Premium
Le Blog de Romain

Catégorie : Jeux vidéo

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Il y a quelques jours, j'ai découvert à ma plus grande surprise que le jeu WWF WrestleMania : Steel Cage Challenge (sorti en 1992 sur NES puis en 1993 sur Master System et Game Gear) allait être réédité sous la forme d'une petite manette à brancher sur les ports AV d'une télé (officiellement pour fêter le 25e anniversaire du jeu). En termes de modes de jeux, cette réédition est identique au titre original d'Acclaim. Sont roster est le suivant :

  • The Ultimate Warrior
  • Bret Hart
  • "Macho Man" Randy Savage
  • The Undertaker
  • "Rowdy" Roddy Piper
  • I.R.S.
  • Jake "The Snake" Roberts
  • Razor Ramon
  • Sid Justice
  • "The Million Dollar Man" Ted Dibiase

Un élément que les fans de jeux de catch de longue date ne manqueront pas de souligner, c'est que le roster de cette version Plug & Play est basé sur celui de la version NES du jeu original. À la différence que Hulk Hogan et The Mountie ont été remplacés par l'Ultimate Warrior et Razor Ramon, deux catcheurs absents de toutes les versions originales du jeu, et donc modélisés spécialement pour l'occasion. 

Pour info, c'est la société MSI Entertainment, déjà responsable de nombre de petites machines Plug & Play de ce type (Frogger, Megaman 2, Double Dragon, Street Fighter II, etc.), qui a créé ce WWE WrestleMania Plug & Play TV Arcade. D'après Amazon France, le produit sortira le 30 novembre prochain au prix de 25 euros. Ce qui n'est pas donné vu qu'il s'agit d'un seul jeu, que l'appareil nécessite des piles, et qu'il n'est même pas compatible HD. 

Même si je sais que cette nouvelle fera ni chaud ni froid à la plupart d'entre vous, elle a interpelé le fan de catch que je suis. Pourquoi Steel Cage Challenge ? Ce jeu est loin d'être le meilleur jeu WWF/WWE rétro à rééditer. Était-il plus simple à récupérer en termes de droits ? Je vais essayer d'en apprendre plus.

La sortie de cette machine me donne en tout cas de l'espoir vis-à-vis de rééditions, sous cette forme ou sur d'autres machines, d'anciens jeux de catch. Il est de toute évidence possible de ressortir des vieux jeux de ce type, ce qui est plutôt une bonne chose. Je continue donc croiser les doigts pour qu'au moins un jeu de catch THQ sorti sur Nintendo 64 soit présent dans une éventuelle Nintendo 64 Mini. 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

En juillet 2017, je partageais avec vous une vidéo dans laquelle Joel Hopkins présentait sa collection de jeux vidéo (et de consoles, et d'accessoires, etc.). Déjà détenteur d'un record Guinness pour sa collection de plus de 17.000 jeux, l'Australien ne s'est pas reposé sur ses lauriers au cours des 14 derniers mois. 

En plus de continuer d'acheter en masse des jeux vidéos et des consoles venues des quatre coins du globe, Joel Hopkins a entamé des travaux d'envergure afin d'aggrandir considérablement sa maison. Pourquoi ? Parce que sa collection avait besoin de plus de place et parce qu'il avait besoin d'une pièce pour héberger sa collection... DE BORNES D'ARCADE !

Maintenant que les travaux sont terminés, le collectionneur a fait réaliser une nouvelle vidéo dans laquelle il montre à quoi ressemble désormais sa "modeste" collection (et les différentes pièces qui l'hébergent). Difficile de trouver les mots pour décrire la collection de Joel Hopkins. Je me contenterai donc de vous laisser regarder la vidéo :

Qu'est-ce que j'aimerais avoir des contacts comme les siens. Son Ultra 64 me fait baver ! Si vous pouviez obtenir quelque chose de la collection de ce bon Joel, qu'aimeriez-vous avoir ?

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Les joueurs qui, comme moi, ont acheté Virtua Fighter 3 en import lors de ou peu après la sortie de la Dreamcast au Japon ont reçu en bonus un mystérieux disque intitulé "Project Berkley." Ce dernier ne contenait ni une démo ni une bande-annonce mais une sorte de longue interview de Yu Suzuki dans lequel revenait sur les jeux qu'il avait créés jusque là ainsi que sur son mystérieux nouveau projet dont le titre est donné en fin de vidéo : Shenmue

Même si je ne comprenais absolument pas ce qui se racontait dans cette vidéo, les extraits de scènes cinématiques de ce qui allait devenir le Shenmue que l'on connaît, les musiques ou encore les artworks qu'elle présentait aux joueurs Dreamcast ont piqué mon intérêt et ont créé cet attachement vis-à-vis de Shenmue qui ne m'a jamais quitté. 

Grâce à YouTube et des sites comme le Shenmue Dojo ou Shenmue Master, des versions sous-titrées en Anglais en Français de Project Berkley se sont retrouvées sur Internet. Et c'est justement la version sous-titrée en Français que je vous propose de regarder aujourd'hui : 

Avec la sortie récente de Shenmue I & II et la diffusion du dernier trailer de Shenmue III il y a quelques jours, il paraît selon moi utile de replonger dans Project Berkley. En effet, Yu Suzuki y montre des choses qui n'ont pas encore été vues dans Shenmue I et II. Et outre les indices visuels, les déclarations de Yu Suzuki livrent un éclairage intéressant sur les thématiques de l'histoire.

Les sujets sur lesquels appuie le game designer donnent ce qui semblent être des indications sur la tournure que vont prendre les aventures de Ryo Hazuki. De quoi être hypé encore un peu plus par Shenmue III en somme.

Et je ne sais pas si ça fait la même chose aux autres fans de Shenmue qu'à moi, mais la petite pub pour l'événement de présentation officielle de Shenmue, le "Shenmue Premiere," du 20 décembre 1998 me fait toujours un petit quelque chose. Qu'est-ce que j'aurais aimé y assister ! Et tant de chemin parcouru !

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Comme le veut la logique, les différentes annonces effectuées pendant la conférence d'ouverture du SEGA Fes 2018 (qui s'est déroulé plus tôt ce mois-ci à Tokyo) ont été traitées sur Gameblog dans les heures qui ont suivi cet événement. Mais comme cette conférence s'est déroulée alors que la grande majorité des joueurs européens dormaient, ces derniers n'ont pas pu voir par eux même comment ont été faites ces annonces. 

C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui de regarder la VOD de cet événement (je comptais mettre la vidéo plus tôt sur mon blog mais on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie). Les curieux/retardataires pourront donc voir l'annonce de la collection SEGA Ages pour Switch, de la Mega Drive Mini, de Shenmue I & II ainsi que du nouveau Sakura Taisen. 

La vidéo étant longue de plusieurs heures, les personnes les plus motivées pourront également voir d'autres animations organisées sur la scène principale du SEGA Fes après la conférence.

Si l'on tient compte de ces annonces et du reste des festivités et activitées proposées pendant ce SEGA Fes 2018, alors je pense que l'on peut dire que l'événement de cette année était plutôt important. Je ne sais pas si SEGA parviendra à maintenir ce niveau l'année prochaine. Mais il est d'ores et déjà certain que le SEGA Fes est un salon qu'il faut au moins surveiller du coin de l'oeil. 

Voir aussi

Sociétés : 
Sega
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Comme vous le savez si vous êtes des visiteurs habituels de Gameblog, et éventuellement de mon blog, je suis un grand fan de NBA Jam. Et ce depuis la sortie du portage Super Nintendo du jeu original (eh oui, pas de borne d'arcade NBA Jam par chez moi). J'étais donc très intéressé lorsqu'un panel consacré à la création de NBA Jam a été annoncé pour la GDC 2018. Heureusement pour moi, la vidéo de la conférence a été mis en ligne. Comme j'essaie de ne pas être égoïste, je partage cette vidéo avec vous :

Pendant une heure, Mark Turmell, le lead designer de NBA Jam (accompagné de Tim Kitzrow, le commentateur de NBA Jam et de Sal Divita, designer) revient sur la création du jeu, l'époque de cette création, ce qui l'a inspiré, les difficultés rencontrées (comme réussir à convaincre la NBA d'accorder le droit d'utiliser la licence pour un jeu d'Arcade) et le gameplay du jeu. Pour les fans et les personnes intéressées par le sujet, cette heure passe très vite. 

