Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 01/10/14 à 19h19

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Evènement (Jeu vidéo)

 

Vous aviez demandé à ce qu'elle re-NES ?!
Nous sommes heureux de vous présenter la "Bible NES" édition 2014 dans sa version Collector "Legend", comprenant une boîte cartonnée numérotée, une couverture exclusive "Gold" et un livret couleur de 64 pages regroupant prêt de 200 anecdotes sur la plus légendaire des consoles 8bits !
En précommande dès à présent sur le site des Editions Pix'n Love.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)



Signaler
Communication

 

 

 A moins d'une semaine de la Japan Expo, Les Editions Pix'n Love vous attendent comme chaque année sur le salon !

Rendez-vous incontournable pour notre petite maison d'édition, la Japan Expo est pour nous et beaucoup d'autres exposants une semaine d'enfer. Néanmoins, elle est on ne peut plus motivante et fédératrice car c'est le moment où toute l'équipe se réunit pour une tâche commune et un objectif commun !

Même sans notre ballon de l'an dernier, vous n'aurez aucun mal à nous trouver, car nous  sommes plutôt bien entourés par Square-Enix, League of Legends et Nintendo à l'emplacement DE52, Hall 6. Le plan n'étant pas encore actualisé sur le site, vous n'aurez qu'une modeste impression écran du PDF.

Notre stand sera plus modeste que l'an dernier, pour la simple raison que nous avons souhaité privilégier la production à venir, à commencer par notre ouvrage phare "Sur les traces de Miyamoto !" Enfin, deux, si on compte les deux éditions de l'ouvrage.

Pour le reste, vous retrouverez également toutes nos dernières sorties : VGM, OST, Mario Goodies Collection (disponible en classique et en édition Tanuki) et Castlevania sans oublier tous les autres livres de nos collections.

Nous avons également trois invités qui seront disponibles pour des dédicaces :

-William Audureau, auteur de l'ouvrage "Sur les traces de Miyamoto"

-Florent Gorges, auteur de l'Histoire de Nintendo et de bien d'autre livres, mais aussi gérant des éditions Omaké Books qui viendra avec un de ses poulains qui est...

-Jibé ! Scénariste et illustrateur de la BD Basse-Def, qui revient cette année en version Deluxe. Il sera là pour vous faire de beaux dessins !

Nous vous attendons tous pour notre rendez-vous annuel, qui est cette année allongée d'une demi journée supplémentaire le mercredi après-midi. De notre côté, entre la réception des palettes de notre dernier, les expéditions, la préparation du stand et le salon en lui-même, ce week-end sera le calme avant la tempête que nous accueillons avec une grande envie !

La Team Pix, "all systems go"

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Communication (Littérature)

Découvrez l’incroyable histoire du créateur de Mario et Zelda dans un ouvrage biographique unique au monde !

Au cours de sa carrière, il a été surnommé le « Walt Disney », le « Steven Spielberg » ou encore l’« Amadeus Mozart » du jeu vidéo. Shigeru Miyamoto (Super Mario Bros., The Legend of Zelda, Pikmin…) n’est pas seulement un créateur de renom : il est la figure emblématique de ce divertissement électronique apparu avec l'informatique et démocratisé avec la télévision couleur.

Qu’est-ce qui prédisposait le célèbre designer à une telle réussite ? Comment un enfant né dans la campagne japonaise au début des années 1950, entouré de branches d’arbres et de tanks en plastique, a-t-il pu devenir l’auteur le plus reconnu d’une jeune industrie aussi technophile ?

De ses premiers mangas amateurs à ses succès iconiques comme Donkey Kong et Super Mario Bros. en passant par ses études de design industriel et ses jeux méconnus, Sur les traces de Miyamoto dépeint l’itinéraire riche et sinueux d’un garçon passionné, indépendant et ambitieux, depuis sa naissance à Sonobe en 1952 jusqu’à la sortie en 1986 de son ½uvre la plus personnelle, The Legend of Zelda.

Également auteur de L’histoire de Mario paru en 2011 aux Éditions Pix’n Love, journaliste et historien (Gamekult, JV, 01net,…), William Audureau nous livre un document riche et précieux, fruit de nombreuses années de recherches et d’investigations.

 Plus de renseignements sur : editionspixnlove.com

La Team Pix'n Love, en mode "Star Force" !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Communauté Pix'n Love

Tout d'abord, merci à tous d'avoir participé à ce tournoi ! Vous avez été 70 à concourir et, comme vous l'avez tous constaté, il y avait du gros niveau !

C'est donc avec plaisir que nous en organiserons un autre tout prochainement, avec bien évidemment des ouvrages à remporter !

