Terre de Jeux

Terre de Jeux

Par Manga Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 02/01/16 à 21h43

Le jeu vidéo dans tous ses états (musique, gameplay, univers...) où quand un rédacteur freelance se lâche :)

Blog également dispo à cette adresse : http://www.terredejeux.net

Ajouter aux favoris
  
Signaler

 

Éditeur : SEGA
Développeur : Sonic Team
Date de sortie : 12 novembre 2010

Bien que Sonic Unleashed n'ait pas fait l'unanimité, il reste à mon sens l'un des meilleurs épisodes à ce jour du hérisson. Il est vrai que les phases de nuit étaient un peu lourdingues, mais la richesse de l'univers couplée aux phases de jour m'ont beaucoup marqué. J'ai adoré et c'est pourquoi j'attendais ce Sonic Colours avec impatience. Maintenant qu'il est passé entre mes mains de nombreuses heures, je peux vous assurer qu'il s'agit d'un excellent crû. Si, si !

Une fois que vous avez passé la fantastique cinématique d'introduction, vous voilà fin prêt à mettre un terme aux agissements du gros pépère tête d'oeuf. Eggman a encore trouvé le moyen d'attirer les foudres du hérisson, en capturant de charmantes créatures dotées de pouvoirs extraordinaires : les Wisps. Si son parc d'attraction spatiale n'a rien d'illégal, il n'est qu'une illusion à une sombre machination. Grâce aux pouvoirs des Wisps, le moustachu compte, une nouvelle fois, s'emparer de l'univers. Quel têtu !

Dans les faits, ce Sonic Colours est axé sur la vitesse pure et dure. Les sauts s'enchaînent à la vitesse de l'éclair et les ennemis trépassent en nombre avec la "homing attack" du hérisson. Pour l'occasion, on retrouve le système de notation entrevues dans des jeux comme Nights into Dreams ou encore Burning Rangers. A, B, C... ou pire, les amateurs de challenge apprécieront. Bumpers, accélérateurs, loopings, tout est là pour retranscrire à merveille l'ambiance des jeux Sonic, d'autant plus que le level design est incroyable. Le nombre de zones cachées est prodigieux et il va vous falloir un sacré bout de temps avant de tout découvrir. Et pour cause...

Au fil de votre progression, vous sauvez les Wisps capturés par le Docteur Eggman. Une fois "absorbés", vous prenez alors possession de leur pouvoir et pouvez accomplir différents prodiges. Ces capacités sont matérialisées sous plusieurs couleurs et sont toutes différentes. Sonic peut, tour à tour, se transformer en fusée, flotter dans les airs ou encore se grimer en foreuse. Il faut parfois faire travailler votre matière grise pour vous sortir de situations inconfortables. Heureusement que le petit père est plutôt souple (il est capable de rebondir d'un mur à l'autre à l'instar d'un Megaman X). Si la vitesse est en ligne de mire dans Sonic Colours, la présence de Wisps et leurs pouvoirs permettent d'enrichir la structure ludique. C'est plutôt bien vu, d'autant plus que tous les Wisps ne sont pas accessibles au même moment. Il faudra donc terminer le jeu une première fois pour ensuite continuer l'exploration et découvrir de nouvelles zones. Sur votre parcours, les pièces rouges permettent d'accéder à des zones bonus, jouables à deux en coopération, mais elles n'apportent pas grand-chose.

Wii oblige, on est toujours plus ou moins dubitatif du résultat final. Mais la Sonic Team connaît bien la machine et le prouve de fort belle manière. Rarement les niveaux ont été aussi fouillés. La fluidité n'est jamais mise à défaut et les commandes répondent parfaitement. Si les doublages restent en anglais, ils restent efficaces tout comme les musiques, parfaitement dans le ton. SEGA signe avec Sonic Colours l'un des jeux immanquables sur Wii pour la fin d'année. Un retour fracassant qui fait vraiment du bien !

Voir aussi

Jeux : 
Sonic Colours
Plateformes : 
Wii
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Depuis 12 ans, je suis rédacteur freelance dans la presse du jeu vidéo. Ancien grand lecteur du magazine Joypad, c'est tout naturellement que j'ai fondu pour Gameblog dès sa création en 2007. Aujourd'hui, j'écris pour plusieurs médias en presse web, papier et même TV : Éditions Pix'n Love, Omaké Books, The Game, Role Playing Game, Joypad.fr, Nolife (Retro & Magic)... 

Archives

Favoris