De mon côté, je continue d'espérer que Mark Turmell finira aller chercher la version de NBA Jam avec Michael Jordan dans ses archives. Cette version du jeu fait partie de mes Graals du jeu vidéo. 

Voir aussi

Jeux : 
NBA Jam (original)
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Les personnes qui connaissent un minimum Dragon Ball et qui ont joué à Dragon Ball FighterZ se sont certainement rendues compte du souci du détail dont ont fait preuve les développeurs de chez Arc System Works. Et si nombre de références sautent aux yeux, d'autres sont beaucoup plus subtiles. 

Certains joueurs se sont plaints, à juste titre, de l'absence de véritables tenues alternatives dans Dragon Ball FighterZ. À leur place, le jeu permet de changer les couleurs de la tenue de base portée par chacun des héros. S'il peut sembler à première vue être question d'un simple "palette swap," se pencher sur le cas de ces variations de coloris permet de découvrir qu'elles recellent elles aussi de références à l'univers de Dragon Ball. Mais jugez plutôt (image trouvée sur Twitter) :

Il semblerait donc que les couleurs alternatives s'inspirent de tenues portées par les héros, ou d'autres personnages absents du jeu, dans Dragon Ball, Dragon Ball Heroes, Dragon Ball Super, etc. Même si cela ne vaut pas de véritables tenues différentes, je trouve qu'avoir connaissance de ces subtiles références aide à faire passer la pilule. Non ?

Voir aussi

Jeux : 
Dragon Ball FighterZ
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Si vous lisez mes articles sur Gameblog et/ou que vous me suivez sur les réseaux sociaux, alors il ne vous a certainement pas échappé que je suis un grand fan de Dragon Ball (et tous ses dérivés). Et je ne sais pas si cela fait le même effet à d'autres fans, mais la hype autour de Dragon Ball FighterZ me rappelle la grande époque de Dragon Ball Z du milieu des années 90. 

Et même si la jaquette officielle de Dragon Ball FighterZ est loin d'être la plus belle de tous les jeux DBZ sortis jusqu'à présent, son annonce officielle m'a donné une idée. Cette idée, c'est de créer de fausses jaquettes Super Nintendo, Super Famicom, Mega Drive, PlayStation et Xbox du jeu. Voici sans plus attendre le résultat de mon petit atelier créatif : 

Super Nintendo :

Super Famicom :

Mega Drive :

PlayStation :

Xbox : 

Je précise pour les curieux que j'ai choisi ces consoles pour deux raisons. La première est que je désirais représenter des consoles qui ont déjà eu le droit à un jeu Dragon Ball par le passé (oui oui, la Xbox a bien eu un jeu DBZ, je vous laisse chercher lequel). Et la seconde est que je voulais créer une jaquette pour chaque constructeur majeur. Je n'avais initialement pas prévu de faire la jaquette Super Famicom mais quelqu'un m'a soufflé l'idée sur Twitter. Donc voilà. 

Bon, je ne suis pas un pro de Photoshop mais je trouve que ça rend plutôt bien (ma préférée est peut-être la jaquette Mega Drive). N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous. 

Voir aussi

Jeux : 
Dragon Ball FighterZ
Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Ce n'est un secret pour personne, je suis fan de catch. Et je souffre en parallèle à ça d'un mal bien connu des gens qui ont passé les 25 ans : la nostalgie. Donc lorsque j'ai vu la NES ci-dessous, mon sang n'a fait qu'un tour. 

Conçue par un groupe qui se fait appeler Ultimate Customs (groupe spécialisé dans la customisation de figurines de catch et de consoles de jeu), cette NES reprend la forme du logo que la WWE, lorsqu'elle se faisait encore appeler la WWF, a utilisé jusqu'au début des années 90. C'était mieux avant, hein ?

