Rapture, Codec and Chocobo

Catégorie : [Doctor Who]

Signaler
[Doctor Who]

La saison 6 de Doctor a vu son dernier épisode voir le jour samedi. "The wedding of River" est, in my opinion un très bon season finale. J'avais un peu peur surtout vu le gloubi boulga temporel qui avait conclu la saison 5 et ... Enfin bref, je ne vais pas (encore) m'étaler mais vous donner une (Si ce n'est LA raison diraient les mauvaises langues comme Krunkenstein) de regarder Doctor Who. Enjoy.


Et pour la cutiest redhead ever : 

Je tiens à préciser que ces screens n'ont été fait que sur le dernier épisode.  J'ai fini mon plaidoyer. 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
[Doctor Who]

Il rencontrerait le docteur à chaque menace ! (Et le 10ème, parce qu'il a la classe)

>Source

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
[Doctor Who]

Après une longue attente de 4 mois, le doctor revient est revenu en force samedi dernier avec le premier épisode de la seconde moitié de la saison 6 (qui est l'épisode 8, c'est compliqué tout ça.) avec un titre raccoleur à mort : Let's Kill Hitler. Cet épisode est il digne du reste de la saison ? (Qui pour l'instant est beaucoup plus maitrisé à mes yeux que la 5ème saison) Et bien je peux vous assurer qu'il est dans la continuité de ces épisodes géniaux. 

*WARNING* La suite de ce post comportera des spoilers sur l'épisode 7, A good Man goes to War.  

Le 4 juin dernier, Steven  Moffat (ndR : Le showrunner des saisons 5 et 6, un vrai génie mental) nous avait laissé sur un cliffangher assez Rageant compte tenu de l'attente qui allait suivre. En effet, le doctor, pensait avoir réussi à libérer Melody Pond ainsi que ses parents, Amy et Rory du joug de l'armée visant à l'éliminer. C'était sans compter sur madame Kovarian, la mystérieuse dame avec le bandeau sur l'oeil qui a usé de la ruse de la chaire pour s'enfuir avec le bébé et ainsi totalement déstabiliser le docteur. Mais l'arrivée de River Song qui lui apprend qu'elle est Melody Pond va changer la donne et c'est un docteur plein d'espoir qui part seul à la recherche du nourisson... Il est vrai qu'il faut avoir vu l'épisode pour comprendre mais je vous assure que c'est captivant.

J'ai donc du ronger mon frein pendant 12 longues semaines afin de voir la suite ... Et autant vous dire que je ne suis pas déçu. L'épisode tant attendu commence par un appel désespéré des deux compagnons du docteur effectuant des crop circles dans un champ de blé. Le docteur (qui semble avoir passé plus d'un été loin d'Amy et Rory) n'a toujours pas retrouvé Melody. Le groupe est rapidement rejoint par Mels, une amie d'enfance d'Amy. Arme en main, elle propose (ordonne ?) au docteur d'aller tuer Hitler. Ni plus ni moins.

Je ne divulguerai aucun autre point du synopsis tant il est plaisant de murmurer des "What the F***" tout le temps de l'épisode car c'est là le point essentiel de cet épisode : Radicalement différent de "A good man goes to war", "Let's Kill Hitler est un épisode dont les révélations et les surprises sont servies par un humour que seul le docteur connait. Il est donc véritablement agréable de suivre cet épisode même en se prenant un petit peu la tête. A noter que, coté réalisation, de nouvelles techniques (notamment de zoom) ont été maitrisée et c'est vraiment du plus bel effet.

Bref, un épisode à absolument voir tout de suite là maintenant pour les fans du docteur (et les autres),Révélations et humour garanti. Quand à Krunkenstein qui s'est arreté à la saison 4 ...

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
[Doctor Who]

Comme indiqué dans mon post sur Doctor Who, je suis devenu un grand fan de la série produite par la BBC. Ayant regardé l'intégralité de la nouvelle série en moins de semaines (soit pour rappel, l'équivalent de 6 saisons en comptant tout les épisodes spéciaux), revenir à un rythme de série normal est pour moi une véritable torture. En effet, je viens d'assister au premier épisode de la nouvelle saison, la sixième et je ne peux que pester devant la fin (notamment à cause d'un cliffangher de fou furieux !!!). Je ne peux me résoudre à attendre une semaine et pourtant je le dois mais je n'en resterai pas là Docteur, je vais coucher mes impressions sur un post de blog. Vous l'aurez compris, ceci n'est pas une critique mais mes impressions (donc forcément SPOILER INSIDE, faite attention si vous voulez conserver l'entière surprise de ce grand épisode) totalement à chaud de "The Impossible Astronaut

 


Franchement, ça donnait déjà bien envie.

Suite aux évenements de la dernière saison, Amelia Pond et Rory ... Pond mènent une vie rangée depuis deux mois. Le docteur leur laisse des messages à travers l'histoire (Un petit coucou du temps des mousquetaires par exemple). Le jeune couple reçoit une lettre mystérieuse leur indiquant des coordonnées dans une enveloppe bleue. Aucun doute, c'est le docteur. Ils se rendent donc dans des plaines de l'Utah, et y retrouve River Song, le docteur connaissant tout de la vie du docteur (que j'avoue avoir un peu de mal a apprécier, disons que je fais abstraction d'elle dans les moments ou je la trouve inutile.) Un autre homme est invité à ce rendez vous, Canton Delaware, un vieil homme pour le moment mystérieux. Toutes ces personnes ont été réunis par le docteur pour ... Les faire assister (?) à sa propre mort, ce dernier étant froidement abattu par un astronaute impossible (pardon mais j'adore le titre). Après une émouvante crémation en bonne et due forme, nos 3 protagonistes (le vieil homme ayant quitté le groupe) se rendent compte qu'une autre personne a été invité : Le docteur lui même, mais 200 ans plus jeune que celui décedé 2 minutes plus tôt ... Sachant qu'il leur est impossible de réveler au docteur que c'est lui qui les as conviés à cette petite réunion, les 3 compagnons décident de mener le docteur vers le seul indice que le docteur du futur a laissé : 1969, l'espace et Canton Delaware. Ces indications vont mener le jeune docteur (908 ce n'est pas si jeune mais bon ...) Au bureau Ovale du président Nixon, an de grace 1969, dans lequel se passe d'étranges faits. En effet, le président des Etats Unis d'Amériques Himself reçoit de mystérieux coups de téléphones provenant d'un enfant inconnu ... Ces appels mettent en fait contre l'astronaute ... Mais qui est il ? Et qui sont ces aliens aperçus par Karen ... Amy mais qu'elle oublie dès qu'elle ne les as plus en visuel ? Et qu'en est-il de la mort du docteur ? Fake ou pas Fake ? Et bien je vous invite à regarder l'épisode par vous même, vous n'aurez aucune réponse mais vous vous poserez d'autres questions ... Wait, ...


I Wear A Stetson Now, Stetsons are cools.

Pour un début de saison réussi, c'est un début de saison réussi ! La pression monte au fur et à mesure de l'épisode, l'angoisse et l'appréhension s'installe pour notre plus grand plaisir (Moffat est vraiment doué pour ça.) J'ai vraiment été sur le cul quand j'ai vu le docteur mourir devant les yeux de ses impuissants comparses ... Et sa réapparition bien que prévisible (Non non, il est mort, on rebaptise la saison Doctor Rory.) M'as vraiment fait quelque chose comme aux 3 autres d'ailleurs.  Le mystère autour de River Song s'épaissit et se désaipaissit à la fois, c'est assez étrange comme sentiment. Ce qui apparait de plus en plus en sur à mes yeux c'est que River Song parle du docteur quand elle dit qu'elle a tué un homme extraordinaire (Season 5X05) ... Serait-elle l'astronaute ? Plausible (Au cours de l'épisode, elle parle à Rory de l'innocente qu'elle était quand le docteur est apparu a ses yeux pour la première fois et étant donné la nature de la personne sous le casque de l'astronaute ...)  Et qui sont ces Aliens appelés Silents un peu partout sur la toile ? Ils semblent possèder le même vaisseau que celui apparu dans l'épisode 11 de la saison 5, the lodger (très bon épisode). Leur particularité fait qu'on les craint. En effet, ils disparaissent de la mémoire d'Amy ou de River Song dès qu'ils disparaissent de leur vue ... Du coup, ça va être chaud pour mettre au point un plan contre eux. 


J'ai hate. Hate de découvrir la suite, hate d'avoir enfin (je dis enfin alors que ça ne fait qu'une demie heure que j'ai vu l'épisode ...) des réponses à toutes ces questions, de savoir ou Moffat va -t-il mener ce bateau qu'est Doctor Who. Une chose est sure, Doctor Who me prend toujours aux tripes, c'est confirmé. Je ne pense pas donner mes impressions à chaque épisode, mais à ceux qui me marqueront, soyez sur que j'en laisserai une petit quelque chose sur mon blog. Je ne sais pas si il y'a beaucoup de fans sur le site mais Narukedag, Skywilly, et tout les autres, je sens qu'on est pas au bout de nos surprises ! 

Ha et Karen Gillan est toujours aussi Belle :P

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
[Doctor Who]

A ceux qui pensait que Rubis Con était mort ... Vous aviez raison sur toute la ligne, complètement mort. Mais je tente peu à peu de ressuciter et j'espère que vous m'aiderez, la régénaration n'est jamais facile. Malgré mon absence apparente (peu de commentaire, de statut ...) Sachez que je n'ai cessé de suivre vos blogs et c'est vraiment du bon travail ! Ha et merci Kokoro de m'avoir plongé la tête dans les comics, mon budget en prend un coup mais c'est vraiment bon ! 


 

Bref. Si j'ai décidé d'enlever la couche énorme de poussière présente sur mon blog c'est pour vous parlez d'une série. Pas n'importe quelle série car à vrai dire, çela fait longtemps que je n'avais pas autant été emballé par une série ou par quoique soit dans le domaine de l'Entertainement d'ailleurs. Je n'avais entendu parler de cette série que par Davy Mourier et Skywilly. Je n'en avais pas grand chose à faire, pourquoi cette série plus qu'une autre ... Mais aujourd'hui je maudis ma jeunesse. Pourquoi ai-je commencé cette série ? C'est à la fois simple et compliqué. Pour résumer j'avais du temps libre et la saison 6 commence le 23, j'aime bien me plonger dans un univers avant d'en décourvir le prolongement en même temps que les habitués qui en général rage assez de me voir m'y connaitre autant qu'eux en quelques semaines. Mais là rien, aucun proche ne regarde cette série, rien ... Je ne sais pas trop ce qui m'as poussé à emprunter la saison 1 en dvd à des amis de mes parents il y'a quoi ? Ha oui, 12 jours. 

Oui, je m'en étonne moi même, j'ai regardé 5 saisons et tout les épisodes spéciaux en 12 jours. Passons cet aspect  Passionné de ma personnalité. J'ai donc commencé par la première saison, du moins ce que je pensais être la première ... Enfin si c'est la première saison mais de la deuxième série ce qui implique plus de 700 épisodes si je ne m'abuse ... Mais ça on s'en fiche. Je me suis posé sur mon canapé un samedi soir ou j'étais tout seul, 21h12, pizza ne m'attendant pas à grand chose ... Je me suis couché à 3h30 cette nuit là.

SAISON 1

La première saison est composé de 13 épisodes. Le docteur est joué par Christopher Eccleston, qui semble assez froid à première vue mais qui se révèle drole en tant que docteur. Je regarde donc le premier épisode sans rien y connaitre du tout ! Je ne savais rien du TARDIS, rien des régenerations et des Daleks ... Première impression ? Bizarre. Lors du générique de fin, j'étais mitigé, à la fois attiré par cet univers qui me semblait énorme et par le coté ... Kitch (oui, le mot est laché) de la série. En effet, les effets spéciaux sont assez ... Spéciaux et la vf (oui, j'ai lancé le dvd en vf, désolé ... DESOLE !!!) aussi. J'ai donc continué la visualition, regardant épisode après épisode m'arretant à l'épisode 9 (Les puristes m'insulterons encore) Mais j'ai kiffé comme disent les jeunes d'aujourd'hui. Oui, j'ai vraiment aimé. Au visionnement de la fin, j'étais subjugué, j'adorais cette série vraiment. Les épisodes The Empty Child, The Doctor Dances, Dalek, Bad Wolf (J'ai beaucoup aimé la parodie robotique des jeux télévisés) ... Cette idée de TARDIS promet des possibilités infinis en terme de créativité, j'ai donc continué vers la saison 2. Ha et l'acolyte du docteur est Rose Tyler jouée par Billie Piper, au début je la trouvais chiante mais finalement elle est ... Superbe.  (Notamment dans les autres saisons)

SAISON 2

La seconde saison est elle aussi composée de 13 épisodes mais précédée d'un épisode de Noel comme chaque saison apparemment. Le lourd rôle du docteur est repris par David Tennant, au physique beaucoup plus amical et dément. Il sera toujours accompagné de Rose Tyler, l'acolyte blonde aura d'ailleurs un rôle beaucoup plus important dans cet saison. Coté effet spéciaux, on est toujours pas au niveau des productions américaines actuelles mais finalement, çela a son charme. Scénaristiquement parlant, c'est la saison que j'ai le moins aimé. Seul les épisodes The Girl in the fireplace, The impossible Planet/The Satan Pit et Army of Ghosts/Doomsday m'ont marqué positivement, les autres ayant failli me faire changer de série pour mon temps libre (j'ai particulièrment détésté Fear Her ... Vraiment détésté) Cependant les épisodes que j'ai cités sont vraiment énormes ! La conclusion de la saison est vraiment émouvante (oui, émouvante, comme si je m'attendais à ça de la part de Dr Who) Bref, une saison en demi teinte, la fin m'as tout de même donné envie de continuer. Next.

SAISON 3

Autant le dire tout de suite, la troisième saison est ma préféré de toutes. Pourtant, le départ de Rose m'as fait tout de suite penser du mal de sa remplaçante, Martha Jones, une noir... une femme de nature afro-Américaine téméraire et soucieuse de faire ses preuves à un docteur qui a la tête ailleurs (pour ne pas spoiler). Le changement de compagnon se fait sur un épisode qui porte le kitchimise à son paroxysme (Boire du sang à la paille, des flics rhinocéros cosmique ...) Mais ensuite, chaque épisode m'a emballé, je les ai tous adoré, dégusté ... Vraiment il n'y'en a qu'un seul que je trouve Bof (42), tout les autres étant pour moi cultes, dans le désordre Gridlock (Enorme), Human Nature/The family of blood (ENORME) Blink (ENOOOOORME) et le tiercé final : Utopia/The sounds of drums/Last of the time lords qui ramène (apparemment) un vieil ennemei du docteur sur le devant de la scène : Le maitre. Ces trois épisodes m'ont fait rire (Le maitre est pire que Deadpool dans son genre) mais m'ont aussi émus malgré une menace tiré par les cheveux (La véritable nature des Toclaphanes est ... Mouais ...) Ha et les effets spéciaux sont Pas tops (sérieusement, comment croire une seule seconde que cet Erzatz de Gollum peut être *********) mais on s'en fout maintenant (Et à chaque saison il y'a du progrès) ... Bref, ma saison préféré portant David Tennant haut dans mon coeur.

    

SAISON 4

La quatrième saison est un cas particulier pour moi. En effet, je déteste l'actrice qui joue l'acolyte du docteur, Donna Noble. Je ne pensais vraiment pas la supporter pendant 13 épisodes après l'avoir vu dans l'épisode de Noel de la saison 3. Malgré ce handicap, il y'a vraiment de bons épisodes dans cette saison, a commencer par celui de Noel qui se tient dans un titanic futuriste avec en guest une Kylie Mynogue à-peine-trop-innocente-pour-être-vraie. Cet épisode m'as vraiment plu, mais ce n'est pas le seul ! Planet of Ood, The Doctor's Daughter, Silence in the library/Forest of death (Avec l'apparition d'un personnage plus importante qu'il n'y parait), The Stolen Earth/Journey's end (Un Big Cross Over de malade à la marvel genre Civil War) Mais surtout Midnight ! Déja un épisode sans Donna Noble c'est magnifique soi mais une telle tension psychologique peut être vécue par n'importe quel fan de SF ne s'y connaissant pas en Doctor Who, du grand art.

Suite à cette quatrième saison, 5 épisodes spéciaux ont été réalisés, censés en réalité faire la transition entre Russell T Davies à Steven Moffat dans le rôle du main author mais aussi celle de David Tennant à Matt Smith dans le rôle du docteur. Le premier de ces 5 épisodes, The next Doctor, est l'épisode de Noel 2008 Si je ne m'abuse et est sans plus. Les 2 suivants, Planet of Death et Waters of Mars sont quand à eux très bon ! Ils conduiront le dixième docteur vers une régénaration dur à avaler ... Régeneration qui prendra place dans les 2 derniers épisodes : The End of Time Part 1/part2. Ce double épisode de 2h10 est la quintescence de ce qui me plait dans cette série, le chant du cygne de Russel T Davies ... Le maitre est vraiment à Dr Who ce que Deadpool est à Marvel, le coté touchant en plus. Sa démence se répand à travers l'épisode et c'est tout simplement jubilatoire. Quant au passage de flambeau ... Tennant est un acteur parfait lorsque l'on voit la scène ou il comprend qu'il va se régenerer, lorsque Wilfried est coincé et que le docteur doit recevoir un trop plein de radiations pour le sauver ... Il exprime sa peur de mourir et on a l'impression d'y lire un désespoir de Tennant quand à son départ même si celui ci est volontaire ... Matt Smith part donc dans mon coeur du mauvais pied, malgré une entrée en scène assez comique.

SAISON 5 

La saison 5 est différente des 4 autres saisons et on ne change pas les habitudes de RubisCon comme ça ! Plus sérieusement, le générique est nouveau, le docteur est nouveau, même le TARDIS est nouveau, il faut donc du temps pour s'y habituer. Le truc nouveau auquel je me suis habitué c'est Karen Gillan ... Hmm Hmm : Amelia Pond, j'adore ce personnage c'est le compagnon du docteur que je préfere (Et cela n'a rien a voir avec elle, c'est juste que ... J'adore son personnage) Bon elle a un peu une voix de bonhomme mais on peut pas tout avoir, et Kolia vous parlera d'elle mieux que moi. Bref, la saison est bonne. C'est troublant au premier abord, jouissif au milieu et apocalyptique à la fin ! Bon, je viens de visionner le dernier double épisode et je dois avouer que certaines choses m'ont échappés mais j'étais distrait, je le re regarderais plus tard. Les aventures du 5ème docteur ont pour différence à celles de ses prédecesseurs que le fil rouge qui mène à la conclusion est beaucoup plus présent au fil des épisodes, ce que est un bon point ! Cette saison marque aussi le retour des anges pleureurs, plus terrifiant encore que dans la 3ème saison.  En gros, j'ai été déstabilisé mais j'ai bien aimé ! 

 

Doctor Who est une série unique. Une série qui parait Tant inaccessible qu'ouvert tant elle n'as pas de filets, tant tout est possible grace au TARDIS. Le docteur est un seigneur du temps terriblement humain qu'on aime suivre à travers ses pérénigrations, ses voyages. On aime découvrir une nouvelle planète, découvrir le futur ou redécouvrir l'histoire. Je la conseille à tous, absolument tout le monde peut être touché par cette série même si bizarrement je comprend qu'on puisse la détester, ce qui m'attriste fortement. Je conseillerais à ceux qui veulent se lancer dans Dr Who de commencer par la seconde saison, même si forcément, ils rateront une partie des aventures du docteur et ne connaitront pas Eccleston. Mais Tennant est vraiment extraordinaire, Matt Smith j'ai un peu plus de mal mais je pense qu'encore une fois ce n'est que question d'habitude. Il y aurait tellement plus à dire sur cette série magnifique ... Bref Sur ce à tous et à toutes, Que résonnent les tambours.

Ps1 : La saison 6 commence le 23 Avril UK, ne ratez pas ça

Ps2 : Les 4 premières saisons sont repackagés en dvd le 15 juin, ne ratez ps ça non plus.

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Rapture, Codec and Chocobo

Par RubisCon Blog créé le 02/07/10 Mis à jour le 11/11/11 à 16h16

Le fourre tout de Rubis con, plein de Big daddy, de Mogs,de soldats génomes de Meat Boy ...

Ajouter aux favoris

Édito

 

Call me Rubis

Un blog parmi tant d'autres mais rédigé avec passion. Ici, on parlera de Doctor Who. Un peu de zombies aussi, le reste ce sera le point du vue et les coups de coeur d'un Gamer de 16 ans (et demi !). 

Un grand merci à Krunkenstein pour la bannière ! (Même si maintenant c'est mainstream d'avoir une bannière Made in Krunkie... )

Mon GamerTag : Rubis Con

Mon Id Steam : Rubis Con (Non, sans déc')

Archives

Favoris