucune contestation possible. Halle Berry est mauvaise. Il n'y a pas d'autre terme. Pitoyable en Patience Phillips (oui apparemment respecté ne serait-ce que le nom de Selina Kyle ce n'était pas possible) et encore plus honteusement ridicule en Catwoman. Sans déconner je veux pas avoir l'air de m'acharner, mais regardez bien ce mouvement de tête dans la vidéo, d'une stupidité impensable. Qui lui a demandé de faire ça sérieusement?

Pourquoi cette coiffure, cerise sur le gateau? Nul ne le sait...

En tout cas même Sharon Stone est affligée.

J'ai même pas envie d'en remettre une couche en parlant de Sharon Stone qui fait ce qu'elle peut la pauvre (la seule un peu crédible à mes yeux dans le film) ou du profondément inutile Benjamin Bratt qui est l'intérêt amoureux de Catwoman dans le film (qui je le rappelle est censé développer une tension sensuelle avec un certain...Batman). A la fois parfaitement dans le dénis de l'oeuvre originale, et dans le grand-guignolesque qui se prend au sérieux, Catwoman mérite amplement sa place dans ce classement ne serait-ce qu'à cause de l'existence de la Selina Kyle version Michelle Pfeiffer...



Number 07 - Resident Evil: Apocalypse

Non je ne ferais pas de jeu de mot sur le mot Apocalypse...

J'aurais pu mettre «07-Resident Evil Trilogy» je pense que personne n'y aurait rien eu à redire. Le premier est une adaptation un peu foireuse des fabuleux jeux de Capcom, notamment à cause du personnage d'Alice. Cela dit à voir de manière extérieure et en mettant de côté le fait que Milla Jovovich se bat à mains nues contre les zombies, on peut y voir un film un peu gore et sympathiquement divertissant dans son ensemble. Quand au troisième volet, je ne cracherais pas sur la tentative d'esthétiser la version cinéma de la saga. Le côté Mad Max, les effets spéciaux pas trop pourris, c'est un peu ça qui m'a empêché de l'aligner là. Au final Resident Evil Extinction est une parfaite bouse a cause du script foutraque au possible. Pour moi ce n'est pas suffisant pour en faire l'un des pires films de tout les temps.

Du coup j'aligne l'épisode centrale qui est sans conteste une honte infâme pour tout fan de la série, mais surtout qui est une honte infâme pour tout amateur de film d'action. Certains diront que c'est du divertissement qu'il ne faut pas réfléchir et je leur dirait, non désolé il y a des bons et des mauvais divertissements et il y a le très mauvais Apocalypse. Déjà d'un point de vue technique le film est d'une faiblesse incroyable. Tout fait hyper cheap. La tête du Nemesis est sans conteste le plus belle affront fait à la série que j'ai jamais vu. Le masque en caoutchouc purement de l'école Power Rangers, le cri bestiale qui ressemble à rien...

Meuh non ce n'est une figurine, c'est le Nemesis, ne soyez pas mauvaise langue!

Mais le plus pathétique c'est la frustration visible qu'à Paul anderson. Oui le mec aurait voulu réaliser Matrix, mais non il s'est retrouvé avec Resident Evil. Du coup il fait sauter sa femme dans tout les sens (pas de sous-entendu) et la pauvre Milla n'y peut rien elle a l'air d'une débile mentale doublée d'une inconsciente. Qui va courir droit sur le Nemesis avec les deux MP5 dans les mains? Face au Nemesis, on court dans le sens inverse de sa direction. Pas Alice qui n'a visiblement jamais peur de rien, pas même du ridicule. Péter une vitre d'église en moto, enlever son casque pour faire une cascade encore plus folle derrière. Pourquoi elle enlève son casque au juste? Pour qu'on sache bien que c'est elle qui ridiculise les Lickers dans une des scènes d'action les plus foutrement over the top que j'ai jamais vu? T'inquiètes Milla on sait que c'est toi. Et fermes un peu la bouche, il y a d'autre manière d'exprimer l'épuisement ou la tension.

