Le Blog de l'association MO5.COM
Signaler
L'association

Mon Hi-score à TetrisComme je l'avais mentionné dans mon dernier bulletin, depuis le 15 octobre et jusque fin novembre, j'anime une exposition dédiée au retrogaming à l'IUT de Bobigny, au coeur du campus de l'Université Paris 13. C'est d'ailleurs l'occasion de promouvoir la nouvelle licence Level Design créée dans l'établissement.

Après une bonne semaine d'expo, le nombre de visiteurs augmente lentement mais sûrement. Bien entendu, il faudra probablement attendre le mois de novembre, après les vacances scolaires, pour que je puisse proposer à des classes des visites guidées autour de l'histoire du jeu vidéo, car pour le moment, le public est exclusivement composé d'étudiants qui viennent se détendre entre deux cours... C'est d'ailleurs surtout autour de la pause déjeuner que la très belle salle se remplit, alors qu'elle se déserte, hélas, dans les dernières heures d'ouverture. Chaque jour, de nouveaux étudiants en STAPS, en Level Design, en informatique ou encore Petit tournoi de Pongen médecine découvrent la présence surprenante pour eux d'une salle d'arcade où ils peuvent rejouer à des classiques parfois plus âgés qu'eux : Pong, Space Invaders, Donkey Kong, etc. Certains connaissent plus de succès que d'autres, selon les joueurs. Les garçons se jettent avant tout sur la borne d'arcade de Snow Bros qu'ils trouvent « stylé » (multipliant les crédits à en créer des « coin error » comme à la grande époque de Nolan Bushnell), ou sur l'indémodable Streets of Rage. Mais à l'heure où j'écris ces lignes, un tournoi de Super Pong est en train de s'improviser. Les filles, étrangement, semblent bouder les habituels Tetris ou Bubble Bobble pour... F-Zero ! D'ailleurs, la course commence parfois dans le lieu d'exposition pour atteindre la borne avant ses copines !... Comme quoi, femme au volant, heu... cheveux au vent ?

Hi-Scores de Snow Bros.Si de nouvelles têtes découvrent chaque jour, ébahies, les vitrines remplies de trésors vidéoludiques (« Eh, mais je l'avais celle-là ! »), il faut avouer que c'est surtout un public d'habitués que je vois de plus en plus souvent, presque quotidennement en fait. Et même se faire rappeler à l'ordre par leur prof alors qu'ils sont sur le point d'atteindre un nouveau boss de Snow Bros. Il faut dire qu'avec les crédits infinis, c'est tentant. J'ai quand même réussi, seul, à me classer premier en dépassant les 50000 points avec trois vies, photo à l'appui. Le moment le plus cocasse depuis l'ouverture de cette exposition revient sûrement au tout premier jour, lorsque des étudiants en Animation Sociale et Socioculturelle débarquent en nombre dans la salle d'exposition. Menés par deux professeurs qui ouvrent la porte d'un petit local et en sortent un matériel étonnant, ils commencent à enfiler des cottes de maille, à s'équiper de lances et grands boucliers... Voir ces jeunes gens se préparer à une guerre d'un autre âge a quelque chose de surréaliste ! J'apprendrai plus tard qu'ils ont un cours de "combat gaulois", où ils apprennent les stratégies et techniques de combat de l'époque, en partenariat avec les profs d'archéologie... Pourquoi pas !

« Re-au revoir ! » vient de me dire un visiteur qui a réussi à déjà passer deux fois, une heure seulement après l'ouverture. Et il est fort probable que je le reverrai avant ce soir ! Bref, si vous habitez non loin de Bobigny, venez me passer le bonjour, l'entrée est libre pour tous.

Guillaume Verdin

Lieu de l'expo

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Retrogaming

Les choses s'accélèrent pour l'association ces derniers temps : vous êtes de plus en plus nombreux à nous rejoindre pour dépasser les 200 membres (et ainsi nous permettre d'être "reconnus d'utilité publique"), nous sommes assaillis par de nombreuses demandes d'expositions et de prestations, et les bonnes nouvelles tombent les unes après les autres. Bref, on ne va pas s'en plaindre !

