Le Blog de Nakqz

Par Nakqz Blog créé le 24/01/10 Mis à jour le 05/11/14 à 13h48

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Bonjour à tous,

En tant que grand fan de la PSVita depuis ses premières heures, je ne peux qu'être déçu du destin funeste qui lui est promi et qui semble tout tracé malheureusement.

Alors je me suis posé une question (et j'espère que les gars de chez Sony aussi au passage), à savoir qu'est ce qui pourrait permettre à la Playstation Vita d'enfin décoller ?

La première réponse évidente à cette question est bien evidemment les jeux !

Un bon gros Gran Turismo, un GTA, le Bioshock promi, un Resident Evil, un Final Fantasy, le tout exclusif à la machine, feront à coup sur monter en flèche le nombre de vente de la machine en Occident (et même au Japon, territoire où elle se vend le mieux).

Soyons réaliste deux secondes, à l'heure actuelle, ces jeux à grosses licences ne sont pas près d'arriver, par manque de vente de la machine. Il faut donc trouver une autre option qui :

  1. Serait facteur de vente pour la PSVita
  2. Générerait de "hype"
  3. Attirerait plus de développeurs vers la machine

 

Selon moi, seul l'open-source et un aspect global plus ouvert peut permettre à la machine de générer ces trois facteurs. Et je vais essayer de vous montrer pourquoi.

Un constat : la PSVita, une machine fermée

La Playstation Vita (ex NGP) a été présentée comme une machine puissante à un prix correct ... mais avec des aspects très fermés. Les meilleurs exemples étant le port propriétaire pour recharger la bête ou pour transférer des données et les cartes mémoires made in Sony.

L'aspect financier pour Sony peut se comprendre pour les cartes mémoires (bien que ça nous fasse râler nous joueurs), mais le port propriétaire est difficilement compréhensible (bien que financièrement  pour Sony, ils éspéraient peut être par ce principe vendre uniquement des accessoirs officiels ou labélisés comme tel).

Cette fermeture hardware a été un pari raté pour l'entreprise nippone, puisque le coût exhorbitant de ces accessoirs indispensables pour le consommateur est un frein important à l'achat. Je rappelle tout de même qu'une PSVita 1000 sans carte mémoire est (quasi) inutilisable et que les 1Go de mémoire flash fournies dans la PSVita 2000 sont bien plus que limites voir totalement insuffisants pour un joueur qui veux mettre à jour ses jeux, prendre des démos, etc.

Concernant les aspects logiciels, là aussi nous avons droit à une certaine fermeture. Nous n'avons que des SDK officiels et des DevKits après une inscription sur le réseau développeur Playstation.  Il faut donc s'occtroyer une licence et une console spéciale pour pouvoir développer sur la machine.

L' open-source dans le monde du jeu-vidéo

Le monde du jeu vidéo, comme le monde informatique en général, possède sa commuauté de barbus libristes. Il existe tout un tas de jeu (insignifiant certes) disponibles avec les distributions GNU/linux par exemple et qui sont sous licence libre.

Cependant, le bon gros jeu-vidéo bien gras comme on aime commence à se mettre à l'open-source au travers de Valve ou du prochain Unreal Tournament

Valve a lancé (en bêta voir alpha) son Steam OS (un système d'exploitation basé sur Debian 7), a porté son moteur source sous OpenGL, une libraire graphique libre et s'est ouvert à certains systèmes GNU/linux comme Ubuntu avec à l'heure actuelle plusieurs centaines de jeux disponibles sur ces systèmes (http://steamdb.info/linux/).

Epic a décidé de créer avec la communauté le prochain opus labélisé "tournament" de sa série phare ("All code and content will be available live to UE4 developers on GitHub" : https://www.unrealengine.com/blog/the-future-of-unreal-tournament-begins-today).

Quels bénéfices pourrait espérer Epic d'une telle action ? Et bien simplement :

  1. Le "hype" pour la licence auprès des développeurs et des libristes
  2. Une promotion de leurs outils de développement ...
  3. ... ainsi qu'une amélioration de ces derniers pour peu de frais !

 

Ce sont sur ces points bénéfiques que devrait s'appuyer Sony pour faire de même avec la PSVita !

Différents essais d'ouverture chez Playstation

Playstation commence à se mettre au parfum de l'ouverture. Naughty Dog a publié sous licence libre (https://github.com/SonyWWS/ATF) un de leur outils utilisé pour concevoir The last of US.

Il y'a eu également un essai avec le Playstation Mobile, plateforme de développement simplifié pour les petits développeurs afin de créer des jeux compatibles PSVita et smartphone / tablette pour peu cher. En outre, leur programme concernant les développeurs indépendants est un véritable pas en avant vers les autres.

Ce sont des signes encourageant mais qui doivent encore aller un cran plus loin, avec notamment l'auto-publication sur le store, le choix de la poltique de tarification ou transformer les machines en DevKit à l'instar de Microsoft et de son ID@Xbox.

Quels bénéfices attendre pour la PSVita ?

Le premier bénéfice de "l'open-source" pour Sony serait dans un premier temps purement numérique. Tout un tas de petit jeux et d'applications (dont la console manque cruellement) verrait le jour assez rapidement sur le Playstation Store.

S'en suiverait une amélioration notable des outils de développement. Toute une communauté participerai à la création, à la maintenance et à l'amélioration d'outils de développement de la Vita.

Enfin, les developpeurs (amateurs et professionnels) prenderaient plus facilement en main la console et son développement, ce qui les insiterait volontier à créer des choses dessus.

"Oui mais l'open source c'est l'ouvertue au piratage ! "

NON ! Car se sont les outils de développement et la facilité de publier du contenu sur le PSStore qui doivent être ouverts, et non pas le système d'exploitation de la machine (comme ce qui se fait sur iOS entre autre).

Il y aurait des API de développement public, mais en aucun cas l'ouverture du système doit être pensée, sans quoi la PSVita ne serait plus du tout générateur de profit.

"Les gros éditeurs n'auraient plus d'intéret à développer sur la machine ! "

NON ! Un aspect open-source de certains outils pour la machine n'est en rien contradictoire avec des moteurs propriétaires de gros éditeurs. Au contraires, ces mastodontes pourraient eux même utiliser ces outils libres mis à leur disposition au lieu d'en faire eux même, ce qui leur apporterai des gains de temps et d'argent.

Conclusion

L'ouvertue des outils de développement de la machine et de son ecosystème aurait pour finalité de mettre fin à la spirale négative de la console en la redynamisant sur plusieurs aspects :

  1. Suciter à nouveau de l'interet aux developpeurs en réduisant le coût d'entrer de développement pour la machine
  2. Augementation notable du contenu publié sur le Playstation Store, à la fois en quantité et en qualité

 

Ceci aurait pour effet d'augementer l'interet auprès du public (le fameux "hype"), qui se traduirait par une augementation des ventes. Et qui sait, si un système de ce genre serait mis en place et fonctionnerait, peut être qu'on aurait enfin droit à nos Gran turismo, Final fantasy et compagnie ;)

Voir aussi

Plateformes : 
PS Vita
Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

Nakqz
Signaler
Nakqz
@djidane535 Tout de même, moi aussi étant développeur, j'aimerai bien développer quelque chose pour la machine.

Mais oui je comprends et suis sensible à l'argument de "on se perd dans la masse d'application du store", mais là je t'avoue qu'aujourd'hui j'aimerai me perdre dans plein de choix de jeux / application plutôt que de voir un Store vide et peu mis à jour (ce qui donne aussi une mauvaise à image Sony)
djidane535
Signaler
djidane535
@Nakqz Disons que pour moi, ça dégraderait l'image de Sony que d'avoir 1 milliard d'applications et de jeux dont 90% sont à jeter à la poubelle. Donc même si ça pourrait donner un coup de boost à la machine sur le court terme, je pense que ça serait une très mauvaise idée sur le long terme.

Et puis, trop de jeux/applications, ça tue aussi la visibilité. Sortir un jeu un peu ambitieux sur IOS & Android, c'est extrêmement compliqué tant les risques de ne pas être repéré sont importants (ce qui explique en partie le succès des achats in-game, on développe la base du jeu à moindre frais, et si ça marche, on y ajoute du contenu ... ou on propose des prix délirants en espérant qu'il y ait des gens assez idiots pour acheter 50€ de jetons virtuels :P).

Mais je t'avouerais que d'un point de vue strictement personnel, ça me ferait plaisir qu'ils fassent cela vu que je suis programmeur et développer sur Vita ça me brancherait bien ^^ (et avoir de bons émulateurs SNES/MD/PS1/N64 sur Vita, ça aussi ça serait vraiment génial :D).
Nakqz
Signaler
Nakqz
@bibiche On peut ouvrir et déployer des outils de développement pour la PSVita sans pour autant toucher à la PS4 et à son système.

Après c'est très utopique ce que j'expose, surtout vu la tournure des choses avec Sony et sa Vita.

@djidane535 pour moi le peu de qualité de certaines applications développées dans un coin est un faux problème pour la Vita. Si Sony veut faire parler d'elle et toucher un plus gros public, l'argument du "j'ai 100000 applications et jeux open-sources disponibles" est plus fort que "J'ai 5 applications superbes". D'autant que 5 applications ne sont même pas là à l'heure actuelle (cf application mail et twitter par exemple)
Bibiche
Signaler
Bibiche
Sans compter qu'ouvrir la PS Vita c'est aussi ouvrir une porte sur la PS4... Sony ne fera jamais ça.
perchu
Signaler
perchu
Djidane, c'est pour ça qu'il l'abandonne: http://www.polygon.c...-moving-forward
C'est triste sérieux.
djidane535
Signaler
djidane535
Le problème de l'ouverture, c'est l'arrivé du piratage sur la machine (ce qui a tué la Psp, et qui a fait beaucoup de tord aux tiers sur Wii & DS, les "gamers" prenant la peine de faire ces manip dangereuses pour ne plus devoir payer leurs jeux).

Ce serait pour moi une fausse solution, on aurait certes plus de contenu, mais on aurait quantitativement beaucoup de mauvaises choses qui débarquerait dessus. Perso, j'ai beau chercher, sur Android je ne trouve pas grand chose qui me plaise réellement dans les jeux proposés, et les achats in-game + les publicités ne m'inspirent vraiment pas. Je préfère me contenter de ce qu'il y a sur Vita à l'heure actuelle plutôt que de laisser ce genre de jeux polluer ma console.

A la limite, je trouverais cela encore acceptable du côté des applications, mais pour les jeux je suis contre.

Pour ce qui est des outils de développement, je pense que si des indés arrivent à les prendre en main pour porter leurs jeux dessus, c'est qu'ils ne sont déjà pas si mal. Et puis quand je vois ce que la Vita est capable de faire sur certains jeux comme Uncharted, je doute que ceux-ci soient à l'origine du désintérêt des éditeurs/développeurs.

Sony a malheureusement raté son lancement, et entre les soucis financiers du groupe et le désintérêt des joueurs pour les grosses licences de Sony (comparativement à la porté des licences de Nintendo), c'est assez compliqué pour eux de sauver la Vita. A mon avis, Sony voudrait bien s'en débarasser mais ne peut pas le faire par rapport à son image (s'ils abandonnent, ils ne pourront plus jamais faire de console portable (vous vous voyez acheter une "Vita 2" si Sony abandonne sa machine officiellement ?).

Et on oublie assez vite toutes les tares que collectionne le premier modèle: autonomie ridicule, écran quasiment inutilisable en extérieur, gros gabaris, carte mémoire indispensable pour jouer & non incluse de base, ... Honnêtement, la Vita m'intéressait à sa sortie, mais une console portable que je ne peux pas utiliser en dehors de chez moi, je n'en vois pas l'intérêt.

En plus de ça, les jeux proposés sont des jeux très typés console de salon. Alors oui, ça le fait de pouvoir embarquer ce style de jeu en dehors de chez soi, mais ils ne sont pas très adaptés à une utilisation nomade (quand on a le temps que de faire de courtes sessions de 15~20 minutes dans le bus, certains jeux ne sont vraiment pas adapté pour).

Bref, pour moi ils ont raté leur lancement, avec de très gros défauts tant pour la machine que pour son catalogue, et ils ont mis BEAUCOUP trop de temps à réagir (la 2000 corrige beaucoup de défauts, mais elle arrive beaucoup trop tard, surtout en Europe !). Pour remonter la pente, il faudrait investir beaucoup d'argent pour financer des system-seller, et quand je vois que FF Type-0 ne sort même pas sur Vita (alors qu'on s'attendait à ce que ça soit une exclu Vita), ça montre simplement que Sony n'a pas envie (ou ne peut pas se permettre) de sauver la Vita.
_XYX_
Signaler
_XYX_
la psp était "ouverte", les bénévoles avaient intégré skype, des petits programmes pour chopper automatiquement les wifi ouverts, des petits jeux indés fais par des bidouilleurs, enfin un vrai jeu magic, etc
Réponse de sony, des maj et des maj ayant pour but uniquement de bloquer ces homebrow.
C'est donc pas dans leur vision d'ouvrir leur console. Sony m'a tué ma PSP.
Nakqz
Signaler
Nakqz
@Arleider Merci du retour et de ta remarque.

Quand je parlais de qualité j'avais en tête par exemple l'application twitter ou mail de la Vita qui sont archaïques et qui pourraient facilement être améliorés par des développeurs.

Qualité également au niveau des outils de développement, qui in fine permettront petit à petit de faire des meilleurs jeux (exemple : moteur graphique, physique, amélioration de l'exploitation du tactile, etc.).

Après oui il faut le constructeur soit derrière sa machine ça c'est certain. Sans ça, même en étant ouvert, rien ne se passe.
Arleider
Signaler
Arleider
Un article intéressant mais j'aimerais faire quelques remarques :

-Augmentation notable du contenu publié sur le Playstation Store, à la fois en quantité et en qualité

Il y aura certes beaucoup de petits de jeux mais est-ce que c'est de la bonne qualité ? Surtout si il y'a de l'auto-publication = Pleins de jeux/apps "non certifiés" par Sony = Qualité ?!
Moi qui galère déjà à chercher une bonne application de lecteur flux RSS dans un océans d'applications qui se ressemblent dans le Play Store

L'autre partie est que c'est toujours les constructeurs de consoles portables de proposer des licences qui vont faire vendre la console au début de leur vie.

Prenant exemple de la 3DS : Ils ont un gros catalogue de jeux Nintendo et tiers japonais mais ça prenait du temps. Une fois un parc de consoles installé grâce à ces jeux, ça n'a pas forcer aux devs occidentaux de développer pour cette console et rares éditeurs prennent le risque de sortir sur 3DS.
Bibiche
Signaler
Bibiche
Je suis tout à fais d'accord avec toi. Mais je me demande si cela est suffisant face au smartphone et tablette qui évoluent tout le temps.
C'est un problème difficile surtout quand on vois qu'un smartphone playstation n'a pas bien marché.
Ce serait en tout cas un bon début pour la machine.

Archives