Le Blog de Gianni "Plume" Molinaro

Édito

"Salut ma gueule.

Ici, tu retrouveras des trucs de ouf par un mec qui a :

- rejoint le crew Gameblog tout en restant supporter de la Juventus

- taffé pour Joypad, Joystick, Jeux Vidéo Magazine, Game One

- écrit un bouquin sur une série d'bâtard aux éditions Pix'n Love

- rompu avec Enora Malagré (mais ils sont restés bons amis)

- un compte Twitter de déglingo et une chaîne Twitch de ouf

Peace."

Xzibit

 

Archives

Favoris

Le Blog de Gianni "Plume" Molinaro

Par Plume Blog créé le 19/04/14 Mis à jour le 08/11/17 à 22h23

"Un putain d'énergumène"

Ajouter aux favoris
Signaler
(Geekerie)

Vous ne le savez peut-être pas, mais cette semaine, j'ai reçu un joli p'tit truc.

Je me rappelle parfaitement de Louise. On s'est retrouvés ensemble à un Bargaming à Boulogne sur une partie de Mario Kart Wii où j'ai honteusement perdu une première place à 1m de la ligne d'arrivée. Et depuis, je la suis sur Twitter. Y'a pas longtemps, j'ai découvert qu'elle avait un hobby : faire des personnages de jeux vidéo et autres en perles.

Trop mignon. Et du coup, en voyant tout ça, je m'suis dit : "mais, pourquoi je lui demande pas des persos de Final Fantasy VI ?". Et je l'ai fait. Et elle a mis une journée à le réaliser. Je lui ai même commandé le reste du cast + Kefka.

Et vous savez quoi? Vous devriez faire pareil, parce que je suis sûr que vous adoreriez avoir des persos pixellisés en boucles d'oreilles, strap, porte-clé ou pin's. Voici un lien vers sa boutique Etsy. Comptez une dizaine d'euros avec les frais de port.

Voilà, c'était la publicité. Méritée.

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy VI
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
(Jeu vidéo)

Je ne sais pas si je vous ai déjà parlé de ma passion pour WipEout, série qui, depuis le CD de démo de la première PlayStation m'enchante à chaque fois. Ce sera peut-être l'objet d'un Super Retro ou d'un Je me souviens, tiens.

Quoi qu'il en soit, qui dit WipEout dit OST électro en béton armé. Et la pour la compilation Omega Collection à paraître sur PS4 le 7 juin prochain, on connaît maintenant l'intégralité de la bande-son. Si si, j'vous juuuuure. D'ailleurs, elle est juste en-dessous.

  • 1. ADDIKTION – Shake It (Wipeout Omega Instrumental Edit)
  • 2. Airwolf – Talking Bass feat. Stace Cadet (Taiki Nulight Edit)
  • 3. Black Sun Empire & State of Mind – Kill That Noise (Wipeout Omega Edit)
  • 4. Boys Noize – XTC (The Chemical Brothers Remix)
  • 5. Brodinski feat Louisahhh – Let The Beat Control Your Body
  • 6. Carbon Community vs. Burufunk – Community Funk (Deadmau5 remix)
  • 7. David Tort & Danielle Simeone – You Got To (Wipeout Omega Edit)
  • 8. DC Breaks – Breathe (Instrumental VIP Mix)
  • 9. CODE:MANTA – DFCK
  • 10. Dillon Francis & NGHTMRE – Need You (DJ Hanzel & Drezo Remix)
  • 11. DJ Kentaro feat. Matrix & Futurebound – North South East West (Tha New Team Remix)
  • 12. Emika – Double Edge (GeRM Remix)
  • 13. James Talk – Remote (Deadmau5 Remix)
  • 14. Jerome Isma-Ae & Paul Thomas – Tomorrow (Luke Chable Remix)
  • 15. Krakota – Lust Thrust
  • 16. Matrix & Futurebound – Glow Worm
  • 17. Matt Anthony – Headlights
  • 18. Memtrix – IC YR PAIN
  • 19. Metrik – Bring It Like That
  • 20. Movement Machina & Timo Vaittinen – Upsides Have Downsides (Wipeout Omega Edit)
  • 21. Noisia & The Upbeats – Dead Limit
  • 22. Red One – Born Free
  • 23. Soundprank – Obsidian
  • 24. Swanky Tunes – Give It
  • 25. Swedish House Mafia vs Knife Party – Antidote (Swedish House Mafia Dub)
  • 26. The Chemical Bros – C-h-e-m-i-c-a-l
  • 27. The Prodigy – Invaders Must Die
  • 28. Warden – Get Down

Bon, ça manque de Firestarter mais je m'en remettrai. Parce que c'est costaud. Et puis un rémois (Brodinski) dans la B.O. d'un WipEout, c'est cool. 