Je n'avais pas vu une scène aussi Too Much depuis Le Transporteur 2...

Dans le même temps je dis ça, mais ce n'est pas le reste du casting qui a pu l'aider. La très belle Jill Valentine qui se la pète pour son entrée en scène, joue les pauvres faire valoir. D'ailleurs c'est encore drôle de remarquer qu'ils ont pris la peine de l'habiller pareil que dans le troisième épisode, sans pour autant prendre une rousse pour l'incarner. Quitte à être fidèle, qu'ils le soient dans les détails, et puis quitte à être fidèle faites de Jill le vrai ennemi du Nemesis et pas un personnage secondaire qui ne fait que mettre en valeur la femme du réalisateur...

Sienna Guillory est super sexy en Jill Valentine, cela dit son rôle ne vaut pas clou.

Que de désespérance lorsque l'on regarde Resident Evil Apocalypse. C'est beau d'arriver à foirer à ce point une adaptation. Le plus miraculeux c'est surtout d'en faire tellement des caisses tout en intégrant une volonté de tension dramatique...c'est le cocktail gagnant du nanardeur.


Number 06 - Taxi 3

Laissez cher lecteur, je vais lui dire moi-même. Tu n'es pas drôle...voilà c'est fait.

Je ne parle pas du quatrième volet dont je n'ai entraperçu la "qualité" que sur quinze minutes, ni même des deux premiers pas mauvais au point d'avoir vraiment leur place ici (cela dit si j'étendait le top il faudrait reconsidérer cette phrase). Mais alors ce troisième épisode.

je sais parfaitement que j'enfonce une porte ouverte encore plus que pour les films précédents. Cela dit lisez ça attentivement s'il vous plait: «Depuis huit mois, la police de Marseille  est confrontée à un mystérieux gang déguisé en pères Noël et l'enquête piétine. Émilien voit des pères Noël partout et Pétra s'impatiente. Daniel de son côté est trop occupé à rajouter des options à son taxi, au point que Lili le quitte pour retourner vivre chez ses parents.» Je pense que déjà quand on a un synopsis pareil, on est parfaitement dans la catégorie "je fais de la merde et je le sais". Luc Besson a réalisé de grands films, et pour deux d'entre eux parmi mes préférés (Leon et Le Cinquième Elément). Quand il s'agit de produire par contre...

Toujours les même gignoles, c'est vraiment affligeant! J'ai préféré ne même pas mettre Diefenthal tellement lui et son personnage m'exaspère à un point inimaginable...

Taxi 3 parvient à cumuler pratiquement tout ce qu'il ne faut pas faire dans un film. Histoire à chier, acteurs désabusés, réalisation bordélique et avant tout too much jusqu'à saturation, mais surtout des gags d'un poussif affligeant. Le seul film plus pathétique en terme de gags c'est La Panthère Rose avec Steve martin, et ce n'est un compliment pour aucun des deux films! Le problème c'est qu'ils nous ont déjà fait le coup avec le 2...alors ajouté à cela la redite, vous pouvez tous prendre une pelle pour mettre ce film là il mérite d'être, bien bien en dessous des racines de pâquerettes.


Je vais finir la dessus pour ce soir, c'est suffisant je pense. C'est surtout parce que je ne voudrais pas vous faire un article trop bourratif. J'espère que ça vous a plu, en tout cas moi j'ai bien vidé mon sac comme un connard...en même temps le jour où certains arrêteront de prendre les spectateurs pour des cons...La suite très vite, vous avez des indices pour le prochain article dans l'image d'illustration!