Les trois  vainqueurs, que nous félicitons non sans une pointe de jalousie, ont été contacté sur Miiverse le soir même. Ils ont reçu une demande d'ami de la part de PIX_Rafou (seul moyen de transmettre un message privé) avec un message certes un peu froid, mais difficile de faire mieux en moins de 60 caractères. Il faut donc que ces trois messieurs répondent directement sur Miiverse (en message privé, ce qui est possible avec les amis) en donnant leur adresse et le livre qu'ils souhaient gagner (hors rupture).

Inutile de vous préciser que vous avez maintenant un titre à défendre !

 

Concernant les règles et l'organisation du tournoi, deux points sont revenus régulièrement dans les commentaires.

Le premier est évidemment celui des déconnexions. Il y a apparemment un bug dans le mode online, qui fait que si une personne quitte la partie au moment où l'ordinateur opère le choix du circuit, tout plante. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de solution pour ça.

Le deuxième concernait le changement toutes les quatre courses. C'était un choix volontaire, qui avait pour but de faire tourner les équipes, histoire de ne pas jouer tout le temps avec les mêmes. C'est vrai qu'assister à une course en mode spectateur est un peu frustrant, surtout que les autres gagnent des points pendant ce temps ! A vous de nous dire si vous préfèrez qu'il n'y ai pas de changements du tout ou alors au bout de 10 courses. Nous le prendrons en compte pour le prochain championnat.

Encore une fois, merci à tout le monde d'avoir participé et travaillez bien vos dérapages pour la prochaine session !

La Team Pix, kartographe.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Communauté Pix'n Love

L'E3 étant terminé, l'excitation de ces quelques jours retombée, quittons le futur pour revenir dans le présent avec ce superbe Mario Kart 8 sorti il y a peu. Au bureau, si la pause du midi est définitivement consacrée à Tetris, nos soirées à la maison sont occupées avec le dernier gros jeu de Nintendo où nous jouons en ligne.

Comme nous vous l'avons promis il y a peu, et maintenant que nous nous sommes entraînés, nous vous proposons une rencontre Mario Kart 8 avec la communauté Pix'n Love ! Le mode tournoi permettant de créer une session rien que pour nous, nous n'allons pas nous gêner !

Le rendez-vous est fixé au DIMANCHE 22 JUIN DE 21 HEURES A 22 HEURES  et voici le code qui vous permettra d'accéder au tournoi : 7628-9774-7487

Il n'y aura pas d'inscriptions, puisque les tournois permettent de faire participer un grand nombre de joueurs, c'est open-bar ! Si jamais il y a une déconnexion, il vous suffit de revenir dans le tournoi et vos points seront conservés. Ce dernier se chargera d'ailleurs de modifier les poules toutes les quatre courses, donc ne vous étonnez pas de ne pas voir tout le temps les mêmes concurrents. Il n'y a aucune règle particulière de circuits, personnages ou véhicules. Pour accéder au tournoi, sélectionnez le mode online > Tournoi > Entrez un code. Il s'affichera dans les favoris, mais ne sera accessible qu'à partir de Dimanche à 21 heures.

Pour une raison qui nous échappe, dans le mode online à deux joueurs, votre invité n'est pas comptabilisé dans le score final du tournoi. C'est un peu étrange, pour ne pas dire autre chose, mais c'est comme ça, donc attention si vous voulez jouer à deux !

Concourir pour la gloire, c'est sympa, mais c'est encore mieux lorsqu'il y a des livres à gagner ! Ainsi, les trois premiers gagneront l'ouvrage de leur choix (estampillé Pix'n Love seulement et hors rupture). Bien évidemment, l'équipe Pix (composée de trois personnes)  n'est pas incluse, ce qui signifie que même si nous arrivons tous les trois premiers, les joueurs de la quatrième jusqu'à la sixième position gagneront leur lot.

Une fois le tournoi terminé, les gagnants seront contactés sur Miiverse, afin d'éviter les usurpations de pseudo. Ils auront juste à transmettre l'ouvrage de leur choix et l'adresse où l'envoyer !

Nous espérons vous voir nombreux et que l'initiative vous plaise !

 

La Team Pix, kartésienne.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Communication

Comme nous vous l'avions dit dans le précédent article, voici la suite de la série  de questions/réponses à Raphaël Lucas, auteur de l'Histoire du RPG !

Cette fois-ci, nous nous intéressons au livre en lui même, comment est-il construit et abordé pour parler d'une si longue histoire.

------------

-Comment démarres-tu un projet de livre tel que celui-ci, et comment le vis-tu au quotidien ?

Se lancer dans l’écriture d’un livre comme celui-ci débute par une série de choix. Sur 300 pages, il est impossible de tout dire d’un genre qui s’étale sur une quarantaine d’années. J’ai donc très rapidement abandonné l’idée de tout couvrir et de suivre chaque franchise de leur début à leur fin. D’un, le livre aurait alors été étouffant de références (il y en a déjà énormément). De deux, je n’aurais pu parler que des jeux, et pas des développeurs. Or, depuis que je travaille dans la presse jeu vidéo, j’ai toujours eu à coeur de mettre en avant les créateurs, et principalement les game designer qui sont l’essence même du jeu, qu’il soit vidéo ou sur plateau. Parce que personne ne parle mieux d’un jeu, de ses objectifs, mais aussi de ses problèmes (de cohérence, de règles) et de ses échecs que son créateur. Il suffit de voir les post-mortem sur Gamasutra pour s’en assurer.

Et puis, il y a eu ces questions : A quel moment le terme RPG s’est-il appliqué aux jeux vidéo ? D’où vient la feuille de personnage ? Pourquoi y a-t-il eu très rapidement des adaptations du JDR sur systèmes informatiques? Et la presse, comment en parle-t-elle alors de ce RPG émergent ? En fait, beaucoup de questions, sur la pratique, sur les dénominations sont apparues dès le début de l’écriture. Je ne sais pas si j’ai répondu à toutes, mais je crois avoir débroussaillé quelques pistes. Enfin, rôliste papier depuis le milieu des années 1980, je voulais montrer comment les mécaniques, normes et règles de ces JDR avaient glissé de ce format « livrets » à celui du jeu vidéo, bref, mon objectif était de raconter le genre. Et cela signifiait donc revenir à la base, à Donjons & Dragons, et avant même, aux wargames et aux expérimentations d’Arneson et Wesely. Au quotidien, cela signifie penser constamment « RPG ». Non pas aux jeux à proprement parler, mais à l’idée même de ce que signifie cet acronyme, aux étapes de son évolution. Mais c’est une réflexion qui n’est pas nouvelle. Dans le dernier tout dernier Joypad publié, le 222, j’avais commis l’article : « La fin du RPG ? » me questionnant sur le futur d’un genre qui était autant en inadéquation avec son support, obligé de se réaménager/transformer constamment pour s’y engoncer. Mais évidemment, et heureusement, le RPG est bien plus qu’une simple affaire de chiffres…

En termes de routine quotidienne, cela signifie écrire, lire et parfois jouer ou rejouer plus ou moins tous les jours. J’ai par exemple passé beaucoup de temps (et j’y retourne encore aujourd’hui) sur les serveurs de cyber1.org, un émulateur de système PLATO. Tout, ou presque, s’est créé dessus au milieu des années 1970. Le savoir c’est bien, l’expérimenter c’est mieux ! A quelques exceptions près – les titres les plus récents ou ceux que je connais par coeur-, j’ai relancé (ou lus pour les JDR papier) tous titres dont je parle.

------------

A la prochaine pour la suite des questions/réponses !

Découvrez L'Histoire du RPG sur la boutique en ligne Pix'n Love.

La Team Pix, level 7

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Evènement

 

Alléluia !

Vous n'avez parfois pas été très tendres avec notre ancien serveur et à raison ! Voici les divers qualificatifs qui revenaient le plus souvent :

 

-Serveur en bois.

-Serveur en mousse

-Serveur de m*rde

-Ça rame à mort

-Serveur en 56k qui fonctionne au charbon de bois

-Hey les gars, vos serveurs aussi c'est du rétrogaming ? (notre préférée)

 

On dit que toutes les bonnes choses ont une fin, mais parfois, les mauvaises aussi et c'est le cas pour notre serveur aujourd'hui. Terminé les pages blanches, le petit rond bleu qui tourne sans s'arrêter et le matraquage de lien.

http://www.editionspixnlove.com/ vient de changer de serveur !

A partir de maintenant et lors des prochaines précommandes, vous pourrez naviguer sur le site en toute sérénité !

Pour ceux qui maitrisent un peu le sujet, nous étions auparavant sur un serveur mutualisé, ce qui veut dire qu'on le partageait avec d'autres gens. S'il n'était très visiblement pas suffisant pour les soirs de précommandes ce n'est pas le pire de l'histoire. Le pire, c'est qu'avec nos sursauts d'activité, nous enquiquinions tous les sites qui partageaient ce serveur avec nous...

