Le Blog de Ruflus

Par Ruflus Blog créé le 23/11/13 Mis à jour le 24/11/13 à 11h20

Un petit blog pour partager mon expérience vidéoludique de 1985 à aujourd'hui.

Ajouter aux favoris
Signaler
Aléas

Depuis quelques jours déjà, je passais mon temps libre à découvrir l'univers merveilleux de Ni no Kuni. Fan de la première heure des Studios Ghibli et bien entendu de jeu vidéo, en particulier de jeu de rôle nippon, ce J-RPG est un miracle tombé du ciel. Et comme un miracle n'arrive jamais seul...^^

Au cours d'une soirée automnale particulièrement frisquette, alors que je venais à peine de finir une quête passionnante, ma PS3 FAT première du nom, s'éteignit soudainement sans crier gare après 7 ans de bons et loyaux services. Sur le coup, cela m'avait fait un drôle d'effet... Au début, j'avais cru à une coupure électrique mais voyant que je n'étais pas du tout dans le noir, le problème venait vraisemblablement d'ailleurs. Un petit coup de surchauffe probablement et à cette pensée, je pris conscience qu'il faisait très chaud dans l'appartement dont le chauffage est géré collectivement.

Nonchalamment, j'allais rallumer la console qui se remit à redémarrer, émit une lumière jaune puis rouge et s'arrêta de nouveau. Après plusieurs tentatives sans plus de résultats, j'avais dû admettre, un peu dépité que la Grosse accusait vraiment le poids des années et que cette fois-ci, il faudrait bien plus qu'une longue pause pour que les choses reviennent dans l'ordre. Ce qui se vérifia effectivement le lendemain matin avec la reproduction des mêmes symptômes.

En fouillant sur le net, je compris rapidement que ma PS3 était victime d'une YLOD : lumière jaune, grosse bouffée de chaleur... Du coup, l'espoir de la remettre sur pied était encore permis. J'entrepris alors de l'amener le jour même, au SAV de Sony Store des Champs Elysées. Et tout ce qu'on me proposait, c'était un échange standard contre une PS3 ultra slim s'en rapprochant, moyennant 125 €  tout de même... L'hésitation était permise car je perdais non seulement tous les avantages de la FAT (compatibilité PS1 et PS2 notamment), sans compter les soussous à sortir, le temps d'attente pour me la faire livrer et celui pour récupérer le bluray du jeu resté coincé dedans et surtout... surtout, les à-côtés sentimentaux et émotionnels, nés au fil des aventures numériques passées ensemble... Sniff ;o(

De retour sur le net, je pris contact avec un certain Mister Glad qui proposait des prestations de réparation de PS3 dont le fameux YLOD pour un prix vraiment raisonnable et trois fois moins cher qu'un échange conventionnel. Rendez-vous était pris pour l'après-midi même. Coincé dans une étroite boutique à peine visible depuis la rue, le bonhomme était affairé à réparer des consoles disposées en pagaille. On pouvait s'y tenir au grand maximum à trois et encore. Tout faux mouvement était prohibé et le calme était de rigueur. Malgré les conditions spartiates et l'espace très exigu, Yan faisait son travail avec entrain et professionnalisme. J'ai passé un bon moment à discuter avec lui pendant qu'il réparait plusieurs consoles à la fois tout en jouant les standardistes. Chapeau l'artiste ! Et le miracle attendu se produisit enfin, la console revit et j'avais pu aussi récupéré le bluray intact. Alléluia !

De retour à la maison, je ressortis le carton de la PS3 précieusement conservé et effectuais un renboxing dans les règles de l'art. Ainsi, la PS3 FAT allait enfin pouvoir prendre une retraite bien méritée... Dans quelques années, elle fera la fierté de son heureux propriétaire et très certainement, le bonheur de ses enfants et petits-enfants.

En attendant, il fallait rapidement trouver une remplaçante... ou plutôt deux ! Une PS3 ultra slim et bien entendu, une PS2 qui fait également PS1 ! Entre nous, je n'ai pas martyrisé mon Cochon de tirelire durant toutes ces années, à cause des fantastiques J-RPG de la PS2 & PS1 principalement, pour des cacahuètes ! Et c'est là que la magie (folie?) de Noël ou plutôt la fièvre du jeu vidéo me reprit irrésistiblement et en fait, presque sauvagement. Un peu comme pour me récompenser du sauvetage de la PS3 FAT et nonobstant les supplications répétées de mon Cochon Dingue, j'entrepris de lui faire faire une grosse cure d'amaigrissement... pour la bonne cause derechef. C'est ainsi que déboulaient joyeusement, de nouvelles et pétillantes compagnes de voyage numérique, les miss Wii U, 3DS, PS Vita mais aussi, PSP Street qui venait prendre la relève de la grande soeur, la PSP 3004 dont le lecteur UMD avait fini par lâcher hélas...

Moralité de l'histoire, je sens que ce Noël va être vraiment joyeux s'il ne l'est déjà... Et nous attendons encore la visite d'une hôte très courtisée à l'approche des Fêtes ou plutôt deux si vous avez suivi l'actualité... Deux de plus ne me fera pas de mal sauf peut-être à mon Cochon mais bon, il a l'habitude ;o)

Sur ce, je vous souhaite une Christmas Game Story aussi excitante que la mienne ! Et surtout, bon jeu à toutes et à tous !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Édito

Passionné par les jeux vidéos depuis tout petit, et plus précisément depuis qu'une certaine console Philips Videopac a débarqué dans la famille, ils ne m'ont plus quitté depuis. Dans ce blog, je vais donc vous parler de cette passion dévorante, marquée par mon obsession de la collection-manie ^^

Archives

Favoris