The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 25/07/18 à 18h11

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler


Je vais la faire courte en intro. Pour une fois. Je vais me contenter de conter les sincères attentes (ou non-attentes d'ailleurs) que j'avais à l'égard des différents bélligérants. Et j'en ferais la synthèse conclusive (ou la conclusion synthétique, je sais plus, je m'embrouille) en fin de partie. Allez et dans l'ordre des conf'. EA : j'attendais leur dernières innovations en termes de lootboxes (et sans spoiler, j'ai été plutôt déçu). Microsoft, rien non plus, non pas parce que je me fous de la marque, mais plus parce que trop de vaines promesses pour au final quoi ? Fable Legends, Phantom Dust, Crackdown3, Recore, Scalebound, StateOfDecay2, que il y ait 1 ou 2 couacs comme Knack ou TheOrder, je veux bien mais autant, y a un sérieux problème dans la façon de gérer son édition ... Bethesda, je n'en attendais rien, je me demandais même comment il pouvait faire une conférence, combien de studios ils ont au juste après les derniers Wolfenstein, Doom, Quake, Prey, Dishonored2 et même Fallout4 qui n'est pas si vieux que ça !! Square Enix, j'attendais surtout FFVII R, depuis le temps qu'il est annoncé, au moins un petit trailer pour nous dire que le projet est entre de bonnes mains. Donc, pas celles de Nomura. Suivez, putain :/ Ubisoft, j'attendais Watch Dogs 3. A Londres. Etant un gros fan de GTA(-like) et un invétéré de feu The Getaway, le "GTA" londonien de Sony ère PS2 avant-gardiste sur bien des points (et mal branlés, sur bien des points ...). Sony, forcément, en gros fanboy refoulé que je suis, j'en attendais pas mal sur les 4 fantastiques. Et enfin Nintendo, j'en attendais beaucoup, étant franchement dubitatif sur les scores stratosphériques de la Switch en dépit d'un catalogue rutilant selon moi (ok, TLoZ BoTW et SMO sont énormes mais les 6 premiers de 2018 sur Switch ...). Les autres conf', je préfère pas m'attarder sur des univers qui ne sont pas les miens. Bref, heureusement que j'ai annoncé que j'allais la faire courte. J'ai failli ne pas remplir le contrat tacite qui vous lit de vous à moi. Pour les 50 prochaines minutes.

 

TOP

 

 


Gears 5. J'ai symboliquement envie de commencer avec Gears5 car c'est probablement le premier titre qui me vient en tête au moment de s'attarder sur ce qui m'a marqué lors de cet E3. Je n'ai pourtant, à la bas, aucun affect particulier envers Gears of War. J'ai récemment chopé le remake du 1 et le 4 en vu de les faire un jour quand je prendrais la One X mais ça s'arrête là. Plus parce que ce sont d'excellents jeux que par un attrait pour leur univers. Mais deux choses m'ont frappé. L'emphase sur la psychologie des personnages, primo. Et le renouvellement au niveau des décors qui perso donnent bien plus envie d'être arpentés/explorés que ce que j'ai vu des 5 précédents épisodes très/trop orientés crasses marrons/gris. Donc, je me surprends moi-même, mais je l'attends le Gears. Pourvu qu'il nous fasse une God of War

Devil May Cry 5. Y a encore quelques temps, j'en aurais rien eu à battre. Mais ça, c'était avant ! Depuis j'ai fait le 1er via la HD Collection, y a pas très longtemps. Et j'ai bien aimé la jouabilité, les possibilités d'action, l'évolution des armes et mouvements et cette adversité bien retorse avec un soupçon de stratégie dans l'utilisation et la bonnification de ses différents types de gemmes. Donc, même si j'ai 4 épisodes dont une merde (apparemment) à faire d'ici à être prêt, je suis partant et j'ai bien aimé ce que j'ai vu. Faudra juste que quelqu'un m'explique le scénar' de DMC parce que ...

Dying Light 2. Pas vraiment client de jeux de zombies. Et certainement pas ceux de cette trempe. Les Dead Island, les Dead Rising, et donc aussi le 1er Dying Light. Pas fan des jeux où on déglingue à la chaine. Plutôt opé pour TWD TellTale, TLOU ou RE. Et encore, mon retard cumulé et mon jeum'enfoutisme des jeux survie/horreur jusqu'il n'y a pas très longtemps font que je n'ai pas encore touché à l'un des 3. A vrai dire, le seul auquel j'ai joué est l'excellent Dead Space, et ça date seulement de l'année dernière ! Quoi qu'il en soit, le fan de Mirror's Edge ne peut être indifférent à la proposition de Dying Light et autant, le côté léger de la formule parkour du 1er conjugué à un univers et un paradigme qui ne me convenait pas n'a pas déclenché d'intérêt, autant la sérieuse réhausse graphique et d'ambiance me titille bizarrement pour ce second opus. A voir. Voir ptet même, à considérer ...