En bonus, je vous offre la vidéo fesive de PlayStation Europe, où un mec a appuyé sur des boutons pour lancer quelques uns des morceaux.

Voir aussi

Jeux : 
WipEout Omega Collection
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Ou pas. Mais j'avoue, le jeu sous navigateur conçu par Passement de Jambes a quelque chose de vraiment chouette.

Le pitch est simple : il s'agit d'un Pac-Man dans lequel Tonton Patrice Evra doit éviter les journalistes et consultants sportifs qui ont l'habitude de lui tomber dessus et auxquels il a attribué des surnoms géniaux. Il faut donc esquiver ou croquer Roland Tournevis (Courbis), Luis Fernandel (Fernandez), Christophe Duarig (Dugarry) et Le Gros (Pierre Menès). Voilà, c'est tout. Et pour y jouer, rien de plus simple : cliquez sur le lien. Merci.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
(Geekerie)

Normalement, les trucs à la mode, c'est pas mon truc. Mais j'avoue, Face App, c'est fascinant. Vous ne connaissez pas ? Il s'agit d'une application dispo sur iOS et Android qui permet de rajouter habilement des effets à un portrait. On peut vieillir, rajeunir, changer de sexe... Et se voir affublé d'un sourire magnifique.

Cet ajout-là n'est pas passé inaperçu sur les réseaux sociaux. David Scammell, ancien de Videogamer, a eu la bonne idée de tester sur les couvertures de quelques jeux bien connus. Et j'avoue que je ne verrai plus Shepard, Geralt et Lara de la même façon.

C'est con mais ça me fait bien loler.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
(Jeu vidéo)

Bon, en réalité, je n'ai aucune passion pour le cosplay. Ca me dépasse même un petit peu. Mais il m'arrive de croiser des costumes incroyables lors des salons et j'avoue être très impressionné par l'application de certaines personnes comme Maul Cosplay (très très bon Geralt de Riv), Illyne, Ash (vue en Yennefer lors de la Gamescom 2016) ou encore Julia Voth - bon OK, elle, elle triche -, mais c'est tout.

Ca n'empêche qu'aujourd'hui je tenais à rendre hommage à une cosplayeuse britannique vraiment douée : Giulietta Zawadzki. La première fois que je l'ai aperçue, c'était sur les réseaux sociaux par le biais de shootings d'elle grimée en Bayonetta V1 (avec les cheveux longs). Vous connaissez probablement mon amour pour la sorcière à lunettes.

Comme elle est juste parfaite en Cereza, cela a éveillé ma curiosité et j'ai donc décidé de la "follower" comme on dit. Après une fracture de l'oeil lorsqu'elle a décidé de se montrer en Lara Croft, j'ai découvert tout ce dont elle était capable. Ses Pharah et Widowmaker d'Overwatch, Captain Teemo de League of Legends et d'autres laissent penser qu'elle n'est vraiment pas là pour rigoler. En fait si, mais non.


M'voyez ?

Pas plus tard qu'hier, Giulietta a posté cette vidéo sur Youtube pour fêter ses (seulement) 1000 abonnés - anglophobes, ceci n'est pas pour vous :

J'ai pu découvrir qu'elle a une très jolie voix et qu'elle n'a pas besoin d'en faire des caisses pour être drôle as fuck. Et surtout réaliser que le cosplay prend une place gigantesque dans sa vie. Qu'elle lui donne volontiers. Elle se décarcasse pour confectionner des déguisements bien chiadés et ça mérite le respect. Et ça a l'air assez chaud à stocker. Je pense que son compagnon doit péter un câble de temps en temps. Bref, Respect immense à elle.

Voilà, si par hasard ce qu'elle fait vous plaît, vous pouvez vous diriger sur sa page Deviantart, son compte Instagram ou encore son Facebook voire son Patreon.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
(Jeu vidéo)

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais NieR Automata est un jeu extraordinaire. Et j'ai beaucoup d'affection pour son créateur, Yoko Taro (à qui l'on doit aussi la série Drakengard et qui travaille actuellement sur SINoALICE) et son incroyable folie. Miracle de la vie, le supra-talentueuse Anne Ferrero (ex-Nolife) a décidé d'en faire le sujet du nouvel épisode de l'émission toco toco.

On y suit Yoko Taro un peu partout, chez PlatinumGames, dans une salle de flippers, au troquet avec Yosuke Saito et Takahisa Taura (respectivement producteur et designer de NieR Automata). Et dieu que cet homme est drôle et intéressant.

Bref, matez ceci et jouez. Merci.

Voir aussi

Jeux : 
NieR Automata
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
(Jeu vidéo)

Et pourtant si.

