Premium
Le Blog de M0um0u vous respecte

Le Blog de M0um0u vous respecte

Par Moussif Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 18/12/13 à 08h57

Une pure sensation de fraîcheur, avec 0 sucre ajouté.

Ajouter aux favoris
Signaler
La Vérité

Je ne sais pas si pour vous c'est pareil, mais moi je déteste me cogner le coude contre un coin. Je déteste également :

(va suivre une énumération de situation et des images aléatoires)

 

-Le vomi par le nez

-Les larmes de mes proches

-La fierté

-L'absence de doute

-Ne pas me souvenir de l'ordre des boss pour la meilleure efficacité dans Megaman X

-Constater des rayures sur un CD/DVD/BluRay

-Ne pas encaisser la notion d'infini (je l'encaisse très bien figurez-vous) 

-Salir mes Adidas Samba

-Attacher de l'importance à mes Adidas Samba

-Regarder les gens se ronger les sangs pour RIEN

-Les murs blanc et propres

-L'acide chlorhydrique

-Mes pulls qui se détricotent

-Trop cuire la viande

-Les boulettes de PQ dans les poils

-Ne pas comprendre les théories philosophiques de Deleuze

-Faire la vitesse avec les voitures

-Les petits pulls

-Laurent Gerra

-Perdre du niveau en frisbee

-Les gens qui poussent dans le métro

-L'odeur des désodorisants de chiotte (je préfère le caca)

-La mode

-La soumission

-Les clémentines sèches qui n'ont aucun goût (dégueulasse, putain c'est dégueulasse)

 

10.000 bisous à vous tous ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
La Vérité


Salut à tous !

Pourquoi se fatiguer à récupérer de l'argent pour ensuite le dépenser dans des habits pour les plus fatigués, ou des jeux vidéo pour les plus déconnectés.

 

Et bien tout simplement parce que c'est cool !

Là je suis entrain de faire cuire de la bolognaise maison, en téléchargeant Street 3.3 sur le XboxLive, là je vais manger devant Minecraft un peu, et ensuite un peu de Condemned.

 

Et ça me fait rudement plaisir, surtout que Deus Ex : HR sera envoyé demain je l'espère. Et tout ça pour quoi ? Pour l'amusement !

 

Vive l'amusement comme si demain Johnny était encore vivant.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
La Vérité

 

On a beau vouloir vivre pour soi, faire ce que l'on aime, choisir un ego totalement inédit et léger comme l'air et pointu comme un couteau, il y a toujours un moment où on doit rendre des comptes à celui qui se trouve en face, dans le miroir, à la lumière des néons fatigués et tremblotants. 

 

N'est-ce pas, culte de la confiance en soi ?

 

 

Alors que 2012 commence à faire entendre sa respiration syncopée, il est peut-être temps de se poser les vrais questions...

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
La Vérité

Le café je dois avouer que j'aime ça. Mais je l'aime à ma façon.

Déjà j'utilise une cafetière à l'américaine, celle qui fait "glouglouglou" et qui garde le cul du contenant au chaud.

 

Oui je parle de ce genre-là :

J'aime ce café. J'aime ce principe, le temps, l'odeur. Il me réconforte, me pousse à aller de l'avant, à croire en mes idées et mes rêves.

Et étant donné que j'aime ce café comme le frère que je n'ai jamais eu, je n'aime pas autant les autres. 

Et spécialement les machins à la Nespresso Georges Clooney. Je trouve ce café insupportablement prétentieux et faussement cool. Je mets volontairement de côté l'arôme, le goût... Pour ne retenir que l'idée même du café.

 

Et bien si le café Nespresso avait des testicules, je frapperais dedans de toutes mes forces.

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Signaler
La Vérité

"I do not consider myself less ignorant than most people.

I have been and still am a seeker, but I have ceased to question stars and books.

I have begun to listen to the teachings my blood whispers to me.

My story is not a pleasant one;

it is neither sweet nor harmonious, as invented stories are;

it has the taste of nonsense and chaos, of madness and dreams

-

like the lives of all men who stop deceiving themselves."

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
La Vérité

Il avait la papinère,

il avait le répipon,

il courait contre la Terre,

il buvait bien du poison.

 

Je ne supporte plus les gens qui pensent à quelque chose. Souvent.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
La Vérité

18919 vues ! 

 

Vous avez été pas loin de 19.000 personnes à être venus lire mes états d'âme, mes coups de coeur, ma folle envie de dévorer le monde (et de dévorer des culs ^^ huhuhu).

Ca me motive à me dépasser, je vais poster davantage d'articles et ça portera un peu sur tout et n'importe quoi. ;)

Vous serez peut-être surpris, et qui sait, étonnés. ;)

Donc encore 1000 mercis, n'hésitez pas à mettre des "j'aime" ou à poster un petit commentaire.

Gros gros gros bisous, et pour finir un petit dessin ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Mon savoir il est mieux que vous

Je suis un fanboy de Darwin. Je n'ai pas peur de le dire, c'est un fait.

J'ai beaucoup d'admiration pour ceux qui ont passé leur vie à comprendre le monde et l'univers, les touches-à-tout fascinants, poètes, scientifiques, naturalistes, peintres, tout à la fois.

Hé ben avant Darwin y en a eu, pendant et après aussi, mais je vais pas m'étendre là-dessus car :

1) Ça n'est pas le propos

2) Je les connais à peine ou pas du tout.

En fait je connais pas non plus tant que ça Darwin, ou celui dont je vais brièvement parler maintenant, Buffon. Georges-Louis Leclerc de, pour être précis.

Donc Buffon. Je tiens d'abord à parler de sa théorie de la dégénération. En gros, on a un stock de départ, jusque là c'est super, et puis en fonction de l'influence de l'environnement ça dégénère. L'exemple concret de l'âne qui est un cheval en moins bien, ou encore un R. Kelly qui est un Lushlife en raté.

C'est complètement idiot si vous voulez mon avis comme théorie, mais pardonnons-le parce qu'à l'époque, l'obscurantisme et compagnie, fallait filer droit c'est moi qui vous le dit. Et puis bon on partait de loin.

Et c'est quand même un chic type parce que selon son coeur et sa tête, les hommes étaient tous issus du même "moule". Brothers et tout. C'est le climat qui change de menus détails. 

Et pour moi c'est surtout un chic type parce qu'il a réalisé (entre autres) une superbe encyclopédie d'histoire naturelle, avec dessins vintage à la main. Je l'imagine, à la lueur tremblotante d'une bougie, la langue dépassant de la commissure de ses lèvres, et plein d'petits crayons d'couleur dégueulant de sa petite trousse Spiderman.

Si j'en parle, c'est parce qu'un mec cool m'a offert une réédition/adaptation de cette histoire naturelle. Elle ne compacte pas toutes les parties de cette histoire naturelle, mais elle est dense (au propre comme au figuré) et le bouquin est superbe.

Donc voilà, moi je m'éclate. je me verrais bien croquer des singes, ou encore fuir des religieux armés de torches.

Quelques pics de l'ouvrage sus-cité :


Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
La Vérité

Tu es entrée dans ma vie sans frapper à la porte. Pas un appel ni une lettre. Ta respiration spontanée m'a empli les alvéoles, j'ai pu prendre appui et remonter à la surface.

Pour certains, le destin dicte les règles, faisant de nous des jansénistes de paille déplacés dans un cours d'eau sans remous, ayant une destination établie.

Pour d'autres, le chaos et le hasard nous entrainent de chutes d'eau en rivières, avec des pauses sur la rive si notre espérance de vie est dans la moyenne.

Dans les deux cas, et en faisant fi des instincts reliquats, l'amour et le partage sont les deux mamelles du salut, du bien-être et de l'honnêteté. 

Et donc tu es arrivée, petit bout d'femme qui en a vu. Oh oui tu en as vu, car la vie n'a pas toujours été tendre avec toi. Mais c'est peut-être cette injustice qui a fait de toi ce court-circuit essentiel, ce souffle puissant et chaud.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Mon savoir il est mieux que vous

Bien le bonjour, mes gentils petits camarades.

Hé bien, derechef cependant, cela faisait une paye que je n'avais point posté un article de blog. ^^'

Alors au jour d'aujourd'hui, je m'en vais vous faire un petit exposé sur Fulgore, le petit personnage du futur jouable dans le jeu de bataille Killer Insctinct. Je vais aborder son image, ses origines influencées par le cinéma, mais plus surprenant la peinture des impressionnistes, et enfin je vous dirai pourquoi c'est mon petit chouchou.

 

Hahahahahahahaha ! Hé bien non ! Je vais plutôt vous parler d'une librairie assez incroyable que j'ai découverte grâce à un ami de moi. Olivier B., mon ami donc, était venu à Paris la Belle pour me visiter. Et comme le gars il s'intéresse énormément à la bédé alternative, il me dit qu'il a entendu parler d'une boutique "étonnante et déto(n)nante". Et effectivement, quelle surprise. Halalalala je vous raconte pas comment j'étais étonné.

Mais bon, à l'époque je n'ai pas vraiment insisté, vu que dès qu'on est plus de 2 dans la boutique, ça devient vite ingérable. Des images floues, et l'odeur tenace des livres comprimés.

Depuis quelques semaines, je travaille Boulevard Saint-Michel. À deux pas du Regard Moderne. Je passe systématiquement mes pauses déjeuner là-bas, je dépense une fortune en livres, c'est vraiment génial.

Je ne saurais pas trop dire la spécialité, c'est surtout graphique comme ouvrages, mais on trouve aussi des bouquins plus classiques, avec seulement des mots dedans. Y a du comics, vieux et rares je suppose, des livres sur l'art et la photographie, et donc des montagnes de bédés.

Un contenu riche et fou, et un contenant dans le ton. La pièce est minuscule, divisée en deux. Les couloirs apparaissent via des empilements de livres, il n'y a jamais la place en largeur pour 2 quidams. Comme dit plus haut, dès que 2 à 3 personnes se déplacent là-dedans, il faut faire des manoeuvres dignes des énigmes du professeur Layton.

Comme décorations, mis à part les livres, on trouve des lithographies psychédéliques, pornographiques, de vieux clichés en noir & blanc de cul (poils et moustache de rigueur), des poupées très étranges et monstrueuses.

Quelques clichés pris Lundi :

La devanture

Un couloir

La pièce adjacente avec les comics, et des poupées inquiétantes juste au-dessus.

On s'approche de la caisse enregistreuse (j'ai flouté volontairement la litho coquine)

Le Maître des Lieux, j'ai pas osé insister pour la photo. Ce mec est impressionnant, il conseille toujours bien, je suis sûr qu'il connait tous les bouquins qu'il a. Il est super sympa en plus.

Voilà, vous trouverez cet endroit de dingue rue Gît-le-Coeur, tout près de la fontaine Saint-Michel. Ouvert de 11h à 20h. Impossible d'y aller et de ressortir les mains vides, croyez-moi.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Édito

Car il voulait simplement revoir le rire des hommes.

Car il voulait sentir les phalanges contre son crâne encore maléable.

Salut les kid'z bienvenue à vous tous HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Fun²

Archives

Favoris