Le Blog Rétro de mylo

Par mylo Blog créé le 02/08/15 Mis à jour le 05/02/16 à 22h29

Ajouter aux favoris

Édito

Il faut bien reconnaître que l'univers du jeu vidéo à bien évolué depuis ces débuts. Avant jouer aux jeux vidéo était tout de suite assimilé à un loisir pour enfants ou jeunes adolescent. Aujourd'hui, le monde du jeu vidéo touche une population beaucoup plus large qu'auparavant et surtout les gens assument d'être des gamers.

S'il faut reconnaître que Sony a permis aux jeux vidéo de gagner en maturité, c'est Nintendo qui a donner la possibilité d'enfin atteindre le grand public avec le succès phénomènal de la Wii. Bien sûr, une fois le phénomène de mode passé, ce sont des jeux tels que call of duty, battlefield, fifa ou encore assassin's creed qui ont contribué à augmenter cet engouement autour du jeux vidéo. Et chaque année sort le nouvel épisode de ces séries. On devrait se réjouir de voir notre petit univers rencontrer enfin le succès qu'il mérite depuis tant d'années. Pourtant je ne peux m'empêcher de ressentir une certaine amertume en repensant à ce qui se faisait avant sur nos bonnes vieilles consoles. Si l'on jette un oeil aux sorties récentes des soi disant jeux "new gen", il n'y a quasiment que des jeux bourrés de bugs devant compter sur une tonne de patch pour tout corriger, ou bien des jeux vraiment décevant par rapport à ce qui était annoncé...Et les nouvelles licenses se font de plus en plus rare. Alors en attendant que les créatifs reprennent le pouvoir, pourquoi ne pas retourner jouer à ce qui ce faisait avant ?

Archives

  
Signaler
Rétro console (Jeu vidéo)

La Nintendo 64, sorti en 1997 chez nous, a eu la lourde tâche de succéder à la Super Nintendo qui était la console de salon leader du marché à l'époque. La N64 n'a d'ailleurs pas réussi à égaler sa grande soeur en termes de nombre de consoles vendues. Bien évidemment, vous savez que cela n'est pas dû à la qualité de ces jeux mais plutôt au succès surprise d'un nouvel acteur sur le marché des consoles de jeux vidéo : Sony et sa PlayStation. 

A l'époque, la N64 faisait donc face à la Sega Saturn et la PlayStation de Sony. Ces concurrentes étaient en place sur le marché depuis plus d'un an à la sortie de la console de Big N. Le faible nombre de jeux d'éditeurs tiers a beaucoup pénalisé la console. Certains éditeurs comme Square décidèrent même de développer exclusivement sur PlayStation. La console de Sony étant leader du marché mais aussi car le support cartouche était bien trop contraignant par rapport au CD-Rom. Le développement plus complexe sur cartouche mais également le fait que les conversions d'un support à un autre étaient bien trop difficiles fit que Nintendo fut quasiment le seul à sortir des jeux. Et même si chaque jeu sorti était un hit en puissance, cela ne suffira pas à combler ce manque.

La Nintendo 64 n'a donc pas rencontré le succès escompté même si elle a réussi à surclasser la Saturn. Nintendo a donc perdu son statut de leader au profit de Sony malgré toutes les qualités de sa machine. Nous allons maintenant faire une description un peu plus précise de la console.

 

I. Description de la console : 

La N64 est donc équipée d'un support cartouche et non du CD-Rom comme ses rivales de l'époque. Avec une capacité de stockage limitée ( jusqu'à 64mo contre environ 700 Mo pour le cd) et un coût de production plus onéreux, on ne peut pas dire que ce choix a été très judicieux. Mais grâce aux cartouches les temps de chargement étaient quasiment inexistant, il n'était pas necessaire d'avoir une carte mémoire pour certains jeux et elles étaient beaucoup plus robuste que les cd. 

Mais avec une mémoire principale de seulement 4 mo, il a fallu que Nintendo l'augmente par le biais de l'expansion pack qui la passe à 8 mo. Expansion pack qui soit dit en passant était obligatoire pour jouer à certains jeux. Son processeur était plus puissant que celui de ces concurrentes, mais le rendu des jeux sur la console était un peu moins beau que ces concurrentes.

Autre point important à noter, à sa sortie la N64 était la seule à profiter de 4 ports manettes directement installés sur la console. Et oui car à l'époque pas de jeux en ligne ! Et la seule façon de jouer avec ses potes, s'était de jouer en multi local en écran splitté. Et c'est là que les 4 ports manettes faisaient la différence ! Surtout quand on sait que dans la ludothèque de la N64 il y a des jeux comme Goldeneye, Mario kart ou Mario Party ! 

II. Les jeux : 

Voilà sans doute la partie qui nous intéresse le plus ! Certes la N64 a été bien moins lotie que sa grande rivale, mais il faut cependant noter qu'elle a eu beaucoup de grand jeu dont certains ont même révolutionné leur genre ! Et à votre avis par lequel allons nous commencer ?

  • Super Mario 64 : Par quel autre jeu commencer si ce n'est celui qui a permis à la console de se vendre par milliers à sa sortie et qui a également révolutionné le jeu de plateforme. Le premier mario en 3D. Un incontournable tout simplement.
  • Goldeneye : Le fps made in Rare a marqué son temps avec son IA, ses gadgets, sa réalisation et son multijoueur. Un grand jeu qui a créé la surprise étant donné que c'était une nouvelle license.
  • The Legend of Zelda Ocarina of Time : Que dire sur cet épisode de la série Zelda ? Un chef d'Oeuvre incontournable, graphiquement au top et une durée de vie énorme ! Et quel plaisir de chevaucher Epona dans les plaines d'Hyrule ! Un must have !!!
  • The Legend of Zelda Majora's Mask : La suite directe du chef d'oeuvre ! Une atmosphère plus sombre et un design général qui pourra peut être en surprendre certains surtout quand on sait que c'est la suite d'Ocarina of Time. Mais c'est une valeur sûre et un incontournable. Bien évidemment.
  • Perfect Dark : Goldeneye dans un univers complètement nouveau. On oublie James Bond et son univers. On passe à Joanna Dark, agent secrète aux prise avec une puissante organisation. A acheter sans hésiter ! 
  • 1080° Snowboarding : Un jeu de snowboard beau, fun, sympa et facile à prendre en main. Que demander de plus franchement ? Une vraie bouffée d'air frais. 
  • Banjo-Kazooie : Encore une nouvelle license de Rare et c'est encore un succès. Un jeu de plate forme à la mario 64 mais avec des éléments de gameplay inédit et un univers complètement nouveau.
  • Donkey kong 64 : Encore un jeu de plateforme 3D me direz vous. Oui mais pas n'importe lequel. Car après Mario c'est Donkey Kong qui passe à la 3D. Et ça fonctionne ! Il faut savoir que c'est le premier jeu à nécessiter l'expansion pack pour pouvoir tourner. Pas étonnant vu la qualité graphique de jeu.
  • Mario Kart 64 : Qui ne connait pas la série Mario Kart ? L'un des meilleurs jeux multijoueur de la console. Le digne successeur de Super Mario kart tout simplement. Que dire de plus ? Un must have tout simplement.
  • Lylat Wars 64 : Un shoot em up 3d dans l'univers de fox mc cloud ! Super prise en main, beau et jouable en multijoueur ! Que du bonheur ! "Do a Barrel Roll Fox !"
  • Super smash bros : Le premier épisode de la franchise des smash bros. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un jeu de baston en arène qui réunit un grand nombre de personnages des franchises Nintendo comme Link, mario ou Yoshi. Très simple à appréhender, pas de combo complexe...Il faut juste éjecter ces ennemis de l'arène. Fun garanti avec vos amis !
  • Diddy Kong Racing : Mario Kart dans l'univers de Donkey Kong. Rare a voulu créer son propre Mario Kart et on peut dire que c'est réussi ! Ils ont même apporté quelques nouveautés comme la possibilité de conduire un avion ou un hydroglisseur en plus du classique kart !

 

III. Les accessoires :

La Nintendo 64 a eu son lot d'accessoire en tout genre que nous allons voir maintenant.

  • Expansion pack : Un petit bloc de mémoire qui remplaçait l'ancien déjà en place et qui faisait passer la mémoire de 4 mo à 8 mo. Il est d'ailleurs obligatoire pour faire tourner certains jeux.
  • Controller pack : Et oui malgré le support cartouche certains jeux avaent besoin d'une carte mémoire pour pouvoir sauvegarder sa progression. Essentiellement les jeux des éditeurs tiers.
  • Rumble pack : Boitier que l'on greffe à l'arrière de la manette pour créer des vibrations. Et non ce n'était pas une option intégré sur les manettes avant !
  • 64DD : Un boitier que l'on place sous la console et qui n'est sorti qu'au Japon. C'est un lecteur de disquette magnétique qui devait permettre d'augmenter les capacités des jeux produits sur ce support. Un échec complet, surtout dû aux multiples reports de l'appareil.

 

 IV. La console sur le marché aujourd'hui : 

Aujourd'hui, une nintendo 64 peut se trouver assez facilement pour environ 40 euros en bon état mais sans sa boîte d'origine. Il faut compter au moins le double pour un modèle en parfait état avec sa boîte et sa notice. Les jeux éditeurs tiers en loose se négocie pour quelques euros et les jeux Nintendo/Rare sont un peu plus côtés. La plus grande difficulté de nos jours est de trouver des jeux en boîte en bonne état. Car malheureusement les boîtes de jeux étaient fabriquées en cartons assez fragile. Du coup, les jeux en bon état en boîte se vendent à des prix assez élevé et sont plutôt rare. Bref, il faut s'accrocher pour se faire une belle collection mais ça en vaut la chandelle ! 

 

 

 

Voir aussi

Plateformes : 
Nintendo 64
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

mylo
Signaler
mylo
Graphiquement j'avoue que le brouillard pour masquer le clipping et le flou autour des textures gâchaient un peu les graphismes des jeux. Et effectivement, il faudra que j'ajoute F-Zero X dans la liste des jeux à posséder.
le-fav
Signaler
le-fav
Excellent article sur la 64. Par contre je ne trouve pas que les jeux soient moins beaux que sur Playstation. Au contraire, pour moi ils sont souvent moins pixelliés grâce à un meilleur lissage hardware il me semble. Mais le brouillard en aura gêné plus d'un.
Les jeux Rare étaient incroyables et surpassaient souvent le maître en arrivant à une extrême maîtrise de la console (cf Conker).
Sinon article très complet avec l'essentiel de jeux abordables de nos jours et tous excellents. J'aurai ajouté dans les plus connus F zéro X car il cristallise la rivalité avec la Playstation et son Wipeout (fluidité VS graphismes).