La guilde obscure

Par Masahiko666 Blog créé le 07/09/12 Mis à jour le 02/12/16 à 12h53

Bonjour à tous !! Ici, je traiterais de différents sujets, notamment de Jeux de Rôles sur consoles de salon, souvent en version oldies.
Alors, prenez un bon coussin pour y déposer votre postérieur délicat, et écoutez, commentez, poussez des coups de gueule... Faîtes comme chez vous, quoi...

Ajouter aux favoris
Signaler
La caverne rétro-gaming. (Jeu vidéo)

Vous avez bavé sur vos claviers en voyant ma collection sur Playstation ? Vous en avez cauchemardé toute la nuit, et m'avez maudit en silence ? Manque de pot pour vous, j'ai tout entendu, et je vais vous en remettre une couche, mais sur la grande soeur du pavé gris.

La série des Atelier Iris pour commencer, est une saga de Rpg très old-school, avec des graphismes proches des 16 bits. Mais le scénario est sympathique et la maniabilité comfortable. Pour ceux dont les pixels ne feront pas peur, au contraire... Wild Arms est l'un de mes jeux de rôles préférés, malgré la perte de vitesse entamée par le 4e opus, mais rattrapé en partie par le dernier. Ambiance Western toujours de mise (enfin, à part le 4e), graphismes sympas (cell-shading de qualité pour le 3e) et scénarii tout de même bien ficelés.

On ne pouvait pas passer à côté des sempiternels Final Fantasy, au nombre de 3 sur Play2. Si le X est assez controversé (malgré un très bon scénario), le X-2 l'est tout autant, mais pour d'autres raisons (de toute façon, je n'aime pas trop ces deux opus). Le XII est excellent à tous les niveaux, un superbe chant du cygne pour notre bloc noir adoré. Dark Cloud et Dark Chronicle sont issus de la même saga. Ce sont des Dungeon-rpg, où l'on arpente des niveaux générés aléatoirement, en dézinguant une multitude d'ennemis et en empochant des trésors et des "morceaux" de village, afin de les reconstruires par la suite. Si le premier n'est pas très beau (quoique, c'est loin d'être moche aussi), le second est tout en cell-shading, mais l'aspect action est bien plus prononcé. Deux excellents jeux. Quant à Steambot Chronicle, il n'a rien à voir avec les précédents, mais le gameplay en est très proche.

Du hack'n slash, mi piace aussi... Champions of Norrath et sa suite Return to Arms sont de bons représentants, malgré des niveaux très "couloirs". Mais la réalisation est magistrale, donc ça passe sans aucun problème. Mais ça ne vaut pas les Baldur's Gate, sur une autre photo... Bard's Tale possède un côté granguiniolesque, avec un personnage qui n'arrête pas de vanner et de faire de l'humour. Et c'est bien là le seul bon point du jeu, car le reste est d'un conventionnel qui se noie dans la masse. Phantasy Star Universe, et son extension Ambition of the Illuminus, sont des action-rpg débutés sur Dreamcast, mais qui n'égaleront pas le génialissime PS Online. Fallout Brotherood of Steel est un spin-off de la série du même nom (sur PC uniquement à l'époque), mais qui ne comporte pas de grands moments. Du conventionnel, encore une fois.

Dot Hack comporte quatre volumes (dont le second est difficilement trouvable en magasin), et propose de simuler un MMORPG. Si l'idée est excellente de prime abord, la maniabilité et l'interface sont assez austères. Dommage, car l'histoire est vraiment prenante, et chaque jeu peut se faire indépendamment ou à la suite. A essayer tout de même. Rogue Galaxy est l'un des  (et presque LE) derniers grands jeux de rôles de la Playstation 2. Il mélange rpg classique et action. Ses graphismes hyper jolis (en cell-shading), son ambiance très space-opéra et ses personnages très émouvants font oublier des niveaux couloirs et une IA pas toujours réactive. Wizardry mèle la vue FPS et les combats au tour par tour, mais propose également des allers-retours intempestifs vers le dongeon principal et la ville, pour se soigner et augmenter ses caractéristiques. Pas grand chose d'intéressant au final. Summoner est un rpg dont je n'ai pas bien compris les rouages. Les affrontements se font aléatoirement, mais surtout automatiquement...Quelle idée... Puzzle Quest est très original, puisqu'il associe avec brio et intelligence le jeu de rôles et le puzzle-game. Et le mariage est plus que réussi, avec des graphismes simples et une ambiance très médiévale. Seuls les combats sont un peu répétitifs quelquefois.

Et ouais, j'ai également un peu d'import sur cette machine. RPG Maker 3 est, comme son homologue sur PS1, un outil de création de jeu de rôles, mais tout en 3D cette fois-ci. Bon, les graphismes sont très laids, mais l'interface, bien qu'assez lourde avec ses menus à tiroirs, reste facile à manier. Bien marrant, mais lassant au final. Tales of the Abyss, est un rpg aux affrontements pêchus (en temps réels). Ce jeu est génial, et à même subit un portage réussi sur Nintendo DS (malheureusement non localisé). Grandia III, c'est le jeu que j'ai attendu très très longtemps (au moins un an et demi, à compter de ma commande). Et je dois dire que je suis déçu, car le scénario est loin d'être aussi grandiose que le premier. Mais comme il est original et que les graphismes sont tout de même dans le haut du panier, il vaut le coût. Metal Saga, je ne connais pas du tout, et je pense que je ne connaitrais jamais, car je ne risque pas de l'ouvrir : il est sous célophane, donc neuf.

Voici d'atures rpg atypiques et solitaires, pour certains... Ar Tonelico est, comme Atelier Iris, un jeu très old-school dans son emballage graphique. Mais le scénario, tout comme le gameplay, en font un soft très original. Une belle surprise, passée la première heure de jeu. Jade Cocoon 2 suit tout simplement la trame du premier. Vous jouerez au dresseur de monstres afin de les faire se combattre par la suite. Mouais... Breath of Fire Dragon Quarter commence plutôt bien. Graphismes en cell-shading sympas, monde sous-terrain glauque, scénario assez prenant...ça sent le bon jeu...jusqu'à ce qu'on arrive à la fin de l'histoire en...moins de 10 heures. C'est une blague ?! Et, si le jeu mise sur la rejouabilité en proposant des niveaux en plus, on n'a pas spécialement envie d'y retourner. Désillusions... Legaïa 2 Duel Saga est, comme son aîné, un bon petit jeu sans grande prétention. Tout y est moyen, de ce que l'on voit à l'écran jusqu'au scénario. Heureusement, le système de combos lors des combats reste dans la même veine que le premier, est c'est LA bonne idée. Star Ocean Till the End of Time n'est pas, à proprement parlé, un jeu que j'apprécie. Donc, je ne m'éterniserais pas dessus outre mesure... Baldur's Gate Dark Alliance I et II sont de très bons hack'n Slash, avec une histoire atypique et profonde, des commandes simples et intuitives et de quoi nous en mettre plein les mirettes. Que demandez de plus ? Un temps de jeu plus long peut-être... Xenosaga II (les autres ne sont jamais parus en France) est un rpg très moyen, dans toute sa gloire. Pas de quoi en faire tout un plat...


Parce-qu'il n'y a pas que du bon dans le jeu de rôles, voici d'autres candidats, dont certains sont à oublier tout simplement. Et on commence fort avec Orphen, qui se mélange avec de l'action molassone. Epic fail ! Grandia II est, contrairement à son voisin, plutôt réussi. Malgré des graphismes assez moches (pour de la Playstation 2 en tout cas, le jeu étant originellement sur Dreamcast), on se prend facilement au scénario, prévisionnel, certes, mais intéressant. Surtout que les personnages (mis à part le vôtre) sont vraiment attachants, surtout Millenia. A faire, assurément. Le Seigneur des Anneaux Le Tiers Age, est plus action que rpg, mais saura nous faire revivre, sous un angle différend, les décors du film. Pas mal... Valkyrie Profile Silméria est le digne successeur de son grand-frère, sur PSX. Mais je ne suis pas fan de la série, donc... Unlimited Saga, ou comment détruire une série tout en gardant les atouts de cette dernière. Si le jeu est magnifique, l'histoire et le gameplay sont, quant à eux, en-dessous de tout. Eternal Ring reprend les anciens rouages des jeux de rôles sur ordinateur (Dungeon Keeper, Ultima,...) et propose une vue à la FPS, un peu comme les Elder's Scroll maintenant. Mais, si l'interface est plutôt intuitive (quoique), le gameplay est vraiment à la ramasse, sans parler de la difficulté rebutante... King's Field IV, c'est le même en couleur (et en moins lent). Quant à Romance of the Three Kingdoms VIII, je ne l'ai même jamais essayé... Pourquoi ? Je ne sais pas...

Et voici, pour notre bohneur à tous, la série des Shin Megami Tensei dans toute sa splendeur. Lucifer's Call est le premier que j'ai fait, et l'ambiance post-apocalyptique est phénoménale. Les deux Digital Devil Saga sont, pour moi, les moins accessibles, par la faute d'un scénario très (trop) compliqué, d'une localisation française absente et d'un monde sans aucune transition ni repère avec le nôtre. Mais ils sont bons, donc... Persona 3 et 4 sont un mix entre du jeu de rôles et de la gestion de vie. Un peu comme les Sims quoi... Vous devez organiser vos activités scolaires, sportives, amicales, amoureuses même, la journée, et des combats à la chaîne la nuit. Prenant, vraiment...et la bande sonore très groovy et "djeuns" est excellente. Devil Summoner, enfin, est un peu le parent pauvre de la saga. Sympathique tout de même, il n'en est pas moins plus mou que les autres. Mais il s'agit d'un bon investissement tout de même.

Attention, voici du lourd...c'est pas trop tôt... Le tryptique Suikoden (qui aurait dû comprter 4 volumes normalement, mais le 3e ne fut pas distribué en France, après de grandes promesses pourtant) est toujours ma saga préférée, malgré la perte de vitesse prise. Si le 4e est très moyen à tous les niveaux, le 5e se rattrape, mais avec du mal, car les premières heures de jeu sont plates et affreuses. Quant à l'épisode Tactics, le gameplay est assez original, ainsi que le scénario, mais les personnages sont modélisés à la truelle. Puis, la saga Shadow Hearts est enfin complète (il me manquait le deuxième opus). Des jeux très sombres, un peu gores, mais plutôt conventionnels dans la forme. Pourtant, il s'agit sans doute d'une des meilleures séries du rpg.

Dans la famille parent pauvre du rpg sur console, je demande les tactical. Mania Chemia est un jeu que j'ai découvert par hasard (et par chance, car je ne l'ai jamais vu par la suite) dans un Micromania. D'après quelques amis connaisseurs, il s'agit d'un jeu qui n'était pas prévu en France, et dont les exemplaires furent assez restreints... Phantom Brave est l'un des premiers tactical sur PS2, et n'est pas vraiment le meilleur. Arc Le clan des Deimos est plus un rpg qu'un tactical, même s'il en reprend les rouages. A part un scénario riche et de bons graphismes, le jeu n'est pas des plus intéressants. Les personnages, surtout les humains, sont trop conventionnels. Disgaea 1 et 2 sont, sans aucun doute, les t-rpg les plus connus. Bon graphismes en 2D, ambiance folle, beaucoup de fun, c'est la marque de fabrique du soft. Et puis, jouer les méchants, c'est cool... Soul Nomad est, comme le premier de cette liste, un véritable ovni par chez nous. Edité à la va-vite (et annoncé très rapidement avant son apparition chez nous), le jeu est assez mauvais, donc pas de quoi en écrire grand chose. La Pucelle Tactics, quel nom bizarre (voire de très mauvais goût) pour un jeu vidéo. Il s'agit, en fait, d'une histoire proche de celle de Jeanne d'Arc (surnommée la Pucelle d'Orléans). Un peu comme les Disgaea, l'humour est de mise, mais il est ici bien plus gentillet. Un petit jeu difficile à se procurer de nos jours. Stella Deus est, à l'instar de Disgaea (oui, encore celui-là), un excellent T-rpg, mais peu accessible car très dur à maîtriser.

Evergrace, Ephemeral Phantasia, Makai Kingdom, voici trois jeux que je possède, mais dont il me fut impossible de retrouver les jaquettes. Pas bien grave, puisque ils sont loin d'être intéressants.

Quelques jeux de chez Kojima avec les deux versions collector de Metal gear Solid 2 et 3. Les jeux sont déjà excellents, alors avec une multitude de bonus (surtout Subsistence, avec les deux premiers jeux Metal Gear sortis sur MSX), le bonheur est enfin à notre porte. Zone of the Enders, jeux de méchas (de gros robots qui volent et se mitraillent la tronche) dont l'unanimité n'est pas de ce monde pour les joueurs. Personellement, j'aime bien, mais sans plus. Le second opus est d'ailleurs une version collector, avec des graphismes retravaillés, des bonus et quelques missions en plus. Pourquoi pas...

Et puis, voilà les sempiternels jeux un peu rares (ou juste compliqués à dénicher, mais qui valent le coup d'oeil pour la plupart). Myst III Exile, pour qui aime les point'n click en image photo-réalistes fixes. Des énigmes de fous, mais un gameplay vraiment aux petits oignons. Monkey Island est un portage du fameux jeu PC, avec les mêmes rouages et le même humour vaseux (mais ô combien communicatif). Franchement, une belle réussite commerciale pour tous les frustrés du PC. Atlantis III est la même chose que le premier de ces brochette. Seul le monde dans lequel on évolue est différend...ah oui, et les graphismes sont assez pixélisés, car le jeu original date de 2001. Tokobot est un jeu d'aventure/action bien fichu et tout mignon. Pour les plus jeunes, assurêment. Gregory Horror Show est un bon jeu, entre un Resident Evil et un jeu estampillé Disney. De l'horreur pour les plus petits, mais qui filent quand-même les chocottes pour les plus impressionables. Whiplash...alors là, j'adore le concept, proche d'un Psychonauts (que je possède aussi), et qui nous demande de balancer un lapin sur tous les ennemis, mécanismes, ou éléments du décors à sa portée. Le pauvre rongeur va souffrir, mais il faut croire qu'il aime ça. Simpsons Skateboarding n'est pas du genre à se démarquer de la concurrence qu'est Tony Hawk. Très basique dans son habillage et son gameplay, il est tout de même assez plaisant de visiter Springfield en skate. Dommage que la caméra soit si peu réactive et que les challenges soient si peu détaillés (voire incompréhensibles). Tomb Raider Anniversary collector, nous propose le premier opus revu et corrigé (et avec maestria en plus), ainsi que deux disques bonus (making-of et un cd de musiques). Petit coffret collector, c'est vrai, mais ça fait toujours plaisir.

On a presque fini, courage... Shadow of Memories est un jeu d'aventure qui nous demande d'éviter au personnage principal de se faire assassiner. Un scénario haut en couleur, des voyages dans le temps et du "die and retry" un peu énervant au bout d'un moment. Le jeu, malgré son dénouement très bizarre, reste une valeur sûre, même si les graphismes sont dignes d'une Dreamcast...et encore... Trapt est la suite directe (mais peu connue) de Devil's Deception, sorti sur PS1. Il faut simplement piéger des intrus dans un chateau en posant des pièges de plus en plus sadiques. Si le jeu est très moche, l'intérêt est tout de même là. The X Files est un action/aventure, dans la droite lignée d'un Silent Hill. Si l'histoire est sympa (et originale en plus), le reste ne suit pas du tout. Notamment, les dialogues sont en anglais sans aucun sous-titres (pas mêmes anglais). Du coup, on ne comprend pas trop pour qui ne maîtrise pas la langue du corned-beef. Samouraï Western...mon Dieu, ils ont osé reproduire l'épisode Rising Zan... Un guerrier japonais se retrouve dans l'époque western américain, et doit se battre contre des despérados. Moche, peu maniable, très difficile,...à part le fun, je ne vois pas ce qui peut ressortir de bon ici. Odin Sphere est un mélange de rpg et de jeu d'action en 2D. Mené avec brio, que ce soit pour nos yeux que pour nos oreilles, il n'eut pas le succès escompté...dommage, comme Okami (oui, oui, je l'ai aussi celui-là), il méritait largement sa place au Panthéon.  Eternal Quest est un jeu édité par Midas. Et comme le roi éponyme, tout ce que Midas touche se transforme en merde puante...et là, on ne déroge pas à la règle. On se retrovue devant une sorte de Gauntlet...jeu qui marcha dans les années 80, mais en l'an 2000, c'est un peu obsolète...Glass Rose est une sorte de point'n click, mais sans curseur...disons qu'il faut fouiller le décors, mais en déplaçant directement le personnage. Si l'histoire peut paraître intéressante au départ, on s'ennuie vite car il faut faire et refaire les mêmes manipulations, encore et encore. Futurama, jeu de plates-formes/action assez sympa pour qui aime la série télévisée. Seule la caméra et les commandes sont un peu à la ramasse, ainsi que certains niveau très répétitifs (surtout ceux avec Bender).

Et on termine, enfin, avec la série des Silent Hill (que j'adore vraiment)...à moins que je retrouve d'autres perles que j'aurais égarés par mégarde (c'est souvent décidemment, je ne suis véritablement pas ordonné). Outre les 3 épisodes que tout le monde connait (et je tiens à dire que le 4e est très bien aussi, malgré les critiques peu élogieuses parfois), je possède également l'opus Shattered Memories qui reprend le scénario du premier (enfin pas vraiment, c'est complètement différend), mais dont le dénouement final nous donnera cette explication convaincante. Par contre, le fait de devoir toujours se sauver face à l'ennemi, c'est un peu lourd, et le découpage des niveaux est trop linéaire (chercher des indices, puis fuir les monstres). Mais le joyau de cette collection horrifique, est indéniablement Silent Hill Collection, regroupant les opus 2, 3 et 4 (un portage du premier, voire de l'épisode Origins aurait été une excellente idée, mais bon...), ainsi qu'un scénario bonus pour Silent Hill 2, où l'on joue Maria (scénar' prénsent sur la verison Xbox du jeu).

Et comme d'habitude, j'en ai oublié, alors voilà déjà une petite mise à jour (quand y'en a plus, y'en a encore...).

Et pas des moindre en plus... Jugez plutôt : Kingdom Hearts 1 et 2, où le mariage tant attendu entre le savoir-faire inimitable de Square-Enix et les personnages si sympathiques de Disney (Donald et Dingo, notamment) prend enfin forme. Et cet action-rpg fait mouche, malgré un système de combat (et surout de menu in-game) un peu austère. Mais ce sont là de réels joyaux. Grimgrimoire est un RTS (stratégie en temps réels) tout en 2D, avec des graphismes magnifiques, mais aussi une difficulté rebutante et un certain cafouillage lors des affrontements, tant il y a de sprites à l'écran et au même endroit. Jeu assez rare en magasin, donc plutôt onéreux. Makai Kingdom est, me semble-t'il (mais je peux aussi dire des bétises) le premier T-rpg de la Playstation 2. Avec un système de jeu addictif et bien fichu, mais aussi la possibilité de jouer un méchant et de créer son armée, la sauce prend tout de même difficilement...peut-être à cause de l'austérité générale., et du peu de fan à l'époque. Dragon Quest VIII...comment ai-je pu oublier ce monument, et cette première incursion dans notre verte contrée ? Des graphismes tout simplement magiques, à la musique envoûtante, en passant par un scénario original et des personnages très hauts en couleur (et très émouvants par dessus le marché), tout est excellent dans ce rpg. Seuls les menus sont trop présents, mais est-ce vraiment une tare ? Ring of Red, c'est le manuel du tactical-rpg râté dans tous les sens du terme. Rien, mais alors rien du tout, ne fait honneur au monolhite noir qu'est notre console.

Silent Hill Origins, c'est censé nous expliquer comment à commencer le mythe. Alors oui, l'intrigue se passe bien avant le premier opus, mais...on n'a aucune réponse au final, et on y perd également tous nos repères, car le jeu se veut plus action qu'avant. Il s'agit tout de même d'un bon jeu...pour un portage PSP. Evergrace est, même pour une Dreamcast, un jeu d'une laideur innomable. Avec, en plus, un scénario inexistant et une jouabilité à la ramasse complète, il n'y a qu'un seul endroit où mettre cette galette faisandée...au fond de l'armoire, derrière tous les bons rpg. Street Fighter Alfpa Anthology n'est pas ce qu'on peut appeler le jeu de l'année, mais une compilation plutôt sympa. Avec les trois SF Alpha, SF Alpha 2 Gold, mais surtout Super Gem Fighter, où l'on dirige les versions SD des combattants célèbres, il y a de quoi s'amuser un minimum, non ? Okami est sans-doute le jeu qui méritait un succès bien plus grand. Avec de la beauté d'estampes japonaises à l'écran, des mélodies envoûtantes, plein de missions et de choses à découvrir, et enfin un acolyte bien chiant, voici le jeu ultime à posséder sur PS2...un point c'est tout. Capcom VS SNK 2, mélange les guerriers de chez SNK (Fatal Fury, Art of Fighting,...) et ceux de chez Capcom (Street Fighter II, ainsi que ses quelques frères). Cela donne un casting impressionnant et des parties de bourres pifs endiablées. Pas facile à dénicher à un prix correct... Psychonauts est la corrélation entre jeu de plates-formes/action/Aventure en 3D et du délire paranoïaque proche du génie. Le jeu, malgré quelques soucis de caméra, est tout simplement excellent, mais a reçu, tout comme Okami, un succès d'estime. Vraiment dommage.... Final Fantasy VII Didge of Cerberus est un jeu d'action/aventure dans l'univers du rpg célèbre de la Playstation. Rien de spécial à dire, je n'aime pas trop.

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

Donald87
Signaler
Donald87
Tu me rassures ....
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Same pareil pour moi, je ne connais pas les 3/4 de ma collection...enfin je les ai juste commencé, mais je n'ai pas dépassé la première heure.
Donald87
Signaler
Donald87
Damned !!! Un I est resté sur le clavier :D ...
Je m'interdis (volontairement) certains jeux (pas tout le temps) pour avoir une vie sociale ;)
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Je présente tous mes rpg, qu'ils soient bons ou mauvais, que j'aime ou non. Et puis, ce n'est pas parce-que je n'aime pas que le jeu est nul, il suffit de voir les Final Fantasy...
Pour Rpg Maker, je comprend tes griefs, mais pour le partager, il faut l'enregistrer sur une carte mémoire et l'apporter, avec le jeu, chez ton pote...mouais, pas pratique tout cela, je suis d'accord...mais le collectionneur ne garde pas ces précieux joyaux pour y jouer, mais bien pour les collectionner...
Kyalie
Signaler
Kyalie
Ben punaise... je dirais que j'ai (ou ai eu) 90% des RPG que tu as (j'ai omis volontairement les .hack// vu comme j'avais pas du tout accroché au infection).
Mais apparemment ceux qui me manquent ne sont pas formidables, donc c'est pas plus mal :P
J'ai jamais compris l'intérêt de RPG Maker PS2...? Comment tu le partages avec d'autres joueurs ? C'est quand même le but Oo
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Lyhanna : ah mince, j'ai l'index qui a fourché, je l'ai essayé pourtant...faudra que j'apprenne à mieux me relire moi...

Donald : d'abord, c'est Dragon quest 8, pas 7...ce dernier est surnommé Dragon Warrior, et n'est jamais sorti un France, tout comme ses aînés (si l'on ne compte pas les versions DS, bien sûr). D'ailleurs, ce 7ième opus est considéré, pour beaucoup, comme le meilleur de la série. Et oui, tu as raison, c'est un régal, je l'ai fait deux fois de suite, et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Après, il faut juste avoir une vie sociale quasi-nulle...
Donald87
Signaler
Donald87
Je viens d'avoir une révélation :D
Il y a plein de jeux que je ne connais pas ... Damned, jamais, je pourrais connaître ces jeux ...
Belle collection, j'adore également la série "Silent Hill" et Dragon Quest VII est un régal.
Bon, il y en a d'autres comme Okami ...
Lyhanna
Signaler
Lyhanna
Alors juste pour dire que Mana Khemia n'est pas du tout un T-rpg mais un RPG normal ;) Aprés pour infos c'est un jeu de la série des Atelier, bien qu'il porte un autre nom, donc tu peux le classer avec
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
J'ai pour principe de ne jamais donné quoi que ce soit, cela dénaturerait la valeur affective du produit. Par contre, j'ai plein de jeux qui n'ont aucune valeur marchande voire aucune estime, et là...alors, là...ben, non, je garde aussi mes daubes de la mort.
zankioh59
Signaler
zankioh59
Belle collection ! Tu m'en donne ?
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Strife : encore un pavé à lire...je sais que j'aime lire, mais là...
Jade Cocoon, je suis du même avis que toi, grosse déception.
Stella Deus, c'est un très bon jeu, j'ai vraiment adoré le design des personnages, très décalé. J'aime bien la difficulté, mais là c'est un peu trop. Et puis, tous les jeux post-FF Tactics sont copiés sur ce dernier.
Bonne chance pour Disgaea et Phantom Brave, ils sont difficilement trouvables, du moins à un prix normal...
Les bons délires JV entre potes, ça me manque...mais alors, décapiter Marylin Manson, c'est un exploit qui mérite une médaille...

Pedrof : oui, c'est ce que je voulais dire...prévisionnel, n'importe quoi... Le crime, ce ne sont pas les syllabes, mais les fautes à outrance.
Pedrof
Signaler
Pedrof
"prévisionnel"

Tu peux dire aussi "prévisible". Moins de syllabes n'est pas un crime !
Strife
Signaler
Strife
J'ai bien aimé Star Ocean Till The End Of Time, malgré quelques lourdeurs propres au JRPG.

Par contre Jade Cocoon 2, grosse déception, j'appelle ça le "phénomène Alundra 2": Le premier était un jeu de rôle assez old school finalement, avec une jolie DA et une histoire originale et le deux n'a rien à voir, ça repompe à mort Pokémon et c'est un ramassis de mièvrerie crasse clairement pensé pour des gamins.

Valkyrie Profile 2 j'ai été assez déçu car il s'éloigne pas mal de son prédécesseur mais ça reste un bon jeu au final. Par contre, j'ai jamais eu le courage de lancer un NG+ tant les donjons rendent fous (pour ceux qui ont joué au premier, imaginez les mêmes trucs labyrinthiques... en 3D!) :P

Stella Deus très inspiré de FFT et c'est pas pour me déplaire, et en effet il est assez ardu, mais bien trippant quoique parfois convenu dans son scénario.

Les Disgaea et surtout Phantom Brave, je les cherche depuis des années >.<
J'ai Makai Kingdom par contre qui reste plaisant avec la patte humoristique NIS :)

Les Dark Alliance très sympa en coop', ça permet de supporter la répétitivité et l'absence d'équilibrage (des compétences qui perdent toute utilité en milieu/fin de partie et NG+, des pics de difficulté un peu random...). Et puis ça permet certains délires, genre la partie barbare/nécro où mon colloc' et moi avions décidé que c'était l'histoire de deux métalleux qui essaient de se rendre à un concert...
SPOILER ALERT
A la fin ils se rendent comptent que c'est un concert de Marylin Manson et ils lui bousillent sa tête et son château!
SPOILER END

Édito

 

Vous aimez vous battre contre une horde de gobelins amateurs de chair fraîche ? Les labyrinthes du Baron de Sukumvit ne vous effraient nullement ? Vous dépeceriez une brigade entière de trolls des cavernes pour quelques piècettes d'or et pour sauver une jeune fille en détresse ? Et en plus, vous vouez un culte sans borne et sans faille au grand Nyarlathothep ?

 

Alors, rejoignez le pire personnage de jeux de rôle possible et inimaginable...

Archives

Favoris