Et histoire de faire les choses bien, Ultimate Custom a également créé une manette très spéciale pour aller avec cette console. Cette dernière reprend la forme de la ceinture "Winged Eagle" qu'ont porté les Champions de la WWF de 1988 à 1998. 

Je n'ai aucune idée du prix que coûterai l'obtention d'une telle console. Mais je dois bien admettre que la tentation est GRANDE. 

Si vous avez des consoles customisées jolies et/ou originales à partager avec moi, n'hésitez pas à le faire dans les commentaires ci-dessous.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Il y a quelques mois, Julo et moi étions tombés sur un excellent remix style synthwave (musique électronique populaire dans les années 80) d'une des musiques de Shenmue. J'avais trouvé ça cool, mais la chose m'était sortie de l'esprit. Mais en consultant Twitter il y a quelques jours, je suis tombé sur ça : 

Ce ça, c'est un remix synthwave de Sedge Tree, le thème principal de Shenmue. Totalement fan du morceau, j'ai décidé de me renseigner un peu sur son auteur. Ce morceau, ainsi que ceux que nous avions découverts avec Julo, ont été créés par Riccardo "Ryox" Favara, un musicien britannique. 

"Ryox" a en effet créé un mini-album intitulé ShenWave EP qui comprend quatre remix de pistes de la bande-originale du jeu de Yu Suzuki :

 

Et si cette histoire est particulière, c'est parce que "Ryox" vend ce mini-album sur bandcamp (4 livres sterling soit environ 4,40 euros) dans le but d'aider à financer le développement de Shenmue III.

Oui oui, vous avez bien lu. D'après le musicien, tous les bénéfices obtenus sont reversé à la campagne PayPal de Shenmue III. À l'heure où sont écrites ces lignes, "Ryox" a déjà reversé 29 livres sterling, soit environ 32 euros, à Ys Net. Ce n'est pas grand chose, mais c'est l'intention qui compte. Il s'agit en tout cas d'un fan vraiment dévoué ! 

Et même si vous décidez de ne pas acheter l'album, les morceaux peuvent être écoutés en ligne. Même si le ton n'est pas le même que celui des pistes originales, je trouve que la synthwave colle bien avec Shenmue. La saga se déroule dans les années 80 après tout. 

Voir aussi

Jeux : 
Shenmue
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Je le répète assez régulièrement, mais la créativité, l'inventivité et le talent des gamers ne nécesseront jamais de me surprendre. L'étonnant objet dont j'ai envie de vous parler aujourd'hui est un porte-clefs en forme de Game Boy Advance SP qui permet de jouer à un nombre incroyable de jeux (via des émulateurs).

Comme vous vous en doutez, il n'est pas question d'un produit officiel made in Nintendo mais de la création d'un certain Vincent Buso. Cette minuscule console portable renferme un tout petit ordinateur qui tourne sur la puce Edison d'Intel. Niveau capacités, la machine dispose de la configuration suivante : processeur dual core cadencé à 500Mhz, 1 Go de RAM, 4 Go de stockage flash,  compatibilité Bluetooth et Wi-Fi, connectique USB.

Pour ce qui est de la surface d'affichage, cet appareil nécessite de jouer sur un écran de 1,5 pouce (3,8 cm) ! Ce n'est clairement pas ce qu'il y a de plus confortable mais jouer à Mario Kart Super Circuit sur ce porte-clefs devant du monde devrait à coup sûr permettre de briller en société. Non ?

Le créateur de cette console a déjà précisé qu'il ne comptait pas la vendre. Il a en revanche promis de mettre en ligne ses fichiers et ses plans de construction. Les plus bricoleurs d'entre vous pourront donc tenter de recréer ce petit engin.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Le Blog de Romain

Par Romain Mahut Blog créé le 16/11/16 Mis à jour le 09/11/18 à 17h18

Geekeries, catch, achats compulsifs et autres délires nostalgiques, vous êtes ici dans ma caverne virtuelle.

Ajouter aux favoris

Édito

      

Archives