Parce que j'ai fini ce *bip* de jeu et que j'avais oublié que je l'avais backé, je me retrouve avec un *bip* de code Steam sur les bras. Du coup, bah, quelqu'un va en profiter. Ce quelqu'un se cache parmi vous.

Il suffit de répondre à deux questions dans les commentaires ci-dessous et pif paf pouf : le destin décidera qui l'emporte parmi ceux qui auront tout bon.

Les voici : 

  1. Un chanteur français est caché dans le TEST de Gameblog de Thimbleweed Park. De qui s'agit-il ?
  2. Ce chanteur a un point commun avec notre stagiaire Community Manager, lequel ?

Oui, va falloir se renseigner un peu. No time à perdre : vous avez jusqu'à ce lundi 4 avril 10H00. Tirage au sort dans la journée.

Transparence totale concernant celui-ci : il se déroulera avec l'application d'aide de prise de décision Dans un Bol. C'est elle qui me sortira le/la gagnant(e). Et j'enverrai le saint code par message privé.

Bon courage

MAJ : Et le gagnant est....

Je t'envoie comme promis le code par MP !

Voir aussi

Jeux : 
Thimbleweed Park
Ajouter à mes favoris Commenter (21)

Signaler
(Geekerie)

Si vous aimez Zelda d'amour et êtes du genre à apprécier les gadgets un peu barrés, cette vidéo est faite pour vous.

Non, vous ne rêvez pas. Le monsieur, Allen Pan, a mis au point un système ingénieux, à base de microphone connecté à un Raspberry Pi, pour que les chansons d'Ocarina of Time, jouées avec l'instrument en question, cher à Diego Modena et Jean-Philippe Audin, aient un effet sur des éléments de son domicile tels que la porte d'entrée, la lumière, le chauffage et même l'arrosage des plantes. C'est génial. Je veux la même chose avec des morceaux d'Eurodance.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
(Séries TV)

Aujourdh'ui, j'ai décidé de vous parler de ce qui a été mon plus gros choc côté série 2016-2017.

Ca s'intitule This is Us. La série a débuté le 20 septembre dernier aux États sur NBC. Le 18ème et dernier épisode a été diffusé ce mardi 14 mars. Je m'y étais lancé parce qu'il n'y avait plus rien à manger et sur conseils twittiens. Et QUELLE TARTE. Du début à la fin.

 

Pitch rapide du premier épisode, sans spoiler. On suit quatre personnes fêtant leurs 36 ans le même jour : Jack (Milo Ventimiglia vu dans Heroes), dont la femme Rebecca (la si ravissante Mandy Moore) s'apprête à accoucher ; Kevin (Justin Hartley), acteur d'un sitcom à succès en pleine crise existentielle ; Kate (Chrissy Metz) qui essaie de dépasser ses problèmes de poids ; Randall (Sterling K. Brown), qui tente de retrouver son père biologique.

Je n'en dis pas plus mais il y a un très joli twist, qui va ouvrir sur une histoire globale incroyablement touchante, faite de personnages aussi drôles qu'émouvants, de situations poignantes. C'est incroyablement bien écrit, juste, interprété avec un naturel des plus désarmants empêchant tout simplement de ne pas s'attacher. Tout le casting s'avère impeccable avec mention spéciale à Ron Cephas Jones (Mr. Robot, Luke Cage) qui est peut-être celui dont le personnage et le jeu incroyable m'ont tiré le plus de larmes.

La diffusion débutera le 4 avril prochain sur Canal +. Et vous n'aurez aucune excuse pour manquer ça. AUCUNE. A moins que vous soyez à cours de mouchoirs. Là, ça peut aller.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
(Cinéma)

Charlize Theron compte pour moi, avec Rosario Dawson, Salma Hayek, Julianne Moore, Emma Watson ou encore Alison Brie, parmi ces dames qui aquaplanent sur le game. Elle peut tout faire, tout dire, tout jouer et même avec une coupe de merde dans une pub Dior, il est impossible de se dire "mouais" en la regardant ou l'écoutant parler.

Et Charlize, je l'aime aussi bien badass - espérons d'ailleurs que le film Furiosa sera une réalité. Mais alors là avec Atomic Blonde, qui arrive le 16 août dans nos cinémas, je crois que ça va trop loin.

Éloignez les enfants. Merci.

Charlize qui met des mandales vénère-classe façon Liam Neeson dans Taken. Charlize qui change de coupe. Charlize qui flingue. Charlize qui fait des cascades. Charlize qui se réchauffe avec Sofia Boutella (Kingsman, Star Trek Beyond et La Momie). Charlize qui pète tout, à commencer par mon coeur.

Bref, ce trailer avec son plan-séquence bien méchant au début m'ont convaincu. Le film de l'année, ce sera Atomic Blonde.

PS : merci à Gabin de Comme au Cinéma pour la découverte.

Ajouter à mes favoris Commenter (12)