Le Blog de NearZaryuki

Par NearZaryuki Blog créé le 14/10/16 Mis à jour le 19/09/17 à 16h22

Un blog sans prise de tête avec des articles divers et variés (si vous attendez des articles sur le jardinage vous pouvez attendre...)

Ajouter aux favoris
  
Signaler
(Jeu vidéo)

Mesdames et messieurs, je vous présente mon deuxième jeu après CotCot-Running.
Ici on oublie le côté "petit jeu de plateforme" et on se retrouve devant un jeu où il faut réfléchir. Bien entendu, on retrouve le même outil afin de le développer (rien de bien compliqué vous me direz). Quel est le but de "Bra!n"? Chaque niveau dispose d'une énigme que vous devrez résoudre. Pour cela, des indices sous formes d'enveloppes sont à trouvées dans les éléments du décors. J'ai essayé d'allier le côté réflexion mais sans oublier un petit gameplay où le joueur est obligé de se déplacer dans chaque niveau afin de mettre la main sur les indices.
Armé de votre culture générale et aidé d'Internet, une cinquantaine de niveau vous sont proposés. Pour le télécharger gratuitement, le lien se trouve en bas de l'article.

 

Télécharger le jeu.

Voir aussi

Jeux : 
RPG Maker Fes, RPG Maker Fes (Nintendo 3DS)
Plateformes : 
PC, Windows Mobile
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
(Jeu vidéo)

Depuis un moment l'envie de réaliser un jeu mobile me trottait dans la tête. C'est désormais chose faite avec CotCot-Running, fait avec des ressources limitées, mais qui vous passera un bon moment je l'espère.

 CotCot-Running – Vignette de la capture d'écran

                                   Vous incarner Coco, une poule qui n'a pas la chair de poule...

Le principe ? Incarner une poule qui doit sortir de chaque niveau, pensés comme un labyrinthe. Les ennemis (des boules noires) se rapprocheront de vous et il faudra les éviter.Ramasser des boules d'énergies de différentes couleurs afin d'avoir moins de difficultés pour les niveaux suivants. Attention pas de sauvegarde auto mais simplement des points de sauvegarde parsemés dans chaque niveau.

Au programme, une centaine de niveau vous attendent pour ce jeu gratuit et qui ne nécessite pas Internet. Pour en arrivé là, il a fallu penser au jeu, à ses mécaniques ainsi que de voir les possibilités offertes.

 CotCot-Running – Vignette de la capture d'écran

                                            Il faudra vous dépêcher avant la fin du temps

Dispo sur Android et sur PC, ce jeu (bien que amateur et loins d'être parfait) permetta à certains de passer un bon moment je l'espère. En tout cas bon ou pas, j'ai fait un jeu mobile.

PlayStore : https://play.google.com/store/apps/details?id=cotcot.running
Site web : https://cotcot-running.jimdo.com/

Voir aussi

Jeux : 
Mario Bros. (NES)
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
(Jeu vidéo)

Qu'est-ce que que c'est ? Cette vidéo reprend l'histoire des CD audio drama de Metal Gear Solid. Pour rappel, ce sont des histoires officielles, faites par les vrais doubleurs japonais et vendus dans le commerce. Les histoires ne sont pas pris en compte dans la trame principale de Metal Gear. Le but étant "d'imager" ces drama CD à la façon de Peace Walker. Soyez cool avec le travail fourni bien que le rendu est loin d'un titre de MGS OPS ou Peace Walker. 

Je vous remercie de votre attention et j'espère que cela vous plaira.

P.S : N'hésitez pas à lire la description en bas de la vidéo.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
(Jeu vidéo)

 

Les fans l'attendaient, il est prévu pour début 2018 : un jeu de combat 2D en l'honneur de la magnifique saga qu'est Dragon Ball Z.

Mais alors que tout le monde s'extasie devant chaque vidéo de gameplay, on n'oublierait presque qu'une version "MUGEN" existe, celle de Hyper Dragon Ball Z. Qu'est-ce que c'est ? Tout simplement des fans de DBZ qui ont décidé de faire leur jeu de combat 2D suite à leurs déceptions par rapport aux jeux sortis. Actuellement une dizaine de personnage sont disponibles.

Résultat de recherche d'images pour "hyper dragon ball z"

La réalisation est très propre pour du fan-game, les sprites étant conçus par les auteurs. Le gameplay est très bon malgré que l'IA soit assez forte. Le bémol, c'est qu'il n'y a que très peu de personnages, et la sortie de Fighter Z va faire de l'ombre à Hyper DBZ. Dommage, car ce jeu vaut le détour.

Hyper Dragon Ball Z - Character select

Mais le jeu est personnalisable (personnages, niveau, commande, musique) et pour ma part, mon jeu compte à ce jour 53 combattants. Voici quelques screens.

 

 

 

Il y a quelques bugs de textures sur la première image. Cela s'explique par le fait que je n'ai pas configuré le menu comme j'ai rajouté des persos. Parce que oui, le menu est aussi personnalisable.

Hyper DBZ est un vrai bon jeu, un grand merci à ses auteurs. A découvrir d'urgence !

 

Le site officiel : http://network.mugenguild.com/balthazar/

La page FB : https://www.facebook.com/HyperDBZ/

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

  
Signaler
(BD-Manga-Comics)

Dragon Ball et Naruto sont devenus des mangas cultes au fil du temps. Mais alors que l'un a attendu 20 ans pour avoir une suite (DBS) l'autre n'a pas trainé pour enchainé (Boruto). Dragon Ball aurait-il  dû suivre le même chemin que Naruto ? Explications.

 

J'ai rédigé plusieurs articles sur Dragon Ball Super et mis en valeurs ses forces et ses faiblesses. Ici une question se pose : Dragon Ball aurait-il dû faire les choses différements ?
Je m'explique.
Dans Naruto on suit le ninja de Konoha quand il est jeune, puis un peu plus tard dans "Shippuuden" après une élipse temporelle. Bien que pour certains, "Shippuden" est moins bien que la série Naruto d'origine, faire un bon dans le temps permet de donner une seconde jeunesses au manga. En effet, on découvre leur transformations physiques, mais aussi leur nouveaux designs ainsi que leur progression dans le temps. C'est un processus assez fréquent dans les manga que de retrouver les héros dans le futur. Naruto l'a fait mais on peut également mentionné Katekyoshi Hitman Reborn, Fairy Tail ou encore One Piece. Il ne sera donc pas étonnant que les nouveaux manga qui émergent utilisent le même procédé.

Après avoir suivi naruto jeune, puis adolescent, on le retrouve adulte et hokage dans Boruto. Tout les personnages sont devenus adultes et on des enfants. C'est ainsi que l'on retrouve l'enfant de Naruto qui devient un ninja, tout comme son père par le passé. Cette mécanique de suivre les aventures des "enfants du héros" dans un manga peut paraitre classique et un peu facile de la part des scénaristes. Mais si c'est bien écrit, c'est le succès assuré. Concernant Boruto, bien que pour l'instant l'intrigue tarde à se mettre en place, c'est assez rafraichissant de retrouver de nouveaux personnages. Certains ressemblent à leur parents (Metal Lee) alors que d'autres sont un peu moins identifiables. Le but de ce procédé est simple : attirer de nouveaux lecteurs tout en essayent de conserver la fan-base. Est-ce que ça marche ? Je dirais que oui.

En effet, pas la peine d'avoir lu Naruto pour débuter Boruto. Les principes y sont expliqués, donc le nouveau lecteur s'y retrouve. Les nouveaux héros étant jeunes, les enfants qui regardent peuvent facilement s'y identifier. Quant aux fans de Naruto de la première heure, certains ne prendront pas le risque de se jeter dans cette nouvelle aventure alors que d'autres retrouveront avec plaisir les anciens protagonistes. En quoi cette stratégie est payante pour Naruto ? Bien que le manga d'origine soit fini, cela continue de faire parler la franchise Naruto. De plus, en nommant ce nouveau manga "Boruto" et non pas "Naruto Next", en cas d'échec critique ou commercial de Boruto, l'image du manga Naruto restera intact, tant le public peut clairement distinguer ces deux manga.

                                                         Naruto a parfaitement réussi la transition

 

Et Dragon Ball dans tout ça ?

C'est bien là que Dragon Ball se distingue. Dans Dragon Ball Super, l'histoire prend place quelques mois après la fin de DBZ. Les personnages n'ont pas changé, ni grandi (cf Goten et Trunks), ce qui aurait donné un coup de neuf dans la série. GT a bien essayé mais assez maladroitement (Cf la moustache de Vegeta). Le héros est toujours Son Goku et bien qu'il soit un des héros les plus iconique du monde des mangas, démarrer une nouvelle Saga Dragon Ball avec de nouveaux héros ou des héros qui ont grandis aurait permis à la série de se renouveller. Pourtant il y a matière à faire : Pan, Goten, Trunks, Oob (?) puis de nouveaux personnages qui auraient été introduits. Qui dit nouveaux personnages dit nouveaux designs et nouveaux pouvoirs. DBS a bien essayé de se renouveller un peu en changeant le dogi de Goku et Vegeta au début mais cela n'a pas duré. Cela aurait été intéressant d'avoir une nouvelle saga avec les enfants de la Z team et de nouveaux personnages, avec Goku et Vegeta absents (pour une raison inconnue). Cela aurait évité les problèmes de DBS, à savoir, de trop miser sur le duo de Sayan (surtout les premiers arcs) ainsi que de devoir trouver de nouvelles transformations afin de redonner de la Hype à ce manga culte. Imaginer si l'on suivait Naruto hokage avec de nouveaux pouvoirs et transformations ? Les fans de la première heure risqueraient d'hurler. Kishimoto a préféré miser sur son fils et lui attribuer ses propres pouvoirs. Dragon Ball misant sur les mêmes persos, difficile pour certains de les faire évoluer (Krillin, Yamcha) alors que d'autres ont des pouvoirs bien trop exagéré (Goku Divin, really?). Voir Pan se transformer en SSJ ou Goten devenir maléfique auraient été des chemins intéressants.

En résumé, Dragon Ball n'a pas misé sur l'ellipse temporelle et c'est bien dommage... Naruto s'en est bien sorti avec le manga Boruto et ce choix est bien moins risqué et plus novateur que d'être toujours plus dans la surenchère comme l'est Dragon Ball Super.

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
(BD-Manga-Comics)

Bon nombre de manga sont (in)connus en version papier et mériteraient une version anime. En voici une liste.

JUDGE

Tomes : 6 (fini)

Synopsis : Après avoir indirectement causé la mort de son propre frère, Hiro vit rongé par le remords. Deux ans ont passé quand il se réveille soudain dans le noir, menotté et coiffé d’un mystérieux masque de lapin. Au bout d’un couloir, le corps sans vie d’un adolescent, et sept autres victimes terrifiées, enfermées dans une étrange salle de tribunal. Mais aucun d’entre eux n’est vraiment innocent… Coupables d’un crime resté impuni, tous incarnent un des péchés capitaux : gourmandise, avarice, paresse, orgueil, luxure, envie et colère. Le procès peut commencer… À la fois juges et bourreaux, ils devront choisir toutes les douze heures celui d’entre eux qui sera sacrifié.

Avis : Entre horreur et thriller, à ne pas manquer.


DOUBT

Tomes : 4 (fini)

Synopsis : Rabbit Doubt fait fureur au Japon : dans ce jeu sur téléphone portable, des lapins doivent débusquer le loup qui se cache parmi eux. Quant au loup, il doit utiliser tous les subterfuges possibles pour semer la confusion dans le groupe et éliminer un par un tous ses adversaires…

Mais pour cinq fans du jeu, Rabbit Doubt ne tarde pas à virer au cauchemar : ils se réveillent enfermés dans un bâtiment désaffecté avec, à leurs côtés, le corps d’une camarade assassinée. Tatoué sur la peau des adolescents, un mystérieux code-barres qui leur permet à chacun d’ouvrir une porte différente semble être leur seul espoir de salut. Pas de doute : un loup se cache bien parmi eux, et il leur faudra le démasquer avant d’être dévorés… 

Avis : Un manga plein de suspense encore signé Yoshiki Tonogai.


PSYREN

Tomes : 16 (fini)

Synopsis : Ageha est dégoûté par notre monde et rêve d’une vie meilleure. Un soir, il trouve une étrange carte rouge sur laquelle il est écrit Psyren. Il s’agirait d’une société secrète à l’origine de nombreux enlèvements. Peu après, l’une de ses camarades, qui semblait connaître cette société, disparaît devant ses yeux. Ageha décide alors de la sauver : il utilise la carte rouge et se retrouve soudainement projeté dans un monde parallèle. A présent, Ageha doit lutter pour survivre et arriver jusqu’au bout du jeu, car c’est le seul moyen pour lui de retrouver son monde originel, qui n’est peut-être pas si horrible que ça finalement. Dans cette entreprise, il n’est pas seul. D’autres personnes sont dans la même galère. Et c’est ensemble, qu’ils vont affronter le danger et peut-être même le vaincre…

Avis : Psyren n'invente rien et fait du Shonen comme on les aime. Mais ce manga a réussis à se créer son propre univers avec des personnages assez bad-ass. Un anime permettrait de faire (re)découvrir ce manga.

ÜBEL BLATT

Tomes : 18 (en cours)

Synopsis : La légende raconte que pour lutter contre une terrifiante armée des ténèbres, l’empereur missionna 14 vaillants guerriers à qui il confia 14 lances sacrées. 3 d’entre eux, les glorieux guerriers sans retour, périrent au combat. 4 autres, surnommés les lances de la trahison, furent exécutés par leurs compagnons pour félonie. Les 7 derniers accomplirent leur mission et furent accueillis en héros à leur retour.

Mais 20 ans plus tard, des rebelles baptisés eux aussi les lances de la trahison défient de nouveau l’autorité de l¹Empire...

Avis : Ce Seinen d'héroic fantasy est malheureusement trop peu connu.

 

VINLAND SAGA

Tomes : 18 (en cours)

Synopsis :

Depuis qu'Askeladd, un chef de guerre fourbe et sans honneur, a tué son père lorsqu'il était enfant, Thorfinn le suit partout dans le but de se venger. Mais bien qu'il soit devenu un guerrier redoutable, il ne parvient toujours pas à vaincre son ennemi. Au fil des ans, enchaînant missions périlleuses et combats afin d'obtenir des duels contre l'homme qu'il hait plus que tout, le gentil Thorfinn est devenu froid et solitaire, prisonnier de son passé et incapable d'aller de l'avant. Jusqu'à ce que la vie le force à regarder le monde différemment…

Avis : Un incontournable. Les vikings sont un sujet trop peu utilisé dans les manga.

REAL

Tomes : 14 (en cours)

Synopsis : 

Le jour où Tomomi Nomiya se fait renvoyer de son lycée, le professeur Kitahara chargé de cet élève plutôt indiscipliné, dit que s’il avait continué le basket, il n’en serait pas arrivé là. Seulement, Nomiya a eu un accident de moto quelques jours plus tôt et la jeune fille qu’il avait dragué et qu’il transportait, se déplace maintenant en fauteuil roulant. Ruminant la malchance qui le suit partout, il prend la décision d’aider cette jeune fille dont il n’ a jamais entendu le son de la voix et d’arrêter le basket qu’il pratiquait au lycée. Mais lors d’une promenade avec cette fille, Natsumi, il rencontre un garçon en fauteuil roulant qui s’entraîne au basket. Sa passion ressurgit alors et il décide d’échanger quelques balles avec lui. Il finit par faire un duel en étant lui aussi dans un fauteuil tant il est impressionné par le niveau d’un garçon qui fait à peine la moitié de sa taille. Nomiya se retro ! uve alors ,de plus en plus attiré par le handi-basket et par son nouvel ami Kiyoharu Togawa. Peu de temps après, Nomiya apprend qu’un de ces deux meilleurs amis du lycée, Masaki (qui joue dans l’équipe du lycée) vient de se faire renvoyer par le lycée. Après en avoir appris un peu plus sur la cause du renvois, il décide de défier les membres de l’équipe de basket du lycée (et plus particulièrement le nouveau capitaine, Takahashi) qui ont fait exprès de tenir à l’écart son ami lors des entraînements en proposant un deux contre deux avec de son côté, Togawa...

Avis : Kuroko no basket étant fini, un autre manga de sport devrait reprendre la flambeau. Real n'est pas un simple manga traitant du basketball. C'est surtout le combat d'un homme afin de pouvoir vivre ses rêves.


20th CENTURY BOYS

Tomes : 22 (fini)

Synopsis : 

1997, Kenji dirige un convini et porte constamment sur le dos le bébé que sa soeur lui a confié avant de disparaître mystérieusement. La mort d'un ami d'enfance va réunir la bande de copains qui, lorsqu'ils avaient dix ans, construisaient le monde avec des yeux d'enfants. Ami, le gourou d'une secte, va croiser le chemin de nos amis sans raison apparente... mais pourtant il semble être en étroite relation avec leur passé.

Avis : Un chef d'oeuvre du maitre Urasawa. Un manga mélant intrigue, suspense et émotion.


LIAR GAME

Tomes : 19 (fini)

Synopsis : 

Félicitations, vous venez de remportez 100 000 000 de yens en vous inscrivant au Liar Game ! C’est par cette carte anodine accompagnant cette somme indécente que la vie de Nao Kanzaki a basculé. Ce jeu où le vainqueur est le menteur le plus habile causera sa perte. Seul Akiyama, un arnaqueur repenti pourrait l’aider à s’en sortir... si tant est qu’il accepte de l’aider !

Avis : Un manga trop peu connu malheureusement. Dans la lignée de Death Note, un manga psychologique avec d'innombrables rebondissements. Le drama est plutôt réussis, on attend désormais l'anime.


GUNNM

Tomes : 9 (fini)

Synopsis :

Gally est une androïde trouvée dans la Décharge, cet océan d'ordures déversé par Zalem, la ville suspendue. Ido, un bio-mécanicien de génie, lui construit un nouveau corps, mais rien ne pourra empêcher Gally de révéler sa vraie nature : une guerrière obsédée par la victoire dont le "Panzer Kust", une redoutable technique de combat, est le seul héritage d'un passé obscur...

Avis : Une des oeuvres les plus culte du monde de la japanime. Et pourtant seuls 2 oavs sont sortis. Bien que le manga ne soient plus tout jeune, il mérite un anime digne de ce nom.


BUSTER KEEL!

Tomes : 12 (fini)

Synopsis : 

Dans un monde où les humains côtoient les monstres au quotidien, le jeune et impétueux Keel recherche Shiva, un puissant chasseur de monstres disparu depuis deux ans. Insolent, bagarreur et désinvolte, Keel est loin d’être apprécié par ses condisciples. Il fait rapidement la rencontre de Lavie, une dompteuse de monstres qui dispose d’un avantage de taille: elle a été formée par Shiva, l’homme que Keel recherche désespérément... En plus de ses qualités de dompteuse, Lavie est une véritable icône du Rock! Elle combat les monstres en jouant des morceaux qui amplifient les capacités de Mippy, son monstre de compagnie, et agissent de façon redoutable sur leurs ennemis. En jouant un morceau qu’elle a appris auprès de Shiva, Lavie découvre une partie du secret de Keel : il est en réalité un dangereux monstre Dragon-Singe, enfermé dans un corps d’adolescent par Shiva. Suite à une bataille face à un Boss-Lézard qui terrorise la ville, Keel est particulièrement ému par la complicité qui unie Lavie et Mippy. Les trois personnages décideront alors de faire équipe pour retrouver Shiva : ils formeront ensemble la « Buster Keel » !

Avis : A mi-chemin entre Fairy Tai et Nanatsu no Taizai, ce Shonen ravira les fans du genre sans en réinventer les codes.

 

TRIPEACE

Tomes : 11 (fini)

Synopsis

Nana, jeune garçon atteint d’amnésie aigüe, a oublié jusqu’à son véritable nom. Après avoir assisté impuissant à la mort injuste de trois enfants au cours d’un de ses voyages, il se jure d’éradiquer toute guerre de la surface de la terre. Il rejoint alors Tripeace, un petit groupe d’activistes dont les membres utilisent toutes sortes d’armes et ne reculent devant rien, pas même la violence, pour pacifier le monde. Mais très vite, le tout nouveau matricule 102 078 de Tripeace se retrouve face à un dilemme : peut-on protéger la paix à n’importe quel prix ?