Certes, on s'autorise parfois quelques distractions, comme lors de notre soirée du 1er octobre où nous avons retrouvé nos amis Marcus, AHL ou encore l'équipe de Pix'n Love. Mais nous n'oublions pas pour autant d'acquérir de nouvelles pièces comme cette borne Pac-Man qui fait la joie de Guillaume Nicolas, qui vous a justement parlé ici même de son amour pour l'arcade... Il nous arrive même de faire des infidélités à Gameblog, mais c'est pour la bonne cause ! Mais la grande nouvelle pour MO5.COM, c'est bien entendu l'adhésion en tant que membre d'honneur d'Alekseï Pajitnov, le père de Tetris ! Enfin, de nombreuses expositions se profilent à l'horizon, à l'image de celle de l'IUT de Bobigny, que j'anime en personne jusqu'au 30 novembre. Peut-être qu'un jour l'association aura les moyens de débourser 10000$ pour une collection dédiée au Mac, qui sait ?

Côté jeux vidéo, les éditeurs aussi passent la seconde, avec les fêtes de Noël qui approchent. Nintendo a confirmé la sortie en Europe de Mario All-Stars sur Wii, mais aussi de la Wii et de la DSi XL aux couleurs du plombier moustachu. Toujours chez Nintendo, la Wii a vu le retour simultané de deux franchises mythiques, NBA Jam et Sid Meier's Pirates ! Mais les autres consoles ne sont pas en reste, avec les alléchants Spelunky et The Tenpura of the Dead pour le XBox Live Arcade. C'est sur ce même service et sur le Playstation Network qu'on devrait pouvoir également rejouer à X-Men Arcade l'année prochaine. Et c'est sur à peu près tous les supports que vous pourrez enfin télécharger le tant attendu Sonic the Hedgehog 4 : Episode I...

Je vous avais prévenu, ça ne rigole pas. Enfin, pas tout à fait. Y a quand même des choses qui se prennent un peu trop au sérieux, comme ces jeux Wisdom Tree jouables en ligne... Vous savez, ces  horribles jeux très librement adaptés des enseignements de la Bible et qui ont fait la joie des amateurs de l'Angry Video Game Nerd ! En parlant d'émission de jeux vidéo, je ne vais pas vous dire au revoir sans vous rappeler le premier épisode de la quatrième saison de Retrovision, un hors-série dédié à l'Amiga 500 !

Guillaume Verdin

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
L'association

Français - English

L'association MO5.COM a le grand plaisir de vous annoncer que Alekseï Pajitnov, créateur de Tetris, vient de rejoindre l'association en tant que membre d'honneur. Il participera également au Comité de soutien pour le Musée National des Jeux Vidéo.

Alekseï, au cours de nos discussions, a manifesté sa préoccupation concernant la disparition croissante des informations sur l'histoire des jeux vidéo et de l'informatique ainsi que l'obsolescence des supports personnels de données. C'est pourquoi il considère notre initiative comme nécessaire et bienvenue, et nous offre son soutien en acceptant de devenir membre d'honneur de l'association. Nul doute que l'appui d'une telle personnalité du monde du jeu vidéo nous aidera à nous faire connaître et à nous développer.

Né en 1956 en Union Soviétique,  Alekseï Pajitnov est diplômé en 1979 du centre informatique de l'Académie des sciences de l'URSS où il devient aussitôt chercheur en reconnaissance de la parole. En 1984, il crée Tetris en cherchant à reproduire l'un de ses jeux favoris, le pentomino. Diffusé librement en Union soviétique puis dans le bloc de l'Est, le jeu apparaît à l'Ouest en 1986 et devient l'un des plus grands classiques de l'histoire du jeu vidéo : il a été vendu à plus de 170 millions d'exemplaires sur plus de 30 plateformes différentes, et a fait l'objet de plus de 100 millions de téléchargements sur téléphone mobile. Pajitnov a récupéré les droits du jeu en 1996 et fondé la Tetris Company et le site Tetris.com.

Tetris (PC, Microsoft DOS, 1986)

Tetris (Nintendo Game Boy, 1989)

Tetris Party Deluxe (Nintendo Wii, 2010)

Et vous, pourquoi ne pas devenir vous aussi membre de MO5.COM ?

Voir aussi

Jeux : 
Tetris
Ajouter à mes favoris Commenter (14)

        
Signaler
Retrogaming

Il y a un mois, je postais sur ce blog un bulletin de rentrée, notant un retour aux choses sérieuses, tant du côté de l'association que des éditeurs. Pourtant, le mois de septembre a connu un petit essouflement du côté des visites de ce blog. J'en suis même venu à me poser des questions, revoir ma méthode. Et là, il y a quelques jours, ça a été l'explosion, vous avez été très nombreux à lire nos colonnes, et nous vous en remercions.

Il faut dire que de notre côté, nous n'avons pas chômé. Nous avons participé à un dossier sur Caradisiac, annoncé une nouvelle expo dans le sud (et ce n'est qu'un début, croyez-moi) ainsi que notre partenariat exceptionnel avec l'exposition Assassin's Creed ! Concernant cette dernière, je me suis même demandé si je n'en avais pas parlé trop tôt, au détriment du tout premier article de Guillaume Nicolas sur ce blog. Si dans un premier temps, cela lui a fait de l'ombre, vous avez accueilli cette initiative chaleureusement. Si ça vous plaît, attendez vous à d'autres articles de ce type, exclusifs à Gameblog ! En passant, j'en profite pour souhaiter un bon anniversaire et longue vie à Retrovision, une émission qui fait honneur au retrogaming depuis 3 ans.

Et pour revenir au retrogaming, justement, l'actualité a encore été riche ; il m'a fallu parfois opérer des choix ! Côté gros bonnets, il y a évidemment Sega, qui continue de préparer la sortie prochaine de Sonic the Hedgehog 4, qui n'est pas la première tentative de l'éditeur pour revenir aux sources, mais qui pourrait être la bonne. Le hérisson est clairement passé à la vitesse supérieure, avec les annonces coup sur coup des troisième et quatrième zones, ainsi que des dates de sortie et tarifs par support. Moins attendus (et moins rétros), nous vous avons également signalé les sorties d'Alien Breed 2: Assault et Haunted House sur PC, ainsi que l'arrivée prochaine de Raiden Fighters Aces.

Sur la scène indépendante, qui m'intéresse nettement plus à titre personnel, il y a eu également pas mal de choses à se mettre sous la dent. Entre le trailer envoûtant de La-Mulana, le retour très attendu et pour très bientôt de Shantae, l'arrivée de Bit.Trip Beat sur AppStore, et l'annonce d'une version DSiWare pour Cave Story accompagnée d'un chouette artwork de mon bon ami Orioto, y avait de quoi combler les amateurs de old-school ! Et même si j'ai l'impression de devoir choisir entre mes propres enfants, j'avoue avoir un petit faible pour Retro City Rampage, qui rend un hommage hilarant à Mario !

Mario qui, justement, fête les 25 années de son titre-phare cette année, comme nous l'avons déjà largement évoqué dans le dernier bulletin. Mais à l'occasion de sa conférence japonaise sur la 3DS (qui ne sacrifie pas le retrogaming sur l'autel de la 3D), Nintendo a fait d'autres annonces pour célébrer l'anniversaire du plombier : une DSi et une DSi XL aux couleurs du personnage le plus célèbre des jeux vidéo, voilà qui videra les poches des collectionneurs ! Pour finir, fin de mois oblige, j'ai publié mon bilan des sorties de septembre sur Console Virtuelle, mais j'en ai fait de même pour le PSN, histoire de ne pas faire de jaloux !

Guillaume Verdin

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
L'association

Ubisoft vient d'annoncer qu'Arludik, une galerie d'art parisienne spécialisée dans les oeuvres tirées du cinéma, de la bande dessinée et des jeux vidéo, va ouvrir une exposition dédiée à la série Assassin's Creed, à l'occasion de la sortie du troisième volet disponible en novembre 2010. Vous pourrez y retrouver 35 créations inédites qui ont toutes été estimées par un commissaire-priseur, à des prix allant de 600 à 2000 €. Deux de ces oeuvres ont de plus été déclinées en 149 lithographies allant de 60 à 80 €.

Chaque tableau sera estampillé Ubisoft Studios, disposera d'un certificat d'authenticité et sera signé à la main par le Directeur Artistique d'Ubisoft. Mais surtout, les bénéfices des ventes réalisées seront entièrement reversés à l'association MO5.COM, qui oeuvre comme vous le savez à la préservation du patrimoine culturel vidéoludique. « Ubisoft est ravi de présenter le travail remarquable des talentueux designers d'Assassin's Creed à la galerie Arludik, qui est internationalement renommée, » explique Serge Hascoët, Directeur de Création chez Ubisoft, « C'est une première pour les équipes créatives d'Ubisoft, qui verront leurs travaux exposés dans une galerie. Cette exposition prouve que les oeuvres des artistes de l'industrie du jeu vidéo passionnent des joueurs à travers le monde entier. »