RE2 R. Puisqu'on est dans la survie. Je dois dire que Resident Evil 2 m'a fait forte impression. Je n'ai donc jamais touché à un RE et la refonte totale du jeu me fait saliver. Exactement comme a pu le faire Sony avec Shadow of The Colossus. Manque plus que RE3 R au prochain E3 et je suis refait. Annoncé de longue date, fantomatique depuis un moment, je pense que ça valait le coup d'attendre, entre le résultat et la date de sortie finalement très proche.

Cyberpunk2077. Alors oui, il est là. Mais pas pour les mêmes raisons que tout le monde. Et pour cause, je dois encore me mettre à la série TheWitcher, donc la réput' et le pédigrée du studio, je dois encore apposer mon aval (ou mon Seal of Nevesity). Non, par contre un GTA-like RPG dans le turfu ... Comment vous dire ? On signe où ? Vous en aviez rêvé, CD Projekt le fait. Que dire, à part, "vivement !" ?

 

Edgar Snowden et Frodon le Hobbit on stage. Collector. Rien que pour ça, la conf de Ubi, loin, très loin devant toutes les autres. Je pense que c'est même au-dessus du tiercé Shenmue/FFVII/TLG de 2015.

 

FLOP

 

Bah Smash Bros. La vérité si je mens, je me suis endormi vers le 7-8ème perso présenté. Sur le coup, j'ai cru à une attaque de Rondoudou (le dernier trailer de Pokémon venait de se terminer) puis je me suis rappelé qu'il n'y figurait pas. Non, il s'agissait bien du mixeur de Nintendo qui avait déconné avec le montage du Super Smash Bros Ultimate Direct en poussant le curseur trop loin sur la platine. Et voilà comment ceci aboutissa à cela. Nan mais même si j'avais pas dormi assez la veille (merci Sony ! Chaque année, tu nous fais le coup putain) mais quel ennui. Surtout que de base, Smash Bros, c'est pas pour moi (ni lui, ni aucun jeu de combat, tout juste ais-je pris PlayStation All Stars Battle Royal pour tester avec des personnages qui me parlent) mais alors là, les 25 dernières minutes. Et le pire, c'est que j'ai cru à Metroïd Prime 4 avec la petite saynette bien sympa, je me suis dit, ils nous font une transition astucieuse entre 2 jeux en dégageant Mario et je sais plus qui derrière Samus ... En fait, c'était pour Ripley. FACE FUCKING PALM.


Anthem. Même si j'ai encore la N pour ce que Mass Effect est devenu avec le Andromeda, je n'en tiens pas pour autant rigueur à EA puisque les aléas de développement sont ce qu'ils sont. En soi Anthem me botte bien. C'est magnifique visuellement, inspiré artistiquement et semble promettre un univers riche dans lequel faire je ne sais quoi encore. Mais mon carton rouge direct tient en la perspective co-op multijoueur esquissé. Une espèce de Destinyfication ou Ubification du jeu vidéo qui ne me plait pas du tout. Je ne joue pas en ligne, encore moins en split-screen. Et autant, A Way Out propose un fil narratif à dérouler, autant, je suspecte fortement ce Anthem de ne rien avoir de probant pour les joueurs solos comme moi. En espérant me tromper et être surpris. Pour l'instant, c'est tant mieux pour les autres mais surtout tant pis pour moi. Et ça, ça me fait clairement chier. Pourquoi en bleu, parce que tout ce qui n'est pas bleu dans ce paragraphe Anthem est mot pour mot ce que j'ai écris l'année dernière suite à l'E3 2017. Pourquoi s'emmerder à écrire de nouveaux caractères quand le micro-onde marche si bien ? Nouvelle présentation, même esbroufe. Je ne crois pas à un jeu solo intéressant, déjà les mecs te disent que la difficulté est dantesque (bah, ajustez là !!), tu sens que c'est pensé pour la co-op à la base. Et surtout, si le jeu était si "solo", on aurait quelque chose de montré et d'engageant d'un point de vue narratif, surtout pour un titre sortant dans 8 mois ... Mon seul salut, y a marqué BioWare quelque part autour du jeu.