Avis : Un Shonen avec un style coloré mais assez basique, qui pourrait se faire connaitre un peu plus.


MxZERO

Tomes : 10 (fini)

Synopsis : 

Taiga Kuzumi, garçon ordinaire, a raté son examen d'entrée au lycée privé Seinagi. Selon lui, la faute en revient à une fille, qu'il veut revoir et se venger. Lorsqu'il se retrouve de nouveau devant l'enceinte de l'établissement. Notre héros ignore cependant que cette école est réservée aux élèves ayant des pouvoirs.

Alors qu'il tente de s'échapper, il fait exploser une canalisation de gaz de la salle de science et dans le même temps met k.o le professeur Hiiragi. Tout le monde est stupéfait car il tient dans la main une "magic plate or" (carte de magie de haut niveau) et tous s'imaginent que Taiga est un surdoué aux pouvoirs immenses. Face à un tel évènement la directrice est dans l'obligation de convoquer le professeur Hiiragi et Taiga. Elle ne veut pas que les autres personnes de l'établissement soient au courant qu'un jeune homme ordinaire connaisse leur existence. Le professeur et Taiga vont donc devoir coopérer...

Avis : Un très bon manga qui a eu du succès assez rapidement.


KING'S GAME

 Tomes : 5 (fini)

Synopsis : 

Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange message qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. À en croire le mystérieux expéditeur du mail, la classe entière participe à un “King’s Game”, un jeu du Roi auquel elle ne peut se soustraire. Jour après jour, à minuit pile, un nouveau défi s’affiche sur le téléphone portable des lycéens, qui finissent par découvrir la cruelle vérité : ils ont 24 heures pour exécuter les ordres du Roi, et la sanction en cas de désobéissance est la mort. Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? La mort s’abat inéluctablement sur ses jeunes victimes, où qu’elles se trouvent et quoi qu’elles tentent pour s’échapper. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à démasquer le Roi avant qu’il ne soit trop tard ?

Avis : Dans la lignée de Doubt ou Judge, King's Game a rapidement tiré son épingle du jeu. Des spin-off ont vu le jour suite à son succès.

 

BLUE DRAGON RAL GRAD

Tomes : 4 (fini)

Synopsis : 

Les Kages, des ombres maléfiques matérialisées sous forme de monstres hideux, font des ravages dans le monde, dévastant tout sur leur passage et n'épargnant personne. Ces ombres maléfiques sont dirigés par la reine Obscuria, également appelée Lady Bira par ses troupes. L'humanité est vraiment menacée ! Un seul être pourrait vaincre ces ombres et c'est celui qui leur ressemble…: Ral ! Ral n'est plus tout à fait humain : un blue dragon, appelé Grad, vit en lui. Les hommes ont dû se résoudre à enfermer Ral pour contrôler ce terrible blue dragon. Il est maintenant temps de libérer Ral et Grad! Depuis l'enfance de Ral, la jeune Mio a été chargée de lui inculquer tout ce qui pourrait lui être utile un jour : à mieux connaître les humains mais également à maîtriser Grad, le blue dragon. Mio a juste omis une chose : expliquer à Ral ce qu'est une fille. Ral est donc curieux d'en apprendre plus au sujet de ces mystérieuses créatures que l'on nomme « femmes ». C'est plein d'énergie que Ral part à l'assaut du repaire de la reine Obscuria, avec l'aide du puissant blue dragon Grad qu'il peut diriger à sa guise ainsi que de Mio. Chemin faisant, nos amis rencontreront Kafka, un combattant à l'esprit chevalier, fidèle à sa Princesse et dont l'objectif est également de vaincre la reine Obscuria. Ensemble parviendront-ils à débarrasser le monde des Kages ?!

Avis : Blue Dragon a eu droit a une version animé mais qui n'avais rien à voir avec ce manga. Beaucoup plus mature, et dessiné par Monsieur Takeshi Obata (Death Note), il a dû se terminer assez prématurément malheureusement.


ASCENSION

Tomes : 17 (fini)

Synopsis :

Du souffle, il en faudra pour suivre ce récit à la fois haletant et contemplatif, qui place les lecteurs au contact (rugueux) de la montagne, sur le chemin ouvert par Buntarô Mori. Ce lycéen ombrageux et solitaire n'a jamais cherché à s'intégrer à la société. Mais au détour d'un défi lancé par un camarade de classe fan d'escalade, il entreprend la périlleuse ascension d'un bâtiment scolaire. En atteignant le toit, il se sent réellement vivant pour la première fois de sa vie, jusqu'ici rongée par l'ennui. La découverte de l'alpinisme va ensuite lui révéler un talent inné, et lui faire découvrir une incroyable sensation de plénitude, qui agit comme une drogue.

Avis : Les dessins incroybales et son histoire en ont fait une manga incontournable. Bien réalisé, l'anime pourrait nous offrir des paysages splendides.