Voir aussi

Groupes : 
Assassin's Creed
Sociétés : 
Ubisoft
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

  
Signaler
Rétropinions

Chaque fois que je me rends au collège (à pied, je sais, j'ai de la chance) j'imagine mon père, quelques pièces de francs dans les poches et un emploi du temps pas trop chargé en fin de journée. Le voilà juché sur son 103 MVL. Pour tout chemin un détour par le centre ville, à la découverte d'une salle d'arcade avant un retour au home sweet home. Devant cette vision féerique, on serait pris d'une vague tsunamiesque de nostalgie.

Ma petite soeur sur une borne Hang OnDans ma vie, j'ai un copain (bon, il a plus du double de mon âge mais je ne connais pas de fossé de génération). Le gars, au lieu d'aller déjeuner le midi, il balançait un tas de sesterces dans la borne R-Type. Résultat, il peut encore aujourd'hui finir le jeu en une seule vie (c'est un extra-terrestre, j'vous dis), une sorte de demi-dieu du shoot'em up. Pour moi, une salle d'arcade, quand j'en entendais parler étant petit,  je pensais à une pièce bordée d'alcôves à l'oriental. Aujourd'hui, dure réalité, en lieu et place de la salle d'arcade, le seul truc qui reste d'oriental c'est le Kebab d'Omar.

Moi ces salles, j'en ai rêvé et puis Sony les a défaites. Un mélange de sons, de musiques, de rires, de cris de rage nimbés d'une fumée de Marlboro pas encore mise à l'index. Toute une ambiance. Une ambiance limite mafieuse (j'ai eu l'aveu d'un spécialiste incontesté et incontestable du domaine vidéoludique sur une salle d'arcade parisienne où on trouvait des flingues dans les bornes, pas vrai AHL ?).

Mais le jeu vidéo a bel et bien évolué. Les bornes ont été rattrapées puis dépassées. Difficile d'admettre que Sega Rally se fasse coiffer au poteau avec sa cabine qui vous remue, son vrai volant pas en plastique à retour de vraie force. Sûr que c'est un peu encombrant dans un salon...  Mais dépassé, certainement pas... J'y joue sur Sega Saturn en attendant la borne que tonton James va me trouver.

Heureusement il reste des gars passionnés qui font revivre la légende des Neo et autres Taito. Pas oublier l'époque où Sega était vraiment plus fort que nous, que tout. Avant l'arrivée des consoles de salon bien puissantes, il fallait s'expatrier un instant hors des murs, se plonger dans des salles où bipaient, couinaient, étincelaient nombre de composants électroniques fragiles.

Je vais redescendre de ce nuage de fumée de clope un peu malsain il est vrai. Parfois la difficulté des jeux était telle qu'on risquait vite d'engloutir un monceau de cochon tirelire. Les lieux n'étaient pas toujours très bien fréquentés. Je ne retourne pas ma veste, juste je soigne la nostalgie à coups d'électrochocs. Je fais que le manque soit moins dur. Non, la solution idéale serait une immense pièce (ou alors envahir totalement sa chambre voire la maison toute entière sous couvert de sauvegarde du patrimoine vidéoludique).

On est passionné ou on ne l'est pas.

Guillaume Nicolas, 15 ans

PS : Pour la solution, je vais essayer le coup de la maison toute entière, on verra bien...

Voir aussi

Groupes : 
R-Type
Jeux : 
Sega Rally
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

  
Signaler
Retrogaming

Il arrive que dans le monde du retrogaming, les semaines se suivent et se ressemblent. C'est un peu le cas cette fois, puisque la plupart des nouvelles de la semaine ne sont que le prolongement de celles de la semaine dernière. Toutefois, il semble que deux personnages se sont accaparés le devant de la scène ces derniers temps...

Super Mario CollectionJe veux évidemment parler des deux personnages de jeux vidéo les plus célèbres, les deux icônes des constructeurs les plus mythiques de notre industrie (qui, par ailleurs, est un art) : Mario et Sonic. Même si on les a vus ces dernières années dans les mêmes jeux (Super Smash Bros., Mario & Sonic aux J.O.), c'était toujours pour mieux s'affronter, comme si les débats de cour d'école du début des années 90 n'avaient jamais réellement cessé... Cette fois, il s'agit plutôt d'une guerre patrimoniale, où la nostalgie est l'arme de prédilection de part et d'autre. Sega comme Nintendo tiennent à perpétuer le souvenir de leurs classiques, et chaque jeu fait appel à notre mémoire de rétrogamer.

Pour Mario, c'est bien naturel : Super Mario Bros. a 25 ans cette année ! Ce n'est certes pas le premier jeu où il apparaît, mais ce fut sa première aventure entièrement conçue par Shigeru Miyamoto, et celle qui posa les bases de la plus grande franchise de l'histoire. En gestation depuis quelques temps, cet anniversaire a donc été officialisé cette semaine. Par un hasard étrange, nous avons aussi appris que l'ancien hangar de Nintendo, ce fameux local loué par un certain Mario Segale, a été détruit. C'est un peu triste de voir partir un bâtiment riche d'une histoire comme celui-ci, mais il est hélas encore trop tôt pour qu'un tel lieu soit reconnu monument historique. Et c'est un peu à nous de militer pour ce genre de choses !

Sonic Adventure/Space InvadersDe son côté, Sonic ne fêtera ses 20 ans que l'année prochaine, mais Sega n'a pas voulu laisser sa mascotte dans l'ombre. Il n'y a pas de raison qu'il n'y en ait que pour l'autre plombier ! Et comme à son habitude, l'éditeur multiplie les apparitions pour son hérisson : outre un Sonic Colours en fin d'année, deux jeux Sonic font partie de la seconde fournée des classiques Megadrive sur PC. Mais Sega en a également profité pour révéler une nouvelle zone de Sonic the Hedgehog 4, et une autre coïncidence troublante voit le retour de Sonic Adventure en téléchargement sur console HD... Avouez que ça tombe plutôt bien !

Et vous l'aurez remarqué avec ce dernier lien, il n'y en a pas que pour Mario et Sonic. En plus du retour de Space Invaders, il faudra compter sur celui de l'excellent Radiant Silvergun, sur celui de Dragon's Lair sur DS, peu de temps après son annonce sur Wii, mais aussi celui de Mega Man, via un Mega Man Universe dont on a aussi déjà pas mal parlé ces dernières semaines. Plusieurs de ces nouvelles sont d'ailleurs liées au Tokyo Game Show qui s'est déroulé ce week-end au Japon. Un salon qui montre un certain déclin de la créativité japonaise sur console HD, qui se concentre du coup sur son patrimoine (Bonk, Bangai-O, etc.). Attendez-vous à d'autres news retrogaming, donc...

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne semaine. Si vous vous ennuyez de notre prochain bulletin, voilà un peu de lecture : la dernière partie de l'article "Jeux Vidéo et Patrimoine" de notre blog hébergé par MuseoGames, ainsi que la longue interview de notre président, Philippe Dubois. J'en profite pour le féliciter de nouveau... pour son mariage qui s'est déroulé vendredi dernier !

Guillaume Verdin

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

  
Signaler
Retrogaming

Dans mon précédent bulletin, je m'étais lamenté de la morne fin d'été qui avait précédé une rentrée autrement plus riche en actualité. Cette effervescence bienvenue était en grande partie causée par la Penny Arcade Expo, un salon américain qui prend de plus en plus d'importance au fur et à mesure que le jeu indépendant est reconnu à travers le monde. Et avec le prix du meilleur jeu de l'année décroché par Limbo ce week-end, c'est pas prêt de s'arrêter !

Les fausses jaquettes de Retro City RampageEt c'est une bonne nouvelle, car les jeux indépendants délaissent bien souvent la course à la technologie pour revenir aux bases du gameplay. Pour ne pas perdre du temps sur la technique, beaucoup font  d'ailleurs le choix d'une réalisation façon 8-bit. C'est le cas notamment de la série Bit.Trip, dont on vient de découvrir la bande-annonce du cinquième volet, Bit.Trip Fate. C'est aussi le cas du très attendu Retro City Rampage, un GTA-like qui est paradoxalement une véritable madeleine de Proust, avec ses nombreuses références au jeu vidéo et au cinéma des années 80. Et qui vous propose pour l'occasion de fabriquer ces sublimes fausses jaquettes NES et Master System !

Mais il n'y a pas que les indépendants qui nous offrent de vraies leçons d'histoire. Certains éditeurs sont même spécialistes du domaine. On peut citer Capcom, qui a incontestablement eu une grande influence sur cette mode avec Bionic Commando Rearmed et les deux derniers Mega Man. Leur Mega Man Universe est sans doute moins séduisant, mais le fait de pouvoir créer ses propres niveaux, c'est tout de même un rêve devenu réalité pour bon nombre de retrogamers ! Mais les vrais garants du patrimoine ludique sont sans doute à chercher chez Nintendo, qui se prépare à fêter comme il se doit les 25 ans de Mario. Et un jeu comme Metroid : Other M, entre modernité et tradition, représente parfaitement leur état d'esprit.25 ans de Mario ! Ils en ont justement profité pour diffuser un historique de cette série fondatrice et influente du jeu vidéo.

A notre petite échelle, nous cherchons aussi à sauvegarder ce patrimoine et à conserver cette mémoire. Nous le faisons au travers de nos expositions, mais aussi de nos conférences : notre président Philippe Dubois a justement animé une conférence sur l'Histoire du Jeu Vidéo lors du Festival du Jeu Vidéo ce week-end. Pas d'inquiétude si vous l'avez ratée, c'est une présentation bien rôdée qu'il propose régulièrement. Il l'avait d'ailleurs fait à la Japan Expo, où il a également participé à un Retro Game Test du méconnu Silhouette Mirage sur Saturn, en compagnie de WahWah. Ce dernier y fait remarquer que ce précurseur d'Ikaruga a peut-être été influencé par un prototype de jeu NeoGeo ! Quand on voit l'influence qu'a eu ce concept (notamment  sur la scène indépendante, encore eux !) ces dernières années, cela nous conforte dans l'idée qu'il est plus que jamais nécessaire de dresser une véritable Histoire du Jeu Vidéo...

Guillaume Verdin

Voir aussi

Groupes : 
Mario, Metroid, Mega Man, Bit. Trip
Sociétés : 
Capcom, Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

  
Signaler
Retrogaming

Mon dernier bulletin date déjà de plus de deux semaines, et il était lui-même arrivé un peu en retard... Pas de panique, nous allons continuer d'alimenter ce blog. Mais il faut reconnaître que cette fin d'été s'est avérée bien calme, ce qui ne fait que rendre l'effervescence de la rentrée plus difficile à gérer ! Non seulement l'actualité s'est faite désirer durant la seconde quinzaine d'août, mais j'ai été pris à titre personnel par d'autres projets, et j'ai même eu quelques petits soucis de santé (rien de grave).

Super Meat BoyBien entendu, j'aurais pu faire illusion en scindant ce pot-pourri de news insolites en trois articles, mais ce n'est pas mon style. Je suis même allé repêcher cette vieille vidéo des frères Bogdanoff, pour ne pas laisser mon bilan des sorties sur Console Virtuelle tout seul... Le mois s'est donc terminé péniblement, avec sa longue série de décès dans le show-biz, mais aussi dans le monde des sociétés d'édition de jeux vidéo. Bref, c'était pas la joie, d'autant que mes derniers articles sur ce blog ont été très bien accueillis, mais par de moins en moins de visiteurs... Pas glop. Et là, alors que j'étais pris par un gros boulot sans rapport avec l'association, c'est l'avalanche : un nouvel épisode de Retrovision et un nouveau numéro de Pix'n Love, les retours des Space Invaders, des classiques Atari et de Bangai-O sur console, des nouvelles - enfin - de titres indépendants attendus comme Cave Story et Super Meat Boy ou encore Treasure Treasure...

Bref, le monde du retrogaming a fait sa rentrée, et notre loisir favori a toujours le vent en poupe. La nostalgie dans les jeux vidéo est même devenu un outil marketing quasiment incontournable, comme en témoigne cette sympathique version 8-bit de H.A.W.X. 2. Dans le feu de l'action, j'ai même oublié de parler du bundle Gunblade NY/LA Machineguns sur Wii, qui poursuit la tradition des rail shooters Sega sur la console de Nintendo, et je n'ai pas pu trouver d'images convenables de la version iPhone de Shining Force et Phantasy Star, du même éditeur bien évidemment.

Pix'n Love #14C'est aussi la rentrée pour nos amis et partenaires, ainsi que pour l'exposition MuseoGames dont on reparle de plus en plus : nos amis de Pix'n Love y ont organisé une conférence sur L'Histoire des Jeux Vidéo, et nous espérons que les prochaines Rencontres Vidéoludiques se dérouleront également là-bas. En parlant de Pix'n Love, l'interview de notre président Philippe Dubois à propos de MuseoGames fait justement l'objet d'une double-page dans le numéro 14 ! MuseoGames, c'est aussi un autre blog MO5.COM, où vous pouvez retrouver un article de Pierre-Mathieu Albert sur le patrimoine des jeux vidéo. La quatrième et dernière partie de cet article sera d'ailleurs bientôt disponible.

Il ne me reste qu'à vous souhaiter une bonne rentrée à tous. De notre côté, nous sommes déjà en train de préparer les expositions de cette fin d'année toujours très riche en évènements. Et à titre personnel, je continue de travailler aux futures évolutions du mag... N'hésitez pas d'ailleurs à me faire part de vos souhaits concernant le mag ainsi que ce blog.

Guillaume Verdin

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
Retrogaming

C'est avec un peu de retard que je poste ce bulletin Retrogaming. Il faut dire que l'actualité a été un peu légère autour du week-end dernier, décidément le plus mortifère de l'année. J'en ai toutefois profité pour proposer, en exclusivité sur Gameblog, un aperçu des travaux que nous réalisons au sein de l'association. Me voilà donc de retour pour parler de l'actualité rétro, mais je ne peux commencer sans évoquer le souvenir de Gunpei Yokoi, dont le Virtual Boy a fêté son anniversaire il y a peu.

J'ai ainsi fini la lecture de l'excellente biographie publiée par Pix'n Love, qui m'a autant ravie que bouleversée. On y apprend un grand nombre de choses captivantes, mais cela nous rappelle, hélas, que le monde du jeu vidéo est encore bien immature. Combien de fois ai-je entendu que Yokoi avait été poussé à la démission de chez Nintendo à cause de l'échec du Virtual Boy ? C'est entièrement faux. Combien de fois entend-on dire que Nintendo n'est plus aujourd'hui ce qu'il était ? Que ça plaise aux "hard core gamers" autoproclamés ou non, la Wii et la DS sont infiniment plus proches de la philosophie de Yokoi ("La pensée latérale des technologies désuètes") que ne l'était la Super Nintendo...

Bref, cet ouvrage tord le cou de pas mal d'idées reçues, et ça en fait un indispensable à tout joueur qui se respecte. Le monde des médias est évidemment fautif dans la propagation de ces histoires, et j'ai moi-même une forte responsabilité dans la diffusion des informations. Devais-je occulter cette énième rumeur sur la sortie encore possible de Duke Nukem Forever ? Après tout, il n'est pas certain que cette affaire passionne encore les foules. Je préfère évoquer le concret, comme la sortie de Ghosts'n Goblins sur iPhone, l'annonce d'un cinquième volet à la série Bit.Trip, de Retro City Rampage et du portage de Rush Rush Rally Racing sur WiiWare.

Les consoles HD ne sont pas en reste, avec la sortie de deux excellents jeux PC-Engine sur Playstation 3, et de nouvelles images d'un Bionic Commando Rearmed 2 qu'on attend avec une impatience non dissimulée, étant donné que le premier épisode est vraiment à ranger dans la case des remakes réussis. Bref, encore des exemples qui prouvent qu'on peut faire du neuf avec du vieux, que la technologie de pointe n'est pas la solution à tout, et qu'il suffit parfois d'utiliser autrement, de penser "latéralement" les technologies désuètes. Merci Gunpei.

Si je sonne comme un vieux gamer aigri, c'est peut-être parce que je rentre aujourd'hui dans la grande famille des joueurs trentenaires. Mon dos commence à craquer quand je m'assois devant ma console, et je serai bientôt trop fatigué pour jouer après 21 heures... Si ça se trouve, je vais me mettre à regarder des films d'action eighties comme The Expendables et son jeu 8-bit associé. Ca y est, la nostalgie me gagne, je n'ai plus qu'à revoir le thème d'un jeu culte de mon adolescence, Mortal Kombat, massacré à l'accordéon. "Flawless Victory".

Guillaume Verdin

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Le Blog de l'association MO5.COM

Par MO5.COM Blog créé le 07/07/10 Mis à jour le 16/06/17 à 16h42

Si vous aimez l'histoire des jeux vidéo, de l'informatique et de la culture numérique, suivez notre blog mis à jour régulièrement avec des news concernant la préservation du patrimoine numérique et le retrogaming !

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris