NewGameMachine
Signaler
Actu Project Morpheus (Jeu vidéo)
Jusqu’à maintenant, seuls les plus remuants promoteurs de la réalité virtuelle se sont fait entendre relayés par une bouillonnante scène indé . A contrario, les éditeurs se montrent volontiers plus sceptiques sur les chances que possèdent Oculus Rift et Morpheus de dépasser le stade de projet spéculatif. « Avec chaque nouvelle technologie, il est impératif d’avoir des perspectives économiques dégagées avant d’investir » avait déclaré en bon capitaine d’industrie Andrew Wilson, PDG d’Electronic Arts au sortir de l’E3.
 
 
Toutefois, le succès foudroyant des précommandes du kit de développement V2 d’Oculus Rift (50 000 unités) libère enfin la parole, ou presque. Au-delà de la logique purement économique exprimée par le président d’EA, la charmante Jade Raymond d’Ubisoft se distingue en bonne technophile par un discours davantage matérialiste. « Nous sommes sur le point de basculer [...] vers une nouvelle façon d’interagir avec les jeux vidéo [...] la quatrième dimension est référencée à la réalité virtuelle », affirme l’influente responsable de projets. La tête résolument tournée vers les étoiles (c’est une fan de Star Trek), elle imagine revivre la même expérience que certains spationautes : « Regarder depuis l’espace la planète Terre puis évoluer dans l’espace en état d’apesanteur, avoir par exemple un oeil sur son niveau d’oxygène [...] se livrer à un jeu de Parkour ». Une expérience similaire existe pour Morpheus. En collaboration avec la NASA, SCEA a réalisé un simulateur propulsant l’utilisateur sur le sol de la planète Mars. Cette démo n’a pas été dévoilée au public.
 
Sony semble laisser son futur concurrent prendre le pouls du marché, au risque de se faire souffler la place de pionnier que le constructeur convoite. Sa posture actuelle reposant sur une position attentiste ne devrait pas tarder à s’infléchir.
 
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

newgamemachine
Signaler
newgamemachine
Ton raisonnement tient debout, mais il ne faut perdre de vue que la stratégie de Sony repose davantage sur la construction d'un écosystème fait d'écrans : celui de ton téléviseur à travers la ps4, ta PSVita ou ton Xperia et bientôt Morpheus. Rendre autonome ce casque fragiliserait l'intégrité de cet écosystème.

Enfin, le lancement d'un nouveau format chez Sony peut être comparé à celui d'une fusée à plusieurs étages. Le premier pour aider à décoller c'est le jeu vidéo. Une fois en orbite, le second étage (application hybride jeux/utilitaires) entre en action.
Ash_Barrett
Signaler
Ash_Barrett

Cette association avec la NASA montre que Sony ne néglige pas certains côté de la RV est c'est une bonne chose.

Le marché de la réalité virtuelle va bien au delà du simple jeu vidéo (science, médecine, industrie...). Je me dit même parfois que la réussite de la RV dans ces autres domaines est plus assurée que dans le jeu vidéo grand public.

Dès lors, Sony ne peut pas se focaliser uniquement sur Playstation avec Morpheus au risque de perdre ce qui pourrait bien devenir le débouché principal de la RV. En ce sens Oculus part avec un avantage car a priori, ce sera un périphérique ouvert. Il est a mon avis urgent pour Sony de clarifier son positionnement pour éviter de perdre trop de terrain sur un marché "pro" avec un périphérique trop connoté "loisir".

Rendre le Morpheus exclusif à Playstation serait une erreur majeur à moins que Sony ne prévoit 2 casques différenciés pour séparer les deux marchés au sein de leur gamme.

 

NewGameMachine

Par newgamemachine Blog créé le 06/01/12 Mis à jour le 11/09/15 à 11h19

La high-tech du jeu vidéo

Ajouter aux favoris

Édito

Blog spécialisé dans la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la projection holographique.

Bonne lecture !

 

Archives

Favoris