Control. J'aime beaucoup Remedy. Déjà, quand tu commences par ce genre de tournure de phrase, c'est que tu vas dézinguer par la suite. Alors allons-y gaiement. Déjà, fallait pas être un génie pour deviner qui était derrière cette nouvelle annonce passé les 25 premières secondes. Même moi, j'ai trouvé. C'est dire. Donc, je ne suis pas là pour juger du jeu, je n'ai pas cette prétention divine mais ça donne trop l'impression d'un manque d'idée fraiche ou d'une volonté de trop en faire sur un seul thème. Je suis un peu dubitatif à l'idée de retrouver les mêmes mécaniques, un peu comme je le suis quand c'est Dontnod qui en fait de même entre Remember Me et LiS, pas un mal en soi mais trop gros les gras. Les gars.

 

Beyond Food and Evil. Aucune malentention vis à vis de ce jeu dont à l'instar de Shenmue III je n'ai aucun passif avec les prédécesseur mais dont j'apprécie l'aura et aspire à corriger le rendez-vous manqué, mais. Mais comme on l'entend sur tous les toits, le jeu semble trop ambitieux. D'un côté, t'as un Shenmue III qui ne semble pas avoir les moyens de ses ambitions et de l'autre, t'as BGE II qui semble ne pas avoir les ambitions de ses moyens. Je sais pas si vous me suivez. Ca sent le No Man Sky à l'échelle industrielle et j'ai peur du résultat. Même Star Citizen me fait moins peur. Le mur se rapproche.


Ghost of Suchi, TLOU P2 et Death Stranding. Fukushima déjà, je trouve ça osé de pas faire du plan-séquence à l'heure ou la Coupe du Monde sera en plan-séquence, le journal de 20h est en plan séquence et mon film de vacance est en pleine séance. Donc, Coup direct du droit, vous remballez votre caméra de dos bien basse et bien stylisée, vous me dégagez cette caméra combat vue de côté affriolante et vous VOUS REMETEZ AU BOULOT. Faudrait pas trop innover là où d'autres vous ont montré la voie pour faire du chiffre. TLOU P2, c'est très simple, c'est trop violent. Alors ok, je mange des bébés au petit déjeuner mais c'est pas une raison pour choquer ma petite âme sensible. RESAISSISSEZ-VOUS. Quant à toi, Death Stranding, c'est quoi ce Walking Simulator à la 3ème personne. !? Personne ne l'a encore fait !! Firewatch, Dear Easther, The Vanishing of Ethan Carter, The Stanley Parable, What Remains of Edith Finch, Everybody's Gone to Andrew Ryan, Gone Home, aucun, AUCUN n'est en vue TPS. Alors Kojima, tu nous corriges ça parce que même Cyberpunk a pas osé !! Vin de Dious. Et c'est pas parce que TU CHAMBOULES TOUS MES ACQUIS DE CONSCIENCE que ça t'autorise à faire ce que tu veux avec la forme.


Voilà, au final, une édition 2018 franchement plaisante avec du beau monde encore une fois. En terme de conf pure, Microsoft au-dessus, suivent pour moi Sony, Ubisoft (qui aurait eu un One More Thing assez balèze en l'objet d'Assassin's Creed sans la double fuite), Square-Enix pas si dégueulasse contrairement à ce que j'ai souvent lu, Bethesda pas mal, par contre EA ... Mais surtout surpis de voir que Halo n'est pas pour 2018 quand le dernier est de 2015 ou plus du tout surpris de ne pas voir de licences neuves et majeures de la part de Xbox. Trop de retard cumulé et pas seulement depuis le début de la One. Et franchement, autant j'ai pleine confiance dans la seconde équipe de Playground Games, Ninja Theory et la nouvelle "grosse" structure, autant les autres acquisitions ... Pas certain que ce soit de là que viennent ce que tout le monde attend de Micro - du gros titre qui tabasse comme ce que parvient à réaliser Sony. Sinon, je vais m'abstenir de parler de Nintendo et du cas de la Switch, je ne tiens pas à mettre le forum à feu et à sang. Ou disons, pas maintenant.

 

 2014-2018 Time Neves, E3 2018 réussi (bis) Reserved.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

MR_PFD
Signaler
MR_PFD
Bon article, vraiment sympa a suivre ,j'aime . Par contre moi je suis assez enthousiaste pour control, il y a un concept d'openspaceworld succulent et de scénario a base d'élu et d'arme interchangeable a découvrir.

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

 

--------------------------------------------------

 

Il n'a rien d'un GOTY, mais surpasse sans souci ceux à qui on a donné ce titre.

 

Blacklabel, 17 Janvier 2012, critique d'inFamous 2.

 

--------------------------------------------------

 

Contrairement à ce que prétend la vindicte populaire ...

 

... Dieu ne s'est pas reposé le 7ème jour.

 

Non. Dieu créa Sony.

 

Vox Déï.

 

(Citation non datée mais retrouvée sur un parchemin daté du Monolithique.)

Archives

Favoris