MONSTER HUNTER ORAGE

Tomes : 4 (fini)

Synopsis : 

Dans un monde rempli de monstres et d'aventuriers, il y a des chasseurs que l'on appelle les Monster Hunters. L'intrigue tourne autour d'un jeune Monster Hunter, Shiki. Dans sa jeunesse il été l'apprenti du Monster Hunter Gurelli. Cependant Gurelli fut tué dans un accident de combinaison de poudre à canon. Après quelques années, Shiki revient à la ville d'Akamaaya (où résidait son maître) pour rejoindre la Guilde. Là-bas il y rencontre une fille, Irie. Après une série d'évènements, il découvre qu'elle est la fille de son maître. A partir de là, ils forment un groupe pour trouver le légendaire Miogaruna, qui fut autrefois le rêve de Gurelli.

Avis : Si vous trouvez que les dessins ressemblent à Fairy Tail, c'est normal. Cela a été fait par le même auteur bien avant celui-ci. La célèbre franchise Monster Hunter a eu droit à sa version manga et c'est plutôt réussi.


MONSTER SOUL

Tomes : 2 (fini)

Synopsis : 

Elfenland, terre de mystère et de magie, voit humains et monstres cohabiter en harmonie depuis la fin de la guerre qui les a opposés, quelques années plus tôt. Une entente cependant loin d'être parfaite... Aki, Touran, James, Mamii et Joba, cinq "monstres" formant le groupe des Blacks airs, sont activement recherchés, avec leur têtes mise à prix. Un groupe à la réputation féroce, mais au final profondément pacifique, qui ne s'autorise à combattre que pour préserver une paix fragile, et se contente de mettre en déroute les chasseurs de primes -souvent idiots- lancés à leurs trousses. Quels que soient leurs efforts pour éviter les problèmes,les black airs sont confrontés aux situations les plus improbables, et doivent utiliser leurs différents pouvoirs pour s'en sortir...

Avis : 2 petits tomes par le même auteur de Fairy Tail. Le temps de suivre de nouveaux héros dans une petite aventure sympathique mais bien trop courte malheureusement. Vite un anime ! 


DREAMLAND

Tomes : 16 (en cours)

Synopsis : 

Terrence est un jeune lycéen timide. Il veut séduire Lydia, la fille qu’il aime depuis toujours. Une nuit, sa vie bascule dans un cauchemar, il surpasse sa peur de toujours... Le feu. À partir de ce moment, il mène une double vie : lycéen banal le jour et “contrôleur du feu” la nuit dans Dreamland, le monde des rêves.

Avis : Cocorico ! Seul manga français de la liste mais qui mériterait amplement un anime ! Son style coloré et si particulier ont fait de Dreamland un must-have en France.

 

SATAN 666

Tomes : 19 (fini)

Synopsis : 

Dans un univers fantastique ou des artefacts magiques, les O-Parts, ont offert aux humains des pouvoirs inimaginables, une légende court à propos d'un homme qui pourrait retourner la puissance de ces artefacts contre son utilisateur. Cet homme aurait un chiffre gravé sur le front... 666. Il a été surnommé Satan, ou Lucifer, de ce fait.

Une jeune chercheuse de trésors se retrouve accompagnée d'un jeune garçon sombre et distant dont elle n'apprendra le lourd secret qu'après avoir partagé de difficiles moments avec lui...

Avis : Accusé de plagiat envers Naruto tant par son histoire que par son style graphique, l'auteur se trouve être le frère du mangaka de Naruto. La polémique étant derrière nous, on peut désormais savourer cette oeuvre, classique, mais divertissante. Un anime lui rendrait d'ailleurs un bel hommage.

 

FIRE BRIGADE OF FLAMES

 

Tomes : 01 (en cours)

Synopsis :

Dans un monde où les humains craignent la combustion spontanée, un jeune garçon du nom de Shinra Kusakabe rejoint la 8ème brigade d'intervention spéciale pour devenir un héros. Ses pouvoirs sur le feu l'aideront-ils à accomplir son rêve et à lutter contre les Torches Humaines ?

Avis : L'auteur de Soul Eater réalise un shonen original traitant du feu.

Chaque bon manga en version papier ne doit pas forcément être adapté. Mais la liste dressée ci-dessus semble être légitime de mon point de vue. Et vous, quel manga aimeriez-vous voir adapté ?

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

  
Signaler
(BD-Manga-Comics)

Après 100 épisodes de Dragon Ball Super, état des lieux de cette suite.

 

-Le premier arc sur le retour de Freezer n'est qu'une redite du film "La resurrection de F". Inutile, cet arc a même été supprimé dans la version papier.

-Le second arc avec le tournoi contre l'univers 6 annoncé de bonnes choses. Malheureusement, les combats étaient bien trop vite expédiés et les combattant trop peu charismatique. Mis à part Hit, qui se révèle être une bonne idée et Cabba, le Sayen de l'nivers 6, le reste est très pauvre.

-Le troisième arc, celui de Black Goku, est sans doute le meilleur actuellement. Malgré des explications bien trop confuses, le méchant s'avère être un des plus charismatiques de la série DBS. Le retour de Trunks du futur est bien senti, mais on regrette quelques longueurs en début d'arc. La fin est, elle, une réussite, et on est content de retrouver Vegeto (dans sa forme "blue" s'il vous plait).

-Le quatrième arc, le tournoi de l'univers, est une excellente idée et on espère que les personnages seront charismatiques et puissants. La nouvelle formule qui privilégie le travail d'équipe est une bonne chose. Cela permet de montrer que Dragon Ball ne se résume pas qu'à la puissance brute.

-Les fillers auraient pu être mieux pensé. Les "retrouvailles" Piccolo/Gohan, Goku/C17 ou Goku/Ten Shin Han, etc...

-La nouvelle forme de Buu faisait plaisir à voir. Plus amaigri et de nouveau puissant, le public avait hâte de le revoir combattre, après sa sieste dans le 2ème arc. Malheureusement, les scénaristes usent de la même technique afin de ne pas le faire participer au tournoi. Et c'est une excuse pour faire apparaitre Freezer..

-Freezer parlons-en. Bien qu'un (voir peut être LE) méchant de Dragon Ball, il est revenu dans un film puis dans le premier arc. Son alter égo de l'univers 6 est présent dans le 2ème arc, et là il va revenir. Mauvaise idée de le faire revenir aussi souvent. Le voir faire équipe avec la Z team va peut-être amené des situations excitantes mais c'est dommage de voir que les scénaristes se reposent sur des personnages que l'on devraient laisser en enfer.

-Les rapports de puissances ne veulent plus rien dire... Voir Krillin tenir tête à Goku Blue, ou Gohan faire de même c'est assez dérangeant...

-Gohan à mis 100 épisodes pour redevenir le guerrier qu'il était. Et son entrainement avec Piccolo a été vite expédié...

-Les clin d'oeils en référence à la première série sont bien amené elles. Yamcha au sol, le dinosaure qui se fait découper la queue, le retour du Mafuba... Bien que certains sont là pour faire plaisir au fan (coucou Vegeto), la plupart sont assez bien vu.

-On a aussi appris que DBS se terminera sur le tournoi où l'on découvre Oob. C'est bien pensé, cela permet d'inclure DBS parfaitement à la saga Dragon Ball.

-Broly. Canon ou pas ? Quoi qu'il en soit des femmes Sayan apparaissent, dont une avec la tranformation du guerrier légendaire. N'est-ce pas trop ..? Le temps nous le dira...

-Certaines scènes sont complètement loupées de part leur idée. Goku qui avoue ne jamais avoir embrassé Chichi, Bra qui nait d'un claquement de baguette, être Super Sayan en pensant à son dos, Vegeta qui cuisine (okay c'est un HS mais quand même...)

-La transformation du Blue a été bien trop utilisé même durant les fillers. Cela en devient malheureusement banal.

-Goten et Trunks kids ne servent absolument à rien. Mis à part jouer ou faire leuers devoirs, difficile d'imaginer que c'est ce duo qui tenaient tête à Buu dans DBZ.

-Les rêgles qu'avaient mis en place Toriyama dans son oeuvre original ne sont plus respectés ou alors ont évolués. Le temps de la fusion ou le nombre de fois que l'on peut aller dans la salle du temps par exemple...

-Les personnages du multivers ne sont pas exploités. Une douzaine d'univers, un nombre incalculables de planètes et d ecombattants, il y aurait matière à étendre l'univers de Dragon Ball... Sauf que non... On nous montre brièvement différents protagonistes s'entrainaient sur leur planète et c'est tout.

En résumé, il y a de bonnes choses mais aussi de très mauvaises. On notera le très bon arc du futur, certains clin d'oeils bien amenés ou encore des personnages qui font leur preuve. Mais il y a aussi de mauvaises idées scénaristiques et certaines incohérences...

Que faire pour essayer d'améliorer ?

Difficile d'essayer "d'améliorer" une oeuvre quand elle est plus sur la fin. Disposé d'un (ou de plusieurs) méchants aussi charismatique que Black, retrouver la team Z au meilleur de leur forme (voir Ten Shin Han ou Piccolo qui ont progressé), ou encore ajouter de nouveau héros sur Terre (Yamcha, Chaozu, Krillin, on a vite fait le tour...). Faire une élipse temporelle et retrouver les personnages grandit donnerait peut être un second souffle à la série (pas comme GT...). On pourrait également découvrir de nouveaux mécanismes comme l'avaient si bien fait Dragon ball : les boules de cristal, la salle du temps, les potalas, la tour Karin...
(A noter : le manga de Toyotaro et Toriyama fait pour l'insant un sans faute et ne suis pas l'anime. Je vous conseil ce support pour les fans étant un peu déçus de l'anime.)

 

Dragon Ball Super a la lourde tâche de toucher un public plus jeune mais aussi de répondre aux attentes des fans de la première heure. Tâche évidemment très périlleuse...

 

Voir aussi

Groupes : 
Dragon Ball Z
Jeux : 
Dragon Ball Super (Série)
Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
(Jeu vidéo)

Le 30 décembre 2016 j'ai rédigé un article sur " Ces jeux que vous ne verrez pas en 2017. "

Nous sommes en Juin 2017, c'est l'E3. Au terme de cette conférence, 3 jeux de mon articles WTF vont vraiment sortir. Mieux, les titres collent quasiment à ceux révélés. Jugés par vous-mêmes :

 

COD WW2 prévu pour fin d'année

La référence à la Bible était déjà présente

Skyrim VR avait lui aussi été imaginer

 

Mais comment cette prouesse as t'elle était possible ? Ai-je eu vent de fuites ? Un coup de chance ?  Voyant ? Demi-Dieu ?

 

La réponse est simple.

 

 

Cet article n'a aucun but précis.

  On se retrouve pour un nouvel article de Death Stranding et TLOU2... Oups j'en ai trop dit.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
(Jeu vidéo)

Comme vous le savait, les présidentielles 2017 approchent. Du côté des jeux vidéos aussi il est temps de nommer notre président. Avant de pouvoir connaitre les candidats, des primaires vont avoir lieu. Alors pour qui allez-vous voter ?

 

LES PARTIS POUR LA GUERRE



SOLID SNAKE
Programme : Pour recruter des soldats supplémentaire et le retour du service militaire obligatoire. Contre le nucléaire.
Slogan : "Ce n'est pas fini, pas encore !"


KRATOS
Programme : Pour la guerre afin de mieux se reconstruire. Contre la paix.
Slogan : "Bats-toi ou crève."

VOTEZ !

 

LES PARTIS POUR L'OUVERTURE DES FRONTIERES


LARA CROFT :
Programme : Pour continuer à explorer le Moyen-Orient afin de puisez dans leur ressources. Contre la chirugie esthétique.
Slogan : "Votez Boobs ! Votez Lara !"

 



NATHAN DRAKE
Programme : "Pour
l'enrichissement des pauvres et contre le contrôle aux frontières.
Slogan : "Voyez plus loin"

 VOTEZ !

LES PARTIS POUR LA PRESERVATION DE LA NATURE


CRASH
Programme : Pour les fruits Bio et contre  ???
Slogan : "Tant que vous avez des dents, croquez des pommes !"


LINK
Programme : Pour la nature et le port d'arme. Contre les princesses.
Slogan : "Optez pour la qualité, choisissez Link ! "


SAM FISHER
Programme : Pour l'implentation des caméras de surveillance dans la rue et dans les véhicules. Contre l'utilisation abusive de l'électricité.
Slogan : "La France discrète !"

VOTEZ !

LES PARTIS CONTRE LE TRAVAIL

RED
Programme : Pour l'arrêt de l'école à 12 ans. Contre le travail.
Slogan : "Un meilleur président pour la France"


GOKU
Programme : Pour l'apprentissage des arts martiaux au collège. Contre le travail.
Slogan : "Pour une SUPER FRANCE !"

VOTEZ !

LES PARTIS INDEPENDANTS


DONKEY KONG
Programme : Pour le droit des animaux. Contre l'utilisation des animaux dans les laboratoires.
Slogan : "Votez malin, votez Donkey !"

 

MARIO
Programme : Pour le droit des femmes. Contre les champignons et autre drogues.
Slogan : "Allons-y !"


SONIC
Programme : Pour la baisse du tarif des moyen de locomotion surtout les trains. Contre les limitations de vitesse.
Slogan : "Une France vive !"

 VOTEZ !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
(Jeu vidéo)

La franchise Call Of Duty est une des franchises les plus vendues au monde. Depuis 10 ans, chaque nouvelle sortie squatte la 1ère place du classement. Mais depuis plusieurs années, la franchise accuse le coup. Le dernier épisode Infinite Warfare en est le parfait exemple. Décryptage.

VERS L'INFINI ET L' AU DELA

 

Plus on avance dans le temps et plus l'histoire de Call Of Duty se déroule dans le futur. Au point d'avoir des armes qui projettent des lasers ou qui détectent les ennemis à travers les murs. On est loin des armes classiques de Modern Warfare.
Depuis Advanced Warfare, sorti en 2014, les différents studios produisant chaque jeu ont décidé d'avancer toujours un peu plus dans le futur. Mais à l'inverse on recule dans les chiffres de ventes. Les Call Of Duty ressemblent moins à "du Call Of" et plus à du Halo.

Ventes de COD au démarrage

 

TROP DE SKILL TUE LE SKILL

Les killstreak, ces séries de kill qui permettent d'avoir des bonus, sont de moins en moins appréciés des fans. Revenir à des killstreaks basiques et peu nombreuses permettrait d'avoir moins de rage et plus de fun. En voulant jouer la carte futuriste, les créateurs de COD ont essayé de renouveller leur gameplay. Sauter sur les murs, avoir un jetpack, avoir un chien, des maps moins linéaire, bref, des choses sont tentés. Même si cela rajoute une dynamique supplémentaire au jeu, cela ne le rend pas meilleur. 

ET LE SOLO ?

On ne va pas se mentir, on n'achète pas un Call Of pour son solo bien que certaines campagnes valent le coup. Mais réaliser un solo beaucoup plus long (compter 6h de jeu en moyenne) ne ferait que du bien à la licence.

 

QUELLES SOLUTIONS ?

En résumé, revenir à une époque passée ou présente, supprimer tout ce qui est sauts et armes futuristes, et avoir un solo qui permet un nombre d'heures de jeu raisonnable. Battlefield 1 a décidé de continuer à faire un bond dans le passé et ils s'en sortent bien. Espérons que le prochain COD revienne plus aux fondamentaux lui aussi.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Archives