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Commentaires

NakedVince
Signaler
NakedVince
Et le pire dans Taxi 3 c'est qu'ils ont osé appeler Stallone... Le Sly mérite largement mieux que ça !
EPIC article en tout cas ;)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Content de t'avoir fait marré! :D
Bigquick
Signaler
Bigquick
Très drôle à lire et assez d'accord avec ce classement.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
LAUL!
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
Autant de dévotion, c'est beau. C'est ça les vrais héros, ceux qui se sacrifient pour les autres.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Le journalisme total!
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
T'as été jusqu'à le revoir ? Bordel, la je dis chapeau (ou pas^^)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@FuckinGaulois: à la base j'ai failli l'oublier, comme si mon cerveau refusait ce souvenir, mais quand j'ai mis Batman & Robin dans la course, j'ai été obligé d'y repensé et de le revoir pour être sûr que c'était vraiment de la merde...

@Artishow: pareil, à la rigueur le premier, parce que c'était un des rare film français avec des courses poursuites sympatoches, et parce que c'était le premier, mais putain dès le 2...
Artishow
Signaler
Artishow
Taxi est vraiment affligeant, je pige pas qu'il y en ai qui aiment cette saga, c'est tout simplement paranormal.
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
Aaaargh ! Catwoman ! Aaaaaaaaaaaaargh ! Putain j'avais réussi à l'oublier celui-là....:'-( ...merde alors...Pour moi je crois que c'est le numéro 1. Enfin, y'en a tellement, mais il part favori, sans doute...
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Merci MASK, je fignole la suite là!
MASKDECOYOTE
Signaler
MASKDECOYOTE
OMG mais qu'est-ce que j'ai ri en lisant ton article. Le pire du pire quoi ! J'attends les 5 autres pour conclure
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je les ai pas vu mais déjà moi et le cinéma français...à part les films de Jugnot, ou les vieilles comédies en N&B j'ai à la base pas un grand amour pour ce cinéma.
Mais purée Taxi...
Cronos
Signaler
Cronos
Pour ma part, en films français, je peux citer aisément Belphegor et Les Anges Gardiens...
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Kokoro: nan mais carrément, d'ailleurs de ma sélection c'est presque le seul vrai navet...
@guilman: j'ose même pas aller voir le trois...alors que je suis fan du premier.
@Bastard: je vais en revoir un bout cet aprem histoire de l'avoir bien frais dans la tête.
@numeroVI, cronos et benbass: je savais que c'est vidéo allait plaire! Il y a tout pour aimer le cinéma dedans!
@Sirocco: t'inquiètes! Je t'en donnes 5 de plus à ne pas voir dans la journée!
benbass
Signaler
benbass
Ha ouai mais le mouvement de tete dans la vidéo de catwomen. On dirait un mauvais film amateur.
J'attends les 5 prochaine (et pas le droit de mettre MaxPayne !)
Sirocco
Signaler
Sirocco
C'est bien, que des films que je n'ai pas vu.
Au moins, j'ai le soutien populaire qu'ils ne valent pas l'investissement.

Merci de protéger notre culture, Seb !
Cronos
Signaler
Cronos
Catwoman est la honte du film des super-héros, qui plus est réalisé par un français...
Mais bon, pour ma part, en ce moment, je crois bien que Twilight représente ce qu'on peut faire de pire au cinoche...
numeroVI
Signaler
numeroVI
Oh putain, je n'ai pas vu Catwoman, mais la video que tu as mise est incroyable! C'est irregardable et illisible. Il faut que je voie ce film!!
Bastard
Signaler
Bastard
Le meilleur pour la fin donc avec Dragon Ball Evolution !
Y'a tellement de choses à dénoncer dans ce film, j'ai hâte de voir ton article.
[troll]Mais où est Avatar ?[/troll]
guilman
Signaler
guilman
Ha ha un Twilight dans un "Top Bouze", ça m'étonne pas tiens. J'attends tout de même la suite pour conclure et voir si "Prédictions" figurera dans ta liste, ou pas...
Kokoro
Signaler
Kokoro
Une belle sélection! Je pense que ces films ont un fort potentiel comique (à part Taxi, vu que c'est un film marrant raté, ce qui ne pardonne pas...).

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris