Rêve du Rivage

Rêve du Rivage

Par Migaru Blog créé le 07/02/11 Mis à jour le 25/10/16 à 20h52

Ici sur le rivage, vous venez d'échouer. Auriez-vous donc fait un clic de trop, lorsque vous naviguiez sur les flots tumultueux de ce vaste océan qu'on nomme l'Internet ? Mais puisque vous êtes là, détendez-vous, et profitez des divagations que pourraient déposer ici quelques vagues fantasmées.

Ajouter aux favoris
Signaler
Un RPG en une image (Jeu vidéo)

Risques de Spoil : ÉLEVÉS


Bah quoi ?...

 

Ah, j'y suis. Vous vous attendiez peut-être à voir une autre image, du genre, celle avec le grand type aux cheveux de platine qui transperce le bide d'une certaine personne ? Hé bien, non. Mais en même temps, pourquoi ne devrait-on toujours retenir que cette image-là, aussi marquante soit-elle, quand on connait pourtant la richesse scénaristique de Final Fantasy VII ?

 

Prenez cette photo par exemple. Je ne l'ai pas tant choisie pour son côté marquant, mais plutôt pour ce qu'elle représente, et l'espèce de fil-rouge qu'elle entretient en parallèle de l'histoire principale. C'est un parfait symbole des doutes qui embrument l'esprit de Cloud durant la majeure partie du jeu, en plus de remettre en cause, à cet instant-là, le récit portant sur les événements de Nibelheim que nous a lui-même conté le héros un peu plus tôt. Pour se resituer un peu dans le contexte, Jénova, alors sous les trais de Séphiroth, montre cette photo à Cloud lors d'un flash-back prenant place dans le village en flammes de Nibelheim. Qui donc est cet homme aux cheveux bruns, se dit-on alors, et pourquoi se tient-il là où devrait être notre héros blond, en portant qui plus est le même accoutrement ? Qui est vraiment Cloud, et pourquoi se souvient-il d'événements qu'il n'aurait pas vécus ? Si le fin mot de cette histoire ne sera donné que bien plus tard, et constituera sans nul doute l'un des grands moments de FFVII, Jénova quant à elle aura parfaitement réussi son coup. Elle qui, en montrant cette photo, souhaitait exploiter les incertitudes de Cloud pour l'amener à remettre en cause sa propre identité, ne tardera pas à voir ce dernier remettre la Matéria Noire au véritable Séphiroth, enfermé dans sa prison de Mako, pensant ainsi accomplir sa raison d'être. Celle d'un clone raté du SOLDAT aux cheveux de platine...

Et vous, quelle image vous a marqué dans FFVII, à part vous-savez-laquelle ?

 

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy VII
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Fred0978
Signaler
Fred0978
J'adore aussi cette image
Migaru
Signaler
Migaru
Samizo > Je crois qu'on est nombreux à avoir mis des images de cette cinématique-là en fond d'écran, à un moment donné de notre existence !

Kasai > Une complexité un peu gâchée par une traduction... approximative, pour rester poli. Du coup, on passe à côté de pas mal de choses si on ne prend pas le temps derrière d'aller fouiller en dehors de la version "française". Un peu dommage...

Liehd > Ah j'avoue, assez particulier ce passage où on doit attendre que l'Arme émerge pour lui faire sa fête. Pour patienter généralement, je m'amuse comme un con à lui rentrer dedans avec le Hautvent. Je fais un peu la même chose dans FFVIII d'ailleurs, avec Linoa dans la station spatiale :P
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Cette photo... le début du grand WTF, et le vrai grand moment où, effectivement, tout bascule scénaristiquement en profondeur.
Excellent choix.

Dans les moments qui m'ont marqué, j'ajouterais à ceux cités précédemment celui ou on attend sur la place que l'Arme sorte de l'eau pour l'affronter. Ainsi, bien sûr, que le moment de la mort de Rufus.
Kasai
Signaler
Kasai
Très bon choix d'image en effet car elle est tellement pas assez montré par rapport a l'impact qu'elle a sur la saga.quand je me suis plongé dans le scenario du jeu je ne m'attendais pas a ce que ce soit aussi complexe et ce fut une sacré surprise...merci Zack :)
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Le visage de Sephiroth après qu'il ait incendié Nibelheim.
Migaru
Signaler
Migaru
intercoutures > Ah oui tiens, j'y pensais même plus à celle-là quand je rédigeais l'article ! C'est pas une scène qui apporte beaucoup à l'histoire "principale", mais c'est une parenthèse assez forte qui permet aussi de développer le personnage de Rouge XIII. Très bon choix.

Yaden > Yep, très touchant le passage dans la rivière de la vie, en effet. Et je suis content de savoir qu'on est au moins deux à ne pas avoir pleuré la mort de Aeris :P
Yaden
Signaler
Yaden
J'ai adoré le passage sur l'enfance de Tifa et Clad, la musique géniale à ce moment-là colle parfaitement aux sentiments mélancoliques (suicidaires ?) de Tifa, avec Clad derrière qui cherche juste un(e) ami(e). Tout ça raconté dans l'inconscient de Clad qui ne sait même plus qui il est...

Ce moment m'a plus touché que le moment du transperçage de bide au ralenti. J'aimais pas trop Aeris à l'époque, même ingame.
intercoutures
Signaler
intercoutures
Moi ç'est quand Nanaki découvre la verité sur son père. Faut dire à l'époque j'avais galéré contre le boss juste avant pendant des semaines et je l'ai battu au hasard en lui balançant une potion X , quand j'ai vu cette scene avec Bugenhagen qui raconte les derniers instants de Séto et le theme de canyon cosmos en arriere plan j'était limite comme dans une fin de jeu.

Édito

Archives

Favoris