De la musique avant toute chose.

Par masterblizzard Blog créé le 15/05/10 Mis à jour le 04/07/12 à 20h47

Ajouter aux favoris
Signaler

 Je me souviens encore , il etait 15h30, je sirotais un demi tranquillement en terrasse avec une amie. Pendant sa pause toilette, coup d'oeil discret à l'Iphone. Facebook explose, Twitter déraille.

R.I.P. Dj MEHDI . The void he has left behind is unbearable. Love you, Sir Bob Cornelius Rifo

R.I.P. Dj Mehdi. Christine

‎DJ MEHDI est parti, mais sa musique restera... RIP. Destronics

Saddest news ever I have no words. Mr Oizo

I have no words. My heart is completely shattered. Not this. A-Trak

Suite au décès de Dj Mehdi, nous avons exceptionnellement pris la décision de fermer le club ce soir. Une soirée... Social Club

PUTAIN JE NE TROUVE PAS LES MOTS. Yuksek

Can't believe what I'm reading.. Congorock

Mehdi...

 Il y a deux mois à quelque minute prêt, Dj Mehdi est mort des suites d'une chute d'une Mezzanine, le monde de l'électro est en deuil. C'est moi qui prend la plume aujourd'hui pour tenter de rendre hommage à ce sacré bonhomme.  Certes, le battage médiatique n'est peut être pas aussi conséquent que celui de la mort d'Amy Winehouse, mais le vide qu'il laisse dans le monde de la musique n'en sera pas moins important.

Mehdi Faveris-Essadi, avant toutes choses, c'est un producteur de Rap, milieu où il se fait les dents et reconnaître lors de sa prestation avec 113. Mais c'est aussi Dj Mehdi en solo. 5 albums en 8 ans, c'est un beau rendement. Protégé de Busy P (ancien manager des daft punk), il explose dans le label Ed Banger avec l'album Lucky Boy en 2006. En 2010, son duo Carte Blanche, onnera à un beau bébé : Gare du nord . Ce n'est pas tout ! DJ Medhi a aussi crée Club 75 : un collectif de six Dj avec Pedro Winter, Justice et Cassius.

Cela fait toujours quelque chose de voir un mec de cette trempe s'en aller. De la tristesse et une réelle frustration, parce que briser une carrière aussi productive et d'une telle qualité pour une mezzanine, on ne peut que se dire : "c'est trop con". Et pour cause, quand on apprend que Dj Mehdi, producteur Hip Hop (Diams, 113 etc.) décide de se lancer dans l'électro, on sourit un peu. Quand il décide de composer cet album Lucky Boy à la guitare, on se marre. Quand il sort dans les bacs, on se tait et on respecte.

Pas forcément aussi emblématique qu'un Daft Punk, pas aussi solaire que Busy P, moins mystique que Justice, Dj Mehdi, c'est la force discrète, tranquille. Générique de Taxi 3 ou Sheitan, présent sur le « Superdiscount 2 » de De Crécy comme dans le « Let The Children Electro » célébrant les huit ans du label Ed Banger Records, vous l'avez forcément entendu quelque part et peut être même dansé sur ses mélodies.

Sur scène, un monstre. Pour l'avoir vu , Dj Mehdi savait électriser les foules. Jouant sur la petite scène d'un chapiteau, il avaie réussi à retourner littéralement la foule à coup de beats. Mélangeant les univers, Le Mehdi avait un don pour décloisonner les genre musicaux et tout rebâtir au service de la dance.

Un grand artiste nous à quitté c'est certain. Alors rendons lui hommage une nouvelle fois, et allons danser un coup sur du « Signatune », car comme le disais très justement Etienne de Crécy il y a quelques mois:

« J'ai l'impression que l'ancienne génération qui continue à être Dj, à faire des lives et les jeunes, on a finalement les même ambitions, on cherche la même chose, on continue à rechercher la même chose, c'est toujours le même amour de la musique qui s'écoute très fort » 

Je vous laisse avec ces deux grands titre à mon sens. Signatune (fait avec thomas bangalter l'un des dafts punk) et Gare du nord.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris