Premium

Je ne suis pas qu'un numero

Par numeroVI Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 09/12/13 à 14h46

Ajouter aux favoris
Signaler

J'aime bien découvrir de nouvelles séries. Avoir ce sentiment supérieur et égoïste de regarder quelque chose que les autres ne connaissent pas. Cette fierté débile d'avoir vu True Blood il y a un an (merci Tsufeng) ou de répondre nonchalamment : ''Si je connais Big Bang Theory? Oué, j'ai vu la saison 3 l'année dernière". Bref, j'aime bien me la péter. Et sinon, j'aime bien aussi quand on voit des nichons. Du coup, vous comprendrez que j'ai jeté mon dévolu sur la nouvelle série qui fait jaser en raison de sa violence et de son érotisme : Spartacus, Blood and Sand. 

Mais quelle est donc la recette de Spartacus, me direz-vous (peut être)?

Et bien elle est esséssivement simple : faire 300 version télé. Et ils n'y sont pas allé de main morte, la diffusion tardive sur la chaîne confidentielle Starz le permettant. 

De 300, on a pillé l'esthétique (comprenez ralentis, décors entièrement digitaux, tons sépia, giclées de sang numériques rouges et bodybuilders huilés). Mais ensuite, les mecs se sont grattés le haut du crâne, et se sont demandés comment ils pourraient faire un peu parler d'eux. A croire qu'ils ont passé un coup de fil à Nonce Paolini, qui leur a filé LA recette TF1 pour faire de l'audience : " - C'est simple coco, tu colles de la bonne violence et surtout des nichons" " - Des nichons, ouais, génial! Et comme on est des fous, on va aussi montrer des kikettes!" " - Ouaw les mecs, vous irez loin".


Alors du coup, de Spartacus, il ne reste pas grand chose. Je rappellerais juste que Spartacus fut un esclave Thrace, devenu gladiateur, puis leader charismatique de la Guerre Servile qui l'opposa à Crassus aux environ de - 70 av l'Autre. Lui et Crixus, son bras droit, s'échappèrent de leur condition de gladiateurs à Capoue et menèrent la révolte pendant deux ans à la tête de plusieurs dizaines de milliers d'hommes, avant de mourir plus ou moins crucifiés au bord des routes (si on en croit Stanley Kubrick).

Arrivé au terme de la première saison, je constate que les scénaristes se gardent le gros morceau (sans doute aussi le plus coûteux) sous le coude, puisque finalement on ne suivra Spartacus qu'entre le moment de sa capture (totalement fantasmée et très très 300ienne) jusqu'au jour où il décide (enfin mais il lui faudra 13 épisodes pour avoir l'idée) de s'échapper. Entre temps, et pour des raisons un peu obscures, le beau Spartacus aura décidé d'accepter son sort d'esclave et aura combattu des dizaines de fois dans l'arène, sous les ordres de son dominus, le très vilain et cruel Batiatus.

Pour attirer le chaland, le casting ne lésine pas sur les moyens. D'abord, Spartacus est TRES beau. 

Ensuite, les femmes sont très nues et vicieuses. Il y a même Xéna la Guerrière, parce que c'est Sam Raimi qui produit (oui oui). Et elle est souvent totalement nue, sous toutes les coutures. Comble du scandale : on voit même régulièrement des hommes tout nus, face caméra. Crixus devient le grand méchant rival de Spartacus et se trimballe régulièrement la zézette à l'air, en l'insultant et en fronçant les sourcils.

Et puis c'est violent. C'est même rien de le dire. On a droit à des choses aussi réjouissantes qu'une catrastation, un visage arraché LeatherFace staïle, des membres proprement coupés, des boyaux mis à l'air, des yeux crevés au moyen de ses doigts et autres mutilations. 


En définitive, on est loin, très loin, de la brillante Rome. Ici, tout est excessif, premier degré, vulgaire et moche. Les scènes de combat de succèdent, entrecoupées de scènes de sexe, sans que l'histoire n'avance réellement, ni encore moins qu'on s'attache aux personnages, détestables ou débiles, au choix. 

Cependant, je dois bien avouer que j'ai suivi cette première saison avec un certain plaisir coupable. "Attend toi au pire et tu ne seras jamais déçu". En gardant cet adage à l'esprit, il n'est pas impossible d'être hypnotisé par l'outrance du spectacle, qui repousse systématiquement les limites du mauvais goût. Un show totalement stérile en somme, mais qui peut se révéler idoine pour se vider l'esprit et constituer un bon défouloir un soir de stress en rentrant du boulot.

Et en plus, y'a des nichons.


  

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
ça me tentait bien cette série, je crois que j'vais y jeter un ½il. Mais dis, on voit aussi la foufoune de Xena ? Nan parce que c'est un peu comme un rêve de gosse...et pis ma copine veut pas faire la guerrière invincible, tu comprends...:/
tsufeng
Signaler
tsufeng
Il faut avouer qu'aux niveau nichons le casting de "spartacus blood and sand" est plutôt joliment pourvue du coté des esclaves de type femelle.
Toutes ayant certainement passer avec brio " l'impitoyable test du crayon " lors de l'entretien d'embauche.
Un gage de qualité!

Je notes aussi une superbe invention:
La sandale romaine à semelle compensée que porte si élégamment ce nabot de "Dominus".

Comment ça je n'ai rien de plus intéressant à dire sur cette série?
Le scénario?
Le jeu d'acteur?
Les efay spaycio?

Allons,allons un peu de sérieux.

Par contre j'attends la saison 2 avec impatience.
On va enfin savoir ce qu'il y a à l'extérieur du cube de fond vert dans lequel les acteurs étaient emprisonnés.
Quel suspense!

Mr Raïmi tu ne nous refais pas ce coup là pour World Of Warcraft s'il te plaît!
Coquin va!
numeroVI
Signaler
numeroVI

Ah merde, j'avais pas vu que tu avais fait une critique avant moi !
Bon article, anyway :)


Toi de même,spèce de copycat!

:P
Neuro
Signaler
Neuro
Ah merde, j'avais pas vu que tu avais fait une critique avant moi !
Bon article, anyway :)
benbass
Signaler
benbass

Comble du scandale : on voit même régulièrement des hommes tout nus, face caméra. Crixus devient le grand méchant rival de Spartacus et se trimballe régulièrement la zézette à l'air, en l'insultant et en fronçant les sourcils.

:lol:

Ma curiosité est titillé. Hmm...
numeroVI
Signaler
numeroVI

Je vais apporter une petite correction : Lucy Lawless alias Xéna est surtout la femme/compagne de Robert Tapert , le comparse de Sam Raimi à la production .Ceci peut expliquer cela.


Ah, je l'ignorais. Et je soupçonnais donc le père Raimi de fricoter avec elle, puisqu'elle se place dans ses séries. Ok, je le note. Sinon, je trouve qu'elle joue excessivement mal, avec sa mono expression dite du regard 3/4 et sourcil relevé.




Poufy
Signaler
Poufy
Je la recommande également, trop rare sont les séries de cette qualité.
Luke2317
Signaler
Luke2317
Je vais apporter une petite correction : Lucy Lawless alias Xéna est surtout la femme/compagne de Robert Tapert , le comparse de Sam Raimi à la production .Ceci peut expliquer cela.

Sinon , j'ai bien aimé cette série et la fin de saison , j'ai adoré . Je suis d'accord avec toi , c'est juste du plaisir coupable.
numeroVI
Signaler
numeroVI

Elle est tout simplement terrible cette serie. Surtout le dernier épisode ABUZED !!! Un des épisodes les plus violent de la saison.
- Par contre gare a la saison 2 parce que l'acteur est soi disant malade


Il n'est pas soit disant malade, mais il est malheureusement atteint d'un cancer du système lymphatique (comme l'acteur Michael C Hall, qui joue Dexter et qui a annoncé hier qu'il était en rémission). Il semble toutefois avoir été pris à temps pour être curable mais le début du tournage de la saison 2 a été reporté sine die.
LeGeN_DaRy
Signaler
LeGeN_DaRy
Elle est tout simplement terrible cette serie. Surtout le dernier épisode ABUZED !!! Un des épisodes les plus violent de la saison.
- Par contre gare a la saison 2 parce que l'acteur est soi disant malade
MisterP
Signaler
MisterP
Je ne peux qu'adhérer à la forme de la conclusion, je vais donc jeter un oeil à l'occasion ! :P
Nichons powah.

Édito

J'ai longtemps hésité avant de me lancer dans la rédaction d'un blog. Je ne sais pas si j'aurais quoi que ce soit d'intéressant à dire! Finalement, on verra bien.

Il y aura, je pense, toutes mes facettes, l'avocat, le gamer qui n'a jamais eu la PS2, le cinéphile, le vieux connard et toutes mes lacunes et partis pris. Quelques blagues aussi. Enfin, c'est pas garanti non plus.

 

Archives

Favoris