Anecdotes Gameblog de Raymater

Par raymater Blog créé le 28/10/14 Mis à jour le 06/06/16 à 11h35

Ce blog n'est plus actif, retrouvez tous mes contenus sur https://raymater.wordpress.com

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Actualités jeux vidéo (Jeu vidéo)

MGS V The Phantom Pain La soirée de lancement de Konami : connivences, petits fours et sponsoring ; une table de Doritos pour la presse JV et les vidéocasteurs conviés.

http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/01//150901112930804966.png

Si Konami n’a pas eu besoin de mettre des NDA (Non-disclosure agreement ou Accord de non-divulgation) pour la publication des tests de Metal Gear Solid V The Phantom Pain, c’est que celui-ci a jugé bon de la qualité de l’ultime épisode de la série d’Hideo Kojima. Pour autant cela n’a pas empêché à l’éditeur Japonais d’amadouer la presse spécialisée et les vidéastes amateurs conviés à la soirée de lancement de MGS V The Phantom Pain diffusée en direct à la fois sur le compte Twitch de Konami France, sur OGamingTV et à la fois sur Gaming Live (jeuxvideo.com). Le fait même que la soirée étant bien signalée comme du contenu sponsorisé sur jeuxvideo.com n’est en fait pas un problème de transparence quand bien même que les convives de la soirée se vantent de leur présence plus que troublante en matière d’indépendance sur les réseaux sociaux.

Cette simple réaction suffit à résumer la situation :

 

Indépendance 5/5 !

Dans le lot des invités présents à cette soirée de MGS V The Phantom Pain, on y trouve plusieurs acteurs du milieu de la presse JV dont : Julien Chièze : co-fondateur et rédacteur en chef de Gameblog ainsi qu’animateur sur la radio de service public Mouv’, sa compagne étant rédactrice et animatrice sur Gameblog, Gaming Live et pour Coca-Cola Zero Gaming Zone, ainsi qu’ambassadrice pour les lunettes Gunnar : Carole Quintaine. Egalement présent : l’ex-présentateur de Télévisator 2, ex-journaliste JV pour des magazines spécialisés comme Player One et actuellement chroniqueur pour l’émission automobile Turbo sur M6 : Cyril Drevet. Citons également le vidéaste et ami proche de Julien Chièze, de Carole Quintaine et de Cyril Drevet : Wahwah, animateur de l’émission Retro Game Test sur la chaîne Backintoys TV sur YouTube et sur Dailymotion ainsi que d’une autre chaîne aujourd’hui en sommeil, avec Carole Quintaine.

 

Bon OK j’aurais dû faire des captures d’écran plutôt que de citer les tweets incriminés, mais la piteuse défense de Wahwah en me bloquant ne me fait guère mal, bien au contraire.

 

Le cas Julien Chièze reste le plus troublant dans cette histoire en ayant fait l’objet déjà de plusieurs polémiques dans le domaine de l’indépendance journalistique : citons son passage assez pitoyable à Arrêt sur Images le 30 novembre 2012 quand ce dernier s’auto-décerne une note d’indépendance éditoriale de 5/5 alors que celui-ci assume ses « ménages » auprès des éditeurs de jeux-vidéo pour le compte de son autoentreprise sous le nom d’enseigne Spootnix ainsi que les previews des jeux organisés dans de beaux hôtels aux frais de l’éditeur sans pour autant se sentir acheté. Bien que Julien Chièze affirme que son activité rémunérée de communication auprès des éditeurs via son entreprise mono-personnelle soit selon lui arrêtée depuis 2013 et alors que cette entreprise serait toujours active, il semblerait que cela n’empêche pas notre « ménestrel » d’accepter les invitations aux soirées sponsorisées et organisées par les éditeurs sans pour autant y être forcément rémunéré après avoir essuyé plusieurs commentaires négatifs plus ou moins crédibles de la part de certains journalistes du milieu (citons la position bien que contestable du rédacteur en chef de Gamekult : Yukishiro visant Julien Chièze comme une personne « à fuir » lors des press-tours vu l’intégrité plus que critiquable de la personne) mais aussi des lecteurs les plus avisés comme moi cherchant un contenu plus approfondi en terme de fond, une certaine indépendance et une intégrité assurée. Pour autant Julien Chièze se refusait à l’époque de ne pas écrire de tests pour des jeux faisant l’objet d’un « ménage », ça ne l'a pas embarrassé d’aller à cette soirée sponsorisée pour y porter un message complaisant pendant une dizaine de minutes envers le jeu qu’il a testé la veille sur Gameblog, en lui accordant un généreux 5/5 : tel est le cas pour ce Metal Gear Solid V : The Phantom Pain ! Rien que de très banal puisque toute la presse en général trouvant ce titre comme un véritable chef d’œuvre mais qui pour autant soulève encore une fois la question sur l’indépendance et l’intégrité de Julien Chièze à l’heure actuelle alors que celui-ci « ne voit pas le problème » pourvu que le jeu soit bon et tant que le verdict ne soit pas acheté directement.