Screenopathe
Signaler
My life as a robot


Les jeux vidéo, c'est ma grande passion, comme le cinéma et, chaque semaine, j'essaie de trouver du temps pour les deux. Du coup, il m'arrive de jouer le soir pour vous préparer gentiment des tests, vidéo tests et autres vidéo rien que pour vos beaux yeux. Voici un petit récapitulatif des jeux auxquels j'ai joué cette semaine.

        Heavy-Rain-artwork.jpg

Cette semaine, j'ai continué à découvrir les trésors exclusifs à la PS3, mais faute de temps, je n'ai pas pu avancer énormément. Je me suis donc lancé dans
Heavy Rain, ce jeu développé par Quantic Dream et sorti en février 2010. Heavy Rain avait créé l'événement tout comme il avait divisé la communauté des joueurs (notamment sur la question « C'est un jeu ou pas? »). Toujours est-il que la critique était comme qui dirait unanime. J'ai donc rongé mon frein pendant une bonne année avant de pouvoir me l'offrir, avec sa console d'origine. Car, je dois bien l'avouer, Heavy Rain était l'exclusivité PS3 qui m'intéressait le plus, avec les Uncharted.

J'ai donc commencé l'aventure, avec à peu près deux heures au compteur à ce jour. Et ce qui m'impressionne c'est à quel point je n'ai pas vu ces deux heures passer. Tout ceci est sans doute dû aux qualités d'immersion de
Heavy Rain qui réussit à jouer sur des cordes sensibles dès le départ. En effet, le scénario tourne autour de la disparition en série d'enfants que l'on retrouve morts quelques jours plus tard, assassinés par le tueur aux origamis.

J'ai été très touché par les moments d'intimité de ce père, Ethan Mars, et son destin tragique. C'est sans doute les phases du scénario qui m'ont le plus happé, jusqu'à maintenant. J'ai aussi été très agréablement surpris par le dynamisme de la première scène où apparaît Scott Shelby, ce détective ventripotent et asthmatique qui enquête pour les familles des victimes. Quant à Norman Jaden, même si je ne l'ai pas vu longtemps, je n'ai pas encore réussi à bien accrocher à son univers, bien que le scénario promette pas mal de chose de son côté. Enfin, je n'ai pas encore eu le plaisir de rencontrer Madison Page, le quatrième personnage du jeu. J'attends cela avec impatience.

Comme vous vous en doutez il est très difficile de parler de
Heavy Rain sans spoiler. Il me semble que j'ai réussi, dans cet article, à ne rien révéler du tout. Toutefois, il me semble qu'au fur et à mesure que l'aventure va avancer, j'aurai du mal à continuer cet effort, c'est pour cela que je ne reparlerai de Heavy Rain que quand je l'aurai fini pour vous livrer mon sentiment général sur le jeu. On donc se retrouve la semaine prochaine, quand j'aurai terminé le jeu, je pense. D'ici là, jouez bien et à la semaine prochaine!

Venez soutenir vues-subjectives.fr sur la page officielle Facebook ainsi que le compte Twitter, pour ne jamais manquer quoi que ce soit de l'actualité cinéma!

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Mordraen
Signaler
Mordraen
J'ai continué un peu depuis et je me suis pris une telle baffe scénaristique, justement à un embranchement du scénario totalement inattendu. Le sentiment que ce jeu a fait naître en moi à ce moment là était juste impressionnant. Waw! Je le termine cette semaine, c'est certain!
Poisseman
Signaler
Poisseman
Tu en est encore au début, mais je sens que tu va vite le terminer tellement l'histoire est passionnante. Et les divers choix qui te sont proposés (ainsi que les différentes fins qui vont en découler) vont te faire recommencer ce titre que je considère comme déjà mythique. Bon jeu.

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris