Premium
Le Blog de Romain
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Si vous avez déjà lu ce blog, ou que vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que je suis un collectionneur de consoles et de jeux vidéo. Et comme je l'ai déjà indiqué, j'aime également beaucoup regarder les collections des autres. En particulier lorsqu'elles sont impressionnantes.

Après la collection de l'australien Joel Hopkins dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises par le passé, il est cette fois question d'une collection japonais, hallucinante elle aussi, mais d'une autre manière.

Dans le cadre de son émission Collector's Quest, Florent Gorges s'est rendu dans la banlieue de Tokyo afin de rencontrer monsieur Fujita, "superplayer" et accessoirement collectionneur de son état (si vous regardez la vidéo, pensez à activer manuellement les sous-titres). Et si cette collection mérite que l'on s'attarde dessus, c'est tout simplement parce qu'elle a littéralement envahi l'environnement de son propriétaire. De l'entrée de son appartement à sa cuisine, les jeux vidéo toutes générations et plates-formes confondues sont absolument partout.

Monsieur Fujita en est arrivé à un tel point qu'il est désormais plus facile pour lui de racheter un jeu qu'il a déjà et auquel il a envie de jouer, plutôt que de le chercher dans sa collection. Trouver un jeu peut en effet lui demander plusieurs jours, les étagères remplies de jeu couvrant plusieurs épaisseurs.

D'après les informations relayées par Florent Gorges dans la vidéo, cette collection comprend plusieurs dizaines de milliers de jeux. Et tout n'est pas disposé dans l'appartement vu ici. Le collectionneur explique en effet de disposer d'un local et d'un autre appartement eux aussi remplis de jeux.

Florent Gorges et compagnie n'en ont à ce propos pas fini avec la collection de monsieur Fujita. En effet, l'épisode se termine sur une sorte de cliffhanger qui pousse à croire que cette dernière continuera prochainement de nous étonner.

Que vous inspire la collection de monsieur Fujita ? Si vous en aviez les moyens, laisseriez-vous votre collection envahir votre lieu de vie de la sorte ? Quelles limites vous imposez-vous ? Donnez-moi votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Voir aussi

Plateformes : 
NES
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Séries (Séries TV)

Il y a plus d'un an (le temps passe vite quand on s'amuse), je partageais avec vous un document rare de la télévision japonaise du tout début des années 90 dans lequel une équipe de télévision nippone allait à la rencontre des doubleurs français de Dragon Ball à la Plaine Saint-Denis avant d'inviter Brigitte Lecordier (Goku dans Dragon Ball) à venir doubler en direct à la télévision japonaise une des toutes premières scènes de Dragon Ball Z en compagnie de Masako Nozawa, son homologue japonaise.

Pourquoi ai-je décidé de vous reparler de ça aujourd'hui ? Parce que Brigitte Lecordier a publié sur sa chaîne YouTube une longue vidéo dans laquelle elle revient sur cette aventure. Et c'est absolument passionnant/touchant. La comédienne raconte comment Dragon Ball était doublé à l'époque (et les différences avec la manière de travailler des Japonais), la manière dont elle a été contactée par la télévision japonaise pour participer à cette émission, sa découverte de Dragon Ball Z et de l'importance de la série au Japon, son contact avec Masako Nozawa et bien d'autres sujets. Et en bonus, Brigitte Lecordie sort ses photos personnelles de ce qui a jusqu'à présent été (aussi surprenant que cela puisse paraître) son seul et unique voyage au Japon.

Si, comme moi, vous succombez facilement aux sirènes de la nostalgie, vous risquez d'apprécier ce document. En plus d'être extrêmement intéressante, cette vidéo dégage quelque chose de vraiment particulier. Elle nous ramène à une époque plus innocente et on ressent véritablement les émotions de Brigitte Lecordier. Après avoir vu cette vidéo, je souhaite deux choses : que Brigitte Lecordier ait la chance de retourner au Japon et qu'elle puisse revoir rapidement Masako Nozawa. 

Voir aussi

Groupes : 
Dragon Ball Z
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Produits dérivés (Geekerie)

La série des Yakuza/Ryu ga Gotoku étant très populaire au Japon, elle a eu au fil du temps à un certain nombre de produits dérivés (principalement proposés pendant le Tokyo Game Show). En occident, le gain en popularité de la série étant plus récent, des produits dérivés Yakuza commencent à peine à débarquer chez nous. Par conséquent l'annonce de chaque nouveau produit estampillé Yakuza  fait l'effet d'un petit événement pour nous autres fans européens. 

C'est pour cette raison que j'ai eu envie de vous parler de cette nouvelle collection de vêtements Yakuza tout juste annoncée par les britanniques d'Insert Coin. Au menu pour l'instant, deux blousons de type "sukajans" (je vous expliquais ce que sont les "sukajans" dans mon article sur le vrai Dobuita de Shenmue) aux couleurs des tatouages de Kazuma Kiryu et Goro Majima ainsi qu'un t-shirt souvenir de Kamurochô, le quartier fictif (mais très largement inspiré du vrai Kabukichô de Tokyo). Pour tout vous dire, je suis surtout intéressé par le t-shirt. Mais je ne pouvais pas parler de lui sans évoquer le reste. 

       

Pour info, les blousons sont vendus 86,25 euros tandis que le t-shirt coûte 26,45 euros. Le blouson Kiryu et le t-shirt seront disponibles fin mai. Le blouson Majima est quant à lui disponible dès à présent. Et pour les blousons comme pour le t-shirt, il est ici question de modèles unisexes. 

 

Que ces vêtements nous plaisent ou non, ils donnent de quoi se réjouir. En occident, la licence Yakuza revient de loin et il est agréable de voir que sa popularité lui permet désormais d'avoir le droit à (un peu) de merchandising. Et puisqu'on parle de produits dérivés Yakuza, j'informe les fans qui ne seraient pas au courant que le SEGA Shop européen officiel a plusieurs produits aux couleurs de nos yakuza préférés.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Voyages (Voyage)

La HD s'est démocratisée auprès du grand public durant la seconde moitié des années 2000 (aidée en partie par des consoles comme la Xbox 360 et la PS3). Bien évidemment, les géants de l'électronique et de la high-tech ont travaillé sur ce nouveau format d'image pendant des années avant de pouvoir le proposer au public. Et comme souvent dès qu'il s'agit d'innovations en matière de standards de diffusion et de résolution d'image, les Japonais faisaient partie de l'avant-garde de la HD. 

Preuve en est, la vidéo ci-dessous filmée à Tokyo en 1080p/60 fps EN 1992 ! Oui oui, vous avez bien lu. Si ce clip, intitulé "Good-Night Tokyo," a à l'origine été tourné pour montrer les évolutions technologiques en termes de qualité d'image et tester un nouveau format, il représente aujourd'hui une archive précieuse. Des images vieilles de 30 ans en Full HD sont, comme vous vous en doutez, rarissimes. Et comme c'est ce qu'il y a de mieux pour les personnes, comme moi, qui n'ont pas pu visiter la capitale japonaise à cette époque, j'ai eu envie de partager cette vidéo avec vous. Enjoy !

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Si, comme moi, vous collectionnez les jeux vidéo et les consoles qui vont avec, alors la dégradation et la préservation des boîtes de ces mêmes jeux et consoles sont certainements des sujets qui occupent souvent votre esprit.

Même en étant le plus soigneux du monde, le temps fait souvent sont oeuvre et il est fréquent que l'état des boîtes, et plus particulièrement de celles en carton, se déteriore au fil du temps. Et pour avoir eu à mettre la quasi totalité de ma collection (plusieurs centaines de jeux et des dizaines de consoles) dans des cartons récemment, j'avoue que le fait d'entasser mes boîtes de jeu NES, Super NES ou Nintendo 64 m'a pas mal stressé.

C'est pourquoi j'ai eu envie de partager avec vous un site hollandais que j'ai découvert plus tôt cette semaine. Ce site, appelé The Box Protector Shop, vend des pièces de remplacement pour les consoles rétro mais est surtout spécialisé dans les boites de protection des boîtes de jeu. Et leur offre va des consoles les plus connues (NES, Super NES, PlayStation) à certains des plus gros bides de l'histoire du jeu vidéo (Virtual Boy, Jaguar). 

À noter également qu'ils proposent des protections pour cartouches Nintendo (NES, SNES, N64) en loose. Et s'il vous manque des éléments comme par exemple les suports en carton présents à l'intérieur des boîtes Game Boy, le site en propose aussi. Autre élément pratique, toutes ces boîtes et autres éléments de remplacement peuvent être achetés à l'unité ou en lot. À titre d'information, voici quelques exemples de prix pratiqués :

  • Boîte de protection pour un jeu Super Famicom en boîte : 0,89 euro
  • Boîte de protection pour une console Virtual Boy en boîte : 7,95 euros
  • Boîte de protection pour une console Dreamcast européenne en boîte : 6,95 euros
  • Boîte de protection pour un jeu PlayStation européen en boîte : 0,89 euro

À l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai jamais passé de commande sur ce site. Je ne sais donc pas ce qu'il vaut. Le compte eBay de cette boutique ayant 99,5% d'avis positifs, j'ai tendance à penser qu'il est fiable. Ayant acheté un Virtual Boy en boîte lors de récentes vacances au Japon, et disposant de nombreux jeux "fragiles," je pense que je vais me laisser tenter. Je ne commanderai pas tout ce dont j'ai besoin en une fois car cela me reviendrait cher, mais il n'est pas impossible que j'y revienne régulièrement. 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Pour fêter la licence Shenmue, accompagner la sortie japonaise de Shenmue I & II, et stimuler le tourisme dans la ville de Yokosuka, SEGA et la mairie de Yokosuka ont organisé à la fin de l'année dernière une opération invitant les fans de Shenmue à venir marcher dans les pas de Ryo Hazuki afin d'obtenir des goodies.

Et c'est dans le cadre de cette opération que l'éditeur a tenu en décembre dernier un événement consacré à Shenmue dans la ville de Yokosuka et animé par Esra Krabbe d'IGN Japan (et nouveau meilleur pote de Julo) et Masaya Matsukaze, le comédien qui incarne Ryo Hazuki dans la série de Yu Suzuki. Logiquement diffusée en Japonais, cet événement vient d'être sous-titré en Anglais par Esra Krabbe (ce n'est pas en Français mais c'est mieux que rien). C'est pourquoi je vous propose de regarder la VOD du stream aujourd'hui :

Pendant un peu plus d'une heure, les deux compères ont parlé de Shenmue en compagnie de divers invités dont Eigo Kasahara et Hiroji Noguchi, respectivement localization producer et localization director sur la version japonaise de Shenmue I & II et membres de l'équipe de développement des versions originales.

En attendant de pouvoir en apprendre plus sur Shenmue III, voilà de quoi s'occuper un peu et pourquoi pas découvrir une anecdote ou deux sur le développement du chef d'oeuvre de Yu Suzuki. 

Voir aussi

Jeux : 
Shenmue I & II
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Séries (Séries TV)

La vidéo du jour m'est tombée dessus totalement par surprise alors que je consultais Twitter et elle est tellement cool que j'ai immédiatement eu envie de la partager avec vous. Un YouTubeur du nom de "katobrucelee08" a en effet partagé sur son compte une incroyable vidéo venue de la télévision japonaise du tout début des années 90. 

Tout commence par une séquence à Paris au cours de laquelle le présentateur évoque la popularité de Dragon Ball en France avant de se rendre dans les studios d'AB où il rencontre les comédiens de doublage français de Dragon Ball. Au cours de cette partie de la vidéo, les techniques utilisées à l'époque pour doubler les dessins animés sont également expliquées.

Mais ce qui m'a le plus marqué dans cette vidéo est incontestablement la dernière séquence. De retour en plateau au Japon, les différents invités de l'émission peuvent assister au doublage en direct d'une scène de Dragon Ball Z. Et ce doublage n'est pas réalisé par n'importe qui. En effet, ce ne sont nulles autres que Brigitte Lecordier (doubleuse française de Goku enfant, Gohan enfant et Goten enfant) et Masako Nozawa (doubleuse japonaise de Goku, Gohan, Goten, etc.) qui partagent ici l'affiche. 

Dans cette scène, tirée du tout début de Dragon Ball Z, Brigitte Lecordier double Gohan en Français tandis que Masako Nozawa double Goku en Japonais. Et c'est absolument génial. Personnellement, je suis super surpris que cette émission n'ait pas été découverte avant. Mais je me dis que c'est formidable de pouvoir continuer de trouver des pépites de ce type près de 30 ans plus tard. On peut d'ailleurs se demander quelles autres surprises les archives de la télévision mondiale peuvent encore nous réserver... 

Voir aussi

Groupes : 
Dragon Ball Z
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Vous ne le savez peut-être pas, mais le 17 décembre est une date importante pour les joueurs fans de Dragon Ball Z. En effet, c'est le 17 décembre 1993 qu'est sorti Dragon Ball Z : Super Butôden 2 sur Super Famicom. Ce jeu, de nombreux joueurs Super Nintendo le connaissent sous le titre de Dragon Ball Z : La Légende Saien. Malgré une traduction qui laissait clairement à désirer, le jeu a marqué les esprits et continue de figurer parmi les jeux DBZ préférés de nombreux joueurs, votre serviteur y compris. 

Et de toute évidence, dragongarow LEE, l'auteur du spin-off officiel de DB consacré à Yamcha (toujours prévu pour le mois de février chez nous), a lui aussi beaucoup de nostalgie pour le célèbre jeu de combat de la Super NES. En effet, il a posté sur son compte Twitter personnel un dessin de son cru sur lequel il est possible de voir Broly en train de s'exciter à effectuer le célèbre cheat code du jeu à entrer pendant la petite cinématique d'introduction :

 

Pour ceux qui ne le sauraient pas, entrer la manipulation "haut, X, bas, B, L, Y, R, A" alors que Gohan vole vers le palais de Dendé permettait de débloquer Broly et Goku dans la version japonaise du jeu (les personnages étaient d'emblée disponibles dans la version française mais il était tout de même possible d'entrer le code).

Autre détail qui a son importance, le jeu indiquait la validation du code par un bruitage de Broly disant "Kakarotto." Quand on connaît l'obsession de Broly pour Goku et son vocabulaire pour le moins limité, cela rend le dessin de dragongarrow LEE encore plus amusant.

Et pour montrer qu'il n'a par perdu la main, dragongarow LEE a également posté une petite vidéo dans laquelle on peut le voir réaliser ce code à répétition :

 

Sachant que j'ai toujours beaucoup d'amour pour Super Butôden 2/La Légende Saien, je n'ai pas pu m'empêcher de partager ce petit dessin avec vous. 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Il y a quelques jours, j'ai découvert à ma plus grande surprise que le jeu WWF WrestleMania : Steel Cage Challenge (sorti en 1992 sur NES puis en 1993 sur Master System et Game Gear) allait être réédité sous la forme d'une petite manette à brancher sur les ports AV d'une télé (officiellement pour fêter le 25e anniversaire du jeu). En termes de modes de jeux, cette réédition est identique au titre original d'Acclaim. Sont roster est le suivant :

  • The Ultimate Warrior
  • Bret Hart
  • "Macho Man" Randy Savage
  • The Undertaker
  • "Rowdy" Roddy Piper
  • I.R.S.
  • Jake "The Snake" Roberts
  • Razor Ramon
  • Sid Justice
  • "The Million Dollar Man" Ted Dibiase

Un élément que les fans de jeux de catch de longue date ne manqueront pas de souligner, c'est que le roster de cette version Plug & Play est basé sur celui de la version NES du jeu original. À la différence que Hulk Hogan et The Mountie ont été remplacés par l'Ultimate Warrior et Razor Ramon, deux catcheurs absents de toutes les versions originales du jeu, et donc modélisés spécialement pour l'occasion. 

Pour info, c'est la société MSI Entertainment, déjà responsable de nombre de petites machines Plug & Play de ce type (Frogger, Megaman 2, Double Dragon, Street Fighter II, etc.), qui a créé ce WWE WrestleMania Plug & Play TV Arcade. D'après Amazon France, le produit sortira le 30 novembre prochain au prix de 25 euros. Ce qui n'est pas donné vu qu'il s'agit d'un seul jeu, que l'appareil nécessite des piles, et qu'il n'est même pas compatible HD. 

Même si je sais que cette nouvelle fera ni chaud ni froid à la plupart d'entre vous, elle a interpelé le fan de catch que je suis. Pourquoi Steel Cage Challenge ? Ce jeu est loin d'être le meilleur jeu WWF/WWE rétro à rééditer. Était-il plus simple à récupérer en termes de droits ? Je vais essayer d'en apprendre plus.

La sortie de cette machine me donne en tout cas de l'espoir vis-à-vis de rééditions, sous cette forme ou sur d'autres machines, d'anciens jeux de catch. Il est de toute évidence possible de ressortir des vieux jeux de ce type, ce qui est plutôt une bonne chose. Je continue donc croiser les doigts pour qu'au moins un jeu de catch THQ sorti sur Nintendo 64 soit présent dans une éventuelle Nintendo 64 Mini. 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

En juillet 2017, je partageais avec vous une vidéo dans laquelle Joel Hopkins présentait sa collection de jeux vidéo (et de consoles, et d'accessoires, etc.). Déjà détenteur d'un record Guinness pour sa collection de plus de 17.000 jeux, l'Australien ne s'est pas reposé sur ses lauriers au cours des 14 derniers mois. 

En plus de continuer d'acheter en masse des jeux vidéos et des consoles venues des quatre coins du globe, Joel Hopkins a entamé des travaux d'envergure afin d'aggrandir considérablement sa maison. Pourquoi ? Parce que sa collection avait besoin de plus de place et parce qu'il avait besoin d'une pièce pour héberger sa collection... DE BORNES D'ARCADE !

Maintenant que les travaux sont terminés, le collectionneur a fait réaliser une nouvelle vidéo dans laquelle il montre à quoi ressemble désormais sa "modeste" collection (et les différentes pièces qui l'hébergent). Difficile de trouver les mots pour décrire la collection de Joel Hopkins. Je me contenterai donc de vous laisser regarder la vidéo :

Qu'est-ce que j'aimerais avoir des contacts comme les siens. Son Ultra 64 me fait baver ! Si vous pouviez obtenir quelque chose de la collection de ce bon Joel, qu'aimeriez-vous avoir ?

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Le Blog de Romain

Par Romain Mahut Blog créé le 16/11/16 Mis à jour le 19/06/20 à 17h10

Geekeries, catch, achats compulsifs et autres délires nostalgiques, vous êtes ici dans ma caverne virtuelle.

Ajouter aux favoris

Édito

      

Archives