Nous avons donc opté pour un serveur dédié qui s'adapte à ces fameux sursauts d'activité. Si pour la majorité du temps, il garde plus ou moins les mêmes performances qu'avant, nous pouvons doubler, tripler, quadrupler ses capacités par une simple demande à effet immédiat via une application smartphone. En gros, nous pouvons passer d'une performance "phase 1" d'un coeur et 2 Go de RAM, à une "phase 4" avec 4 coeurs et 8 Go de RAM !

Voilà qui devrait largement suffire et vous faire le plus grand bien !

Suite à la maintenance que vous avez pu observer aujourd'hui, le site est désormais prêt pour accueillir notre prochain ouvrage sur &@#§ù&###......    (HTTP Error 500 - Internal server error)

 

La Pix Team, à votre service !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Communication (Jeu vidéo)

Notre prochain ouvrage à paraitre fin juillet traite d'un genre noble et particulier auprès des joueurs : le RPG ! Vous ne pouvez pas le manquer, c'est écrit en gros sur la couverture !

Vaste sujet sur lequel Raphaël Lucas, auteur du livre Bioshock - De Rapture à Colombia, s'est investi. Pour vous donner une idée du travail qu'il a accomplit, nous nous sommes dit que nous allions vous présenter ce cher monsieur. Après tout, qui pourrait être mieux placé que l'auteur  pour aborder le sujet et répondre à vos questions ?

Voici donc la première d'une série de six questions ! N'hésitez d'ailleurs pas à lui en posez via les commentaires, il y répondra dans un prochain article de blog.

------------

-Comment as-tu découvert le jeu de rôle papier, le RPG ?

C’est une longue histoire… Je suis un pur produit des années 1980, dans le sens où mon enfance a été bercée par Temps X, le Mini-journal de Patrice Drevet (le père de Cyril, donc), les premières tentatives d’interactivité avec la télévision (certains se souviennent peut-être des formes de papier à découper et à coller à l’écran, ou de Captain Power), ou l’émergence des salles d’arcade, etc. Il y avait aussi une véritable excitation autour de l’informatique « grand public » avec les MO de Thomson, les CPC d’Amstrad, voire même l’Alice de Matra et son illustration de Moebius.  Le jeu de rôle, je l’ai découvert par le biais de la télé. Bien avant la chasse aux sorcières du début des années 1990 (le nom de Jean-Marie Abgrall parlera à certains…), il arrivait aux chaînes hertziennes de diffuser des reportages sur le jeu vidéo et/ou les jeux de rôle. De souvenir, mon premier contact a eu lieu à la diffusion d’un sujet du Mini-journal : une des équipes rendait compte d’un tournoi de jeu de rôle, sans doute de Donjons & Dragons. Le scénario reprenait un des temps forts du film Ladyhawke (l’attaque de la tour), et des extraits du long-métrage avaient été intégrés pour rythmer la mise en scène. J’étais conquis ! La même année, 84 ou 85, je découvre les livres dont vous êtes le héros, livres qui s’échangeaient ou se prêtaient dans la cour de récréation comme autant de shoots de fantasy, l’Apple II et les jeux d’aventure de Froggy Software. Je joue à Paranoiak, insultant le psy du début de l’aventure, passe L’épreuve des champions ou défais l’archidémon Capon (Le château des âmes damnées). Je jouais déjà aux jeux vidéo à l’époque, mais j’avais alors une préférence pour les jeux d’action/aventure ou d’arcade, comme Antiriad, Conan : Hall of Volta, Green Beret, Rygar puis plus tard Rastan Saga. Le déclic, le vrai, c’est en avril 1987, le numéro 44 de Jeux & Stratégies, et la critique de Légendes Celtiques (Collections Premières Légendes), le tout premier JDR que je commande aussitôt chez l’½uf cube, une boutique parisienne de l’époque. Puis durant l’été 1988, c’est Miracle Warriors sur SMS que je découvre via un article – disons un peu « expédié »- de AHL. Qu’importe, à partir de là, la machine est lancée. Je bave alors devant chaque screen de RPG et/ou jeux hybrides : les Ultima me font de l’½il, de même que les jeux SSI, et je passe de la console à l’ordi en fonction des jeux. En plus de TILT que je lis depuis le numéro 49, je pousse mes parents à acheter Casus Belli et Jeux & Stratégies tous les deux mois, puis ce sera Joypad, Joystick… Aujourd’hui, je continue de me passionner pour le jeu de rôle papier, Vornheim : The Complete City Kit étant mon dernier coup de c½ur. Quand au jeu vidéo, c’est devenu ma profession, et le RPG est une de mes spécialités.

------------

A la prochaine pour la suite des questions/réponses !

Découvrez L'Histoire du RPG sur la boutique en ligne Pix'n Love.

La Team Pix, level 7

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

 

 

 

PIX'N TV !

PIX'N ZIK !

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris