NewGameMachine
Signaler
Dernières infos et rumeurs (Jeu vidéo)

Il fait la une très convoitée du magazine Edge. "Il" c'est Pro Evolution Soccer 2014 dopé aux formidables promesses du Fox Engine. Soufflé par la concurrence écrasante de Fifa pendant ce cycle HD, le jeune prodige panse ses plaies et profite du nouvel élan des consoles nouvelle génération pour reprendre la première marche du podium à la simulation de football triomphante d'Electronic Arts. Le reportage que propose la publication Edge est très détaillé. Il offre un panorama presque complet des nouvelles prouesses techniques du cru 2014 de PES. Prouesses qui se distinguent en trois critères.

Konami avance un concept technologique résumé par le terme Barycentre Physics. A la pointe de la technologie, le nouveau moteur 3D dont l'appellation "Fox Engine" est curieusement abandonnée au profit d'un évasif « nouveau moteur graphique » , autorise une plus nette séparation entre le joueur virtuel et la balle. Grossièrement survendue sur x360 et PS3, la physique du ballon rond et sa conduite gagnent en autonomie. Le bénéfice immédiat est une confrontation plus âpre dans la conservation du ballon à l'intérieur de la zone de vérité, appelée également surface de réparation. Les tacles glissés deviennent donc des armes beaucoup plus tranchantes. Le joueur attaquant est dorénavant capable de faire bloc avec son corps et orienter le ballon dans une direction opposée, déstabilisant par là même le défenseur. L'espace de jeu s'ouvre alors pour construire son attaque, tirer ou faire une passe.

Voeu pieux, le centre de gravité du joueur virtuel semble enfin devenir une réalité. La balance physique serait simulée par plusieurs points spécifiques parcourant le corps du footballeur que la team PES appelle en terme technique, Barycentre. A présent, il faudra composer avec non plus des pantins aux animations rugueuses et pré-calculées mais avec une gestuelle d'un naturel saisissant. Les mouvements du stick doivent donc être plus étudiés, moins bruts afin que la physique du footballeur virtuel suive les injonctions du joueur au commande. Les sensations de jeu deviennent plus pertinentes grâce à cette cohérence avec le réalisme physique. A l'aide d'une comparaison peu convaincante, les journalistes de Edge font remarquer que les animations et les transitions entre chaque mouvements sont plus précis que celles de Fifa 13. Problème, c'est sur la base d'une démo en fil de fer que leurs observations reposent. Mais ils tiennent à signifier que toutes ces innovations imposent un nouveau système de contrôle, laborieusement comparé à la franchise Tony Hwak Pro Skater.

Faire acte de présence, même sans conduite de ballon. Les millionnaires en short ont beaucoup de mal à exister lorsqu'ils sont réduits à être spectateur de l'action. Ils s'ignorent entre eux et lorsque leur chemin se croise, les collisions deviennent compliquées, à la limite du risible. Grâce à la puissance du nouveau moteur 3D, joueurs et vis à vis se cherchent, se bousculent pour occuper l'espace de jeu afin de se rendre disponibles pour l'équipe. Les maillots deviennent enfin une seconde peau. Ils peuvent être discrètement être tirés afin de ralentir la progression d'un joueur. Mieux, il est possible de jouer des coudes, donner des coups d'épaule et pousser la balle au loin pour entamer une accélération foudroyante. Les développeurs synthétisent cette petite révolution ainsi : « auparavant, les feintes de corps étaient davantage esthétiques [...] désormais ils représentent le fondement tactique » de Pro Evolution Soccer.

Votre formation n'en faisait qu'à sa tête malgré le temps passé à parfaire une stratégie gagnante dans le secret des vestiaires et ses ajustements désespérés pendant le jeu. Maintenant, des zones de jeu peuvent être définis afin que les footballeurs se concentrent sur l'application de gestes tactiques dans les surfaces de vérité. La ligne de front est paramétrable afin de polariser sa formation sur la possession de balle ainsi que d'identifier rapidement les lacunes de sa défense. Cet ajustement nettement plus souple que les précédents PES, est accessible en quelques minutes afin de garder l'oeil sur ce qui se passe sur le terrain. Mais aussi et surtout de permettre à des équipes plus faibles d'opposer un bloc défensif plus ferme et gérer plus efficacement les contres. Les grandes formations n'ont qu'a bien se tenir. Les premières images sont attendues avant l'E3.

source : xboxplorer.com

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

NewGameMachine

Par newgamemachine Blog créé le 06/01/12 Mis à jour le 11/09/15 à 11h19

La high-tech du jeu vidéo

Ajouter aux favoris

Édito

Blog spécialisé dans la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la projection holographique.

Bonne lecture !

 

Archives

Favoris