Édito

Bonjour à tous, bienvenue sur mon troisième blog, celui-ci parlant de jeux vidéo (sans blague, t'es sur gameblog, et tu parles de jeux vidéo... So original...).

Comme indiqué dans la description, au programme, il y aura des tests, des coups de gueule, des coups de coeur, des divagations, et un peu de tout et n'importe quoi qui touche de près ou de loin à ma passion.

J'espère que j'arriverai à vous faire comprendre mes opinions parfois un peu en décalage avec le monde, pouvant paraître de temps en temps complètement axé fan-boy d'une marque (mon naturel compréhensif m'oblige à prendre la défense de tous les studios, sauf les plus indéfendables... N'est-ce pas, EA ? :p ).

Pour information, ce seront surtout des jeux sur console Sony (PSP, PS2, PS3, peut-être PS Vita), à la limite Nintendo (mais ce serait plus du SNES, un peu de NES et peut-être de la Wii [U]), et enfin PC (inconditionnel de Steam, avec un intérêt grandissant pour Desura et surtout les studios indies).

Le ton est donné, comme dirait le plombier : LET'S GO !

Archives

Favoris

Renkineko : Chroniques d'un passionné

Par Renkineko Blog créé le 29/06/12 Mis à jour le 27/04/13 à 18h18

Joueur invétéré depuis ses 5 ans, grammar nazi depuis ses 18, écrivain en herbe depuis ses 21, il n'en fallait pas plus pour vouloir faire un blog sur les jeux vidéos. Au programme : tests, coups de gueule, coups de coeur, et divagations.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Tests

PEGI 7, que y a marqué sur la boîte. De la détente à l'état brut, que je me dis... Quel esprit malade irait demander à des enfants de jouer à ce jeu !? Mais d'abord, petit topo sur ce qu'est Sly. Notez que je ne parlerai pas des Tortues Ninja NES dans ce test, ce n'était là qu'à titre indicatif sur le "pain in the ass" de certains passages.

 

Il s'agit d'une série de jeux de plateforme / infiltration. Vous incarnez Sly Cooper, un raton-laveur issu d'une longue lignée de voleurs. Mais votre honneur est toujours intact car votre famille n'a dérobé qu'aux malfrats... Donc vous êtes pas vraiment méchant :)

 

Histoire

 

Premier épisode : Vous apprenez que la famille Cooper tiens un Codex (le Volus Ratonus), avec toutes les techniques inventées par chaque ancêtre, et que ce dernier a été dérobé pendant la jeunesse de Sly par une organisation nommée les Cinq Maléfiques (qui en ont profité pour tuer le papa Cooper devant les yeux de son fils). Avec pour seule arme votre serpe familiale et vos deux amis, Bentley (une tortue très intelligente) et Murray (un hippopotame rose un peu soupe-au-lait, le Obélix de la bande ^^), vous allez rechercher chaque page déchiré du Codex, et vous venger. Le chef, Clockwerk, est un peu le Nemesis de votre famille, qui vous poursuit parmi les siècles, mû juste par la haine. Il s'agit d'un hibou qui a remplacé son corps au fur et à mesure par des pièces mécaniques, lui donnant l'immortalité.

 

Second épisode : Les morceaux de Clockwerk ont été volé par le gang de Klaww, et il suffirait de rassembler chaque morceau pour que Clockwerk revive. Impossible de laisser passer ça, donc vous partez à la recherche de ces morceaux, et vous défaites du coup le gang de Klaww un à un. 

 

Troisième épisode : L'ex-compagnon de papa Cooper indique à Sly qu'il existe un caveau familial. Seulement, le Dr. M. a décidé de s'attaquer au caveau (réputé imprenable ^^), il a donc construit une forteresse de guedin sur l'île où se trouve le caveau Cooper, et le but de l'aventure sera de réunir une équipe de choc (enfin, c'est un énorme flashback, du coup l'aventure vous indique comment vous avez réuni une équipe de choc plutôt ^^) pour partir à l'assaut de cette île, et vous devrez finir par explorer le caveau, digne d'un mélange de Prince of Persia pour les pièges avec un Assassin's Creed chez Aladdin pour le décor et le contexte (il y a des montagnes d'or, on dirait la Caverne aux Merveilles ^^)

 

Jouabilité

 

Premier épisode : Un putain de cassage de cul et de couilles. Sly meurt au moindre coup, le seul moyen de ne pas mourir est de récupérer 100 pièces d'or pour obtenir un porte-bonheur (ou trouver un porte-bonheur, ça marche aussi...). Au fil du jeu, on obtient des pages qui permettent par exemple de ne pas mourir/perdre un porte-bonheur quand on tombe dans le vide, ou quand on tombe dans l'eau. La caméra ne pouvant pas être réglée verticalement, les phases de grimpettes où on se fait repérer par un foutu ennemi sont particulièrement frustrantes, car les ennemis eux ne font pas de cadeaux : ils ont des flingues, des mitraillettes, et nous on n'a qu'une serpe... Qu'on tient par le milieu du manche, histoire de faire une portée bien pourrie. Ajoutez à cela les techniques qui sont des fausses amies (ralentissez le temps, vous serez ralenti aussi : je ne vois pas l'intérêt, pareil pour augmenter la vitesse du temps, au final vous n'utilisez qu'une seule technique, la première obtenue). La difficulté est folle, d'ailleurs je n'ai pas réussi à le finir à 100%, les modes chrono étant réellement infernaux. Tout se joue au centième de seconde près. Ils en sont à un point où, dans les astuces, ils demandent d'y aller (sur certains) avec 99 pièces, car on perd ses porte-bonheurs lorsqu'on prend un chrono, et que certains passages ne sont faisables qu'en perdant un porte-bonheur. Vous voyez la blague ? Une horreur. Un nombre de crises de nerfs hallucinant. Les boss sont relativement variés (un truc rythmique, le boss de fin c'est du shoot, etc...). Mais encore une fois : système de visée à la con, c'est le genre de jeu où quand vous inversez l'axe X ou Y, vous n'allez pas dans la bonne direction, et quand vous mettez ces axes en "normal", vous n'allez quand même pas dans la bonne direction. Heureusement, les trophées ne demandent pas de finir les modes chrono, d'où l'explication d'un 100% et d'un platine facilement obtenable dès qu'on se met en quête d'ouvrir tous les coffres-forts ^^

 

Second épisode : Un léger mieux, on a une barre de vie. C'est priceless, sérieusement. Les techniques sont légèrement mieux gérées : là où dans le premier opus, on ne pouvait avoir qu'une seule technique, attribuée à Triangle, et où l'on switchait dans un ordre établit en faisant défiler avec R1 ou L1, ici on acquiert la possibilité d'attribuer une technique à L1, L2 et R2. R1 est utilisé pour sprinter, là aussi c'était quelque chose qui manquait cruellement dans le premier opus (même si la technique "Roulade" permettait d'aller un peu plus vite, du moment qu'on ne montait pas). Nouveauté intéressante, on peut incarner Bentley ou Murray. Bentley est vraiment horrible d'un point de vue purement combat, mais il a des phases de piratage informatique où il a un petit vaisseau/aéroglisseur et il doit se balader pour accéder à des boutons tout ça, c'est assez marrant sauf quand on est vraiment complètement dépassé par la vitesse des ennemis (et le système de visée est merdique, les munitions sont tellement fines qu'on a du mal à voir où il faut viser, d'autant qu'on tire avec le joystick droit, donc chaque dizième de degré peut compter sur un ennemi éloigné qui nous canarde). Murray est reposant : il permet de tuer en deux coups généralement chaque garde, c'est un peu le tank quoi. De plus, les pièces d'or permettent désormais (comme les porte-bonheurs n'ont plus lieu d'exister) d'acheter les techniques qui se débloquent à chaque chapitre. De là en découle la possibilité de faire les poches et de vendre des butins, quelques améliorations sympathiques. Le système de visée en mode FPS est toujours aussi pourri. En gros, clairement le moins compliqué des trois épisodes.

 

Troisième épisode : Alors là, ils ont pris tous les avantages du 2, et ils ont rajouté la difficulté du 1. On a toujours une barre de vie, mais la difficulté est incroyable pour un PEGI 7. De plus, une fois un chapitre terminé, on peut refaire chaque mission, et des défis spéciaux se débloquent, généralement refaire une mission en mode chrono, ou avec moitié moins de vie, etc. Généralement, on n'y coupe pas, on a droit à "vaincre le boss avant la fin du chrono", et même si ce ne sont pas les plus complexes, le stress est bien présent. Le gameplay par contre est vraiment beaucoup plus étendu, on peut incarner beaucoup de nouveaux personnages (dont je tairais les noms pour éviter les spoils), chacun ayant ses forces et ses faiblesses... Murray et Bentley ont été grave améliorés, ils peuvent faire les poches eux aussi désormais, et ça aussi c'est vraiment cool. Certains boss sont juste un putain de pieu dans le cul : en particulier le Dr M. en mode sous marin, de quoi se défoncer les poignets (car il n'est pas difficile, c'est juste qu'il faut bourriner Carré ou Cercle en mode "Turbo G-Force de FF VIII", tout en visant au bon endroit (généralement le centre de l'écran, mais parfois faut bouger, et encore une fois : vue FPS avec la visée merdique) et en bourrinant AUSSI R1 pour tirer. Je sais pas si c'est que je me fais vieux ou quoi, mais déjà coordonner tout ces boutons, j'avais du mal, mais en plus le faire super rapidement, une horreur. Ou alors j'ai pas compris le pattern de ce boss. Possible aussi. Il y a des références sympathiques (un concours d'insulte qui rappelle Monkey Island dans le cinquième segment, les phases en avions me faisaient penser à Crash Bandicoot 3...). En tout cas, les défis sont une horreur pour certains, d'autres sont vraiment bien marrants (j'ai particulièrement apprécié la bataille navale et les chasses aux trésors ^^). Ici par contre, pour les trophées, obligation de finir le jeu à 100%. A noter un mode 2J anecdotique que je n'ai pas testé, qui semble être un jeu du gendarme et du voleur.

 

Durée de vie

 

Chaque jeu dure entre 10 et 20h pour être bien torché. C'est simple, généralement je mettais environ 2h-3h par segment de jeu. Dans le premier, il y en a 5, dans le second 8, et dans le troisième 6. Donc on peut estimer respectivement 15h, 20h et 24h (car les épisodes sont un peu plus longs et les missions plus complexes dans le troisième opus, donc je tablerai plutôt sur du 3h30-4h par épisode). Acceptable, d'autant qu'une fois fini, on est juste heureux de l'avoir fait...

 

Doublage et bande-son

 

Alors au niveau doublage, ça pèche énormément... La voix de Bentley (désolé au doubleur) est juste insupportable, Murray a une voix qui correspond (un peu trop) au personnage, à savoir un peu abrutie... A part Carmelita et Sly qui sont tous les deux assez bien doublés (à mon goût), si y a moyen de mettre les voix en vo, je pense que ce sera mieux (j'ai cru entendre dans Thieves of Time la vo de Bentley, carrément plus supportable malgré le même côté lancinant, plaintif...). Niveau musique, elles ne m'ont pas vraiment marqué, ce qui est un gage quelque part de qualité mais aussi un échec. Je me souviens juste du bruit des pas de Sly (qui sont doublé pour faire très cartoon).

 

Conclusion

 

Sly Raccoon, c'est le genre de jeu qui paye pas de mine, avec des histoires très basiques qu'on sent venir à 3Km, et c'est aussi le genre de jeu pas super beau graphiquement (mais bon c'est de la ps2, ça passe quand même ^^). Mais leur difficulté fait qu'on a tendance à s'y accrocher, et sortir à chaque mort "je réussirai, c'est une question d'honneur"... En gros : je conseille, mais prévoir environ... Une bonne dizaine de crise de nerfs, ptet une vingtaine si vous savez pas vous contrôler (sur toute la trilogie j'entends, et par crise de nerfs j'entends passages vraiment relous ^^). A noter que j'ai eu des bugs un peu merdique sur le troisième opus, mais je ne sais pas si ça vient de ma ps3 ou du jeu (genre une zone qui n'a pas été chargé à fond niveau event, donc bloqué même une fois la zone complètement cleared, ce genre de trucs...). Puis bon, ça rajoute toujours 3 platines (relativement) faciles :) Avec la sortie de Thieves in Time sous peu, il serait dommage de ne pas faire la trilogie avant.

Voir aussi

Jeux : 
The Sly Trilogy
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Sanzaru Games
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Martinman
Signaler
Martinman
N'empêche que, je viens de relire ton post, tu le trouve dur ? Je l'ai fini quand j'avais 5 ans le 1 o_O
Jaja
Signaler
Jaja
Je suis sur le 2 que j'ai bientot fini et c'est vrai qu'il y'a des passages gonflant mais bon c'etait pareil dans Crash et Spyro
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
J'en suis a la moitié du 2 (j'ai donc fini le premier), et je trouve ça très facile ^^
A part quelques boss, le boss final du 1 m'a un peu gonflé d'ailleurs !

Je suis un peu d'accord avec les quelques "petits trucs" qui t'ont énervés ceci dit ;)
Renkineko
Signaler
Renkineko
@Yaden, c'est vrai, en fait j'étais parti à la base sur un esprit plutôt "Spyro", et surtout avec des erreurs possibles du fait du PEGI 7. Mais dans le premier opus en particulier, la moindre erreur tu la payes en perdant soit une vie, soit un porte-bonheur... C'est ce qui m'a beaucoup destabilisé ^^

@Blastor : bonne nouvelle, j'ai rempli la liste des jeux que je possède. Je les ai quasiment tous fini, excepté quelques uns qui sont en attente depuis des mois/années selon la plateforme. En ce moment si ça peut t'aider à voir, je suis sur Deus Ex Human Revolution (et j'étais sur Quantum Conundrum jusqu'à jeudi soir). Mais là où je trouve Deus Ex HR beaucoup plus simple que Sly, c'est que Deus Ex permet de sauvegarder n'importe où (et comme je ne compte pas tuer dans ce jeu, c'est bien pratique). La maniabilité du premier opus m'a aussi légèrement irrité, du fait de la caméra qui ne pouvait être bougée qu'horizontalement, sans compter (et là c'est tous jeux confondus) les partis en "FPS" où je n'arrivais juste à rien car avec une manette et qui demandait une précision de dingue... Comme disait CorvoAttano, ces mini jeux INCLUS dans le troisième opus étaient juste une horreur pour moi :)

Après, ces tests sont extrêmement personnels, et non pas un avis objectif (j'essaye de l'être un minimum, car j'essaye d'expliquer pourquoi j'ai crisé, tout ça, mais je ne suis pas le plus patient des gamers ^^), donc faut pas non plus les prendre pour vérité absolue =]
Blastor
Signaler
Blastor
Si tu trouve les Sly Racoon difficile, je me demande a quoi tu joue...
Yaden
Signaler
Yaden
J'ai platiné les trois et je ne me souviens pas avoir galéré du tout. Pourtant je ne suis pas un fou de difficulté qui fait ses jeux en difficile d'habitude. Pour moi, tu meurs si tu ne suis pas le trip infiltration dans ce jeu. Si tu fais un peu gaffe à pas te faire voir, ça passe tout seul...
CorvoAttano
Signaler
CorvoAttano
@Martinman Je parle des mini-jeux intégrés au jeu (genre protéger Murray, conduire le van,etc.)
Martinman
Signaler
Martinman
Corvo, les minis jeux au PSMove sont rajouté et sont minables... J'ai platiné tranquille les trois...
Je trouve la série juste géniale, pas trop dure, pas trop facile, avec des personnages attachants et un gameplay cool, et j'adore la voix de Bentley è_é
CorvoAttano
Signaler
CorvoAttano
J'ai platiné les deux premiers, ce que j'ai trouvé le plus horrible ce sont les mini-jeux dont la maniabilité est affreuse :( !
Sinon le troisième, je ne le platinerai jamais vu que les développeurs ont eu l'idée de rajouter des trophées où il faut refaire les boss avec un chrono...