Moonkey, le premier mangaka français

Par Moonkey Blog créé le 03/03/10 Mis à jour le 17/01/16 à 11h32

Le premier mangaka français publié aux éditions Pika avec "DYS", série en 4 volumes, puis Léna pour le gouvernement belge, revient aujourd'hui avec "Necromancer", shonen action-aventure, à nouveau pour les éditions Pika.

Ajouter aux favoris
Signaler
Billet d'humeur

Majin Bu de Dragon ball Z chez Glénat

Seiya de Saint Seiya chez Kana

Camu de Saint Seiya chez Kana

Son Goku super Saiyan de Dragonball chez Glénat

Naruto chez Kana

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
#‎imagesdevie‬ (BD-Manga-Comics)

Week-end de dingues  aux Tsume Fan day, super ambiance, et remplies d'ondes positives.

Byakuya Kuchiki et Ulquiorra l'espada de la série Bleach

Getsuga Tensho ultime d'Ichigo de la série Bleach

Piccolo de Dragonball Z

Kael du manga Necromancer chez Pika.

Gourmiaou

Seiya de Saint Seiya chez Kana

Kenpachi de Bleach chez Glénat

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)


Signaler
Billet d'humeur (Cinéma)

On peut espérer que se soit un bon film pizza, avec supplément pepperoni et sans anchois comme la pizza préférée de Michelangelo.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Billet d'humeur (BD-Manga-Comics)

Le Ministère Francophone des Affaires Etrangères m'a choisi pour représenter la Belgique pour l'année 2016. Je serai poussé et mis en avant durant toute l'année.

Pour commencer, j'ai réalisé la carte de voeux officielle 2016 de la Belgique qui sera envoyée de par le monde à tous les dirigeants, toutes les ambassades, tous les partenaires culturels en relation avec la Belgique ; cela représente plus de 70 pays.

Dans ces différents pays, les ambassades belges et les divers services utiliseront également cette carte de voeux dans des versions agrémentées selon leurs besoins.
Un dessin animé dérivé de cette carte est également en cours de réalisation.

 

 

La carte de voeux, validée par la Belgique et les hautes instances d'un autre pays, lointain en kilomètres mais proche du coeur, représente la fusion de deux cultures aux travers des personnages de ma future nouvelle série.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
#‎imagesdevie‬ (BD-Manga-Comics)

 

J'ai vu le premier épisode de « Fear the walking dead ».
C'est vraiment pas mal du tout.
Ils ont prit le même partit prit que pour le film Titanic : comme l'on sait ce qu'il adviendra de la terre (et du sort de Jack dans Titanic), la question qui se pose n'est pas ce qu'il va arriver, mais quand cela va arriver.

 

La gestion du groupe aussi est inverse à la série d'origine.
Ce ne sont pas des individus inconnus l'un de l'autre qui se regroupent pour un interêt commun ; c'est le groupe à la symbolique la plus soudée dans l'inconscient des téléspectateurs qui devra faire face aux tiraillements et déchirements. La famille, les liens du sang et de l'amour.

 

Double changement de cadre : la côte ouest ensoleillée et paradisiaque de Los Angeles.
Un environnement encore normal et propre.
Mais aussi une double nouvelle menace : les zombies sont frais, on ne les remarque pas encore de loin, et l'autre menace est l'ignorance et le refus de croire à l'existence des zombies.

On sent que les créateurs ont prit du recul sur Walking Dead et ont bien réfléchis aux diverses facettes pour pouvoir les prendre en contre pieds et apporter du sang neuf dans un même univers.

Des références visuelles fortes, telle l'église où se cachent les zombies avec la croix de travers en avant plan. Le cadrage nous dit : le mal s'est abrité dans le saint des saints et Dieu nous a abandonné.
La scène de l'autoroute qui semble dire qu'il n'y a pas de sortie possible, juste une fuite en avant, etc...
Vivement la suite.

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
#‎imagesdevie‬ (BD-Manga-Comics)

Quand je dessine, souvent je pense à quand je dessinerai une scène suivante, ou une autre illustration. Parfois quelque chose qui arrivera dans plus d'un an.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
#‎imagesdevie‬ (BD-Manga-Comics)

J'ai l'habitude de dessiner et de montrer sur mon fil facebook des dessins en rapport avec ma série en cours.
Quand l'on travaille sur un projet pendant longtemps et qu'on ne peut trop en dévoiler, je me retrouve à ne quasi pas publier.
C'est assez frustrant.
L'idée m'est venue de mettre des dessins en rapport avec des choses qui m'auraient marqués dans la journée.
Comme je sais que, même si je veux le faire très régulièrement, ce ne sera pas tout les jours, j'évite d'appeler mon album « 365 dessins par an » ou « le dessin du jour » ^^
Pour ne pas me limiter ... pourquoi une rubrique avec le mot « dessins » ?
Je l'ai alors remplacé par le mot « images», ainsi ça me laisse toute possibilité ouverte.
Elle peut vous divertir, faire réfléchir, vous accompagner le temps d'un clic, d'une heure, ou la journée.
Voici donc mon nouvel album « Images de vie ».

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Billet d'humeur (Séries TV)

 Comme beaucoup d'entre vous, j'ai grave kiffé le dernier épisode de la saison 1 de The Flash.

 


J'ai eu une discussion très intéressante à propos du voyage dans le temps dans la série et des conséquences des modifications du passé.

 

Globalement, il y a deux manières de concevoir la modification.
Manière A :
Au moment où vous modifiez le passé, vous ne changez en réalité pas votre propre passé, mais créez un univers parallèle ; une nouvelle branche de réalité apparait à partir du moment modifié.

Manière B :
Vous modifiez le passé et votre passé au passage. Vous pouvez créer des paradoxes temporels comme tuer vos parents avant qu'ils ne vous aient eu (et donc vous n'avez jamais existé, donc vous n'avez pas pu remonter le temps).

 
Dans la série Flash, nous comprenons que nous suivons une réalité alternative.
Tout les personnages de cette réalité où Barry a du grandir sans sa mère auront un « 2 » dans mon explication.
Les personnages de la première réalité non modifiée auront un « 1 ». C'est celle où Barry grandit avec sa mère.
L'histoire se présente ainsi :
Reverse Flash1 et Flash1 se battent ensemble et remontent le temps.
Reverse Flash1 tue la mère de Barry1 et créé une réalité 2.
Reverse Flash1 reste prisonnier de cette nouvelle réalité et décide de faire en sorte que Barry2 devienne plus vite Flash2 pour l'aider à regagner sa propre réalité, la réalité1.
Reverse Flash1 utilise pour ça une machine à voyager dans le temps ET les réalités.

Toute la série semble donc se baser sur la manière A de penser les voyages dans le temps. Il n'y a jamais de modification du passé pour soi même, ça créé une nouvelle branche alternative.
Dans le dernier épisode :
Flash2 remonte le temps. Mais Flash1 lui dit de ne pas sauver sa mère.
Pourquoi ?
Parce que ça ne modifiera pas le passé de Flash2.
Flash1 a quand même grandit avec sa mère.
Flash2 aura quand même grandit sans sa mère.
Il ne réussira qu'a créer une 3° réalité.
Flash2 comprend que lui sera toujours privé de sa mère. Il profite du coup de ce qu'il peut de sa mère sans que ça mène à créer une nouvelle réalité.
Flash2 revient dans son présent et essaye de tuer Reverse Flash1 et casse la machine à voyager dans le temps et les réalités au passage.

 
Arrive le problème dans l'histoire (où je n'ai pas tout compris)
Dans la manière A : Eddy1 est l'ancêtre de Reverse Flash1. Quand Eddy2 se tue, il n'a pas à avoir d'incidence sur Reverse Flash1, puisqu'il n'est pas son ancêtre, mais celui d'un futur Reverse Flash2 pas encore né.

 
Hors on dirait que l'on est passé dans la manière B d'envisager les modifications du temps :
Plus de concept de réalité alternative :
Eddy se tue, donc Reverse Flash n'est pas censé avoir existé, mais ce dernier a pourtant influencé grandement la vie de pas mal de personnes. Il créé donc un paradoxe temporel. Ce qui donne le trou de vers de la fin de l'épisode.

 
Il y a bien la discussion où, si je comprend bien, Joe2 dit à Eddy qu'il n'est ni Eddy1, ni Eddy2, mais juste Eddy, une variable changeante pour Reverse Flash1 et que donc ce dernier le protège.
Mais ça ne tient pas. La vie du Eddy est conditionné par des gens qui ont un passé « 2 ».
Il connaît et participe aux aventures de Barry2 (qui pense, a eu un vécu et des blessures psychiques du à cette réalité2) qui est devenu Flash2 plutôt que prévu.
Il est amoureux de Iris2, une fille qui a passé son enfance avec un enfant adopté, Barry2.
Joe2 et Barry2 enquêtent sur l'affaire du père de Barry2 qui est en prison.
Eddy est bien modifié par l'interaction qu'il a avec toutes les gens qui l'entourent.
C'est donc bien un Eddy2 à qui nous avons affaire.

Y a t'il une incohérence scénaristique ou est-ce que j'ai loupé une explication ?
Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre interprétation ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Billet d'humeur

Une petite BD, mais où chaque mot est lourd de sens, qui raconte avec une très grande justesse le quotidien des auteurs de manga fr.

http://issuu.com/migouze/docs/bd_retard_ogrest_par_mig/1

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

Rejoignez moi sur facebook:

https://www.facebook.com/Moonkey.officiel

 Abonnez-vous à mon Twitter:

https://twitter.com/#!/Moonkeypro

  • moonkey (Pinterest)
  • moonkeypro (Twitter)
  • moonkeypro (Instagram)
  • moonkeypro (Tumblr)
  • _moonkey_ (ustream)

Archives

Favoris