Joueur à 30 ans

Par nucker Blog créé le 14/04/10 Mis à jour le 13/12/10 à 13h57

Simplement les ressentiment d'un joueur de 30 ans qui ballade dans l'univers vidéo ludique entre le retro et le next.....

Ajouter aux favoris
Signaler

Toujours fidèle à ma rhétorique, stop aux idées reçus, le jeu vidéo devient mature, il ne doit plus être considéré comme un simple"jouet". Ce qui est malheureusement encore trop le cas même de la part de jeune adulte (25/35ans) qui ont grandi avec les consoles qui ont participé à cette évolution.

Flashback, dans les années 80/90, les consoles étaient, en grande majorité, utilisées par des jeunes enfants, les ados/adultes préférant le jeu sur PC, question de maturité, puis vient l'époque des 32 bits, avec les Playstations, Saturn et autres qui au-delà de l'évolution graphique, a fait naitre des titres plus mature. Résultat beaucoup de joueur ont accompagné les différentes générations et ont « obligé » l'industrie à adapter les titres à la maturité des joueurs. Au point aujourd'hui que la grande majorité des jeux qui sortent sur PS3/XBOX360 sont classés PEGI 16+. Mais d'un point de vue personnel, cette évolution arrive, je pense, à la fin d'un cycle, les attentes vont changer, car les titres commencent tous à se ressembler dans l'ensemble. Il va falloir innover pour continuer à intéresser l'ensemble des joueurs.

Souvent je me projette dans l'avenir et me plait à imaginer que le jeu vidéo est devenu un art au même titre que le cinéma par exemple. Car au fond, cela y ressemble de plus en plus. Bon nombre de jeu arrive, tout comme un film à nous transporter et à nous faire ressentir des émotions, bon nombre de scénariste se partage entre les deux industries par exemple, et bon nombre de jeu nous démontre la volonté qu'a l'industrie d'y arriver. La série des Metal Gear Solid par exemple et Heavy Rain en autre exemple. Pour les émotions, Dead Space est un excellent exemple d'émotion que le jeu peut apporter, jamais aucun film n'avait réussi à me mener aussi loin dans l'angoisse et la peur. Voilà ce que, à 30 ans, j'attends d'un jeu vidéo, des sensations que le cinéma n'arrive que très rarement à me procurer.

Mais il pourrait y avoir aussi un autre courant, celui là plus artistique, tels les films d'auteurs, si je vous parle d'ICO, SOC ou The Last Guardian, des jeux improbables qui pourtant touchent et montre à quel point la liberté créative peut être poussée dans ce domaine. Point de bourrinage ou d'excès de violence, seulement une histoire, un conte, une poésie où les vers sont posés au rythme du gameplay...

Enfin, nous n'y sommes pas encore, mais pour ceux qui regardent au-delà de la ligne d'horizon, je pense que l'avenir nous réserve encore bien des surprises, nous assistons aujourd'hui à une séparation des genres, entre les joueurs pour qui le jeu vidéo n'est pas très éloigné en fait des la période 80/90 et les autres joueurs dont la fourchette d'âge ne cesse de s'agrandir et qui en attendent toujours plus. Enfin ça c'est un autre débat.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Salut à tous,

Sans surprise, j'ai donc 30 ans, j'ai commencé l'aventure jeux video sur l'Atarie VCS 2600, avec des cartouches comme TRON, JOUST, CENTIPEDE, puis la MS, puis le SINCLAIR à cassette, la SNES, GB, la PS, PS2, PS3, PSP et un peu de PC.

J'ai donc joué à enormement de jeux en 25 ans, mais seulement quelques uns ont marqué ma mémoire, des jeux comme JOUST, After burner, ZELDA, Super mario world, SOM, Biohazard, FFX, FFVII, MGS, Dead Space.....

J'ai vu défilé aussi les améliorations technologiques, la courses au bits, complétement pueril aujourd'hui mais à une certaine époque cela avait tous son sens....parfois pas dans le bon d'ailleurs....merci la Jaguar......

J'ai expérimenté différents modes de jeux, car bon nombre d'entre vous ne savent peut-être pas que sur NES déjà nintendo proposé le Pistolet pour jouer entre autre à Duck Hunt, le pistolet l'ancetre de la Wiimote ?....peut-être....sûrement une logique évolutive.

J'ai aussi vu naitre le jeu en ligne, d'abord sur PC, puis sur console, mais celui là je l'aime guère, car c'est en partie à cause de lui que je ressens un certain décalage générationnel. Tous ceux qui sont dans la même condition sociale que moi, savent au combien il est difficile d'investir du temps dans le online....

Enfin bref, je vais arrêter là le déballage de ma vie, si je crée ce blog c'est simplement pour partager le point de vue et les ressentiments d'un "ancien joueur", l'espoir de pouvoir débattre avec d'autres générations sur nos sujets divergents et peut-être apporter une réponse à cette question " Est-ce l'age, la maturité ou l'industrie qui est responsable de l'érosion du nombre de joueur sur l'echelle de la vie"

@ bientôt

 

 

 

Archives

Favoris